Skip to content

Bibliographie

Free access
Support: Digital
211

Bibliographie

Sources primaires

Corpus de base1

Advertissement au chirurgien de ce qui est requis en la saignée pris et retiré de la therapeutique de Monsieur Fernelle. Paris, Michel Julien, 1563 [Advertissement au chirurgien, Paris, Michel Julien, 1563]

Alexis, Piemontois, Les Secrets du S. Alexis Piemontois, Divisez en six livres, reveuz de nouveau sur le dernier exemplaire Italien, et augmentez d’un livre de Distillations, non par cy devant imprimé. Le tout reduit en lieux communs, pour facilement trouver chacune matiere en son rang et ordre. A Lyon, par Benoist Rigaud, 1589 [A. Piemontois, Les Secrets, Lyon, Benoist Rigaud, 1589]

André, Pierre, Traité de la peste et de la cure d’icelle : Avec la preparation de l’Antimoine et les vertus et proprietez d’iceluy, servans grandement à la curation de la dicte Peste. Plus un petit traité de la Disenterie et de ses remedes. Le tout mis par bon ordre, et redigé en sommaire par Pierre André, Chirurgien à Poictiers. A Lyon, Par Benoît Rigaud, 1581 [P. André, Traité de la peste et de la cure d’icelle, Lyon, Benoît Rigaud, 1581]

Aubert, Jacques, Des Natures et complexions des hommes, et d’une chacune partie d’iceux, et aussi des signes, par lesquels on peut discerner la diversité d’icelles. Œuvre tres-utile aux Chirurgiens, et à ceux, qui desirent scavoir leur Nature et complexion. Par M. Jacques Aubert Vandomois, Medecin. A Paris, pour la vesve Pierre du Pré, tenant sa boutique au premier pillier de la grand salle du Palais, 1572 [J. Aubert, Des Natures et complexions des hommes, Paris, pour la vesve Pierre du Pré, 1572]

212

Bachot, Gaspard, Partie troisiesme des Erreurs populaires : touchant la medecine et regime de Santé, en suite de celles de feu M. Laurens Joubert, contenant cinq Livres par Gaspard Bachot, Bourbonnois, Conseiller et Medecin de Roy à Moulin. Œuvre nouvelle, desirée de plusieurs, et promise par ledit Joubert. Lyon, pour la veufve de feu Thomas Soubron, 1626, Avec Privilege du Roy [G. Bachot, Partie troisiesme des Erreurs populaires, Lyon, pour la veufve de Thomas Soubron, 1626]

Barralis, Barthèlemy, Paradoxes de la peste, où il est monstré clairement comme on peut vivre et demeurer dans les villes infectées, sans craindre de la contagion. Traduicts en François de l’Italien de Sylvestre Facio, par B. Barralis, Docteur-Regent en la Faculté de Medecine à Paris. A Paris, par Fleury Bourriquant, aux Fleurs Royales, 1620 [Paradoxes de la peste, Paris, Fleury Bourriquant, 1620]

Bauderon, Brice, Paraphrase sur la pharmacopée. Divisée en deux livres, par M. Brice Bauderon, docteur en medecine, natif de la ville de Paray en Charrolois, et a present resident à Mascon. Reveuë, corrigée, et augmentée par l’Autheur. Ensemble un Traité des Eaux distillées, qu’un Apothicaire doit tenir en sa Boutique, faict Laurens Catellan, Maistre Apothicaire de Montpellier. Derniere édition. A Rouen, chez Martin de la Motte, ruë aux Juifs, prez le Palais, 1627 [B. Bauderon, Paraphrase sur la pharmacopée, Rouen, Martin de la Motte, 1627]

Bourgeois, Louise, Observations diverses sur la sterilité, perte de fruicts, foecondité, accouchements, et maladies des femmes et enfants nouveaux naiz amplement traittees heureusement praticquees. 1 tome, A Paris, chez A. Saugrain, 1617 [L. Bourgeois, Observations, Paris, Abraham Saugrain, 1617, t. i]

Bourgeois, Louise, Observations diverses sur la sterilité, perte de fruicts, foecondité, accouchements, et maladies des femmes et enfants nouveaux naiz amplement traittees heureusement praticquees. 2 tomes, A Paris, chez A. Saugrain, 1617 [L. Bourgeois, Observations, Paris, Abraham Saugrain, 1617, t. ii]

Bourgeois, Louise, Observations diverses sur la sterilité, perte de fruicts, foecondité, accouchements, et maladies des femmes et enfants nouveaux naiz amplement traittees heureusement praticquees par Bourgeois dite Boursier Sage Femme de la Royne. Œuvre util et necessaire pour toutes personnes. 1 tome, A Paris, chez Melchior Mondiere, en l’Isle du Palais, ruë de Harlay aux deux Viperes, 1626 [L. Bourgeois, Observations, Paris, Melchior Mondiere, 1626, t. i]

Bourgeois, Louise, Observations de Louyse Bourgois ditte Boursier, Sage femme de la Royne, Mere du Roy. Livre deuxieme. L’abregé du contenu se verra au troisiesme feuillet et à la Table à la fin du Luvre. A Paris, chez Melchior Mondiere, en l’Isle du Palais, ruë de Harlay aux deux Viperes, 1626 [L. Bourgeois, Observations, Paris, Melchior Mondiere, 1626, t. ii]

Braillier, Pierre, Declaration des abus et ignorances des Medecins, œuvre tresutile et profitable à un chacun studieux et curieux de sa santé. Composé par Pierre

213

Braillier, Marchand Apotiquaire de Lyon : Pour responce contre Lisset Benancio, Medecin. A Lyon, Par Michel Joue, 1557 [P. Braillier, Declaration des abus et ignorances des medecins, Lyon, Michel Jouve, 1557]

Breche, Jean, Les Aphorismes d’Hippocrates, avec le commentaire de Galien sur le premier livre. Traduicts de Grec en François par M. J. Breche. Avec Annotations sur ledict premier livre, ensemble certaines Paraphrases servans de brief commentaire, depuis le second livre, jusques à la fin du septiesme, par le dict Breche. Plus les Aphorismes de I. Damascene, Medecin Arabe. Ensemble une Epitome sur les trois livres des Temperaments de Galien. Le tout nouvellement imprimé. A Paris, Par Jean Ruelle, Libraire en la rue sainct Jacques, à l’enseigne sainct Nicolas, Avec Privilege, 1570 [J. Breche, Les Aphorismes d’Hippocrates, Paris, Jean Ruelle, 1570]

Cabrol, Barthelemy, Alphabet Anatomic, auquel est contenue l’explication exacte des parties du corps humain. Reduites en tables selon l’ordre de dissection ordinaire. Avec l’osteologie, et plusieurs observations particulieres. Derniere edition, reveuë et corrigée par l’auteur, et augmentée de plusieurs observations. Par Barthelemy Cabrol, Anatomiste de l’Université de Montpellier, Chirurgien du Roy et Monseigneur le Duc de Montmorency. A Lyon, chez Pierre Rigaud, en ruë Merciere, au coing de ruë Ferrandiere, à l’enseigne de la Fortune, 1614 [B. Cabrol, Alphabet Anatomic, Lyon, Pierre Rigaud, 1614]

Catelan, Laurens, Traicte des eaux destilees qu’un apothicaire doit tenir en sa boutique. Lequel peut commodement et utilement estre joinct à la Pharmacopée de Monsieur Bauderon. Par Laurens Catelan Me. Apothicaire de Mont-pellier. A Rouen, chez Martin la Motte, ruë aux Juifs, prés le Palais, 1627 [L. Catelan, Traicté des eaux destilées, Rouen, Martin la Motte, 1627]

Chalmetee, Antoine, Enchiridion ou livret portatif pour les chirurgiens, Contenant en brefles remedes tant universels que particuliers des maladies externes. Auxquels est adjousté de nouveau une methode tresaprouvee pour guerir la verole. Le tout composé par M. Antoine Chalmetee Chirurgien tresexpert, et de nouveau fidelement traduit de Latin en François. Lyon, pour Loys Cloquemin, 1572 [A. Chalmetée, Enchiridion ou livret portatif pour les chirurgiens, Lyon, pour Loys Cloquemin, 1572]

Chappuys, François, Sommaire de certains et vrays remedes contre la Peste, contenant la maniere de preserver les sains, contregarder les infectz, et ceulx qui servent les malades : de guerir les frappez, et de nettoyer les lieux infectez. Le tout traicté si familierement, qu’un chacun en cas de necessité se pourra penser soy-mesme : par M. François Chappuys, Medecin Lyonnois. A Paris, chez Nicolas du Chemin, 1545 [F. Chappuys, Sommaire de certains et vrays remedes contre la Peste, Paris, Nicolas du Chemin, 1545]

Clement, Gabriel, Le Trepas de la peste. Par Gabriel Clement natif de Nantes

214

en Bretagne, Conseiller et Medecin ordinaire du Roy. A Paris, chez Jeremie et Christophle Perier, à la grand’Salle du Palais, proche les Consultations, 1626 [G. Clement, Le Trepas de la peste, Paris, Jeremie et Christophle Perier, 1626]

Colin, Sebastien, L’Ordre et regime qu’on doit garder et tenir en la cure des Fievres : avec ung chapitre singulier contenant les Causes et Remedes des Fievres Pestilentielles. Plus ung dialogue contenant les Causes, Jugemens, Couleurs et Hypostases des Urines, lesquelles adviennent le plus souvent à ceus qui ont la Fievre. Le tout composé par M. Sebastien Colin, medecin à Fontenay le Comte en Poitou. A Poitiers, de l’Imprimeie d’Enguilbert de Marnef, 1558, Avec Privilege du Roy [S. Colin, L’Ordre et regime qu’on doit garder et tenir en la cure des Fievres, Poitiers, Enguilbert de Marnef, 1558]

Constantin, Antoine, Brief traicté de la pharmacie provinciale et familiere : Suivant laquelle la Medecine peut estre faicte des remedes qui se treuvent en chasque province, sans qu’on soit contraint les aller mandier ailleurs. Dressé et faict vulgaire par M. Antoine Constantin, D. en Medecine à Aix en Province. A Lyon, par Thibaud Ancelin, Imprimeur du Roy, 1597 [A. Constantin, Brief traicté de la pharmacie provinciale et familiere, Lyon, Thibaud Ancelin, 1597]

Corde, Valère, Le Guidon des apotiquaires. C’est à dire, la vraye forme et maniere de composer les medicamens. Premierement traictee par Valerius Cordus. Traduite de Latin en Françoys, et repurgee d’une infinité de fautes. A Lyon, pour Loys Cloquemem, 1572 [V. Corde, Le Guidon des apotiquaires, Lyon, pour Loys Cloquemem, 1572]

[D’Andernach, Johanes Günther], Le Regime de vivre et de prendre medecine, que l’on doibt observer en tout temps : et principallement en temps de Peste. Traduict de latin en francoys par Anthoine Pierre de Rieux : avec aulcunes annotations, faictes par ledict traducteur. Avec privilege du Roy pour trois ans. On les vend à Poictiers à l’enseigne du Pelican, 1544 [J. G. d’Andernach, Le Regime de vivre et de prendre medecine, Poitiers, Enguilbert I de la Bouraliere, 1544]

