TY - ECHAP A1 - Limousin, Christian TI - Vue d’ensemble Excès, dépense et Part maudite chez Georges Bataille T3 - Littérature des xxe et xxie siècles, n° 19 in Rencontres M1 - 124 DO - 10.15122/isbn.978-2-8124-3831-8.p.0021 SN - 978-2-8124-3831-8 SP - 21 EP - 41 AB - Bataille et Mauss partagent l’idée que le destin de l’homme n’est pas de devenir homo œconomicus. S’il peut y avoir dépense, c’est parce qu’il y a d’abord excès. L’excès est pour Bataille la donnée première, qui se confond avec le sacré et le Mal. Ses textes de la fin des années 20 et du tournant des années 30 préfigurent « La notion de dépense » (1933). Ils font du soleil « qui donne sans jamais recevoir » le modèle idéal des formes humaines de la dépense. PY - 2015 DA - 2015/09/02 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/la-part-maudite-de-georges-bataille-la-depense-et-l-exces-vue-d-ensemble.html Y2 - 2020/08/08 ER -