TY - ECHAP A1 - Sueur, Agathe TI - S. Werenfels, J. Ch. Gottsched, J. A. Scheibe Contexte et structures de la perception du sublime et de l’enflure dans l’Allemagne des années 1730 : le cas de la musique religieuse T3 - Musique et littérature, n° 4 in Lire le xviie siècle M1 - 32 DO - 10.15122/isbn.978-2-8124-4680-1.p.0351 SN - 978-2-8124-4678-8 SP - 351 EP - 365 AB - Dans l’Allemagne des années 1730, les conceptions et perceptions du sublime comme style oratoire ont influé sur certaines entreprises de théorie et de critique musicale. J. A. Scheibe en particulier, dans sa revue le Critischer Musikus, se pose en émule de deux rhétoriciens réputés, l’érudit S. Werenfels et le célèbre professeur d’éloquence à Leipzig J. Ch. Gottsched, dont il fut l’élève. PY - 2015 DA - 2015/05/28 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/a-la-croisee-des-arts-sublime-et-musique-religieuse-en-europe-xviie-xviiie-siecles-s-werenfels-j-ch-gottsched-j-a-scheibe.html Y2 - 2019/06/16 ER -