Aller au contenu

Classiques Garnier

Montaigne et Divizia dans le Journal de voyage
L’Arioste, le Tasse, la littérature chevaleresque, ou « l’antique et pure poésie »