Aller au contenu

Classiques Garnier

Chemins de la Renaissance

  • Type de publication: Ouvrage
  • Auteur universitaire: Nakam (Géralde)
  •  
  • Résumé: Un siècle d'inventions et de révolutions, mais un siècle tragique, qui s'ouvre sur un rire; et se ferme sur un autre rire. N'est-ce pas étrange? Que signifient-ils, l'un et l'autre, celui de Rabelais au début, celui de d'Aubigné à la fin? Qu'y a-t-il dans l'entre-deux, et particulièrement dans la deuxième moitié du siècle? De rire, point, ou guère. Mais des souffrances existentielles, individuelles et collectives, auxquelles chacun invente son contrepoint spécifique, sa guérison, son refuge. Contre le mal, le rire, donc, pour Rabelais. Pour Du Bellay, c'est la poésie même de son échec; pour Ronsard, contre le Temps et la mort, le mystère poétique en soi; pour Montaigne, devant la folie contemporaine, l'analysé conduite par «l'essai» pour la démasquer. Cependant, les mots appellent au massacre, l'amour se change en haine. Léry témoigne à la fois de l'innocence des «Canibales» du Brésil, et de la persécution des Réformes. La femme, l'amour, sont, sous le symbole de «Diane», adorés puis maudits. Marie de Gournay milite par son œuvre en faveur de la femme et du savoir. Du Bartas et d'Aubigné bâtissent en vers des monuments guettés par une Apocalypse, secrètement annoncée par le premier, ardemment désirée par le second. Ces hommes, cette femme, leurs œuvres, jalonnent un itinéraire au demeurant tout personnel, d'un bout à l'autre de ce grand {ptm}XVI{/ptm}e siècle français.
  •  
  • Nombre de pages: 240
  • Année d’édition: 2005
  • Collection: Études et essais sur la Renaissance, n° 58
  • ISBN: 978-2-8124-5492-9
  • ISSN: 2114-1096
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-37312-628-0
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 25/11/2006
  • Langue: Français