Aller au contenu

Classiques Garnier

Le grotesque des morts-vivants dans Le Feu d’Henri Barbusse et À l’Ouest rien de nouveau d’Erich Maria Remarque

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Alkemie Revue semestrielle de littérature et philosophie
    2016 – 2, n° 18
    . La mort
  • Auteur: Benguigui (Isabelle)
  •  
  • Résumé: Pour Barbusse et Remarque, le grotesque des morts-vivants sert à illustrer la condition du soldat hanté par la rage des combats. Mais ces figures ne font pas que montrer ni dénoncer la violence endurée en guerre. En exposant l’intrusion de la mort dans la vie et la permanence de la vie dans la mort, elles révisent aussi nos croyances sur la nature même de l’existence. Le grotesque assume le mérite paradoxal de retraverser l’enfer des tranchées pour réaffirmer la valeur de la vie dans son rapport intime à la mort.
  •  
  • Pages: 175 à 192
  • Année d’édition: 2016
  • Revue: Alkemie, n° 18
  • ISBN: 978-2-406-06635-4
  • ISSN: 1843-9012
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-06636-1.p.0175
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 14/12/2016
  • Périodicité: Semestrielle
  • Langue: Français
  • Mots-clés: Grotesque, morts-vivants, récit de la Grande Guerre, roman contemporain français et allemand