TY - ECHAP A1 - Giacone, Franco TI - La source du passage « au Gibelin j’estois Guelphe, au Guelphe Gibelin : Quelqu’un de mes Poetes dict bien cela, mais je ne sçay où c’est » T3 - Rencontres M1 - 338 DO - 10.15122/isbn.978-2-406-07247-8.p.0155 SN - 978-2-406-07245-4 SP - 155 EP - 163 AB - Montaigne, dans son Livre III des Essais, chapitre XII (1585-1588), livre cette célèbre formule : « au Gibelin j’estois Guelphe, au Guelphe Gibelin: Quelqu’un de mes Poetes dict bien cela, mais je ne sçay où c’est ». Que signifie cette allusion aux Guelphes et aux Gibelins? Quel est ensuite ce poète favori dont le nom échappe à Montaigne? L’article mène à la découverte de la source de ce passage où Montaigne, face à la gravité des guerres de religion, cherche à emprunter une voie nouvelle. PY - 2018 DA - 2018/05/22 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/l-histoire-en-questions-melanges-en-l-honneur-de-mario-turchetti-la-source-du-passage-au-gibelin-j-estois-guelphe-au-guelphe-gibelin-quelqu-un-de-mes-poetes-dict-bien-cela-mais-je-ne-scay-ou-c-est.html Y2 - 2019/12/11 ER -