Aller au contenu

Résumés et présentations des auteur·e·s

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-06388-9
  • ISSN: 2103-5636
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-06390-2.p.0381
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 01/06/2018
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
381

résumés
et Présentations des auteur·e·s

Huguette Krief, « La pratique du doute chez Bonne-Charlotte de Benouville dans Les Pensées errantes ; avec Quelques Lettres dun Indien (1758) »

Huguette Krief est présidente du Centre aixois détudes et de recherches sur le xviiie siècle, maître de conférences émérite, docteur détat HDR, à Aix-Marseille université. On lui doit des ouvrages et éditions critiques sur la littérature des Lumières et de la Révolution française, ainsi que le Dictionnaire des femmes des Lumières en 2 vol. (Paris, 2015) dont elle a assuré la direction avec V. André.

Bonne-Charlotte de Benouville revient dans les Pensées errantes ; avec quelques lettres dun Indien (1758) sur la question du fidéisme pour dévoiler les apories auxquels aboutissent les théologiens. Prenant ses distances par rapport aux thèses néo-cartésiennes et aux arguments théologiques, elle évalue lincohérence des croyances et proclame lurgente nécessité de revoir le « salut du genre humain » porté par lÉglise de Rome à tous les peuples.

Bonne-Charlotte de Benouville comes back, in Pensées errantes; avec quelques lettres dun Indien (1758), on the question of Fideism to reveal the contradictions in which are involved the theologians. Distancing herself from the theory of neo-Cartesianism and the theological arguments she assesses the incoherence of the beliefs and proclaims the urgent necessity of having a critical look at the “salvation of humanity” for all the people which is proclaimed by the Church of Rome.

Édith Flamarion, « “Laudace dune femme qui ose penser et même écrire”. Les Réflexions dune Provinciale sur le Discours de M. Rousseau (1756) »

Édith Flamarion est agrégée et docteur ès lettres. Elle a été maître de conférences HDR à luniversité Sorbonne nouvelle – Paris 3. Elle a procuré des ouvrages et articles sur la littérature du xviiie siècle, les références à lAntiquité, lidéologie et la culture jésuite, entre autres léd. de Belot, Réflexions dune Provinciale sur le Discours de M. Rousseau sur lorigine de linégalité, 1756 (Arras, 2015).

382

Les Réflexions dune Provinciale (1756) par Octavie Belot sont une réfutation systématique du Discours sur lorigine de linégalité… de Rousseau. Saluée par les périodiques contemporains, cette œuvre est celle dune femme des Lumières, qui puise chez Locke, Newton, Montesquieu ou lEncyclopédie ses arguments. Consciente de son « audace » qui est celle dune « femme qui ose penser », Belot met en cause les positions prises par Rousseau quant aux femmes, « le sexe qui, selon lui, devrait obéir ».

Reflections of a Provincial (1756) by Octavia Belot are a systematic refutation of the Discourse on the Origin of Inequality written by the immense public figure that was then Rousseau. Acclaimed by contemporary critics, this work is that of a woman from the Enlightenment, which takes from Locke, Newton, or the Encyclopedia arguments. Aware of her “boldness” from “a woman who dares to think”, Belot questions Rousseaus positions towards women, “the sex, which, according to him, should obey”.

Ramona Herz-Gazeau, « Fidélia, la femme chrétienne éclairée chez Marie Leprince de Beaumont »

Ramona Herz-Gazeau est lectrice dallemand (Office allemand déchanges universitaires) à luniversité de Caen et membre du CA de la SIEFAR. Elle a soutenu une thèse sur Les Américaines de Marie Leprince de Beaumont en 2015. Elle a publié « Marie Leprince de Beaumonts Erziehungsliteratur für Mädchen und Frauen – Philosophisches Curriculum ? », dans Kinder und Jugendliteratur der Romania (Francfort-sur-le-Main, 2014).