Dalechamps, Jacques, Chirurgie françoise, recueillie par M. Jacques Dalechamps, Docteur Medecin,, et Lecteur ordinaire de ceste profession à Lyon. Avec plusieurs figures des instruments necessaires pour l’operation manuelle. A Lyon, par Guillaume Rouille, 1570, Avec privilege du Roy [J. Dalechamps, Chirurgie françoise, Lyon, Guillaume Rouillé, 1570]

Dalechamps, Jacques, Chirurgie Françoise recueillie par M. Jacques Dalechamps, docteur en Medecine, et Lecteur ordinaire à Lyon. Avec plusieurs figures des instrumens necessaires pour l’operation manuelle : et depuis augmentée d’autres annotations sur tous les chapitres. Ensemble de quelques traictez des operations de Chirurgie, facilitées et esclaircies par M. Jean Girault, chirurgien juré, fort celebre à Paris ; avec les figures des instrumens de Chirurgie par luy inventées. Avec deux Tables, l’une des Chapitres, l’autre des principales matieres. A Paris chez

215

Olivier de Varennes, ruë S. Jacques, à la Victoire, 1610, Avec privilege du Roy [J. Dalechamps, Chirurgie françoise, Paris, Olivier de Varennes, 1610]

Dariot, Claude, Trois discours de la preparation des medicamens, contenans les raisons pourquoy, et comment ils le doivent estre, de chacun desquels l’argument est en la page suivante par M. Claude Dariot Medecin à Beaune. A Lyon, pour Antoine de Harsy, 1589, Avec Privilege du Roy [C. Dariot, Trois discours de la preparation des medicamens, Lyon, pour Antoine de Harsy, 1589]

Dariot, Claude, La Grand Chirurgie de Philippe Aoreole Theophraste Paracelse grand Medecin et Philosophe entre les Alemans, traduite en françois, de la version Latine de Iosquin d’Alhem Medecin d’Ostofranc, et illustrée d’amples annotations, avec figures de certains instrumens propres pour remettre les membres rompus, et les contenir estans remis en sorte qu’on les puisse visiter chacun jour, sans que l’os se deplace par M. Claude Dariot Medecin à Beaune. Plus un discours de la goutte et causes d’icelle, avec sa guerison. Item iii. Traictez de la préparation des medicamens, avec une table pour l’intelligence du temps propre au recueil, composition et garde des herbes, fruicts et semences. Nouvellement mis en lumiere par ledit Dariot. A Lyon, pour Antoine de Harsy, 1593, Avec Privilege du Roy [C. Dariot, La Grand Chirurgie de Philippe Aoreole Theophraste Paracelse, Lyon, pour Antoine de Harsy, 1593]

[De Chauliac, Guy], Les Fleurs du grand guidon, c’est à dire principules de certains Chapitres dudit Guidon. Lyon, Macé Bonhomme, 1549 [Les Fleurs du grand guidon, Lyon, Macé Bonhomme, 1549]

De Hery, Thierry, La Methode curatoire de la maladie venerienne vulgairement appelée grosse vairolle et de la diversité de ses symptômes par Thierry de Hery lieutenant general du premier barbier Chirurgien du Roy. Avec privilege du Roy et de la Cour de Parlement. A Paris, par Mathieu David, 1552 [T. de Hery, La Methode curatoire de la maladie venerienne, Paris, Mathieu David, 1552]

De la Framboisière, Nicolas Abraham, Toutes les œuvres de Nicolas Abraham de la Framboisiere. L’ouvrage contient : i. La Principauté de l’homme, sur toutes les creatures du monde. Declarée en l’histoire naturelle ; ii. Le Gouvernement necessaire à chacun, pour vivre longuement en santé. Avec le Gouvernement requis en l’usage des eaux Minerales, tant pour la preservation, que pour la guerison des maladies rebelles. Avec le Gouvernement des personnes subjectes à quelque maladie particuliere ; iii. Les Loix de medecine, pour proceder methodiquement a la guarison des maladies : practiquées sur toutes sortes de malades, es consultations faictes avec des plus celebres Medecins de ce temps ; iv. Les Loix de Chirurgie pour proceder methodiquement à la guarison des maladies externes ; v. Ordonnances sur la preparation des medicamens, tant simples que composez. Nouvellement reformées, illustrees d’annotations, et enrichies de diverses sortes d’Ambrosie Chymique, pour le restablissement de la santé des Seigneurs, Dames, et autres personnes delicates ;

216

vi. L’Excellence de l’Ambrosie chymique, par dessus les remedes vulgaires ; vii. La Couronne doctorale, avec les graces, desquelles doit estre doué le medecin pour y parvenir, clairement exprimées en l’institution des Ars Liberaux. [N. de la Framboisiere, Toutes les œuvres, Paris, Charles Chastellain, 1613]

De Lamperiere, Jean, Traité de la peste, de ses causes et de sa cure, avec les moyens de s’en preserver et ses controverses sur ce sujet. Divisé en deux parties, par Jean de Lamperiere Medecin. Rouen, David du Petit Val, 1620, Avec Privilege [J. de Lamperiere, Traité de la peste, Rouen, David du Petit Val, 1620]

De Paulmier, Julien, Traité du vin et du sidre par Julien de Paulmier, Docteur en la faculté de Medecine à Paris. A Caen, chez Pierre le Chandelier, 1589, Avec Privilege du Roy [J. de Paulmier, Traité du vin et du sidre, Caen, Pierre le Chandelier, 1589]

De Renou, Jean, Les Œuvres pharmaceutiques du Sr Jean de Renou, Conseiller et Medecin du Roy à Paris : Augmentées d’un tiers en cette seconde edition par l’Auteur ; puis traduites, embellies de plusieurs Figures necessaires à la cognoissance de la Medecine et Pharmacie, et mises en lumiere par M. Louys de Serres, Dauphinois, Docteur en Medecine, et Aggregé à Lyon. A Lyon, chez Antoine Chard, rue Merciere, à l’enseigne du S. Esprit, 1626, Avec privilege du Roy [J. de Renou, Les Œuvres pharmaceutiques, Lyon, Antoine Chard, 1626]

De Riolan, Jean, Les Œuvres anatomiques de Me. Jean de Riolan, Conseilleur, Médecin, et Professeur du Roy en Anatomie et en Pharmacie, reveuës et augmentées de beaucoup en ceste Edition. Tome Second. Contenant une introduction à la doctrine des Os, l’Osteologie des Enfans jusques à sept ans, un Commentaire Apologetique sur le livre des Os de Galien, contre les censures et les calomnies des Modernes : l’Osteologie des Singes, et les sentimens d’Hippocrate sur la doctrine des os. Le tout rangé, divisé, corrigé, noté et mis en François par M. Pierre Constant, Docteur en Medecine. A Paris, chez Denys Moreau, ruë S. Jacques, à la Salamandre, 1628, Avec privilege du Roy [J. de Riolan, Les Œuvres anatomiques, Paris, Denys Moreau, 1628]

[De Tournes, Jean] Opuscules de divers autheurs medecins. Redigez ensemble pour le proufit et utilité des chirurgiens. Reveuz et corrigez de nouveau avec leur Indice. A Lyon, Par Jean de Tournes, 1552 [Opuscules de divers autheurs medecins, Lyon, Jean de Tournes, 1552]

De Vallambert, Simon, Cinq Livres De la maniere de nourrir et de gouverner les enfans des leur naissance par M. Simon de Vallambert, Medecin de madame la Duchesse de Savoye et de Berry, et depuys peu de temps, de monseigneur le Duc d’Orléans. A Poictiers, Par les de Marnefz, et Bouchets, freres, 1565 [S. Vallambert, De la maniere de nourrir et de gouverner les enfans, Poitiers, Marnefz et Bouchets freres, 1565]

De Vigo, Jean, La Practique et Chirurgie de excellent docteur en medecine Maistre

217

Iehan de Vigo nouvellement imprimée et recogneue diligentement sur le latin avec les aphorismes et canons de cirurgie, composez par maistre Nicolas Godin docteur en medecine. Paris, en la rue Sainct Jacques à l’enseigne de la fleur de Lys par Oudin Petit, 1542 [J. de Vigo, La Practique et Chirurgie, Paris, Oudin Petit, 1542]

De Villeneuve, Arnauld, Le Tresor des pauvres, par maistre Arnould de Villenove, maistre Gerard de Solo et plusieurs aultres docteurs en medecine de Montpellier nouvellement imprime et corrige. On les vend a Lyon, 1572 [A. de Villeneuve, G. de Solo, Le Tresor des pauvres, Lyon, 1572]

Dubois, Jacques, Introduction sur l’Anatomique partie de la phisiologie d’Hippocras et Galien, faite par Jaques Sylvius lecteur du Roy en Medecine à Paris, et distribuée en trois livres, mise en François par Ian Guillemin Champenois. A Paris, chez Jan Hulpeau pres le college de la Marche, 1555, Avec privilege du Roy [J. Dubois, Introduction sur l’Anatomique partie de la phisiologie d’Hippocras et Galien, Paris, Jan Hulpeau, 1555]

Dubois, Jacques, La Pharmacopee : qui est la maniere de bien choisir et preparer les simples, et de bien faire les compositions : despartie en trois livres par Jaques Silvius Medecin de Paris. Faite Françoise par André Caille, docteur medecin. A Lyon, De l’imprimerie de Loys Cloquemin et Estienne Michel, 1574 [J. Dubois, La Pharmacopée, Lyon, Loys Cloquemin et Estienne Michel, 1574]

Du Breil, André, La Police de l’art et de science de medecine, contenant la refutation des erreurs, et insignes abus, qui s’y commettent pour le jourdhuy : tres-utile et necessaire à toutes personnes, qui ont leur santé et vie en recommandation. Où sont vivement confutez tous Sectaires, sorciers, enchanteurs, magiciens, devins, pythoniciens, souffleurs, empoisonneurs, et toute racaille de theriacleurs, et cabalistes : lesquels en tous lieux et pays, sans aucun art ne science, approbation ou authorité, font et exercent impudemment, et malheureusement la Medecine, au grand interest de la santé et vie des hommes, et detriment des Respubliques. Dediée au Roy par M. André du Breil Angevin, Docteur regent en la faculté de Médecine à Paris : et ordonné pour la ville de Rouen. A Paris, de l’impremerie de Leon Cavellat, rue S. Jean de Latran, au griffon d’argent, 1580, avec privilege du Roy [A. du Breil, La Police de l’art et de science de medecine, Paris, Leon Cavellat, 1580]

Du Laurens, André, Discours de la conservation de la veuë : Des maladies melancholiques : des catarrhes : et de la vieillesse. Composez par M. André du Laurens, Medecin ordinaire du Roy, et Professeur de sa Majesté en l’Université de Medecine à Montpellier. Reveuz de nouveau et augmentez de plusieurs chapitres. Paris, Jamet Mettayer, 1597 [A. du Laurens, Discours de la conservation de la veuë, des maladies melancholiques, des catarrhes et de la vieillesse, Paris, Jamet Mettayer, 1597]

Du Laurens, André, Toutes les œuvres de Me. André du Laurens, Sieur de Ferrieres,

