TY - EJOUR A1 - Calderone, Amélie TI - Le Théâtre du Seigneur Croquignole d’Édouard Ourliac L’invention du théâtre de jeunesse dans la presse de la monarchie de Juillet ? T2 - Cahiers d’études nodiéristes 2019 – 2, n° 8. Littérature de jeunesse et Europe romantique JO - Cahiers d’études nodiéristes (ISSN 2264-8496), 6, 2019 – 2 DO - 10.15122/isbn.978-2-406-09220-9.p.0055 SN - 2264-8496 SP - 55 EP - 68 AB - À la fin des années 1830, Édouard Ourliac fournit au Journal des enfants une série de pièces dramatiques qui deviendront le Théâtre du Seigneur Croquignole. Loin de la tradition pédagogique de Mme de Genlis, Ourliac offre à son public des scènes originales et fantaisistes, dont la puissance ­comique et la truculence mettent à mal toute visée moralisatrice et éducative. On assiste à la fondation de ­l’un des premiers théâtres de jeunesse, capable de toucher à la fois les enfants et leurs parents. PY - 2019 DA - 2019/05/02 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris KW - comique, Journal des enfants, Ourliac, lectorat, littérature de jeunesse, littérature du xixe siècle, petite presse ­comique, théâtre pédagogique LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/cahiers-d-etudes-nodieristes-2019-2-n-8-litterature-de-jeunesse-et-europe-romantique-le-theatre-du-seigneur-croquignole-d-edouard-ourliac.html Y2 - 2019/10/21 ER -