Aller au contenu

Présentation des auteurs et résumés

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-07724-4
  • ISSN: 2430-9222
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-07726-8.p.0311
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 24/07/2019
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
311

présentation des auteurs
et résumés

Virginie Soubrier, « Une dramaturgie noire ? »

Virginie Soubrier est agrégée de lettres classiques. Elle a soutenu en 2009, à Sorbonne Université, une thèse sur le théâtre de Koffi Kwahulé, parue sous le titre Le Théâtre de Koffi Kwahulé : lutopie dune écriture-jazz. Elle a aussi contribué à différents ouvrages consacrés aux dramaturgies contemporaines afro-diasporiques. 

Peut-on dire que la dramaturgie de Koffi Kwahulé est une « dramaturgie noire » alors que la plupart de ses textes ne font aucune référence à son origine ivoirienne et que les signes convenus de lafricanité en sont absents ? Ce chapitre analyse de quelle manière son théâtre témoigne dune expérience particulière : celle de la condition afro-diasporique. Expérience du seuil, de la lisière, de la frontière, elle contribue à fabriquer une voix et une dramaturgie singulières au regard des écritures contemporaines.

Can we say that Kwahulés dramatic art is a “black dramatic art” ? This is a paradoxical question, as most of his texts make no reference to his Ivory Coast origins : common signs of « africanité » are absent. This essay analyzes a particular condition found in Kwahulés theater : the experience of the threshold, of the in-between, an experience that contributes to something we might call the diasporic situation.

Dominique Traoré, « Les masques poétiques du théâtre de Koffi Kwahulé »

Dominique Traoré est maître de conférences à luniversité Félix-Houphouët-Boigny (Côte dIvoire). Il dirige la cellule « Dramaturgies et arts du spectacle » au sein du Crélis (Centre de recherches et détudes en littératures et sciences du langage). Membre associé du laboratoire SeFeA (Scènes francophones et écritures de laltérité), il a publié plusieurs travaux sur les théâtres africains.

Les masques poétiques de lidentité, de lécriture et de la réception organisent le système de création chez Koffi Kwahulé. Ce chapitre traite de cette 312identité en perpétuel mouvement, qui inscrit, de ce fait, lécriture dans une instabilité féconde, marquée par un rapiècement radical des catégories dramatiques (la fable, le dialogue, lespace-temps, laction, les personnages). Ce qui entraîne une révision des modes de réception de ce théâtre.

The poetic masks of identity, writing and reception orient Koffi Kwahulés work. This chapter analyses a constantly changing identity. It imbues the writing with a fruitful instability and major dramatic categories are fragmented and incomplete (plot, dialogue, space-time, performance, and characters). This leads to a change in the mode of reception of this theater.

Christophe Konkobo, « Une esthétique de lintermédialité et du dédoublement »

Christophe Konkobo est enseignant chercheur à Austin Peay State University (Tennessee – USA) où il enseigne les littératures et le cinéma francophones et anglophones dAfrique. Ses recherches portent sur le théâtre burkinabé moderne et sur les dramaturgies francophones contemporaines. Il est membre asssocié du laboratoire SeFeA.

On constate chez Koffi Kwahulé le déploiement dune esthétique de lintermédialité aussi bien dans les pièces de théâtre que dans les romans. Ce chapitre examine les types de personnages et leurs quêtes identitaires, la configuration et le dédoublement de lespace et des récits ou dialogues, ainsi que la mise en abyme de lacte décriture à la lumière des valeurs discursives que leur imposent ces objets intermédiaux.

This essay examines Koffi Kwahulés works in light of the concept of intermediality (in theater plays and novels). Based on the writers consistent use of intermedial means to weave creatively the fabric of his works, this essay defines his most salient dramatic or literary categories, including doubling. One notable trait of this particular paradigm is the recurrence, at different levels, of self-reflexive representations of the creative process of writing itself.