Létude présente la réécriture de l« Histoire de Fidélia » par Marie Leprince de Beaumont, publiée dans son Magasin des Adolescentes en 1760. Paru au moins en trois versions, le texte dorigine anglaise connaît une évolution intéressante au long du xviiie siècle. Tenant compte de litinéraire de lhistoire ainsi que des conditions de publication, larticle analyse la relation entre la philosophie, la religion et limage de la femme que transmet le texte dans la version de Leprince de Beaumont.

This study presents the rewriting of the “History of Fidélia” by Marie Leprince de Beaumont, published in her Magasin des Adolescentes in 1760. The text of English origin goes through interesting developments during the eighteenth century. Taking into account the development of the history as well as the conditions of publication, this article analyzes the relationship between philosophy, religion and the image of woman transmitted by the text particularly in the version of Leprince de Beaumont.

383

Valéry Cossy, « Vertus du désajustement. Critique et intelligibilité des Lumières selon Isabelle de Charrière »

Valérie Cossy est professeure associée en études genre à luniversité de Lausanne. On lui doit des articles et livres sur les littératures française, suisse, anglaise entre fin des Lumières et xxe siècle : Jane Austen in Switzerland. A Study of the Early French Translations (Genève, 2006), Isabelle de Charrière. Écrire pour vivre autrement (Lausanne, 2012) et Alice Rivaz. Devenir romancière (Genève, 2015).

La question de linscription dun sujet féminin dans le discours littéraire est inséparable, chez Charrière, des façons dont elle échappe aux normes sociales et mentales du temps. Cet article offre un aperçu du faisceau de « désajustements » à partir desquels elle sexprime afin de comprendre comment elle défend, dans Sainte Anne (1799), luniversalité de lentendement humain, rappelant la nécessité dinscrire les femmes tout autant que les hommes dans la définition de lhumanité selon les Lumières.

The issue of the female subject cannot be separated from the multiple ways in which Charrière recognized and expressed herself as someone besides so many norms. This article lists the numerous ways in which Charrière was out of step in order to grasp the point of view from which, as a novelist (Sainte Anne, 1799), she articulates her own gender-informed vindication of the human mind, that women as well as men belong to humanity such as defined by the Enlightenment.

Frédéric Marty, « LOuvrage sur les femmes (1740) de Louise Dupin face à larticle “Femme” de lEncyclopédie »

Frédéric Marty, agrégé de lettres modernes, a soutenu sa thèse « Rousseau, secrétaire de Mme Dupin : présentation et transcription des manuscrits de lOuvrage sur les femmes », à partir dune exploration méthodique des papiers Dupin, pour la plupart inédits et dispersés dans des fonds darchives de consultation difficile. On lui doit des articles sur Rousseau, Mme Dupin et la poésie du xviiie siècle.

Louise Dupin conçut en 1740 de défendre légalité entre les sexes dans un Ouvrage sur les femmes, qualifié d« Encyclopédie du deuxième sexe », resté non publié. Cette étude compare les idées féministes développées par Dupin à larticle « Femme » (1756) de lEncyclopédie, composé de textes du poète Desmahis et de Jaucourt. Contrairement à Desmahis, Jaucourt est partisan de légalité entre les sexes, Dupin apparaît plus radicale (réforme du mariage et de lautorité conjugale).

384

Louise Dupin conceived in the 1740s a feminist book, the Ouvrage sur les femmes, considered as the « Encyclopedia of the Second Sex », and let unpublished. This study compares the feminist ideas developped by Mme Dupin with the article « Femme » (1756) for the Encyclopedia of Diderot writen by the poet Desmahis and Jaucourt. Contrary to Desmahis, Jaucourt defended gender equality. However, Dupin tends to develop more radical ideas (especially regarding marriage and marital power of the husband).

Jean-Noël Pascal, « Vous avez dit anecdotique ? De la “querelle des femmes poètes” au Mérite des femmes (ou plutôt linverse) »

Jean-Noël Pascal enseigne à luniversité de Toulouse 2 – Le Mirail. Ses travaux concernent les correspondances, la poésie, le théâtre et lhistoire de lenseignement entre 1680 et 1820. Président de la Société André Chénier, dont il édite les Cahiers annuels, vice-président de la Société Voltaire, il donne des feuilletons annuels aux revues Orages, littérature et culture 1760-1830 et Cahiers Voltaire.