218

Con.er et premier Medecin du Tres-chrestien Roy de France, et de Navarre, Henry Le Grand, et son Chancelier en L’université de Montpellier : Recueillies et traduites en françois par Me Theophile Gelée Medecin ordinaire de la ville de Dieppe. Avec Privilege du Roy, A Paris, 1621, Pour Raphael du Petit Val, Libraire et Imprimeur ordinaire du Roy, A Rouen [A. du Laurens, Toutes les œuvres, Paris, pour Raphael du Petit Val, 1621]

Dusseau, Michel, Enchirid, ou manipul des miropoles. Sommairement traduit et commenté suivant le texte Latin, par M. Michel Dusseau Apothicaire, jadis Garde-juré de l’Apothicairerie de Paris : pour les inerudits et tyroncles dudit estat, en forme de Theorique. A Lyon, Par Jean de Tournes, 1561 [M. Dusseau, Enchirid, ou manipul des miropoles, Lyon, Jean de Tournes, 1561]

Ellain, Nicolas, Advis sur la peste. Paris, chez David Douceur, Libraire juré, rue Sainct Jacques, au Mercure arresté, 1606, Avec Permission [N. Ellain, Advis sur la peste, Paris, David Douceur, 1606]

Estienne, Charles, La dissection des parties du corps humain divisee en trois livres, faictz par Charles Estienne docteur en Medecine : avec les figures et declaration des incisions, composées par Estienne de la Riviere Chirurgien. Imprimé à Paris, chez Simone de Colines, 1546, Avec privilege du Roy [Ch. Estienne, La Dissection des parties du corps humain, Paris, Simon de Colines, 1546]

Falcon, Jean, Notabilia supra Guidonem, scripta, aucta, recognita, ab excellenti Medicinae dilucidatore domino Joanne Falcone, Montispessulanae Academiae Decano. A Lyon, Par Jan de Tournes, Imprimeur du Roy, 1559, Avec Privilege [J. Falcon, Notabilia supra Guidonem, Lyon, Jean de Tournes, 1559]

Fernel, Jean, La Chirurgie de Fernel, translatée de latin en françois, illustrée de briefves annotations et d’une Methode chirurgique par Simeon de Provanchieres, Medecin à Sens, et de Monseigneur l’Illustrissime et Reverendissime Cardinal de Guise, Archevesque et Duc de Rheims, premier Pair de France. A Paris, G. Chaudiere, 1579, Avec Privilege du Roi [J. Fernel, La Chirurgie, Paris, Guillaume Chaudiere, 1579]

Fierabras, Hervé, Methode briefve et facile pour aisement parvenir à la vraye intelligence de la Chirurgie, en laquelle est declarée l’admirable construction du corps humain. Le symbole du corps avec l’ame : Regime de vivre, tres singulier. La maniere de garder sa santé, et d’eviter maladie, avec aucuns secrets de l’ame. Le tout recueilly des autheurs, et mis en langue Françoise. Par Maistre Hervé Fierabras, Docteur en Medecine. A Paris, Par Nicolas Bonfons, ruë neuve nostre Dame, à l’enseigne S. Nicolas, 1585 [H. Fierabras, Methode briefve et facile pour aisement parvenir à la vraye intelligence de la Chirurgie, Paris, Nicolas Bonfons, 1585]

Franco, Pierre, Traite des Hernies contenant une ample declaration de toutes leurs especes, et autres, excellentes parties de la Chirurgie, assavoir de la pierre, des

219

cataractes des yeux, et autres maladies, desquelles comme la cure est perilleuse, aussi est elle de peu d’hommes bien exercée. Avec leurs causes signes, accidens, anatomie des parties affectées, et leur entiere guarison : Par Pierre Franco de Turriers en Provence, demeurant à présent à Orenge. A Lyon, par Thibauld Payan, 1561, Avec privilege pour neuf ans [P. Franco, Traité des hernies, Lyon, Thibauld Payan, 1561]

Fuchs, Leonhardt, Goy, Jehan, Le Thresor de medecine, comprenant la theorique et la pratique, Tres-utile et necessaire pour le secours et santé du corps humain. Composé par M. Leon. Fus. et Ieh. Goy, Medecins ordinaires de l’Empereur Charles V. et Treschretien Roy de France, François premier de ce nom. A Lyon, par Benoist Rigaud, 1578 [L. Fuchs, J. Goy, Le Thresor de medecine, Lyon, Benoist Rigaud, 1578]

[Gesner, Conrad], Tresor de Euonime Philistre. Remedes secrets. Livre physique, Medical, Alchymic, et Dispensatif de toutes substantiales liqueurs, et appareil de vins de diverses saveurs, necessaires à toutes gens. Principallement à Medecins, Chirurgiens, et Apothicaires. A Lyon, chez Balthazar Arnoullet, 1555, Avec Privilege de la Maiesté Royalle pour six ans, Traduit du latin en français par Barthélemy Aneau [C. Gesner, Tresor, Lyon, Balthazar Arnoullet, 1555]

Goddin, Nicolas, La Chirurgie Militaire, tresutile a tous chirurgiens : et à tous ceux qui veulent suyvre un Camp en temps de guerre : pareillement à tous autres en condition pestilente ou dysenterique. Composé par M. Nicolas Goddin en medicine en la ville d’Arras. Translaté de Latin en françoys par M. Jaques Blondel, Chirurgien à Lille. Avec un recueil d’autres erreurs des Chirurgiens vulgaires, adjousté par ledit Goddin. En Anvers, chez Jehan Bellere au Faucon, 1558 [N. Goddin, La Chirurgie militaire, Anvers, Jehan Bellere, 1558]

Gœurot, Jean, Summaire tres singulier de toute medecine et cirirgie specialement contre toutes maladies survenantes quotidiennement au corps humain. Composé et approuvé par maistre Jehan Gœurot, docteur en medecine : medecin du treschrestien Roy de France François premiere de ce nom. Sans date, sans lieu [J. Gœurot, Summaire tres singulier de toute medecine et cirirgie, s. d, s. l.]

Gohorry, Jacques, Brief traité de la racine mechoacan, venue de l’Espagne nouvelle : medecine tres excellente du corps humain. Traduit d’Espagnol en François par I. G. P. A Rouen, chez Martin, et Honoré Mallard, 1588 [J. Gohory, Brief traité de la racine mechoacan, Rouen, Martin et Honoré Mallard, 1588]

Gourmelen, Estienne, Le sommaire de toute la chirurgie, contenant six livres. Composez en Latin, par M. Estienne / Gormelen Docteur en Medecine : Et traduitz en François par M. André Malesieu Chirurgien à Paris. A Paris, Chez Nicolas Chesneau, rue S. Jaques, à l’enseigne de l’escu de Froben, et du Chesne vert, 1571, Avec privilege du Roy [E. Gourmelen, Le Sommaire de toute la chirurgie, Paris, Nicolas Chesneau, 1571]

220

Grevin, Jacques, Les Portraits anatomiques de toutes les parties du corps humain, gravez en taille douce, par le commandement de feu Henry huictiesme, Roy d’Angleterre. Ensemble L’Abbregé d’André Vesal, et l’explication d’iceux, accompagnée d’une declaration Anatomique. Par Jacques Grevin, de Clermont en Beauvoisis, Medecin à Paris. A Paris, chez André Wechel, 1569 [J. Grevin, Les Portraits anatomiques de toutes les parties du corps humain, Paris, André Wechel, 1569]

Guillemeau, Jacques, Traité des maladies de l’œil, qui sont en nombre de cent treize, ausquelles il est suject. Par Jacques Guillemeau, natif d’Orleans, Chirurgien ordinaire du Roy, et juré à Paris, A Monsieur Paré, Conseiller du Roy, et son premier Chirurgien. A Paris, Charles Massé, au Clos Bruneau à l’enseigne de la Pramide, 1585, Avec privilege du Roi [J. Guillemeau, Traité des maladies de l’œil, Paris, Charles Massé, 1585]

Guillemeau, Jacques, La chirurgie françoise. Recueillie des Anciens Medecins et Chirurgiens avec plusieurs Figures des Instrumens necessaires pour l’operation manuelle, par Jacques Guillemeau d’Orléans, Chirurgien du Roy et Juré à Paris. A Paris, chez Nicolas Gilles, rue Saint Jacques avec privilege du Roy, 1594 [J. Guillemeau, La Chirurgie françoise, Paris, Nicolas Gilles, 1594]

Habicot, Nicolas, Problemes sur la nature, preservation, et cure de la maladie pestilentielle. Par Nicolas Habicot, A Paris, chez Jean Houzé, en sa boutique au Palais, en la gallerie des prisonniers, en allant à la Chancellerie, 1607 [N. Habicot, Problemes sur la nature, preservation, et cure de la maladie pestilentielle, Paris, Jean Houzé, 1607]

Houel, Nicolas, Traité de la peste. Auquel est amplement discouru de l’origine, cause, signes, preservation et curation d’icelle. Avec les vertus et facultez de l’electuaire de l’œuf : duquel jadis souloit user ce grand empereur Maximilien, Par Nicolas Houel, apotiquaire à Paris. A Paris, Pour Galiot du Pré, en la Rue sainct Jacques, à l’enseigne de la gallere d’or, 1573 [N. Houel, Traité de la peste, Paris, pour Galiot du Pré, 1573]

Houel, Nicolas, Traité de la theriaque et mithriat, contenant plusieurs questions generales et particulieres : Avec un entier examen des simples Medicamens qui y entrent. Le tout divisé en deux livres, pour le profit et utilité de ceux qui font profession de la Pharmacie, et aussi fort propre à ceux qui sont amateurs de la Medecine, et qui desirent la cognissance des simples. Par Nicolas Houel, Apothicaire à Paris. A Paris, chez Jean de Bordeaux, au mont S. Hilaire, à l’enseigne de l’Occaion, 1573, Avec Privilege du Roy [N. Houel, Traité de la theriaque et mithriat, Paris, Jean de Bordeaux, 1573]

Joubert, Laurent, Traitté des F, contenant la vraye essence du mal, et sa propre curation, par certaines et methodiques indications : avec l’explication de divers Problemes touchant ceste matiere. Nouvellement reveu et augmenté presque de la moitié. Plus, un brief discours en forme d’espitre, touchant la curation des arcbusades.

