TY - EJOUR A1 - Lizan, Antoine TI - Morale, métaphysique, ontologie L’interprétation de l’acte ontologique dans L’Être et le Néant T2 - Études sartriennes 2018, n° 22. Sartre inédit : le mémoire de fin d’études (1927) JO - Études sartriennes (ISSN 1782-3471), 22, 2018 DO - 10.15122/isbn.978-2-406-08740-3.p.0303 SN - 1782-3471 SP - 303 EP - 319 AB - Dans Les Mots, Sartre reconnaît qu'il était toujours plongé dans une « longue, amère et douce folie » lorsqu'il écrivait L'Être et le Néant. « Truqué jusqu'à l'os et mystifié », il croyait encore avoir une vocation qui justifiait son existence. Cet aveu sonne comme une mise en garde, une invite à jeter un regard critique sur son ontologie phénoménologique. L'Être et le Néant porte en effet des stigmates de cette « folie », qui révèlent un choix métaphysique dictant certaines analyses ontologiques. PY - 2019 DA - 2019/02/01 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris KW - Philosophie, métaphysique, morale, phénoménologie, histoire des idées LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/etudes-sartriennes-2018-n-22-sartre-inedit-le-memoire-de-fin-d-etudes-1927-morale-metaphysique-ontologie.html Y2 - 2019/06/27 ER -