Romuald Fonkoua, « Le corps de Monsieur Ki : une scénographie de la littérature »

Romuald Fonkoua est professeur de littérature francophone à Sorbonne Université, où il dirige le Centre international détudes francophones (Cief). Il est par ailleurs Fellow Teacher à lécole française de Middlebury College (Middlebury, Vermont, USA). 313Ses recherches portent sur les questions de littérature générale en rapport avec la francophonie.

La dimension palimpsestique du second roman de Koffi Kwahulé, Monsieur Ki, qui met en scène la littérature dans tous ses états est lobjet de ce chapitre. La lecture dun testament du suicidé qui est le sujet principal de cette rhapsodie sert en réalité de prétexte à la mise en scène de lécriture, à la répétition de ces manières décrire africaines qui ont marqué lhistoire de la littérature.

The second novel of Koffi Kwahulé, Monsieur Ki, is a staging of literature in its many shapes. Reading the will of a man who has committed suicide, which is the main subject of this novels rhapsodic prose, actually serves as a pretext for the authors rehearsing of the many African styles of writing that have marked the history of literature.

Pierre Letessier, « La danse comme envers dramaturgique »

Pierre Letessier est maître de conférences et directeur de lInstitut détudes théâtrales à luniversité Sorbonne nouvelle – Paris 3. Ses recherches, menées dans une perspective anthropologique et dramaturgique, portent notamment sur les liens entre théâtre et musique. Formé à lÉcole supérieure dart dramatique de Pierre Debauche, il a également signé plus dune douzaine de mises en scène.

Ce chapitre interroge linscription paradoxale de la danse dans le théâtre de Koffi Kwahulé. Loin de faire lobjet dune exploitation chorégraphique, la danse y est rarement donnée à voir : présente et absente à la fois, elle est plutôt ensevelie dans les corps. Elle constitue un « envers dramaturgique » et introduit des éléments daltérité profonde – au sein des personnages, de lespace, du temps et de laction – qui construisent les pièces par/à lenvers.

Dance in the theater of Koffi Kwahulé is a conundrum : the author himself notes that his characters speak a lot and move very little. Dance seldom shows up in choreographic numbers. It is, however, both present and absent, and it is buried in the on-stage bodies. This essay shows that dance is a hidden dramaturgical aspect of many of Kwahulés plays : it introduces otherness, or radically different elements into characters, space, time.

Isabelle Elizéon-Hubert, « Ecriture et corps radicants chez Koffi Kwahulé »

Isabelle Elizéon-Hubert est metteuse en scène, dramaturge et chercheuse au sein du SeFeA de luniversité Sorbonne nouvelle – Paris 3 et du CRAE de luniversité de 314Picardie – Jules-Verne. Elle a soutenu en 2017 une thèse consacrée aux représentations et aux états de corps sur la scène contemporaine à lheure de la mondialisation au travers des œuvres de Koffi Kwahulé, Robyn Orlin, Bernardo Montet et Pippo Delbono.

Les différentes formes décriture et de représentations du corps qui se manifestent chez le dramaturge Koffi Kwahulé constituent laxe de ce chapitre. Son œuvre est étudiée ici au travers du prisme de ce que nous définissons comme un « Théâtre de la Mondialité », selon le terme glissantien ; un théâtre qui sinvente dans le respect et la richesse du Divers, dans une société marquée, elle, par la mondialisation et luniformisation.

The thrust of this article treats the different forms of writing and representation of the body found in the work of playwright Koffi Kwahulé. We study his work through the prism of what can be defined as a “Global or World Theater”. This is a theater that invents itself through respecting the richness of Difference in a society marked by globalization and standardization.

Agathe Bel-Frankian, « Une dramaturgie de la truculence pour penser au-delà des limites »

Agathe Bel-Frankian est artiste et chercheuse au sein du laboratoire SeFeA. Elle a soutenu en 2014 une thèse en cotutelle (universités de Bahia et Sorbonne nouvelle – Paris 3) consacrée à « La poétique de la truculence dans les théâtres contemporains des diasporas afro-descendantes en France, au Brésil et aux États-Unis ». Elle dédie son art à la pratique et à la formation du clown au sein de la Cie Fouxfeuxrieux.