La Révolution nourrit chez les femmes qui écrivent la conscience de former une communauté et la revendication dexercer publiquement leurs talents. Or, dans lestablishment poétique masculin des réticences sexpriment. Le débat, qui débouche sur la prise de parole de Constance de Salm dans son Épître aux femmes, nest pas quanecdotique. Cet article le réinterroge à partir, non des provocations de Le Brun dans La Décade (en 1796), mais du Mérite des Femmes, de Legouvé (en 1800), célèbre poème féministe.

The Revolution nourishes, among female writers the consciousness to form a community and the need to claim the right to practice publicly their activity. But in the male poetic Establishment the reluctances are great. The debate, which results in Epistle to the women by Constance de Salm, is more as a trivial story. This article re-questioning it, letting aside punctual provocations of Le Brun in La Décade (1796), by rereading it from the Mérite des Femmes, de Legouvé (1800), a famous feminist poem.

Éliane Viennot, « Retour sur une attribution problématique. Louise de Kéralio et les Crimes des reines de France »

Éliane Viennot est professeure de littérature à luniversité Jean-Monnet – Saint-Étienne et membre de lInstitut universitaire de France. Spécialiste de Marguerite de Valois et dautres princesses de la Renaissance, elle sintéresse à lhistoire des relations de pouvoir entre les sexes. Cofondatrice de la SIEFAR, elle dirige deux collections aux Publications de luniversité de Saint-Étienne.

385

Malgré une absence de preuves patente, un bruit insistant attribue depuis deux siècles lun des plus violents pamphlets contre la participation des femmes au pouvoir, Les Crimes des reines de France, depuis le commencement de la Monarchie jusquà Marie-Antoinette, à Louise de Kéralio (1758-1821). Cette historienne, éditrice, journaliste engagée dans les débats de la Révolution et finalement romancière na pourtant ni signé ni jamais revendiqué ce texte paru en 1791 à Paris, plusieurs fois réédité.

Despite a lack of conclusive proof, rumour has had it persistently for two centuries that one of the most violent pamphlets against female rule was authored by Louise de Kéralio. This woman historian, publisher and journalist involved in the Revolution debates, who turned novelist later in life, never actually signed nor claimed this text, published in 1791 in Paris, brought out again several times in the following years.

Adeline Gargam, « Place et engagement des femmes dans la République des Sciences au siècle des Lumières. État de la recherche en cours »

Adeline Gargam travaille sur lhistoire des idées, des représentations et laccès des femmes aux savoirs. Elle a écrit une vingtaine darticles, de nombreuses notices de dictionnaires et deux livres : Les Femmes savantes, lettrées et cultivées au siècle des Lumières ou la conquête dune légitimité 1690-1804 (Paris, 2013) et avec B. Lançon : Histoire de la misogynie, de lAntiquité à nos jours (Paris, 2013).

Lhistoire des femmes de sciences constitue un champ détudes en plein essor et une grande place est accordée aux femmes de sciences du siècle des Lumières. Dans cet article, il sagit de faire un point historiographique sur la question des femmes de sciences, de voir la place occupée par la recherche dix-huitiémiste dans les travaux actuels sur le sujet et les différents domaines détude sur lesquels la recherche a concentré son intérêt.

The history of women in science is a field of studies booming. For over a century, there has been a proliferation of studies on the question. In this historiography, an important place is given to women scientists of the Enlightenment. This article aims to make a historiographical point on the question of women in science, to see the place occupied by the Enlightenment in current work on the subject and the various fields of study where research has focused his interest.

386

Olivier Blanc, « Entre héroïsme et démagogie, lengagement politique des femmes. 1789-1799 »

Olivier Blanc est historien, auteur de nombreux articles et essais sur lhistoire politique de la Révolution, dont Les Espions de la Révolution et de lEmpire (Paris, 1995). Il est lauteur de biographies dont celles dOlympe de Gouges (Paris, 1981 et 1989) et de Michelle Sentuary, Madame de Bonneuil (1748-1829) (Paris, 1987). Il a publié les Écrits politiques dOlympe de Gouges (Paris, 1993).

