Aller au contenu

Glossaire

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-3525-6
  • ISSN: 2259-9479
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3527-0.p.0493
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 28/05/2015
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
493

GLOSSAIRE

Aptekar : (Russe) pharmacien

Apteyker : (Yid.) pharmacien

Barmitzvè : cérémonie qui marque laccession dun garçon à la majorité religieuse. Garçon qui a accédé à cette majorité.

Barynia, baryne : (Russe) noble, boyard.

Besmedresh : maison dÉtudes. Petite synagogue des Juifs orthodoxes.

Beygel : petits pains ronds percés dun trou.

Borsht : soupe à base de betteraves rouges.

Dziedzic : (Pol.) propriétaire.

El molé rakhamim : prière faisant partie du rituel funéraire et du souvenir.

Feldscher : officier de santé, auxiliaire médical.

Fonyè : (Pej.) les Russes, le pouvoir tsariste en Russie.

Guelt : (Yid.) largent.

Gut yontef : bonne fête.

Haggodè : récit qui est lu à la table des deux premières soirées de Peysekh, la Pâque.

Haman : (Bibl.) ministre perse qui complotait la mort de tous les Juifs, qui furent finalement sauvés grâce à Esther (Récit de la fête de Purim)

Hari at… : premiers mots de la formule prononcée par lhomme au moment de passer lalliance au doigt de sa fiancée : « Tu es à présent liée par un lien sacré au moyen de cet anneau selon la Loi de Moïse et dIsraël… »

Haskala : période des Lumières dans la société juive.

HaTsefirah : journal en Hébreu qui a paru à Varsovie entre 1862 et 1931

Havdole : cérémonie qui marque la fin du Shabbess.

Homentaschen : pâtisserie que lon déguste au moment de la fête de Purim.

Jeûne du 9 Av. : jour de deuil, commémoration de la destruction des deux Temples.

Kaddish : Prière qui intervient à plusieurs reprises dans le rituel. Elle est en particulier prononcée par le fils dun défunt sur la tombe de son père au moment de linhumation. Un père peut ainsi désigner son fils aîné comme celui qui la prononcera sur sa tombe.

Khalè : pain brioché en forme de tresse quon mange le Shabbess et les jours de fête.

Khanikè : fête qui dure huit jours pour commémorer la révolte des Macchabées et la nouvelle sanctification du Temple qui sest ensuivie en 165 av. J.-C.

Khassid, Pl. Khassidim : Juif pieux. Appartenant à une tendance piétiste de la religion.

494

Kheshvan : deuxième mois de lannée du calendrier hébraïque (Oct.-Nov.)

Kheyder : école élémentaire religieuse de garçons.

Khomets : tout produit alimentaire contenant du levain, et dont la consommation est interdite pendant la fête de Peysekh.

Khosid : Voir : khassid.

Khupè : dais nuptial.

Kipour, Yom-Kipèr : célébration majeure du calendrier : Jour dExpiation.

Kitl : long vêtement de toile blanche porté par les hommes lors de certaines solennités et qui sert aussi de linceul.

Klezmer : musicien, le plus souvent ambulant.

Kol-Nidré : prière qui ouvre loffice du soir de Kipour.

Krishme : prière bi-quotidienne, profession de foi.

Lekhayim : À la vie ! (À votre, notre, santé !)

Litwak : Lithuanien.

Matzès : pain azyme, consommé pendant Peysekh.

Misnaged : Juif de stricte observance opposé aux Khassidim.

Mitsvè : bonne action, commandement.

Moussaf : prière supplémentaire, dite le Shabbess et les jours de fête.

Mumme : tante. Ici : euphémisme pour belle-mère.

Peysekh : fête de la Pâque, célébration de la sortie dÉgypte.

Pienionze : (Pol.) argent.

Purim : fête des Sorts, fête doublée dun carnaval, célébrant le sauvetage providentiel des Juifs de Perse au V siècle av. J.-C.

Rabbi : maître (Enseignement judaïque).

Radnik : (Slav.) conseiller municipal

Reb : (Suivi du nom) = monsieur

Reb Yid : façon de sadresser à un homme dont on ignore le nom.

Rèbbetsn : femme de rabbin.

Rosh-Hashonè : premier jour de lannée du calendrier juif, jour de repentance.

Rosh-Yeshivè : directeur dune école rabbinique.

Schnorrer : mendiant, quémandeur.

Seyder : chacune des deux premières soirées de la Pâque, le repas de cette fête.

Shabbess Pl. Shabbossim : le Septième Jour, le Samedi, jour sacré où toute activité professionnelle ou ménagère est interdite.

Shalakhmonès : friandises, cadeaux quon fait porter à domicile le jour de Purim.

Shevuès : fête des Semaines, célébration du don de la Thorah au peuple juif au Mont Sinaï.

Shiksè : (Pej.) jeune fille non-juive.

Shiva : semaine de deuil après linhumation dun proche parent.

Shkole : école non-juive.

Sheygets, Pl. Shkotsim : (Pej.) garçon, jeune homme non-juif.

Sholem Aleykhem : « La paix soit avec vous ! », formule de salutation traditionnelle, à laquelle il est répondu par : Aleykhem Sholem ! « Sur vous la paix ! » cest aussi le pseudonyme choisi par lun des plus célèbres écrivains yiddish, Sholem Rabinovitch. (Voir Index).

Shul : petite synagogue, chez les khassidim.

Slikhès : prières particulières aux Jours Terribles, entre Rosh-Hashonè et Yom-Kipour.

Stikhi : (Russe) poèmes, vers.

Sukès : fête des « Cabanes ».

Talès, Pl. Talaysim : châle de prières.

Tales-kotn : sous-vêtement rituel porté

495

par les hommes à même la peau, et dont les franges sont visibles.

Talmud-Toyre : Kheyder financé par la Communauté et destiné aux enfants pauvres.

Tcholent : plat quon déguste à Shabbess, préparé la veille pour respecter linterdiction de cuisiner, et conservé au chaud.

Thorah : la Loi reçue par Moïse au Mont Sinaï. Les cinq rouleaux du Pentateuque.

Trayfeniak : mécréant.

Tsitselè : désigne ici les franges du tales-kotn.

Yulek : (Pol.) imbécile.

Zhidek. Pl. Zhidki : youpin.