Aller au contenu

Table des matières

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09384-8
  • ISSN: 2271-7013
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09384-8.p.0459
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 16/11/2020
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
459

Table des matières

ABRÉVIATIONS   9

AVERTISSEMENT SUR LÉDITION DE RÉFÉRENCE   11

PRÉFACE   13

INTRODUCTION

Aux sources de lidée française du pur style   17

Purifier le style pour pallier la défaillance du langage   18

Une pureté radicale et omnipotente   19

Une quête inavouée, parce quinavouable du « pur style »   22

Le pur style en miroir du pur amour   23

Une alternative aporétique entre silence et redite
de lÉcriture sainte ?   25

Explorations du pur style dans les œuvres dévotes de Fénelon   27

Premières hypothèses.
L« autre langage » de Mme Guyon   32

Une enquête en contexte.
Deux « purs styles » concurrents ?    34

Pureté et littérarité   37

Itinéraire du pur style.
Du paradoxe à la répétition   39

460

PREMIÈRE PARTIE

THÉORIE CONTRADICTOIRE
DU PARADOXE FÉNELONIEN

Introduction partielle

Paradoxe et pur style    47

Un terrain propice à une théorie du paradoxe    49

Réunification des différents paradoxes    50

Une difficile référentialité
unit paradoxe et paradoxe logique    50

Sens technique et large du paradoxe :
un questionnement stylistique    54

Le paradoxe est une figure    58

Résolution des problèmes du paradoxe comme figure    60

Le paradoxe, une figure du discours    74

Poétique du paradoxe    85

Histoire dune ambivalence rhétorique    87

Histoire du paradoxe mystique    95

Paradoxe mystique et paradoxe rhétorique chez Fénelon   116

Le paradoxe rhétorique : brièveté et polarité    116

Le paradoxe mystique : longueur et répétitions   118

Le paradoxe de 1650 à 1715

Entre ignorance et condamnation   123

Le mot paradoxe pour Fénelon   123

Un mot bifrons du Moyen-Âge aux siècles classiques   124

Comme une insulte sous la plume de Fénelon   127

La figure du paradoxe pour Fénelon   138

Les éventuelles lectures de Fénelon sur le paradoxe   138

Refus du paradoxe et insinuation   144

Conclusion partielle

Pratique et condamnation du paradoxe   149

461

DEUXIÈME PARTIE

LES PARADOXES FÉNELONIENS

PERMANENCE ET ANÉANTISSEMENTS

Introduction partielle

« Fénelon et son double »   155

Dans le monde

Anéantir le paradoxe rhétorique   159

Le paradoxe rhétorique,
procédé mondain qui condamne le monde   159

La condamnation du caractère éblouissant du monde   159

La frappe nette du paradoxe pour condamner le monde   162

Ladverbe que dans lefficacité
de la rhétorique condamnatoire   165

Pragmatique des paradoxes rhétoriques   170

La place du paradoxe rhétorique dans le discours   170

Affirmation dune instance énonciative qui doute   180

Atténuer létonnement. Le cotexte   190

Une voie moyenne entre « fanatisme » et philosophie   191

Épithètes et compléments circonstanciels
essentiels à la proposition   194

Au-delà de la proposition, lexpression de la cause   198

Au-delà de la phrase   201

Un pas hors du monde

Contourner, expliquer le paradoxe mystique   205

Au centre du pur amour.

La supposition impossible de la damnation   205

Les objets des paradoxes mystiques de la Démonstration.

LÊtre et lêtre   208

Les paradoxes mystiques dus à un Dieu intérieur   209

Les paradoxes mystiques dus à la simplicité de linfini   211

462

Les paradoxes du sujet mystique : une boucle paradoxale   212

Extension du domaine des paradoxes.

De lénoncé à lénonciation   216

Parler et se taire : une « passiveté » problématique   216

Faire taire la raison en « renversant le sens humain »   219

Poétique des paradoxes mystiques   222

Souplesse » des paradoxes en « et »,
raideur des paradoxes en « mais »   222

Une douce plainte
ou les marqueurs stylistiques de lélégie   226

Leffacement de lénonciateur des paradoxes mystiques   230

Contournement et défense des paradoxes mystiques   240

Conclusion partielle

« Deux parties qui font bande à part »   253

TROISIÈME PARTIE

AU-DELÀ DU MONDE

LA RÉPÉTITION AU CŒUR DUNE DYNAMIQUE
STYLISTIQUE CONTRADICTOIRE

Introduction partielle

La répétition pallie le caractère inédit du paradoxe   259

THANATOS

Retour du même (idem) pour viser la Vérité elle-même (ipse)   265

Répétition et surmoi.
Contenir la parole dans le dogme   268

Quand lauteur délègue sa voix aux Vérités révélées   269

Les répétitions dogmatiques
imposent le silence au co-énonciateur   284

Contraindre le signe :
vers la « rigidité » référentielle et sémantique   296

463

Incarner Dieu.
Litanies et répétitions bibliques   308

Les répétitions sacrées
forment une « scénographie » du rituel   309

Répétition et présence de Dieu   323

Éros

La tension vers linfini crée le style qui « coule de source »   345

« Couler de source ».

Un art poétique caché de la répétition   347

« Couler… » : Répétition non figurale
et lenteur du discours   348

« … de source » : Retourner à Dieu par la répétition   355

Retourner à « la source ».

La répétition macrostructurale dinfini   358

Essai de définition lexicométrique de la répétition   359

Les termes les plus répétés dans les phrases :
« infini » et « aimer »   362

« Charmes » de l« enchanteur »,
répétitions microstructurales infinies   368

Tension de la phrase vers l« infini » et création figurale   369

« Couler » au-delà de la phrase :
le « reflux de léternel dans le présent »   374

Conclusion partielle

Un « échec », mais « un bel échec »   389

CONCLUSION

Fénelon lenchanteur   391

Annexe 1

Extraits du corpus numérique
des Œuvres complètes [OC] de Fénelon   397

Annexe 2

Codage du corpus numérique
des Œuvres complètes [OC] de Fénelon   399

464

Annexe 3

Ladjectif pur
dans les Œuvres complètes [OC] de Fénelon   401

BIBLIOGRAPHIE   411

INDEX   453

Chapitre d’ouvrage: Précédent 25/25