Aller au contenu

Classiques Garnier

À propos du concept d’unité dans les sciences du langage
La question des unités de traduction

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Cahiers de lexicologie
    2013 – 1, n° 102
    . Unité en sciences du langage et collocations
  • Auteur: Ladmiral (Jean-René)
  •  
  • Résumé: La notion d’unité en sciences du langage revêt deux sens très différents, qui débouchent sur deux axes de réflexion spécifiques. D’une part, la question se pose de savoir dans quelle mesure les multiples approches qui se sont développées au sein des sciences du langage constituent un ensemble ayant une unité synthétique ou « totalisante ». Ainsi définie « par en haut », l’unité des sciences du langage en appelle à une réflexion d’ordre épistémologique. Mais les unités en sciences du langage peuvent aussi être définies « par en bas », au sens où elles désignent les *éléments* de base qu’il revient au linguiste de découper dans le phénomène du langage. Ces unités linguistiques (UL) sont multiples et hétérogènes : elles reflètent elles-mêmes la multiplicité des approches que regroupent les sciences du langage. Mais, parmi ces unités, il en est dont le découpage ne correspond pas tant au projet « scientifique » d’une description linguistique (UL) qu’à la finalité pratique spécifique de la traduction. De telles unités de traduction (UT) en appellent à une conceptualisation proprement traductologique, qui implique plusieurs renversements de perspective fondamentaux.
  •  
  • Pages: 77 à 88
  • Année d’édition: 2013
  • Revue: Cahiers de lexicologie, n° 102
  • ISBN: 978-2-8124-1258-5
  • ISSN: 0007-9871
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-1259-2.p.0077
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 27/06/2013
  • Périodicité: Semestrielle
  • Langue: Français
  • Mots-clés: conceptualisation traductologique, unité de traduction, éléments de base, unité synthétique