La truculence à lœuvre dans les pièces de Koffi Kwahulé est abordée dans ce chapitre comme une poétique de la relation dont la dynamique passe par la traversée, la subversion, le marronnage et la vibration-jazz et qui permet damener le lecteur-spectateur vers une pensée au-delà des sentiers battus en faisant appel à notre résonance émotionnelle.

Starting from the concept of truculence, this essay identify a poetics which is deployed in the work of Koffi Kwahulé in four main ways : through crossings, subversion, “marronnage” (or detours), and musical vibrations that leads the viewer-reader to a thought beyond the beaten path by appealing to our emotional resonance.

315

Edwige Gbouablé, « Les quatre points cardinaux du théâtre kwahuléeen »

Edwige Gbouablé est maître-assistante à luniversité Félix-Houphouët-Boigny (Côte dIvoire). Elle a soutenu en 2007 une thèse consacrée aux « Écritures de la violence dans les dramaturgies dAfrique noire francophone », à luniversité Rennes 2. Membre associée du laboratoire SeFeA au sein de lIret, elle poursuit des recherches sur les dramaturgies contemporaines dAfrique et des diasporas.

Ce chapitre propose quatre points cardinaux pour explorer le théâtre de Koffi Kwahulé. Le dynamisme esthétique représente lépicentre de cette dramaturgie transfrontalière où opère un déplacement permanent des lignes structurelle et sémantique, tandis que les écritures de la violence, de laltérité et du politique en constituent les trois autres points focaux laissant entrevoir dans leur mutation, les traces dune poétique composite.

The theater of Koffi Kwahulé is characterized by four cardinal points on which its specificity is based. Aesthetic dynamism represents the epicenter of this cross-border dramaturgy in which a permanent displacement of structural lines and semantic fields occurs. Violence, otherness and politics, which compose the three other focal points of his dramatic writing, suggest by their constant mutation a composite poetics.

Dominique Paquet, « Rire, cest déjà de la musique »

Dominique Paquet est docteur en philosophie et en esthétique. Elle a notamment signé Miroir, mon beau miroir, une histoire de la beauté. Elle mène également une carrière de comédienne et dautrice. Elle a publié une trentaine de pièces et est actuellement déléguée générale des Écrivains associés du théâtre. Elle a créé Jaz de Koffi Kwahulé dans une mise en scène de Patrick Simon en 2003.

Ce texte partage le regard complice dune autrice sur lénigme dun écrivain et lœuvre inclassable dun dramaturge à la langue incandescente et charnelle qui convoque le sacré.

In this essay, a woman writer meditates on the riddle of a companion writer who moves her, on his unclassifiable work and his incandescent and carnal language which conjures up the sacred.

316

Sébastien Bournac, « Le clair-obscur tragique de La Mélancolie des barbares »

Sébastien Bournac est metteur en scène. Il a créé en 2003 la Compagnie Tabula rasa et dirige aujourdhui le théâtre Sorano à Toulouse. Il construit un projet artistique autour des écritures contemporaines et développe des compagnonnages dynamiques avec des auteurs vivants (Daniel Keene, Koffi Kwahulé, Jean-Marie Piemme…).

Cette réflexion rend compte de la fascination du metteur en scène pour ce tragique crépusculaire des temps contemporains que déploie Koffi Kwahulé dans La Mélancolie des barbares et qui la poussé à monter la pièce au théâtre national de Toulouse en 2012.

This essay discusses the fascination of the director for the modern-day twilight tragedy that Koffi Kwahulé unfurls in his play La Mélancolie des barbares, a tragic sense that inspired him to stage the play at the national theatre of Toulouse in 2012.

Alexandre Zeff, « Addict »

Alexandre Zeff est comédien et metteur en scène. Après avoir monté Harold Pinter à la sortie du Conservatoire national supérieur dart dramatique et sêtre confronté aux textes de Jon Fosse et Lars Norén, cest la rencontre avec lécriture de Koffi Kwahulé : il monte Big Shoot en 2016 avec le Mister Jazz Band, suivront Jaz et Blue-S-cat.

