Aller au contenu

Classiques Garnier

Anniversaire

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Cahiers Tristan L’Hermite
    2008, n° 30
    . varia
  • Auteur: Chauveau (Jean-Pierre)
  •  
  •  
  • Pages: 5 à 5
  • Année d’édition: 2008
  • Revue: Cahiers Tristan L’Hermite, n° 30
  • ISBN: 978-2-8124-1194-6
  • ISSN: 2262-2004
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4015-1.p.0005
  • Éditeur: Rougerie
  • Date de parution: 31/12/2008
  • Périodicité: Annuelle
  • Langue: Français
5
ANNIVERSAIRE

J'emprunte ce titre à mon regretté prédécesseur, Jacques
Morel, qui ici même, il y a exactement vingt ans (dans les
Cahiers X, 1988) se réjouissait de pouvoir célébrer l'en-
trée de notre association et des Cahiers dans leur dixième
année. Le ton en effet était celui de la satisfaction et de la
confiance, après dix ans d'exercice. Depuis lors, les efforts
de nos équipes animatrices, conjugués à la fidélité active et
vigilante de notre éditeur et imprimeur René Rougerie
comme de nos lecteurs et abonnés, ont fait en sorte que
cette confiance soit préservée au fil des ans. Ce trentième
numéro, paraissant à son heure, nous autorise, je le crois,
à exprimer, bien sûr sobrement, modestement, et en dépit
des incertitudes de l'avenir, la même satisfaction, la même
confiance dans nos possibilités de renouvellement sans la
moindre trahison de nos engagements premiers.

Pour la troisième fois, les Cahiers se présentent, pour
l'essentiel, comme les actes d'une journée d'étude organi-
sée autour d'un thème précis (précédemment sur Le Page
disgracié, puis sur Les Paratextes dans l'oeuvre de Tristan,
et cette année enfin sur Tristan L'Heinlite et le théâtre de
son temps). Mais nous n'entendons nullement que cette
caractéristique devienne toujours la règle : nous veillerons
à ce qu'à l'avenir ces numéros strictement thématiques,
fruit d'une journée d'étude, puissent, et cela sans rigueur,
alterner avec des numéros qui, même s'ils peuvent s'arti-
culer autour d'un thème ou d'une idée directrice, comme
ce fut souvent le cas dans le passé, peuvent accueillir des
inspirations et des préoccupations variées. Ainsi notre
revue, comme cela a toujours été, du reste, sa vocation,
continuera à s'ouvrir largement à tous ceux qui vou-
dront nous proposer leur réflexion et le résultat de leurs
recherches sur Tristan ou, plus largement sur son époque,
conformément à la lettre même des statuts (art. 2) de notre
association, définie comme ayant « pour but d'étudier et de
faire mieux connaître sous ses divers aspects (poésie,
théâtre, prose), considérée dans le contexte du XVIIe siècle
comme aussi dans ses rapports avec notre temps, l'ceuvre
de Tristan L'Hermite ». En attendant, aujourd'hui, place
au théâtre, celui de Tristan et de son époque.

Jean-Pierre Chauveau


5