Lengagement politique des femmes de la fin du xviiie siècle est sous-estimé. Les milliers de dossiers ouverts par les polices politiques de 1789 au début de lEmpire, nont pas été exploités de façon systématique. Ils sont pourtant révélateurs de la conception que les femmes de tous les bords se faisaient de leur responsabilité politique, de leur influence, des formes daction et de la manière dont celles-ci étaient perçues dans lopinion, à lAssemblée ou dans les tribunaux politiques.

The political engagement of women at the end of the 18th century has been underestimated. The thousands of dossiers that have been compiled by the political police from 1789 to the start of the Empire have never been systematically exploited. They do, however, reveal the conceptions that women of all political stripes had of their political responsibilities, their influence, the kinds of activities, as well as how these were perceived by public opinion, in the national assembly and by revolutionary courts.

Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval, « Scènes privées ou publiques. Choix ou nécessité pour les femmes dramaturges ? ou “Dux femina facti” »

Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval est professeure à luniversité Paris – Est-Créteil – Val-de-Marne. Spécialiste du théâtre du xviiie siècle (Voltaire, Rousseau et Destouches) et de littérature pédagogique (Genlis), elle a publié de nombreux livres, ouvrages collectifs, éditions critiques et articles portant sur la littérature éducative, les théâtres officiels et privés, lentrée et la place des femmes en littérature.

Le théâtre de société, lié à un cercle, sinon à un salon, ouvre son espace aux femmes et propose une voie médiane entre sphères publiques et privées. Sy font ainsi connaître Mme Staal-Delaunay à Sceaux ou Mme de Montesson sur son théâtre. Cest une voie également empruntée par quelques actrices auteures. Il sagira de voir comment la « carrière théâtrale » des femmes a pu se décider entre les différentes scènes et quels critères ont pu présider à ces choix ou à ces impossibilités.

387

The “Théâtre de société”, bound to a private circle, otherwise to a “salon”, allows to be opened to women and proposes a way between the public and private spheres. It is the way Mrs Staal-Delaunay gets to be known at Sceaux, or Mrs de Montesson on her own theater. It is also a way used by some actresses, sometimes authors themselves as Miss Quinault or Miss Raucourt. This paper will study how and why the “theatre career” of women had to find its way between these various types of theatres.

Françoise Gevrey, « Comment peut-on être conteuse à la fin du siècle des Lumières ? »

Françoise Gevrey, professeure émérite à luniversité de Reims, a travaillé sur la fiction et sur ses liens avec les moralistes. Elle a codirigé lédition des textes critiques de La Motte (Paris, 2002), ainsi que de nombreux ouvrages (sur labbé Pluche, Cazotte, lanthologie). Elle a édité Voisenon et autres conteurs (Paris, 2007) et Les Génies instituteurs et autres contes fin de siècle (Paris, 2014).

On pense que le conte merveilleux na plus de succès à la fin du xviiie siècle. Mais en se fondant sur les contes écrits par huit femmes entre 1780 et 1810, publiés dans le volume 19 de la « Bibliothèque des génies et des fées » (H. Champion), le présent article montre limportance du genre pour celles qui pratiquaient sociabilité et féminisme. Les allégories montrent un souci de la morale et de la vertu, mais aussi de la politique avec lindépendance américaine et la Révolution française.

It is generally thought that the marvel tale does not have any more success in the late eighteenth century. But based on tales written by eight women between 1780 and 1810 published in volume 19 of the “Bibliothèque des génies et des fées” (H. Champion), this article examines the tales importance for women who practiced sociability and feminism. Allegories show an interest for morality and virtue, but also for politics imperative with American independence and French Revolution.