Ce poème témoigne dune relation sensitive et obsédante du metteur en scène à lécriture de Koffi Kwahulé et tente de nous faire partager une expérience sensorielle, celle dune langue traversée par le souffle énigmatique du jazz.

In this poetic meditation, the director suggests his obsessive and affective rapport with Koffi Kwahulés writing. He shares his sensory experience of approaching Kwahulés texts as though they were traversed by the enigmatic breath of jazz. 

Isabelle Pousseur, « Histoire dune création. LOdeur des arbres à Ouagadougou »

Isabelle Pousseur est metteure en scène, diplômée de lInsas (Institut national supérieur des arts et des techniques de diffusion). Elle fonde en 1982 le théâtre du Ciel Noir, devenu en 1988 le théâtre Océan Nord dont elle est codirectrice avec Michel Boermans et qui sinstalle dans un ancien garage du quartier populaire de Schaerbeek en 1996. Elle rencontre Koffi Kwahulé à loccasion des Récréâtrales (Burkina Faso).

317

Ces souvenirs se présentent comme la chronique dune aventure de création menée aux Récréâtrales de Ouagadougou entre février 2014 et janvier 2015, doù naîtra LOdeur des arbres, une pièce que Koffi Kwahulé écrit à Ouagadougou pour des acteurs burkinabès et que la metteure en scène belge créera dans une cour dhabitation du quartier Gounghin, en plein cœur de la Révolution ouagalaise doctobre 2014, avant de présenter le spectacle au théâtre Océan Nord de Bruxelles.

This essay relates a creative adventure which took place in Ouagadougou, at the Récréatrales festival which ran between February 2014 and January 2015 and resulted in the play LOdeur des arbres. Koffi Kwahulé wrote this work for Burkinabe actors and the Belgian woman director staged the opening in the courtyard of a home in the Gounghin neighborhood of Ouagadougou in October 2014, the midst of a political revolution. She subsequently took the show to Brussels to the théâtre Océan Nord.

Kristian Frédric, « I am quiet with you Mister Kwahulé »

Kristian Frédric est metteur en scène et scénographe. Il dirige depuis 1989 la compagnie Lézards Qui Bougent. Lauréat de la Villa Médicis hors les murs 2005, il est lauteur dune trentaine de mises en scène jouées en France, au Canada, en Suisse, en Pologne, au Luxembourg, en Tchéquie, en Allemagne et reconnu par Routledge en 2010 comme lun des vingt meilleurs metteurs en scène européens de sa génération.

À travers ce récit, le metteur en scène confie le choc de sa rencontre, lors de la création de Big Shoot à Montréal en 2005, avec lunivers dramatique de Koffi Kwahulé, quil compare à un boxeur de mots.

The director returns in this essay to the shock of his encounter with Kwahulés dramatic universe during the creation of the play Big Shoot in Montreal in 2005. He finds that Koffi Kwahulés writing is like boxing with words.

Judith Miller, « De lautre rive du monde », entretien avec Koffi Kwahulé

Judith Miller est professeur au département de français de New York University. Elle enseigne le théâtre français et francophone et est lauteur détudes consacrées au texte comme à la scène. Traductrice de Werewere Liking, Koffi Kwahulé, Hélène Cixous, Olivier Kemeid, José Pliya, Gerty Dambury…, elle a publié avec Chantal Bilodeau une anthologie en anglo-américain de pièces de Koffi Kwahulé.

318

Dans cet entretien, Koffi Kwahulé, qui se définit comme « écrivain ivoirien de citoyenneté française », revient sur ses origines, son enfance, sa formation, ses influences musicales, littéraires et cinématographiques, la place de lAmérique et du jazz dans son œuvre, la dimension politique de son théâtre et les enjeux diasporiques qui traversent ses romans.

In this interview, Koffi Kwahulé, who defines himself as an Ivorian writer of French citizenship, looks back at his beginnings, his childhood and his training ; at the musical, literary, and filmic influences and the place of America and jazz in his work ; at the political dimension of his theatre and the diasporic stakes running throughout his novels.