221

Epitome de la therapeutique des arcbusades. Traitté des brulures. Le regime des blecés. Par M. Laurens Joubert, Medecin ordinaire du Roy, et Chancelier et Lecteur en son Université de Montpellier. Lyon, par Jean de Tournes, Imprimeur du Roy, 1574 [L. Joubert, Traité des arcbusades, Lyon, Jean de Tournes, 1574]

Joubert, Laurent, Erreurs populaires au fait de la medecine et regime de santé. Corrigés par M. Laur. Joubert, Conseilier et Medecin ordinaire du Roy, et du Roy de Navarre, premier Docteur regent, Chancelier et juge en l’université an Medecine, de Mompelier. Cette-cy de toutte l’œuvre la premiere partie, contenant cinq livres, avec l’idice des matieres qu seront traitées az autres. A Bourdeaus, Par S. Millanges, Imprimeur du Roy, 1578, Avec Privilege [L. Joubert, Erreurs populaires, Bordeaux, Simon Millanges, 1578]

Joubert, Laurent, La grande chirurgie de M. Gui de Chauliac, Medecin tres-fameux de l’Université de Mompelier, composée l’an de grace M.CCC.LXIII, restituée nouvellement a sa dignité par M. Laurens Joubert, Medecin ordinaire du Roy et du Rey de Navarre, premier Docteur regent stipendié, Chancellier et Juge de ladite Université. A Lyon, Par Estienne Michel, 1579, Avec privilege du Roy [L. Joubert, La Grande chirurgie de M. Gui de Chauliac, Lyon, Estienne Michel, 1579]

Joubert, Laurent, Question vulgaire. Quel langage parleroit un enfant, qui n’auroit jamais oui parler. Traité par M. Laur. Joubert, conselher et medecin ordinaire du roy et du roy de Navarre, premier docteur regeant stipendié, Chancelier et juge de l’université an medecine de Mompelier. Bordeaus, S. Millanges, 1579 [L. Joubert, Question vulgaire, Bordeaux, Simon Millanges, 1579]

Joubert, Laurent, Erreurs populaires au fait de la medecine et regime de santé. Corrigés par M. Laur. Joubert, Conseilier et Medecin ordinaire du Roy, et du Roy de Navarre, premier Docteur regent, Chancelier et Juge en l’Université en Medecine, de Montpellier. A Bourdeaus, Par S. Millanges Imprimeur du Roy, 1584, Avec Privilege [L. Joubert, Erreurs populaires, Bordeaux, Simon Millanges, 1584]

Joubert, Laurent, La Pharmacopee de M. Laur. Joubert, Professeur en Medecine, Docteur Royal, et Chancelier en l’Université de Montpelier. Ensemble les Annotations de Jean Paul Zangmaisterus Conseiller de ladicte Université mises au marges. Le tout mis de nouveau en Francois. A Lyon, Pour Antoine de Harsy, l’an 1588, Avec Privilege du Roy [L. Joubert, La Pharmacopée, Lyon, pour Antoine de Harsy, 1588]

Joubert, Laurent, Annotations de M. Laurent Joubert sur toute la Chirurgie de M. Guy de Chauliac. Avec L’interpretation des langues dudict Guy : (c’est-à-dire, L’explication de ses termes plus obscures) divisée en quatre Classes : la chascune estant rengée selon ordre de l’Alphabet. A Tournon, Par Claude Michel Imprimeur de l’Université, 1598 [L. Joubert, Annotations sur toute la Chirurgie de M. Guy de Chauliac, Tournon, Claude Michel, 1598]

222

L’Amy, Honoré, Abbregé Chirurgical : Recueilly des plus fameux et renommez Medecins de toute l’Antiquité de la Medecine. Par M. Honoré l’Amy, docteur es Arts de Medecine, natif de la ville de Freius en Provence, associé et agrégé au college des Medecins à Lyon. A Lyon, par Jean Pillehoste, à l’enseigne du Jesu, 1596 [H. l’Amy, Abbregé Chirurgical, Lyon, Jean Pillehoste, 1596]

Le Baillif, Roche, Le Traicté des urines, lequel traicte de leurs couleurs, et ce qu’elles peuvent signifier : par lesquelles urines on peult cognoistre facilement toutes les maladies qui peuvent estre au corps de l’Homme et de la Femme et d’ou ilz procedent approuvé par plusieurs medecins. Comme Avicenne, Rasis, Ysaac, Ypocras, et Gilles. Et plusieurs autres assez expers en l’art de Medecine. Imprimé à Paris par Nicolas Buffet demeurant au mont S. Hileyre pres le College de Reims, Sans privilege, 1551 [R. le Baillif, Le Traicté des urines, Paris, Nicolas Buffet, 1551]

Le Baillif, Roche, Le Demosterion de Roch le Baillif Edelphe Medecin Spagiric Auquel sont contenuz Trois cens Aphorismes Latins et François. Sommaire veritable de la Medecine Paracelsique extraicte de luy en la plus part, par ledict Baillif. Rennes, pour Pierre le Bret, 1578, Avec privilege du roi [R. le Baillif, Le Demosterion, Rennes, pour Pierre le Bret, 1578]

Le Baillif, Roche, Premier Traicté de l’homme, et son essentielle anatomie avec le Elemens, et ce qui est en eux : De ses Maladies, Medecine, et absoluts remedes és Tainctures d’Or, Corail, et Antimoin : et Magistere des Perles : et de leur extraction. Par Roche Baillif, Sieur de la Riviere, Conseiller et Médecin ordinaire du Roy, et le Monseigneur Duc de Mercueur. A Paris, Pour Abel l’Angelier Libraire, tenant sa boutique au premier Pilier de la grande sale du Palais, 1580, Avec privilege du Roi [R. le Baillif, Premier Traicté de l’homme, Paris, pour Abel l’Angelier, 1580]

Le Benefice commun de tout le monde, où sont contenues plusieurs Souverainetez, pour la conservation de santé. Ensemble le naturel de plusieurs sortes de pillules, huilles, et bausme, avec la proprieté des Herbes, et Plantes communes. A Lyon, Par Benoist Rigaud, 1561 [Le Benefice commun, Lyon, Benoist Rigaud, 1561]

Le Fevre, François, Le Medecin chirurgien d’Hipocrate le Grand par M. Françoys le Fevre docteur en medecine à Bourges en Berry. Dediée à monsieur de l’Hospital maistre des Requestes ordinaire du Roy. Paris, Jacques Kerver, 1560, Avec Privilege du Roy [F. le Fevre, Le Medecin Chirurgien d’Hipocrate le Grand, Paris, Jacques Kerver, 1560]

Le Fournier, André, La decoration dhumaine nature, et aornement des dames. Compile et extraict de tresexcellens docteurs et plus expers medecins, tant anciens que moderne, par maistre Andre le Fournier, docteur regent en la faculté de medecine, en luniversité de Paris, nouvellement corrigee et imprimee. On les vend à Lyon chez Thibault Payen, 1533 [A. le Fournier, La decoration d’humaine nature, Lyon, Thibault Payen, 1533]

223

Le Lievre, Esaïe, Officine et jardin de chirurgie militaire contenant les instrumentz et plantes tres necessaires à tous Chirurgiens avec certains cathalogues des ingrediens propres à chacun membre tant similaires qu’organiques. Dedié à haut et puissant seigneur M. François Gouffier, sieur de Crevecœur Chevalier des deux ordres du Roy. Plus un traité des contrepoisons et cure de la Peste et declaration d’un Enigme le tout experimenté et mis en lumiere pour l’utilité public. Par Esaie le Lievre Chirurgien. A Paris, chez Robert Coulombel, rue sainct Jean de Latran, à l’enseigne d’Alde, 1583, Avec privilege du Roy [E. le Lievre, Officine et jardin de chirurgie militaire, Paris, Robert Coulombel, 1583]

Lemne, Levin, Les Occultes merveilles et secretz de nature, avec plusieurs enseignemens des choses diverses tant par raison probable que par conjecture artificielle : exposées en deux livres de non moindre plaisir que proufit au lecteur studieux. Par Levin Lemne Medecin ZiriZeen, et nouvellement traduit de Latin en François, par I. G. P. Avec deux tables, l’une des argumens des chapitres, l’autre des singulieres matieres d’iceux. A Paris, Par Pierre du Pré, 1567, Avec privilege du roi [L. Lemne, Les Occultes merveilles et secretz de nature, Paris, Pierre du Pré, 1567]

Marinelli, Giovani, Tresor des remedes secrets pour les maladies des femmes. Pris du Latin, et faict François, trad. par Jean Liébault. A Paris chez Jacques du Puys à la Samaritaine, 1587, Avec privilege du Roy [G. Marinelli, Tresor des remedes secrets pour les maladies des femmes, Paris, Jacques du Puys, 1587]

Marinelli, Giovani, Trois livres appartenans aux infirmitez et maladies des femmes. Pris du latin de M. Jean Liebaut docteur medecin à Paris, et faicts en françois. A Lyon, par Jean Veyrat, à l’enseigne du Vase d’or, 1587 [G. Marinelli, Trois livres appartenans aux infirmitez et maladies des femmes, Paris, Jacques du Puys, 1587]

Nancel, Nicolas, Discours tres ample de la peste, divisé en trois livres ; adressant à Messieurs de Tours par M. Nic. Nancel, Noyonnois, medecin audit Tours. Icy sont traictées plusieurs choses contre l’opinion commune, et tradition ordinaire ; tant au premier livre, touchant la definition, differences, causes, signes, prognostic de la Peste, comme au 2. de la precaution ; et au 3. de la curation d’icelle. A Paris, chez Denys du Val, au cheval volant, ruë S. Jean de Beauvais, 1581, Avec privilege du Roy [N. Nancel, Discours tresample de la peste, Paris, Denys du Val, 1581]

Opuscules de divers autheurs medecins. Redigez ensemble pour le proufit et utilité des chirurgiens. Reveuz et corrigez de nouveau avec leur Indice. A Lyon, Par Jean de Tournes, 1552 [Opuscules de divers autheurs medecins, Lyon, Jean de Tournes, 1552] voir [De Tournes, Jean]

Paré, Ambroise, Brievfe collection de l’administration anatomique : avec la maniere de conjoindre les os : Et d’extraire les enfants mors que vivants du ventre de la mere, lors que la nature de soy ne peult venir a son effect. Composé par Ambroise Paré

224

maistre Barbier Chyrurgien à Paris. A Paris, En la boutique de Guillaume Cavellat, libraire juré, à l’enseigne de la Poulle grasse, devant le colege de Cambray, 1550, Avec Privilege du Roi [A. Paré, Brievfe collection de l’administration anatomique, Paris, Guillaume Cavellat, 1550]

Paré, Ambroise, La Maniere de traicter les playes tant par hacquebutes, que par fleches : et les accidentz d’icelles, comme fractures et caries des os, gangrene et mortification : avec les pourtraictz des instrumentz necessaires pour leur curation. Et la methode de curer les combustions principalement faictes par la pouldre à canon. Le tout composé par Ambroise Paré, maistre Barbier Chirurgien à Paris. A Paris, Par Arnoul l’Angelié tenant sa boutique au second pillier en la grand’salle du Palais, Avec privilege du Roy, 1552 [A. Paré, La Maniere de traicter les playes, Paris, Arnoul l’Angelié, 1552]

Pare, Ambroise, Dix livres de la Chirurgie, avec le Magasin des Instrumens necessaires à icelle par Ambroise Paré, premier chirurgien du Roy et juré à Paris. A Paris. De l’Imprimerie de Jean le Royer, imprimeur de sa Majesté, au vray Pottier. Avec privilege, 1564 [A. Paré, Dix livres de la Chirurgie, Paris, Jean le Royer, 1564]

Paré, Ambroise, Traicté de la peste, de la Petite Verolle et Rougeolle : Avec une briefve description de la Lepre. Par Ambroise Paré, premier Chirurgien du Roy et Juré à Paris. A Paris, par André Wechel, Avec privilege du Roy, 1568 [A. Paré, Traicté de la peste, de la petite verolle et rougeolle, Paris, André Wechel, 1568]