Beatriz Onandia, « La fortune littéraire des pédagogues françaises dans lEspagne des Lumières. Le succès Madame de Genlis »

Beatriz Onandia, ATER à luniversité de Lorraine, a soutenu un doctorat en cotutelle aux universités du Pays Basque et de Lorraine, sous la direction de Catriona Seth et de Lydia Vázquez. Sa thèse porte sur les « Transferts culturels, traductions et adaptations féminines, France/Espagne au xviiie siècle ».

388

Stéphanie Félicité de Genlis fit connaître au public espagnol les débats éducatifs français, qui se développaient peu à peu en Espagne. Lobsession pédagogique des intellectuels des Lumières espagnoles provoqua pendant le xviiie siècle une véritable avalanche de textes destinés à la formation et à linstruction féminine. La connaissance de Mme de Genlis en Espagne se réalisa surtout à travers des traductions de ses œuvres, preuves de sa grande diffusion et de lacceptation de ses écrits.

Stéphanie Félicité de Genlis introduced the Spanish people to educational debates which already existed in France and began to arise in Spain. The pedagogical obsession of the Spanish enlightenment scholars provoked a veritable avalanche of texts aimed at the education and schooling of women throughout the XVIII century. The cognizance of Mme de Genlis in Spain took place first and foremost through the translations of her works, which demonstrated the wide distribution and acceptance of her writings.

Michèle Crogiez Labarthe, « La correspondance de la duchesse dEnville »

Michèle Crogiez Labarthe est ancienne élève de lENSJF, agrégée des lettres et professeur de littérature française à luniversité de Berne. On lui doit des articles sur Constance de Salm, Rousseau, Malesherbes, la duchesse dEnville et son entourage ainsi que des contributions au Dictionnaire des femmes des Lumières (Paris, 2015) et à louvrage Écrivains juristes et juristes écrivains (Paris, 2016).

Létude littéraire de la correspondance permet de cerner les enjeux de pouvoir intellectuel, de diffusion des idées ou des rumeurs, la valeur à accorder aux allégations quelle contient, voire, dans certains cas favorables, de construire une biographie. Le vaste corpus des correspondances active et passive de la duchesse dEnville permet ainsi de préciser les rôles (parfois discrets) quelle a tenus dans lhistoire de son temps, et illustrer le mode daction littéraire qui fut le sien.

The literary study of correspondence allows to make visible the fights for intellectual power, their effectiveness in broadening ideas or rumors, the value to be granted to the rumours they contain, and may also allow, in favorable cases, to build a biography. The correspondence of the duchess of Enville raises is the privileged instrument of the biographic study, because it helps to specify the sometimes discreet roles which she held in history of her time.

389

Éliane Itti, « Madame Dacier, une femme savante à laube des Lumières »

Éliane Itti est agrégée des lettres et membre associé du laboratoire « Patrimoine, littérature et histoire » de luniversité Toulouse – Jean-Jaurès. Elle a publié LImage des civilisations francophones dans les manuels scolaires (Saint-Denis, 2001) et consacre ses recherches actuelles au rayonnement humaniste de lAcadémie protestante de Saumur, en particulier à Tanneguy Le Fèvre et à sa fille, Anne Dacier.

Championne des Anciens dans la Querelle dHomère, Anne Le Fèvre Dacier est aussi cependant un précurseur des Lumières. Comme traductrice, elle vulgarise les textes de lAntiquité pour les « dames » et la jeunesse. Par sa vie, cette femme savante qui réussit à vivre de sa plume sous Louis XIV incarne lalliance de lérudition et des bienséances. Un site Internet, hébergé par le GRAC (Groupe renaissance et âge classique) donne divers documents et des liens vers le texte intégral de ses œuvres.

Champion of the Anciens in the Querelle dHomère, Anne Le Fèvre Dacier, however, is nevertheless also a forerunner of the Enlightenment. As a translator, she popularizes the texts of antiquity for the “ladies” and youth. Due to her way of life, this learned woman, who managed to live by her pen under Louis XIV, represents the alliance of scholarship and decorum. A website hosted by GRAC (Renaissance and Classical Age Group) gives links to the full text of her works and other documents.

