TY - EJOUR A1 - Buhot de Launay, Marc-André TI - Un « premier » nom propre T2 - Alkemie Revue semestrielle de littérature et philosophie 2013 – 2, n° 12 Les mots JO - Alkemie (ISSN 1843-9012), 12, 2013 – 2 DO - 10.15122/isbn.978-2-8124-2113-6.p.0059 SN - 1843-9012 SP - 59 EP - 74 AB - Benjamin donne une analyse singulière du rôle des noms propres en se fondant sur une interprétation critiquable de la Genèse, qui est en réalité genèse du langage, débouchant sur la création du « premier » nom propre, celui d’Ève. L’alternative benjaminienne entre valeur d’usage et valeur d’échange s’en trouve invalide. La projection de la conception du langage sur le plan de la conception de l’histoire permet donc d’aborder la liaison qui s’opère, dans le nom, entre temporalité et sens. PY - 2013 DA - 2014/01/14 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris KW - nom propre, symbolique, Genèse, herméneutique critique LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/alkemie-2013-2-revue-semestrielle-de-litterature-et-philosophie-n-12-les-mots-un-premier-nom-propre.html Y2 - 2018/05/25 ER -