Paré, Ambroise, Deux livres de chirurgie. i De la generation de l’homme et maniere d’extraire les enfans hors du ventre de la mere, ensemble ce qu’il faut faire pour la faire mieux, et plus tost accoucher, avec la cure de plusieurs maladie qui luy peuvent survenir. ii. Des monstres tant terrestres que marins avec leurs portraits. Plus un petit traité des plaies faites aux parties nerveuses. Par Ambroise Paré, premier Chirurgien du Roy, et juré à Paris. A Paris, chez André Wechel, Avec privilege du Roy, 1573 [A. Paré, Deux livres de chirurgie, Paris, André Wechel, 1573]

Paré, Ambroise, Traicte de la peste, de la petite verolle et rougeolle : Avec une briefve description de la Lepre. Par Ambroise Paré, Consellier et premier Chirurgien du Roy. A Messieurs les Prevost des Marchans et Eschevins de ceste ville de Paris. A Paris, Par Gabriel Buon, au clos Bruneau, 1580, Avec privilege du Roy [A. Paré, Traicte de la peste, de la petite verolle et rougeolle, Paris, Gabriel Buon, 1580]

Paré, Ambroise, Discours d’Ambroise Paré, Conseiller, et Premier Chirurgien du Roy. A sçavoir, De la Mumie, De la Licorne, Des Venins, et De la peste. Avec une table des plus notables matieres contenues esdits Discours. A Paris, Chez Gabriel Buon, au clos Bruneau, à l’enseigne S. Claude, 1582, Avec Privilege du Roy [A. Paré, De la Mumie, De la Licorne, Des Venins, et De la peste, Paris, Gabriel Buon, 1582]

Paré, Ambroise, Les Œuvres de M. Ambroise Paré conseiller, et premier chirurgien du Roy. Avec les figures et portraicts tant de l’Anatomie que des instruments de

225

Chirurgie, et de plusieurs Monstres. Le tout divisé en vingt six livres, comme il est contenu en la page suivante. A Paris, Chez Gabriel Buon, 1599, Avec Privilege du Roy [A. Paré, Les Œuvres, Paris, Gabriel Buon, 1599]

Regime de vivre, et de conservation du corps humain, auquel est amplement discouru des choses naturelles, et de tous vivres qui sont communement en usage, avec plusieurs receptes bien approuvées : le tout nouvellement recueilly des bons autheurs, tant anciens que modernes. Paris, Vincent Sertenas, 1561 [Regime de vivre, Paris, Vincent Sertenas, 1561]

Regime de vivre tresutile et necessaire, contenant la proprieté des herbes, fruicts, animaulx, et toutes autres choses naturelles, pour conservation de la santé du corps humain. Ensemble plusieurs receptes tres-necessaires et faciles à faire, desquelles un chascun se peult aider en sa necessité. Paris, Vincent Norment, 1566 [Regime de vivre, Paris, Vincent Norment, 1566]

Retardement de la mort par bon regime ou conservation sa santé, jadis envoié par l’escolle de Salerne, au Roi d’Angleterre. Traduict de Latin en rithme Françoise par Geofroy le Tellier avocat, presenté et dedié au Duc de Savoye. Auquel avons adjouté la maniere de vivre par chacun mois de l’an. Faict en Latin par Ioachim Chambrier et depuis mis en rithme Françoise par le meme traducteur. A Paris chez Martin le Jeune, à l’enseigne S. Christophle, devant le college de Cambray, 1561 [Retardement de la mort par bon regime ou conservation sa santé, Paris, Martin le Jeune, 1561]

Reulin, Dominique, La Chirurgie de Dominique Reulin, medecin de Bordeaux : fort utile et necessaire à tout homme exerçant cest art : comprise en cinq livres : le tout deduit par bon ordre, et facile methode. A Paris, De l’Imprimerie de Leon Cavellat, rue S. Jean de Latran au Griphon d’argent, 1580, Avec Privilege du Roy [D. Reulin, La Chirurgie, Paris, Leon Cavellat, 1580]

[Rouille, Guillaume], Anciens et renommés aucteurs de la medecine et chirurgie, ensemble traduict fidelement du Grec et du Latin en Françoys, par un Docteur en medecine, et illustré de figures, par lesquelles la chose est au vif representee. Avec une table tres-ample de toutes les matieres principales. A Lyon, par Guillaume Rouille, à l’escu de Venise, avec Privilege du Roy, 1555 [G. Rouillé, Anciens et renommés aucteurs de la medecine et chirurgie, Lyon, Guillaume Rouillé, 1555]

Suau, Jean, Traitez contenans la pure et la vraye doctrine de la peste et de la coqueluche, les impostures spagyriques et plusieurs abus de la Medecine, Chirurgie et Pharmacie, tres doctes et tres utiles. Faicts par Maistre Jean Suau de Nymes, Medecin et Jurisconsulte. A Paris, par Didier Millot, demeurant pres la porte Sainct Jacques, en la ruë de la petite Bretonnerie, 1586 [J. Suau, Traitez contenans la pure et la vraye doctrine de la peste et de la coqueluche, Paris, Didier Millot, 1586]

Stephanus Gormelenus, Stephani Gormeleni Synopseos Chirurgiae libri sex, Lutetiae, apud Aegidium Gorbinum, 1566

226

Tagault, Jean, Les Institutions Chirurgiques de Jean Tagault docteur en medecine. Nouvellement traduictes de Latin en Françoys par ung sçavant Medecin. A Lyon, Chez Guillaume Rouille à l’Escu de Venise, 1549, Avec Privilege du Roi [J. Tagault, Les Institutions Chirurgiques, Lyon, Guillaume Rouillé, 1549]

Tolet, Pierre, La Chirurgie de Paulus Aegineta. Qui est le sixiesme Livre de ses Œuvres. Item. Ung Opuscule de Galien, des tumeurs contre nature. Plus. Ung Opuscule dudict Galien, de la maniere de curer par abstraction de sang. Le tout traduict de Latin en Françoys par Maistre Pierre Tolet Medecin de l’Hospital de Lyon. A Lyon, chez Estienne Dolet, 1540, Avec Privilege pour dix ans [P. Tolet, La Chirurgie de Paulus Aegineta, Lyon, Estienne Dolet, 1540]

Traillian, Alexandre, L’onzieme livre d’Alexandre Trallian traittant des Gouttes : traduit de Grec en François par M. Sebastien Collin medecin à Fontenay. Avec une briefve exposition d’aucuns mots pour facilement entendre l’autheur, faitte par le Translateur. Plus. La practique et methode de guerir les Gouttes, escritte par M. Antoine le Gaynier, traduitte de Latin en François. A Poitiers, Par Enguilbert de Marnef, 1557, Avec Privilege du Roi [A. Trallian, L’Onzieme livre traittant des Gouttes, Poitiers, Enguilbert de Marnef, 1557]

Veyras, Jacques, Tannequin, Guilhemet, Traité de chirurgie, contenant la vraye methode de guerir playes d’arquebusade, selon Hippocras, Galien et Paracelse, avec refutation des erreurs qui s’y comettent. Par Jaques Veyras, Docteur en medecine, et M. Tannequin Guilhemet, Chirurgien du Roy de Navarre : avec l’advis et jugement de M. Laur. Joubert, premier Docteur Regent stipandié, et Chancelier de l’Université en medecine de Mompelier. Le tout mis et rangé en bon ordre, comme on peut voir en ma page qui suyt l’epistre. A Lyon, chez Barthelemy Vincent, 1581 [J. Veyras, G. Tannequin, Traité de chirurgie, contenant la vraye methode de guerir playes d’arquebusade, Lyon, Barthelemy Vincent, 1581]

Ouvrages divers

Albertatius, Josephus, Epitome adagiorum ex græcis latinisque scriptoribus excerptorum, Romæ, apud Ioannem Osmarinum, 1574

Alciato, Andrea, Omnia Andreæ Alciati V. C. Emblemata, Parisiis, apud Hieronymum de Marnef et Viduam Gulielmi Cavellat, 1583

Aristote, Rhétorique i, texte établi et traduit par M. Dufour, Paris, Les Belles Lettres, 1932

Aristote, Rhétorique ii, texte établi et traduit par M. Dufour, Paris, Les Belles Lettres, 1960

Aristote, Rhétorique iii, texte établi et traduit par M. Dufour et A. Wartelle – annoté par A. Wartelle, Paris, Les Belles Lettres, 1973

227

Aulu-Gelle, Les Nuits attiques, texte établi et traduit par Y. Julien, Paris, Les Belles Lettres, 1998, t. iv

Bayle, P., Nouvelle République des Lettres, (NRL), Amsterdam, Henry Desbordes, 1684-1685, t. i, juin 1985, p. 646

Casanova, Lodovico, Hieroglyphicorum et medicorum emblematum dodekakroynos auctore Ludovico Casanova Consiliario et medico regio, Lugduni, Sumptibus Pauli Frellon, 1626

Charon, P., Traité de la sagesse, Paris, Fayard, 1986

Celse, De Medicina Libri viii, Paris, Moëssard, 1826

Cicéron, De l’Orateur ii, texte établi et traduit par E. Courbaud, Paris, Les Belles Lettres, 1966

Cicéron, Divisions de l’art oratoire. Topiques, texte établi et traduit par H. Bornecque, Paris, Les Belles Lettres, 2002

Cicéron, Les devoirs, texte établi et traduit par M. Testard, Paris, Les Belles Lettres, 1984

Dionysius Cato, Dionysii Catonis Disticha Flosculis Poëticis et Interpretationibus adornata variis, Amstelaedami, apud Franciscum Houttyn, 1759

Du Bellay, Joachim, La Défense et illustration de la langue française, in Œuvres complètes, t. i édit. F. Goyet, O. Mille, Paris, Champion, 2003

Du Vair, Guillaume, De l’éloquence française, édit. R. C. Radouant, Genève, Slatkine, 1970

Érasme, De Duplici copia verborum ac rerum, Bâle, Froben, 1517

Érasme, Desiderii Erami Roterodami Opera omnia Emendatiora et auctiora, ad optimas editiones præcipe quas ipse Erasmus postremo curavit summe fide exacta, doctorumque virorum notis illustrata, Lugduni, Petrus Vander, mdcciii, tomus secundus compectens Adagia

Érasme, Éloge de la médecine, traduction française de D. Bockstael, remaniée par A. Van Dievoet et J.-P. Vanden Branden, Bruxelles, Éditions Labor, 1997

Hadrianus, Iunius, Hadriani Iunii Medici Emblemata ad D. Arnoldum Cobelium, Antverpiæ, ex officina Christophori Plantini, 1565

Hadrien du Jong, Les emblesmes, Antwerp, Christophe Plantin, 1567

Harveus, Guiliemus, Exercitatio anatomica de motu cordis et sanguinis in animalibus Guilielmi Harvei, Francofurti, G. Fitzeri, 1628

Marie de France, Les Lais, édit. L. Harf-Lancner, K. Warnke, « Le Livre de Poche », 1990

Montaigne, Michel De, Les Essais, édit. Jean Céard, « Le Livre de poche », 2002

Platon, Gorgias, texte établi et traduit par A. Croiset, revu par J.-F. Pradeau, Paris, Les Belles Lettres, 1997