Marie-Laure Girou Swiderski, « La carrière “sur mesure” de Madame dArconville »

Marie-Laure Girou Swiderski est professeur titulaire, retraitée de luniversité dOttawa et spécialiste de lécriture féminine au xviiie siècle. Depuis la redécouverte à lîle Maurice en 2006 des Pensées, réflexions et anecdotes (PRA), dernière œuvre de Mme dArconville, elle sest consacrée à cette femme de lettres et de sciences et à faire connaître ses œuvres.

Riche autodidacte, assoiffée de connaissances et passionnée décriture, Mme dArconville (1720-1805) elle a cultivé ses goûts et son besoin dagir et dêtre utile, sans se laisser limiter par les interdits sociaux liés à son sexe. Polygraphe anonyme, elle cultive lettres et sciences, comme traductrice mais aussi moraliste, historienne, chimiste et romancière. Les remarquables textes autobiographiques révèlent limportance quelle attache jusquau bout à lécriture et au partage du savoir.

390

Wealthy and self-taught, Mme dArconville (1720-1805), exercised her talents and her desire to be active and useful, with no consideration of the limits imposed by society on women who wanted to write. Her numerous works, published anonymously, deal with sciences and literature. She both translated and wrote as moralist, chemist, novelist and historian. Her wonderful autobiographical texts reveal how important it was for her to keep on writing and sharing knowledge with others till the very end.

Jeanne Chiron, « Construire un ethos déducatrice. Enjeux et stratégies chez Louise dÉpinay »

Jeanne Chiron, normalienne agrégée de lettres modernes, a soutenu à luniversité Paris Est – Créteil – Val-de-Marne, une thèse sur les dialogues éducatifs des Lumières sous la direction de Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval. Elle a notamment contribué, avec Catriona Seth, à la publication du collectif Marie Leprince de Beaumont : de léducation des filles à La Belle et la Bête (Paris, 2013).

Lœuvre de Louise dÉpinay est actuellement réévaluée, notamment son implication dans la Correspondance littéraire. Dans Les Conversations dÉmilie, fiction dialoguée qui loccupe les dernières années de sa vie, elle jette « les fondements permanents et solides pour une éducation générale et raisonnée » et sattèle à construire un ethos déducatrice en évolution. La « Mère » entreprend de faire entrer Émilie, entre cinq et dix ans, dans les arcanes de la réflexion et de la pensée critique.

Louise dÉpinay deserves the researchers attention, especially her implication in the Correspondance littéraire. Her last text, Les Conversations dÉmilie, a dialogic fiction, is a key to understand the way she tries to build the conditions of an “éducation générale et raisonnée”, the long and complex construction of her ethos – as a writer and as a “Mother” – whose responsibilities are defined as those of an initiator, for a young and clever five to ten years old Émilie, to the world of reflexion.

Rotraud von Kulessa, «Généalogies féminines à lépoque des Lumières. Françoise de Graffigny et Marie Leprince de Beaumont »

Rotraud von Kulessa est professeure de littératures française et italienne à luniversité dAugsburg en Allemagne. Elle est spécialiste des auteures du xviiie et xixe siècles en France et en Italie. Elle a publié une nouvelle édition critique des Lettres dune Péruvienne de Françoise de Graffigny (Paris, 2014). Actuellement elle travaille, avec Catriona Seth, à un projet ANR/DFG portant sur Marie Leprince de Beaumont.

391

Deux des auteures des Lumières françaises les plus lues à leur époque, et au-delà, ont passé une partie de leurs vies en Lorraine, à savoir Françoise de Graffigny (1695-1758) et Marie Leprince de Beaumont (1711-1780 ?). Larticle se propose danalyser les relations entre ces deux auteures quant à leur contribution, en tant que philosophes, au mouvement des Lumières.

Two of the most read authors of 18th century France were Françoise de Graffigny (1695-1758) and Marie Leprince de Beaumont (1711-1780?). Both spent a part of their lives in Lorraine. The article wants to analyze the relationship between the two authors and their contribution to the Enlightenment.

