TY - ECHAP A1 - Dobias-Lalou, Catherine TI - Des pierres qui parlent en vers À propos des épigrammes grecques de Cyrénaïque T3 - Lectures de la Renaissance latine, n° 5 in Rencontres M1 - 266 DO - 10.15122/isbn.978-2-8124-2123-5.p.0319 SN - 978-2-8124-2121-1 SP - 319 EP - 331 AB - Une partie des inscriptions antiques parvenues jusqu’à nous est de nature métrique. La quarantaine de poèmes grecs sur pierre, souvent fragmentaires, retrouvés en Cyrénaïque constitue un corpus intéressant pour soulever certaines des questions proposées par les organisatrices du colloque. La mission informative de ces textes (épitaphes, dédicaces, hymnes, commémorations, malédiction) est assurément circonstancielle. Par ses caractéristiques formelles (mesures, rythmes, coloration linguistique) leur facture est poétique. Les points de vue adoptés sont variables. Le « moi », quand on le rencontre, procède-t-il de l’introspection lyrique ? La double formulation prose/poésie que l’on trouve dans un certain nombre de cas peut-elle nous aider à comprendre le choix d’une forme poétique ? En quoi celle-ci participe-t-elle à la dimension artistique de l’événement fixé dans le monument ? Tels sont quelques uns des aspects qui seront examinés à propos de cette documentation. PY - 2014 DA - 2014/12/04 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/la-muse-de-l-ephemere-formes-de-la-poesie-de-circonstance-de-l-antiquite-a-la-renaissance-des-pierres-qui-parlent-en-vers.html Y2 - 2019/03/24 ER -