Platon, Œuvres Complètes, tome v, 2e partie : Cratyle, édit. L. Méridier, Paris, Les Belles Lettres, 1931

228

Platon, La République, texte établi et traduit par E. Chambry, Paris, Les Belles Lettres, 1948

Plutarque, Œuvres Morales, édit. F. Fuhrmann, Paris, Les Belles Lettres, 1972

Properce, Élégies, texte établi et traduit par D. Paganelli, Paris, Les Belles Lettres, 1947

Rabelais, Œuvres complètes, édit. M. Huchon avec la collaboration de F. Moreau, Paris, Gallimard, 1994

Quintilien, Institution oratoire, tome iii, livres iv et v, texte établi et traduit par J. Cousin, Paris, Les Belles Lettres, 1976

Quintilien, Institution oratoire, tome iv, livres vi et vii, texte établi et traduit par J. Cousin, Paris, Les Belles Lettres, 1977

Quintilien, Institution oratoire, tome v, livres viii et ix, texte établi et traduit par J. Cousin, Paris, Les Belles Lettres, 1978

Sources secondaires

Dictionnaires et ouvrages de référence

Allard, Guy, H., Bibliothèque du Dauphiné, Genève, Slatkin Reprints, 1970

Barbier, Antoine-Alexandre, Dictionnaire des ouvrages anonymes, Hildesheim, Georg Roms, 1963

Baudrier, Henri-Louis, Bibliographie lyonnaise, recherches sur les imprimeurs, libraires, relieurs et fondeurs de lettres de Lyon au xvie siècle, par le président Baudrier, publiées et continuées par J. Baudrier, Paris, 1964

Blanchard, Anne, Écoles et universités dans la France méridionale, Bibliothèque de l’Ancienne Faculté de Médecine de Paris, Catalogue des livres du xvie siècle, extrait du catalogue général du fonds ancien, Paris, Bibliothèque interuniversitaire de Médecine, 1984

Bayle, Pierre, Dictionnaire historique et critique par Mr Pierre Bayle, cinquième édition, revue, corrigée et augmentée de remarques critiques, avec la vie de l’auteur par Mr Des Maizeaux, Amsterdam, par la compagnie des Libraires, 1734, t. i-vi

Carré de Busserolle, Jacques-Xavier, Dictionnaire géographique historique et biographique d’Indre-et-Loire et de l’ancienne province de Touraine, par, Tours, Imprimerie Rouillé-Ladevèze, t. i-v (1878-1883)

Cartier, Alfred, Bibliographie des éditions des “De Tournes” imprimeur lyonnais, Genève, Slatkine Reprints, 1970, t. i-ii

229

Chavy, Paul, Traducteurs d’autrefois : Moyen âge et Renaissance. Dictionnaire des traducteurs et de la littérature traduite en ancien et moyen français (842-1600), Paris-Gevève, Champion-Slatkin, 1988, t. i-ii

De la Bouralière, Auguste, L’Imprimerie et la librairie à Potiers pendant le xvie siècle, Paris, Paul et fils et Guillemin libraires de la Bibliothèque Nationale, 1900

Desgraves, Louis, Bibliographie bordelaise. Bibliographie des ouvrages imprimés à Bordeaux au xvie siècle et par Simon Millanges (1572-1623), Bibliotheca Bibliographica Aureliana xxxvii, Baden-Baden, Valentin Koerner, 1971

Di Stefano, Giuseppe, Dictionnaire des locutions en moyen français, Montréal, Ceres Montréal, 1991

Doucet, Roger, Les Bibliothèques parisiennes au xvie siècle, Paris, Picard et Cie, 1956

Durling, Richard, J., A Catalogue Sixteenth Century Printed Books In The National Library of Medicine, Bethesda, Maryland, 1967

Hahn, André, Dumaître, Paule, Samion-Contet Janine, Histoire de la médecine et du livre médical à la lumière des collections de la Bibliothèque de la Faculté de Médecine de Paris, Paris, Olivier Perrin éditeur, 1962

Haag, Eugène et Émile, La France protestante, ou vies protestants français, Genève, Slatkine Reprints, 1966, t. i-x

Hoefer, Ferdinand, Nouvelle biographie générale, depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, avec les renseignements bibliographiques et l’indication des sources à consulter, Paris, Firmin Didot frères, 1855-1866

Liron, Jean, Bibliothèque générale des auteurs de France, liv. i. conten. la Bibliothèque Chartraine ou le Traité des auteurs et des Hommes illustres par, Paris, J. M. Garnier, 1719, p. 354

Les Bibliothèques françoises de la Croix du Maine et du Verdier, Paris, chez Saillant et Nyon, Michel Lambert, 1772 (t. i-iii), 1773 (t. iv-v)

Martiniere, Bruzen de la, Le Grand dictionnaire géographique, historique et critique par M. Bruzen de la Martiniere, géographe de Sa Majesté Catholiqe Philippe v, roi des Espagnes et Indes. Nouvelle édition, corrigée et amplement augmentée. Paris, chez les libraires associés, 1748, t. i-vi

Moréri, Louis, Le Grand dictionnaire historique ou le mélange curieux de l’histoire sacrée et profane, qui contient en abrégé l’histoire fabuleuse des dieux et des héros de l’Antiquité payenne, les vies et les actions remarquables (…), l’histoire des religions et sectes des chrétiens, des juifs et des païens, Paris, chez les Libraires Associés, 1759, t. i-x

Michaud, Jean-François, Biographie Universelle ancienne et moderne, Paris, Delagrave, 1843-1865

Morier, H., Dictionnaire de poétique et de rhétorique, Paris, PUF, 1961

Picot, Émile, Répertoire général alphabétique des fiches bibliographiques, rédigées

230

par Emile Picot (1918), pour servir à l’histoire littéraire, principalement des xve, xvie et première moitié du xviie siècle (Bibliothèque de France, microfiches)

Port, Célestin, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine et Loire et de l’ancienne Province d’Anjou, Revu et mis à jour par J. Levron et P. d’Herbécourt, Angers, H. Siraudeau et Cie, 1965, t. i-iii

Renouard, Philippe, Répertoire des imprimeurs parisiens, libraires, fondeurs de caractères et correcteurs d’imprimerie depuis l’introduction de l’Imprimerie à Paris (1470) jusqu’à la fin du seizième siècle, Paris, Lettres Modernes, 1965

Renouard, Philippe, Répertoire des imprimeurs parisiens, libraires, fondeurs de caractères en exercice à Paris au xviie siècle, Nogent le Roi, Jacques Laget, 1995

Renouard, Philippe, Imprimeurs et libraires parisiens du xvie siècle. Ouvrage publié d’après les manuscrits de Philippe Renouard par le Service des Travaux historiques de la Ville de Paris avec le concours de la Bibliothèque nationale, Paris, Service des travaux historiques de la ville de Paris : t. i « Abada-Avril » (1964) ; t. ii « Baaleu-Banville » (1969) ; t. iii « Baquelier-Billon » (1979) ; t. iv « Binet-Blumenstock » (1986) ; t. v « Bocard-Bonamy » (1991) ; fascicule « Breyer » (1982) ; fascicule « Brumen » (1984) ; fascicule « Cavellat » (1986) ; volume « Jean Loys » (1995)

Renouard, Philippe, Bibliographie des Editions de Simon de Colines 1520-1540 par Ph. Renouard. Avec une notice biographique et 37 reproductions en fac-similé, (Paris, 1894), réimpr. Nieuwkoopp, B. de Graaf, 1962

Renouard, Ant. Aug., Annales de l’imprimerie des Estienne : ou Histoire de la famille des Estienne et de ses éditions, New York, Burt Franklin, 1960, t. i-ii

Renouard, Philippe, Bibliographie des impressions et des œuvres de Josse Badius Ascensius, imprimeur et humaniste 1462-1535. Avec une notice biographique et 44 reproductions en fac-simile, New York, Burt Franklin. La première publication, Paris 1908, volumes i-iii

Répertoire des ouvrages pédagogiques du xvie siècle, Complément (1886-1894), Paris, Institut National de Recherche Pédagogique, 1979

Répertoire des ouvrages pédagogiques du xvie siècle, Paris, Imprimerie Nationale, 1886

Silvestre, M. L. C., Marques typographiques, Amsterdam, Grüner, 1971, t. i

Tervarent, Guy de, Attributs et symboles dans l’art profanes (1450-1600). Dictionnaire d’un langage perdu, Genève, Droz, 1958

Quitard, Pierre-Marie, Dictionnaire étymologique, historique et anecdotique des proverbes et des locutions proverbiales de la langue française en rapport avec des proverbes et des locutions proverbiales des autres langues, Genève, Slatkine Reprints, 1968

Van Hoff, Henri, Dictionnaire universel des traducteurs, Paris, Champion, 1993

Wickerheimer, Ernst, Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, Genève, Droz, 1979, t. i-ii

231

Ouvrages critiques

Antonioli, Roland, Rabelais et la médecine, Études rabelaisiennes, t. xii, Genève, Droz, 1976

Balmas, Enea, « Tempi della tragedia », Tragedia e sentimento del tragico nella letteratura francese del Cinquecento, Studi di letteratura francese, t. xviii, Firenze, Olschki, 1990, p. 5-13

Baudry, Hervé, Contribution à l’étude du paracelsisme en France au xvie siècle (1560-1580). De la naissance du mouvement aux années de maturité : le Demosterion de Roch le Baillif (1578), Paris, Champion, 2005

Bazin-Tacchella, Sylvie, Essai sur la diffusion et la vulgarisation de la “Chirurgia Magna” de Guy de Chauliac (thèse) Université de Sorbonne, 1994, 2 vol.

