TY - ECHAP A1 - Ferry, Ariane TI - Les Reines de Normand Chaurette (1991) ou l’envers féminin d’Henry VI et Richard III Transfictionnalité et frontières de genres T3 - Littérature générale et comparée, n° 32 in Rencontres M1 - 413 DO - 10.15122/isbn.978-2-406-09181-3.p.0027 SN - 978-2-406-09181-3 SP - 27 EP - 52 AB - La transfictionnalité implique le passage d’une frontière entre deux époques, deux langues, deux dramaturgies. Les Reines, continuation paraleptique de Richard III par le Québécois Normand Chaurette, est une réécriture chorale dont le héros éponyme a été éliminé au profit de six voix de femmes, dont l’émancipation transfictionnelle ne passe pas par une action alimentant un récit parallèle à celui de la fable élisabéthaine, mais par la centralité de leurs discours, omniprésents, incontournables. PY - 2019 DA - 2019/07/17 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/frontieres-du-theatre-melanges-offerts-a-daniel-mortier-les-reines-de-normand-chaurette-1991-ou-l-envers-feminin-d-henry-vi-et-richard-iii.html Y2 - 2020/09/20 ER -