Francesco Schiariti, « La fiction historique féminine au tournant des Lumières. Trois modèles concurrents aux récits scottiens chez Sophie Cottin et Stéphanie-Félicité de Genlis »

Francesco Schiariti est docteur ès lettres. Sa thèse « La nostalgie de la civilisation : représentations de lancien régime dans les romans sensibles et historiques et les biographies sentimentales de 1789 à 1848 », et ses articles portent sur la littérature féminine de lépoque impériale et sur certains points historiographiques précis. Il participe à la réédition des romans de Mme de Souza.

Sous le Consulat et lEmpire, labondance des titres historiques ou curiaux montre que des écrivaines explorent le roman historique, soit en revendiquant les canons proposés par Mme de Genlis, soit en sen écartant. La vigueur et linfluence de cette production paraissent exiger létude du rôle, apparemment plus important que celui de leurs collègues masculins, joué par les romancières dans trois sous-genres emblématiques, la « nouvelle » nouvelle historique, le roman de cour et le roman troubadour.

During the Napoleonic era, numerous Historical novels titles show us that some female authors write historical novels, using the Mme de Genlis method or proposing other ways. This extensive and influential production make it necessary to study whether the “non scottien” historical novel in France was a female literary genre. Must be observed in this respect three emblematic categories, the new “nouvelle historique”, the “roman de cour” and the “Troubadour” romance.

392

Laurence Vanoflen, « Les bénéfices dune réédition de romans de la fin du xviiie siècle. Le cas dAdelaïde de Souza (1761-1836) »

Laurence Vanoflen est maître de conférences à luniversité Paris-Nanterre. Après sa thèse intitulée « La Formation de lindividu selon Isabelle de Charrière », elle a collaboré à lédition de De linfluence des passions de Germaine de Staël (Paris, 2008), ainsi quau Dictionnaire universel des créatrices (Paris, 2013) et au Dictionnaire des femmes des Lumières (Paris, 2015). Elle édite les romans de Mme de Souza.

Lédition en cours des romans « sentimentaux » a découvert leur large réécriture, qui a échappé à tous les critiques contemporains, B. Louichon y compris, et notamment dAdèle de Sénange (1794). De la fin du xviiie siècle à lédition Eymeri, le détail du texte a connu de notables changements, dont lajout dune fin pour Adèle, et une moralisation accrue. Cette réécriture traduit la mise en place de lethos de la femme-auteur, responsable de limage actuelle de romancière « morale » de Souza.

The new edition of the “sentimental novels” of Mme de Souza have something to teach to modern readers. The novelist known today is the product of an editorial history generally neglected by the critics, B. Louichon included. Between, A minute study of textual changes (the most surprising one being Adele de Senanges end addition!), show that between the late 18th century and the Eymeri edition a moralizing strain translates the new ethos of the woman author, precisely during this period.

Nicolas Morel et Huguette Krief, « Bibliographie critique. 2010-2015 »

Nicolas Morel est assistant-docteur à lInstitut de langue et de littérature françaises de luniversité de Berne, il a consacré sa thèse de doctorat à la réception de Voltaire sous la Restauration. Son projet aborde des questions liées à lédition des Œuvres complètes du patriarche, telles quelles apparaissent dans la correspondance entre ses différents éditeurs, notamment Beuchot, Cayrol et Decroix.

Cette contribution fait suite, sur le plan chronologique, aux travaux bibliographiques entrepris par léquipe du Dictionnaire des femmes des Lumières. Son objet est de regrouper les ouvrages récents, articles, thèses, HDR et éditions critiques qui concernent les femmes des Lumières, celles qui ont contribué aux Lettres, aux Sciences & aux Arts et/ou à lhistoire du siècle.

393

Further to the bibliographical works undertaken by the team who published the Dictionary of the Women of Letters of the Enlightenment, this contribution, chronologically ordered, aims to list recent works, articles, PhD theses, HDR-monographies and critical editions which deal with the women of the Enlightenment who contributed to Literature, Sciences and Arts and/or history of the 18th Century history.