Bazin-Tacchella, Sylvie, « Traduction, adaptation et vulgarisation chirurgicale : le cas de la Chirurgia parva de Guy de Chauliac, in Traduction et adaptation en France à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance. Actes du Colloque organisé par l’Université de Nancy ii, édit. Ch. Brucker, Paris, Champion, 1997, p. 91-104

Bayle, Arianne, Bénévent, Christine, Buron, et al. dans « “Va mon livre” : Quelques jalons pour une histoire de la destination », Nouvelle Revue du Seizième siècle, no 21/1, (2003), p. 121-151

Beecher, Donald, A., « L’Amour et le corps : les maladies érotiques et la pathologie à la Renaissance », in Le Corps à la Renaissance. Actes du xxxe colloque de Tours 1987, édit. J. Céard, M. M. Fontaine, J.-C. Margolin, Paris, Aux amateurs de livres, 1990, p. 423-434

Béguin, Daniel, « Les Œuvres pharmacologiques de Galien dans l’enseignement, l’édition et la pratique de la médecine en France au seizième siècle », in Galien on Pharmacology, Philosophy, History and Medicine Procedings of the vth International Galen Colloquium, Lille, mars, 1995, Leinden, Brill, 1997, p. 283-300

Berriot-Salvadore, Évelyne, Images de la femme dans la médecine du xvie et du début du xviie siècle. Relation avec la pensée juridique, morale et théologique (thèse Montpellier, 1979) 

Berriot-Salvadore, Évelyne, « L’“Irrévérence” des ouvrages médicaux en langue vulgaire », in La Catégorie de l’honneste dans la culture du xvie siècle. Actes du Colloque International de Sommières ii (septembre 1983), Saint-Étienne, RHR, 1985, p. 65-77

Berriot-Salvadore,, Un Corps, un destin : la femme dans la médecine de la Renaissance, Paris, Champion, 2000

Berriot-Salvadore, Évelyne, « Corps humain ou corps humains : homme, femme, enfant dans la médecine de la Renaissance », in Médecine et médecins

232

au xvie siècle, Actes du Colloque du Puy-en-Velay, édit. M. Viallon-Schoneveld, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2002, p. 434-445

Blaser, Robert, H., « Paracelse et sa conception de la nature », Travaux d’Humanisme et Renaissance, iii, Genève, Droz, 1950

Brabant, Hyacinthe, Médecins, malades et maladies de la Renaissance, Bruxelles, La Renaissance du livre, 1966

Brockliss, Laurence, « La Classification des sciences dans le monde universitaire et les facultés de médecine (1540-1640) », Nouvelle Revue du Seizième siècle, 2002, no 20/1, Droz, Paris-Genève, p. 31-45

Broomhall, Susan, Margaret, Connaissances et pratiques de santé chez les femmes françaises à la Renaissance (Mémoire de Diplôme d’Études Approfondies, dir. J.-P. Pittion, Tours, CESR, 2000)

Brucker, Charles, « Pour une typologie des traductions au xive siècle », in Traduction et adaptation en France à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance. Actes du Colloque organisé par l’Université de Nancy ii, édit. Ch. Brucker, Paris, Champion, 1997, p. 63-79

Brunot, Ferdinand, « Le Français dans les sciences médicales », in Histoire de la langue française des origines à 1900, op. cit., t. ii, p. 36-55

Brunot, Ferdinand, « Premières revendications en faveur du français », in Histoire de la langue française des origines à 1900, Paris, Colin, 1947, t. ii, p. 31-35

Buffa, Giolito, Franca, Maria, « Topoi della tradizione letteraria in tres prefazioni di testi medici latini », Actes du vie Colloque International sur les textes médicaux latins, septembre, Nantes, Pigeaud, PUN, 2000, p. 13-31

Carlino, Andrea, Wenger, Alexandre édit., Littérature et médecine. Approches et perspectives (xvie-xvie siècles), Genève, Droz, 2007

Carlino Andrea, Jeanneret, Michel édit., Vulgariser la médecine : À la recherche d’un style médical en France et en Italie (xvie et xviie siècles), Genève, Droz, 2008

Céard, Jean, La Nature et les prodiges. L’insolite au xvie siècle, en France, Genève, Droz, 1977

Céard, Jean, « La diététique dans la médecine de la Renaissance », in Pratiques et Discours alimentaires à la Renaissance, Actes du colloque de Tours de mars 1979, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, édit. J.-C. Margolin, R. Sauzet, Paris, G.-P. Maisonneuve et Larose, 1982, p. 21-36

Cernogora, Nadia, « De l’Ornement au vice : réflexions sur l’évolution de la théorie de la métaphore et des normes du bene dicendi d’Aristote à Pierre de Deimier », in Les Normes du dire au xvie siècle. Actes du colloque de Rouen organisé par le Ceredi, édit. J.-Cl. Arnould, G. Milhe Poutingon, Paris, Champion, 2004, p. 249-275

233

Chabrolle, Anne-Marie, « L’Idée d’une spécificité linguistique et culturelle au xvie siècle et sa manifestation dans l’activité traduisante », in Traduction et adaptation en France à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance. Actes du Colloque organisé par l’Université de Nancy ii, édit. Ch. Brucker, Paris, Champion, 1997, p. 319-324

Compagnon, Antoine, La Seconde main, ou le travail de la citation, Paris, Seuil, 1979

Cunningham, Andrew, The Anatomical Renaissance : The Resurrection of the Anatomical Projects of the Ancients, Aldershot, Ashgate, 1997

Curtius, Ernst, Robert, La Littérature européenne et le moyen âge latin, Paris, PUF, 1956

Debailly, Pascal, Vignes, Jean, « Fonction sociale de la poésie au quattrocento et au xvie siècle », in Poétiques de la Renaissance, édit. P. Galand-Hallyn, F. Hallyn, Genève, Droz, 2001

Debus, Allen G., « La médecine chimique », in Histoire de la pensée médicale en Occident, édit. M. D. Grmek, Paris, Seuil, t. ii : De la Renaissance aux Lumières, 1996, p. 37-59

De Courcelles, Dominique, La uarietas à la Renaissance. Actes de la journée d’étude organisée par l’École nationale des chartes, Paris, École des chartes, 2001

Desan, Philippe, Penser l’Histoire à la Renaissance, Caen, Paradigme, 1993

Desan, Philippe, « Préfaces, prologues et avis au lecteur : stratégies préfacielles à la Renaissance », in F. Cornilliat, U. Langer, D. Kelly, What is Literature ? France 1100-1600, Lexington, French Forum, 1993, p. 101-121

Diu, Isabelle, « Enjeux de pouvoir dans la République des Lettres : Préfaces et dédicaces d’Érasme pour ses éditions et traductions d’œuvres classiques et patristiques », in Le Pouvoir des livres à la Renaissance. Actes de la journée d’étude organisée par l’École nationale des chartes et le Centre de recherche sur l’Espagne des xvie et xviie siècles (Paris, 15 mai 1997), édit. D. de Courcelles, Paris, École des chartes, 1998, p. 65-76

Dulieu, Louis, La Médecine à Montpellier, Avignon, Presses Universelles, t. i, Le Moyen Âge, 1975 ; t. ii, La Renaissance, 1979 ; t. iii, L’époque classique, 1983

Domingues, Clara, Recherches sur les éditions grecques et latines de Galien à la Renaissance, (thèse), l’Université Paris V, 2004

Eamon, William, Science and the Secrets of Nature. Books of Secrets in Medieval and Early Modern Culture, Princeton, Princeton University Press, 1994

Fatio, Olivier, Méthode et théologie : Lambert Daneau et les débuts de la scolastique réformée, Genève, Droz, 1976

Figard, Léon, Un Médecin philosophe au xvie siècle. Étude sur la psychologie de Jean Fernel, Genève, Slatkine Reprints, 1970

234

Fontaine, Marie Madeleine, « L’Alimentation du jeune enfant au xvie siècle », in Pratiques et Discours alimentaires à la Renaissance, Actes du colloque de Tours de mars 1979, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, édit. J.-C. Margolin, R. Sauzet, Paris, G.-P. Maisonneuve et Larose, 1982, p. 55-63

Foucault, Michel, « Qu’est-ce qu’un auteur », Bulletin de la Société française de philosophie, 44, 1969, p. 73-104

French, Roger, Dissection and Vivisection in the European Renaissance, Aldershot, Ashgate, 1999

Froment, Théodore, L’Éloquence judiciaire en France avant le dix-septième siècle, Paris, Thorin, 1874

Fumaroli, Marc, L’Âge de l’éloquence. Rhétorique et « res literaria » de la Renaissance au seuil de l’époque classique, Paris, Albin Michel, 1994

Fumaroli, Marc, Histoire de la rhétorique dans l’Europe moderne 1450-1950, édit. M. Fumaroli de l’Académie française, Paris, PUF, 1999

Galand-Hallyn, Perine, Les Yeux de l’éloquence. Poétiques humanistes de l’évidence, Orléans, Paradigme, 1995

Galand-Hallyn, Perine, « La Rhétorique en Italie à la fin du Quattrocento », in Histoire de la rhétorique dans l’Europe moderne (1450-1950), dir. Marc Fumaroli, Paris, PUF, 1999, p. 131-190

Galand-Hallyn, Perine, Deitz, Luc, « Le Style au quattrocento et au xvie siècle », in Poétiques de la Renaissance édit. P. Galand-Hallyn, F. Hallyn, Genève, Droz, 2001, p. 532-566

Gauthier, Pierre, « Aspects de la norme : les liminaires féminins au xvie siècle », in Les Normes du dire au xvie siècle. Actes du colloque de Rouen organisé par le Ceredi, édit. J.-Cl. Arnould, G. Milhe Poutingon, Paris, Champion, 2004, p. 407-420

Gilbert, Ward Neal, Renaissance Concepts of Method, Columbia University Press, 1963

Goyet, Francis., « Art poétique de J. Peletier du Mans », in Traités de poétique et de rhétorique de la Renaissance, édit. F. Goyet, Paris, Librairie Générale Française, 1990

Grmek, Mirko, Drazen, Histoire de la pensée médicale en Occident, Paris, Seuil, t. i, Antiquité et Moyen Âge, 1995 ; t. ii, De la Renaissance aux Lumières, 1996

Grmek, Mirko, Drazen, Bernabeo, Raffaele, « La machine du corps », in Histoire de la pensée médicale en Occident, édit. M. D. Grmek, Paris, Seuil, t. ii : De la Renaissance aux Lumières, 1996, p. 7-36

Guillerm, Luce, Sujet de l’écriture et la traduction autour de 1540, Paris, Aux Amateurs de livres, 1988

Jacquart, Danielle, « La Scolastique médicale », in Histoire de la pensée médicale

235

en Occident, édit. M. D. Grmek, Paris, Seuil, t. ii, De la Renaissance aux Lumières, 1996, p. 175-210

Jacquart, Danielle, « La Morphologie du corps féminin selon les médecins de la fin du Moyen Âge », in La Science médicale occidentale entre deux renaissances (xiie-xve), Aldershot, Galliard, 1997, p. 81-98

Jung, Marc-René, Hercule dans la littérature française de la Renaissance. De l’Hercule courtois à l’Hercule baroque, Genève, Droz, 1966

Kahn, Didier, Alchimie et paracelsisme en France à la fin de la Renaissance, Genève, Droz, 2005

Kany-Turpin, José, « Présentation », in Jean Fernel, Revue de Philosophie Corpus, no 41 (2002), Paris, Université de Paris X

Kirk, Geoffrey S., « Aristarchus and the scholia », in The Iliad : a Commentary, vol. i (ch. i-iv), Cambridge University Press, Cambridge, 2005, p. 38-43

Koźluk, Magdalena, « “De Sectis” : au delà des “sectes” de l’Antiquité », Collectanea Philologica ix, Łódź, WUŁ, 2006, p. 221-233

Koźluk, Magdalena, « “Pour satisfaire tant aux doctes, que aux peu savans” : la question de la nomenclature médicale dans le discours préfaciel à la Renaissance », Journal de la Renaissance, vol. 5, Paris, Brepols, 2007, p. 223-230

Koźluk, Magdalena, Editing Galen and Hippocrates in the Renaissance. An Exhibition of Sixteenth-Century Editions in the Library of Edward Worth (1678-1733), assisted by J.-P. Pittion, Dublin, The Edward Worth Library, 2007

Koźluk, Magdalena, « Ne pas “estre surprins en un muet larrecin” mais plutôt “imiter les abeilles” – l’éthique du médecin dans la préface médicale de la Renaissance (1528–1628) », Collectanea Philologica xi, Łódź, WUŁ, 2008, p. 147-161

