TY - ECHAP A1 - Cojannot-Le Blanc, Marianne TI - Charles Le Brun, peintre du sublime ? Sur quelques tableaux sacrés des années 1650 T3 - Musique et littérature, n° 4 in Lire le xviie siècle M1 - 32 DO - 10.15122/isbn.978-2-8124-4680-1.p.0051 SN - 978-2-8124-4678-8 SP - 51 EP - 61 AB - La personnalité de commanditaires dévots, tels que Jean-Jacques Olier et l’abbé Édouard Le Camus, a sans doute eu des conséquences poétiques sur l’art de peindre de Le Brun, invitant celui-ci à esquisser un horizon sublime en peinture, dont on trouve trace par la suite dans sa peinture irradiée par le portrait des passions. PY - 2015 DA - 2015/05/28 DP - Classiques Garnier PB - Classiques Garnier CY - Paris LA - fre UR - https://classiques-garnier.com/a-la-croisee-des-arts-sublime-et-musique-religieuse-en-europe-xviie-xviiie-siecles-charles-le-brun-peintre-du-sublime.html Y2 - 2019/09/20 ER -