TY - ECHAP A1 - Minard, Adrien TI - Les victimes du 606 Un « poison juif allemand » pour guérir de la syphilis (1910-1918) T3 - Rencontres M1 - 87 DO - 10.15122/isbn.978-2-8124-3007-7.p.0267 SN - 978-2-8124-3005-3 SP - 267 EP - 283 AB - En 1910, la mise au point par l’Allemand Paul Ehrlich d’un nouveau médicament contre la syphilis a suscité l’enthousiasme de nombreux spécialistes, mais en France la presse nationaliste et certains mandarins de l’Académie de médecine ont accusé le remède d’empoisonner les patients. Cette controverse découle autant des principes essentiels de la chimiothérapie, fondée sur le recours à des substances toxiques, que des représentations communément associées à la syphilis, conçue comme un empoisonnement de l’organisme. PY - 2014 DA - 2014/07/23 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/le-corps-empoisonne-pratiques-savoirs-imaginaire-de-l-antiquite-a-nos-jours-les-victimes-du-606.html Y2 - 2019/08/24 ER -