Koźluk, Magdalena, « Ceste grande et vaste mer de la composition des medicamens » : le statut de la pharmacie et la figure de l’apothicaire dans la préface médicale de la Renaissance (1528–1628), Revue d’histoire de la pharmacie, lvi, no 358, 2e trim. 2008, p. 203-216

Koźluk, Magdalena, « “Sedulus, fidus, dignus honore, vigil” : le jeu de la varietas dans la construction de la figure du médecin dans la préface médicale de la Renaissance », A Journal of the History of Rhetoric, Rhetorica. vol. 28, no 1 (2010), p. 52-66

Lazard, Madeleine, « Nourrices et nourrissons d’après le traité de Vallambert (1565) et la Paedotrophia de Scévole de Sainte-Marthe (1584) », in Joyeusement vivre et honnêtement penser. Mélanges offerts à Madeleine Lazard. Choix d’articles réunis par M.-M. Fragonard, G. Schrenck, Paris, Champion, 2000, p. 188-204

Le Clech-Charton, Sylvie, « Les Épîtres dédicatoires et les secrétaires du roi

236

(1515-1547), ou le portrait de l’honnête homme au siècle de la Renaissance », in Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, no 3, t. li, (1989), p. 537-552

Lehoux, Françoise, Le Cadre de vie des médecins parisiens aux xvie et xviie siècles, Paris, Picard, 1976

Lévy-Valensi, Joseph, La Médecine et les médecins français au xviie siècle, Paris, Librairie J.-B. Baillière et Fils, 1933

Longeon, Claude, Premiers combats pour la langue française, introduction, choix et notes de Cl. Longeon, « Le Livre de Poche », 1989

Longeon, Claude, Une Province française à la Renaissance. La vie intellectuelle en Forez au xvie siècle, Saint-Étienne, Centre d’Études Foréziennes, 1975, p. 297-297

MacLean, I., Le Monde et les hommes selon les médecins de la Renaissance, Paris, CNRS Editions, 2006

Maillard, Jean-François, « Le Rôle de la dédicace et de la page de titre dans la naissance de la critique philologique », in Disputatiunculae ii, no 3 printemps, (2003), Bruxelles, Musée de la Maison d’Érasme à Anderlecht, p. 26-39

Mandressi, Rafael, Le Regard de l’anatomiste. Dissections et invention du corps en Occident, Paris, Seuil, 2003

Margolin, Jean-Claude, « L’Apogée de la rhétorique humaniste (1500-1536), in Histoire de la rhétorique dans l’Europe moderne 1450-1950, édit. M. Fumaroli de l’Académie française, Paris, PUF, 1999, p. 191-257

Margolin, Jean-Claude, « La Nature de la femme sous le regard médical à la Renaissance », in Médecine et médecins au xvie siècle, Actes du Colloque du Puy-en-Velay, édit. M. Viallon-Schoneveld, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2002, p. 25-49

Martin, Henri-Jean, Livre, pouvoirs, société à Paris au xvie siècle (1598-1701), Genève, Droz, 1969, t. i-ii

McFadden, Smith, M., The Title-Page : its Early development, London, The British Library, 2000

Mollaret, Henri, H., « Les Grands fléaux », in Histoire de la pensée médicale en Occident, édit. M. D. Grmek, Paris, Seuil, t. ii : De la Renaissance aux Lumières, 1996, p. 253-278.

Monferran, Jean-Charles, « Art poétique et grammaire : quelques “remarques” sur la répartition des disciplines en France à la Renaissance », in Les Normes du dire au xvie siècle. Actes du colloque de Rouen organisé par le Ceredi, édit. J.-Cl. Arnould, G. Milhe Poutingon, Paris, Champion, 2004, p. 235-248

Moss, Ann, “Rhetoric and evolution of ideas and styles in the Renaissance”, Renaissance Studies, t. iii, no 2 (June 1989), p. 45-51

Moss, Ann, Les Recueils de lieux communs. Méthode pour apprendre à penser à la Renaissance. Traduit de l’anglais par P. Eichel-Lojkine, M. Lojkine-Morelec, M.-Ch. Munoz-Teulié, G.-L. Tin, édit. P. Eichel-Lojkine, Genève, Droz, 2002

237

Mouchel, Christian, Cicéron et Sénèque dans la rhétorique de la Renaissance, Marburg, Wolfram Hitzeroth, 1990

Olivieri, Achille, « La “Structura” à la Renaissance : entre pensée philosophique et pensée médicale », in Médecine et médecins au xvie siècle, Actes du Colloque du Puy-en-Velay, édit. M. Viallon-Schoneveld, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2002, p. 105-112

Pagel, Walter, Paracelse. Introduction à la médecine philosophique de la Renaissance, traduit de l’anglais par Michel Deutsch, France, Arthaud, 1963

Pender, Stephen, “Between Medicine and Rhetoric”, Early Science and Medicine, A Journal for the Study of Science, Technology and Medicine in the Pre-modern Period, 10, 1, Brill, p. 36-64

Perrier, Simone, « La Circulation du sens dans les Emblemes chrestiens de G. de Montenay (1571) », Nouvelle Revue du xvie siècle, no 9, (1991), p. 73-89

Pérouse, Gabriel-André, « “Docteurs” et “médecins”. Situation de la médecine au xvie siècle », in Médecine et médecins au xvie siècle, Actes du Colloque du Puy-en-Velay, édit. M. Viallon-Schoneveld, Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, 2002, p. 9-23

Pietrzak, Witold Konstanty, Le Tragique dans les nouvelles exemplaires en France au xvie siècle, Łódź, WUŁ, 2006

Pittion, Jean-Paul, « Scepticism and Medicine in the Renaissance », in Scepticism from the Renaissance to the Enlightenment, édit. R. H. Popkin, Ch. B. Schmitt, Wiesbaden, O. Harrassowitz, 1987, (Wolfenbütteler Forschungen 35), p. 103-132

Pittion, Jean-Paul, « Entre tradition et innovation. L’œuvre de Jean Fernel (1497-1558) », in Médecine et médecins au xvie siècle, Actes du Colloque du Puy-en-Velay, édit. M. Viallon-Schoneveld, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2002, p. 173-181

Platon et Aristote à la Renaissance, xvie colloque International de Tours, Paris, Vrin, 1976, p. 217-276

Quesnel, Colette, « Le “vrai” médecin à la Renaissance », in Renaissance and Réforme, Toronto, CRRS Publications, t. xxiv, no 4 (2000), p. 85-94

Roger, Jacques, Jean Fernel et les problèmes de la médecine de la Renaissance, Paris, 1960

Rey, Michel, L’Amitié à la Renaissance, Italie, France, Angleterre 1450-1650, édit. A.-S. Perriaux, San Domenico (FL), Institut universitaire européen de Florence, 1999, p. 181-190

Rossi, Paulo, Clavis Universalis, Grenoble, J. Millon, 1993

Saulnier, Verdun L., « Proverbe et paradoxe du xve au xvie siècle », in Pensée humaniste et tradition chrétienne aux xve et xvie siècles, Paris, Publication du CNRS, 1950, p. 87-103

238

Sotres, Pedro, Gil, « Les Régimes de santé », in Histoire de la pensée médicale en Occident, édit. M. D. Grmek, Paris, Seuil,. i, Antiquité et Moyen Âge, 1995, p. 257-281

Siraisi, Nancy, “Oratory and Rhetoric in Renaissance Medecine”, Journal of the History of Ideas, vol. 65 (2004), Baltimore, Johns Hopkins University Press, p. 191-211

Soll, Jacob, “Healing the Body Politic : French Royal Doctors, History, and the Birth of a Nation 1560-1634”, Renaissance Quarterly, winter 2002, t. lv, no 4, p. 1259-1281

Sozzi, Lionello, « La Polémique anti-italienne en France au xvie siècle », in Atti della Accademia delle Scienze di Torino, vol. 106, fasc. 1 (1972), p. 99-190

Stone, Howard, “The French Language in Renaissance Medicine”, BHR, t. xv, (1953), p. 315-322

Stone, Howard, “Chronological List of 16th-century Medical Writing in French”, BHR, t. xv, (1953), p. 323-346

Temkin, Owsei, Galenism. Rise and Decline of a Medical Philosophy, Ithaca, Cornell University Press, 1973

Verwiebe, Barbara, « La Vie sociale dans les premières traductions des Annales de Tacite », in Traduction et adaptation en France à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance, Actes du Colloque organisé par l’Université de Nancy ii, édit. Ch. Brucker, Paris, Champion, 1997, p. 177-186

Viallon, Marie, « “Corpus” de citations sur la traduction à la Renaissance et à l’âge classique », in La Traduction à la Renaissance et à l’âge classique, édit. M. Viallon, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2001, p. 229-279

Vignes, Jean, Mots dorés pour un siècle de fer, Les Mimes, enseignements et proverbes de Jean-Antoine de Baïf : texte, contexte, intertexte, Paris, Champion, 1997

Vignes, Jean, « Pour une gnomologie : enquête sur le succès de la littérature gnomique à la Renaissance », Seizième siècle, no 1 (2005), p. 175-211

Vons, Jacqueline, « L’Art de l’épître dédicatoire dans quelques traités médicaux latins du xvie siècle », in Epistulae antiquae iv. Actes du ive Colloque International « L’épistolaire antique et ses prolongements européens » édit. P. Laurence, F. Guillaumont, Peeters, Louvain-Paris-Dudley, MA, 2006, p. 321-328

Wickersheimer, Ernst, La Médecine et les médecins en France à l’époque de la Renaissance, Genève, Slatkine Reprints, 1977

Worth, Valérie, « L’Honneste traducteur devant son public », in La catégorie de l’honneste dans la culture du xvie siècle, Actes du Colloque International de Sommières ii (septembre 1983), Saint-Étienne, RHR, 1985, p. 53-63

Worth-Stylianou, Valérie, Les traités d’obstétrique en langue française au seuil de la modernité, Genève, Droz, 2007

239

Wear, Andrew, French, Roger, Lonie, Ian. M., The Medical Renaissance of the Sixteenth Century, Cambridge, Cambridge University Press, 1985

Winn, Colette, H., « Témoignage de l’actualité médicale du temps : “Le malade” de Marguerite de Navarre (c. 1535) », Renaissance and Reformation, t. xxvi, no 4 (2002), Toronto, CRRS Publications, p. 91-111

Zemon-Davis, Nathalie, Les Cultures du peuple. Rituels, savoirs et résistance au xvie siècle, Paris, Éditions Aubier-Montaigne, 1979, p. 366-425

Zemon-Davis, Nathalie, « Le Monde de l’imprimerie humaniste : Lyon », in Histoire de l’édition française, édit. H.-J. Martin, R. Chartier, J.-P. Vivet, t. i : Le livre conquérant « Du Moyen Âge au milieu du xviie siècle », Paris, Promodis, 1982, Paris, Promodis, 1982, t. i, p. 255-27

1 Nous transcrivons dans leur intégralité les données qui figurent sur la page de titre des ouvrages anciens en distinguant zone de titre et zone d’adresse. Nous respectons les majuscules de l’original, mais normalisons les ponctuations aberrantes, et nous résolvons les i/j et u/v. Pour les références de notes en bas de page nous utilisons un titre allégé destiné à faciliter la lecture. Dans la bibliographie qui suit, le titre allégé est donné à la suite du titre complet.