TY - ECHAP A1 - Fournier, Jean-Marie TI - William Jones, Robert Southey et Percy Shelley Trois trajets poétiques ambigus vers la « matière indienne » à la fin du xviiie et au début du xixe siècle anglais T3 - Études dix-neuviémistes, n° 27 in Rencontres M1 - 116 DO - 10.15122/isbn.978-2-8124-3667-3.p.0043 SN - 978-2-8124-3665-9 SP - 43 EP - 60 AB - Pris par la vogue orientaliste, trois poètes anglais initient un parcours poétique inquiet mais fasciné vers la matière d’Orient, alors que naît l’idée d’un Empire des Indes : William Jones et ses odes néo-classiques inspirées des Lumières ; Curse of Kehama, poème pompier de Robert Southey, décrivant une Inde conventionnelle et gothique ; Percy Shelley, celui chez qui la matière indienne connut la résonance la plus grande avec trois textes dans lesquels l’Inde apparaît en anamorphose. PY - 2015 DA - 2015/04/30 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/poesie-et-orientalisme-william-jones-robert-southey-et-percy-shelley.html Y2 - 2019/07/17 ER -