TY - EJOUR A1 - Essawy, Géhane TI - La chute de l’autre dans le mythe de Pygmalion Pour une poétique du rêve T2 - LiCArC 2013, n° 1. Littérature et culture arabes contemporaines. En deçà et au-delà des limites JO - LiCArC (ISSN 2426-8852), 1, 2013 DO - 10.15122/isbn.978-2-8124-1786-3.p.0085 SN - 2426-8852 SP - 85 EP - 100 AB - La Femme de marbre (1900) de Henri de Régnier et Pygmalion (1942) de Tawfīq al-Ḥakīm reprennent le mythe de Pygmalion : le thème de ­l’amour du mortel pour ­l’éternelle devient hallucination et ­l’objet créé devient sujet despotique et destructeur. Provoquant la chute de son créateur et la sienne propre, la créature fatale marque à la fois la chute du rêve, de ­l’art et de ­l’amour. La transgression des limites qui séparent réel et rêve est ­conjurée par la chute de ­l’un et de ­l’autre. PY - 2013 DA - 2013/10/23 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/licarc-2013-n-1-litterature-et-culture-arabes-contemporaines-en-deca-et-au-dela-des-limites-la-chute-de-l-autre-dans-le-mythe-de-pygmalion.html Y2 - 2019/08/26 ER -