TY - EJOUR A1 - Poisson-Gueffier, Jean-François TI - Ludus funebris Jeu et mort dans le Roman de Renart et l’Ysengrimus T2 - Alkemie Revue semestrielle de littérature et philosophie 2016 – 2, n° 18. La mort JO - Alkemie (ISSN 1843-9012), 18, 2016 – 2 DO - 10.15122/isbn.978-2-406-06636-1.p.0069 SN - 1843-9012 SP - 69 EP - 79 AB - Le Roman de Renart et l’Ysengrimus, qui relèvent de la littérature animalière médiévale, placent la dérision et le jeu au cœur de la fiction et de ses modes d’écriture. La mort est ainsi perçue par le prisme du joco-serius : les différentes thématiques attachées à l’idée de mort (renaissance, ruse ou mystification) convergent dans l’espoir d’une résurrection. La mort symbolique, la mort feinte et jouée, apparaît comme une manière d’expier la peur de la mort et le sentiment de désespoir face à l’infini de l’au-delà. PY - 2016 DA - 2016/12/14 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris KW - Jeu, mort, dérision, Moyen-Âge, fête LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/alkemie-2016-2-revue-semestrielle-de-litterature-et-philosophie-n-18-la-mort-ludus-funebris.html Y2 - 2019/10/20 ER -