TY - EBOOK A1 - Dauvois, Nathalie TI - La Vocation lyrique La poétique du recueil lyrique en France à la Renaissance et le modèle des Carmina d'Horace T3 - Études et essais sur la Renaissance M1 - 88 DO - 10.15122/isbn.978-2-8124-4404-3 SN - 978-2-8124-0104-6 SP - 263 AB - Le mot lyrique a été inventé par les grammairiens alexandrins pour désigner un type de poésie grecque archaïque, d'emblée défini comme originel et irrémédiablement perdu, celui d'une poésie de la performance, indissociable de la musique, prière ou action de grâces sur les autels des dieux, célébration sur le lieu de la victoire, invitation à boire au cours du banquet, etc. Tout poème lyrique convoque cette origine, réinvente au siècle de l'écriture, du livre, de l'imprimerie, cette performance et cette variété premières. Horace le premier offre dans ses Carmina un modèle de transposition en recueil que les jeunes poètes français de la Renaissance, épris d'origine et de nouveauté, reprennent et réinventent, pour ressusciter à leur tour l'origine perdue de la lyrique. PY - 2010 DA - 2010/02/01 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris KW - lyrique, Horace, poésie, Renaissance, ode LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/la-vocation-lyrique-la-poetique-du-recueil-lyrique-en-france-a-la-renaissance-et-le-modele-des-carmina-d-horace.html Y2 - 2018/08/18 ER -