Aller au contenu

Classiques Garnier

Table des illustrations

425

Table des illustrations

Françoise Laurent, « Voir et lire les fables : le cas du Ci nous dit »

Fig. 1 – Ci nous dit, manuscrit de Chantilly, Musée Condé,
ms. 1078-79, chapitres 183 et 184, fo 119 vo-120 ro  124

Fig. 2 – Ci nous dit, manuscrit de Chantilly, Musée Condé,
ms. 1078-79, chapitres 185 et 186, fo 120 vo-121 ro  125

Jeanne-Marie Boivin, « Les animaux des fables : arrêt sur leur image dans les Isopets »

Fig. 1 – Avionnet, fable 18, « De Renart et de la Ourse »,
ms. BnF fr. 1594, fo 109  145

Fig. 2 – Isopet I, fable 19, « Des Raines qui voudrent avoir Roi », ms. BnF fr. 1594, fo 22 vo  146

Fig. 3 – Isopet de Lyon, fable 22, « Des Renoilles que demandarent Roi », ms. BM Lyon, Palais des Arts 57, fo 30 vo  147

Fig. 4 – Isopet de Lyon, fable 35, « Dou Lou qui trovai la Teste pointe », ms. BM Lyon, Palais des Arts 57, fo 44 vo  148

Fig. 5 – Isopet I, fable 60, « Du Loup qui trouva une Teste pointe », ms. BnF fr. 1594, fo 79  149

Fig. 6 – Isopet de Lyon, fable 31, « De Celui qui norrit lo Serpent », ms. BM Lyon, Palais des Arts 57, fo 39 vo  150

Fig. 7 – Isopet de Lyon, fable 10, « Dou Serpent qui occist son Oste », ms. BM Lyon, Palais des Arts 57, fo 15  151

Fig. 8 – Æsopus de Heinrich Steinhöwel, fable I, 8 « De Lupo et Grue », Ulm, Johann Zainer, c. 1476, n. p. [fo 69].  152

426

Nora Viet, « Le fablier sous presse : renouveau du genre ésopique à lère incunable »

Fig. 1 – Aesopi fabulae cum commento quod incipit : In principio hujus libri, [Paris], [Antoine Caillaut], [1489], fo a VIII ro  170

Fig. 2 – Fabulae Aesopi latinae, [Strasbourg], [Heinrich Knoblochtzer], [ca. 1481], n. p.  171

Paul J. Smith, « Le Cerf/Serf ivre : de lexemplum à la fable »

Fig. 1 – Le Cerf ivre, huile, s.d., © Nicolas Mathéus, Musée de la chasse et de la nature, Paris  243

Fig. 2 – « Vanden droncken Hert », Eduard de Dene et Marcus Gheeraerts, De warachtighe fabulen der dieren, Bruges, 1567, p. 56-57  244

Anne Réach-Ngô, « “Le même Ésope sous un habit différent” : dispositifs de signification et appariements génériques des Fables sous lAncien Régime »

Fig. 1 – Esopet en françoys, avec les fables de Avian, dElphonce et de Poge, florentin, Paris, veuve Jehan Trepperel et Jehan Jehannot, s.d., fo D 1 vo-D 2 ro  326

Fig. 2 – Fables dEsope, précédées de sa vie, traduites de latin en français par frère Julien, des Augustins de Lyon, avec les fables dAvian, dAlfonse et aucunes joyeuses histoires de Poge, Lyon, Matthias Huss et Johann Schabeler, 1484, fo C 2 ro  328

Fig. 3 – Les subtilles fables de Esope, avec celles de Avien, de Alfonce et de Poge, florentin, avec pluseurs beaulx ditz mouraulx, Lyon, Pierre Mareschal et Barnabé Chaussard, 1499, fo C 6 vo  330

Fig. 4 – Les fables du très ancien Esope, premièrement escriptes en grec, et depuis mises en rithme françoise, Paris, Denis Janot, 1542, fo B 8 vo-C 1 ro  332

Fig. 5 – Fables dEsope, avec les figures de Sadeler, traduction nouvelle, Paris, Pierre Aubouyn, Pierre Émery et Charles Clouzier, 1689, fo L 2 vo-L 3 ro  334

427

Fig. 6 – Les fables dEsope gravées par Sadeler, avec un discours préliminaire & les sens moraux en distiques, Paris, Claude-Charles Thiboust, 1743, fo N 2 vo-N 3 ro  336

Fig. 7 – Trois centz soixante et six apologues, traduicts en rithme françoise, par maistre Guillaume Haudent, Rouen, Jean Le Prest, Robert du Gort et Jean du Gort, 1547, fo X 2 ro-X 3 vo  338

Fig. 8 – Les fables dEsope phrigien avec celles de Philelphe : traduction nouvelle enrichie de discours moraux et historiques, et de quatrain à la fin de chaque discours, Paris, Michel Brunet, 1703,
p. 34-38  340

Fig. 9 – Les fables et la vie dEsope, traduites de nouveau en françois selon la vérité grecque, nouvellement augmentéez et enrichies de plusieurs figures, Paris, Jérôme de Marnef et la veuve de Guillaume Cavellat, 1582, fo G 4 ro-G 5 ro  344

Fig. 10 – Les Fables dEsope Phrygien, traduites en François, et Accompagnées de Maximes morales et Politiques, pour la conduite de la Vie, Paris, Guillaume Le Bé, 1645, fo B 2 ro-B 3 vo  346

Fig. 11 – Les Fables dEsope, et de plusieurs autres excellens mythologistes, accompagnées du sens moral et des reflexions de M. le chevalier Lestrange, Amsterdam, Étienne Roger, 1714, fo E 4 vo-F 1 vo  348

Fig. 12 – Les fables dEsope, comedie, Paris, Théodore Girard, 1690, fo C 4 vo-C 6 ro  354

Fig. 13 – Fables dEsope en quatrains dont il y en a une partie au Labyrinte de Versailles, Paris, Sébastien Mabre-Cramoisy, 1678, fo A 6 ro  356