TY - EJOUR A1 - Giusti, Francesco TI - Rispondere solo a Beatrice «Tanto gentile e tanto onesta pare» e il rischio della ripetizione lirica T2 - Revue des études dantesques 2018, n° 2. varia JO - Revue des études dantesques (ISSN 2556-756X), 2, 2018 DO - 10.15122/isbn.978-2-406-09544-6.p.0087 SN - 2556-756X SP - 87 EP - 109 AB - Le sonnet « Tanto gentile e tanto onesta pare », dans la Vita nova, est étudié en suivant un modèle performatif plutôt qu’herméneutique : performance lyrique comprise comme événement se répétant à chaque lecture du poème, comme le définit Jonathan Culler, qui permet de générer et d’accroître la vertu chez le lecteur. L’auteur s’appuie aussi sur le sonnet « A ciascun’alma presa », sur la personnification d’Amour et sur l’éthique poétique telle que Dante la définit dans le De vulgari eloquentia. PY - 2019 DA - 2019/09/18 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris KW - Dante Alighieri, littérature du Moyen-âge, poésie italienne, narratologie, études littéraires LA - ita UR - https://classiques-garnier.com/revue-des-etudes-dantesques-2018-n-2-varia-rispondere-solo-a-beatrice.html Y2 - 2020/09/19 ER -