Aller au contenu

Avant-propos
Pourquoi « French Global », ici, maintenant ?

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-2978-1
  • ISSN: 2259-9479
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-2980-4.p.0007
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 03/09/2014
  • Langue: Français

  • Article de collectif: 1/35 Suivant
Accès libre
Support: Numérique
7

Avant-propos

Pourquoi « French Global », ici, maintenant ?

Avant même que ses directrices, dans leur introduction, nen présentent lintention et le propos, ce livre collectif appelle, du point de vue éditorial, un avertissement liminaire : pourquoi « French Global », ici, maintenant ? Pourquoi ce titre, pourquoi cette collection, pourquoi ce moment ?

Ce volume est la traduction, revue et corrigée par les auteurs, de French Global : A New Approach to Literary History, paru en 2010 à Columbia University Press – le fruit dun travail collectif mené sous légide de Christie McDonald et Susan Rubin Suleiman (Professeures à Harvard) et réunissant des chercheurs pour la plupart américains et français. Conserver en titre la formule anglaise « French Global » est un choix discutable, mais que nous avons fait pour deux raisons : manifester demblée quil sagit bien du même volume, de la même entreprise que celle qui a connu, dès 2010, un grand retentissement dans le milieu des « études françaises », aux États-Unis, en France et dans le monde entier ; et, surtout, afficher « létrangeté », si lon veut, au regard des habitudes françaises1, de cette nouvelle « approche globale » (conçue en un sens bien précis, irréductible à sa traduction) de lhistoire de la littérature française et des littératures en français. Car si lintention première de cette entreprise nest ni révolutionnaire ni exhaustive, elle est clairement réformiste et prêche par lexemple : en se donnant pour objet de faire apparaître laltérité au cœur même de la prestigieuse « littérature française », elle donne pour mission à sa trentaine darticles deffectuer comme autant de profonds coups de sonde dans lhistoire littéraire, ou autant dexplorations bien précises

8

des chemins de traverse qui la balisent, et qui font apparaître laltérité au sein même de la langue et de la nation. Plutôt que de prétendre dessiner la carte entière de son territoire, en lobservant du point de vue surplombant, hexagonal et « universaliste » qui la longtemps accompagné en France, il sagit ainsi de parcourir lhistoire littéraire selon un nouveau « système de navigation » (inspiré du modèle GPS –« Global Positioning System » – comme le remarquent, avec une pointe de provocation, Susan R. Suleiman et Christie McDonald dans leur introduction) : comprendre, en somme, « le global » des littératures en français par « le local » des chemins qui bifurquent et des trajectoires qui parcourent le monde.

Que lépistémologie de cette « nouvelle perspective sur lhistoire littéraire » ait une dimension dordre historique et politique, méritant son inscription dans cette collection bien précise de littérature générale (ni seulement française, ni seulement comparatiste), on le comprendra aisément au regard de ses prémisses et au fil de la lecture. Car le décentrement quelle ne cesse dopérer, article après article, et le parti pris dune sortie hors des chemins battus, ont bien pour fonction dinscrire lhistoire littéraire française dans une politique nouvelle du regard ; contemporaine en cela de la littérature-monde, elle sen distingue également de diverses façons, comme le soulignent les directrices du volume ainsi que plusieurs des auteurs. En faisant le choix du concept et de la métaphore du « globe », et en lanalysant (dans plusieurs articles) au fil des siècles, ce volume saisit loccasion de penser la littérature française comme étrangère à elle-même, voire familièrement étrangère. Ce faisant, il prolonge jusque dans le détail de ses analyses le dédoublement originel de sa perspective : son regard elliptique au double foyer (États-Unis, France), qui en fait aussi loriginalité et la vertu exemplaire.

Car la finalité de ce livre nest pas dêtre « exemplaire » au sens où il prétendrait servir de modèle pour lhistoire littéraire : elle lest au sens où il donne lexemple dune pratique nouvelle de cette histoire, en espérant ouvrir par là la voie à de nombreux prolongements, à de tout autres lieux détude et décriture. Aucune leçon nest donnée, qui voudrait simposer à lhistoriographie française en la corrigeant de je ne sais quel travers : cest bien au contraire au dialogue que ce volume invite – en espérant que ce dialogue futur vienne prolonger

9

et compléter les premiers aperçus, encore elliptiques, quil offre de notre littérature.

Emmanuel Bouju

Co-directeur de la collection « Littérature, Histoire, Politique »

1 Le terme d« histoire globale » est néanmoins utilisé en France, depuis quelques années (voir notamment Patrick Boucheron, Inventer le monde. Une histoire globale du xve siècle, Paris, La Documentation française, 2012), dans le sillage de la World History.