TY - EJOUR A1 - Fabre, Isabelle TI - La maisonnette, le pont et le bois de la lance La ruine et le détail chez René d’Anjou (1455-1457) T2 - Cahiers de recherches médiévales et humanistes / Journal of Medieval and Humanistic Studies 2016 – 1, n° 31. varia JO - Cahiers de recherches médiévales et humanistes / Journal of Medieval and Humanistic Studies (ISSN 2115-6360), 31, 2016 – 1 DO - 10.15122/isbn.978-2-406-06067-3.p.0179 SN - 2115-6360 SP - 179 EP - 198 AB - Cette contribution envisage l’écriture de René d’Anjou, du Mortifiement de vaine plaisance (1455) au Livre du cœur d’amour épris (1457) et explore le détail relevant de la description topique de la ruine. Le détail contribue non seulement à l’herméneutique de l’œuvre, mais il fonctionne aussi comme une matrice narrative. Par-delà l’écart entre les propos et les registres des deux prosimètres, le détail participe de la « senefiance » d’une œuvre qui multiplie les possibilités de lecture. PY - 2016 DA - 2016/08/03 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/cahiers-de-recherches-medievales-et-humanistes-journal-of-medieval-and-humanistic-studies-2016-1-n-31-varia-la-maisonnette-le-pont-et-le-bois-de-la-lance.html Y2 - 2020/02/29 ER -