Aller au contenu

Résumés / Abstracts

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-3357-3
  • ISSN: 2265-0156
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3358-0.p.0183
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 06/11/2014
  • Périodicité: Semestrielle
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
183

Résumés / Abstracts

Sylvia Giocanti : « Lengagement sceptique : politique et distance »

On admet généralement que le scepticisme politique se limite soit au conformisme et au conservatisme, soit à dissimuler des idées subversives. Nous voulons, à partir des Essais de Montaigne, montrer que le scepticisme politique représente un engagement politique à part entière, et, à lencontre de Machiavel, quil envisage la politique du point de vue de lhomme du commun à la recherche de la bonne distance : entre personne publique et privée, mais aussi par rapport aux circonstances.

Mots clés : scepticisme, Montaigne, Machiavel, conformisme, conservatisme, engagement, sphère privée, sphère publique

It is generally assumed that political scepticism is either reducible to conformism and conservatism or instead conceals subversive ideas. We intend to show that it can exist as a fully-fledged form of political commitment. Drawing on Montaignes Essais, and in opposition to Machiavelli, it is argued that scepticism approaches politics from the point of view of the common man in search of an appropriate « distance » : between the public and the private, but also with respect to circumstances.

Keywords : Skepticism, Montaigne, Machiavel, conformism, conservatism, commitment, private sphere, public sphere

Jean-Yves Goffi : « H. T. Engelhardt, Jr. et la question du relativisme »

Contre la confusion courante entre relativisme et scepticisme, nous voulons montrer que les deux termes se distinguent par leur traitement de la justification éthique. Largument de H. T. Engelhardt Jr. illustre cette distinction ; sa position nest pas sceptique, dans la mesure où il en appelle à une norme éthique unique en vue dune société laïque et pacifique ; elle nest pas plus relativiste, dans la mesure où il se réfère à une norme unique.

184

Mots clés : H. T. Engelhardt Jr., relativisme, scepticisme, éthique minimale, personne

Against the common confusion between relativism and scepticism This paper argues that both terms can be distinguished on the basis of their treatment of justification in ethics. The argument of H. T. Engelhardt, Jr. illustrates this distinction; his stance is not skeptical, as far as he appeals to a single ethical norm for a secular and peaceful society. Neither is it relativistic, as far as he refers to a single norm.

Keywords : H. T. Engelhardt Jr., relativism, scepticism, minimal ethics, persons

Karine Laborie : « Scepticisme et exercice du pouvoir politique : indifférence montanienne et double pensée pascalienne »

Souvent associé à lattentisme et au renoncement, le scepticisme semble purger la politique de toute ambition fondationnelle. Pour autant, laisse-t-il celui qui le mène complètement démuni en matière dexercice du pouvoir politique ? Nous voulons montrer que lindifférence montanienne et la double pensée pascalienne sont le pivot de deux éthiques de lexercice du pouvoir politique, et que cest moins Montaigne que Pascal qui entérine la scission entre le dedans privé et le dehors public.

Mots clés : scepticisme, coutume, engagement, indifférence, double pensée, Montaigne, Pascal

Often assimilated to a policy of wait-and-see and resignation, scepticism seems to purge politics of foundationalist ambition. But does it leave its practitioners helpless when it comes to the exercise of political power? We intend to show how Montaignes indifference and Pascals « double thinking » constitute the pivotal moments of two ethics of the exercise of political power, and that it is Pascal, more than Montaigne, who upholds the separation of the private interior and the public exterior.

Keywords : scepticism, custom, commitment, indifference, double thinking Montaigne, Pascal

Jean-Marie Lardic : « Scepticisme et anarchisme : de lusage de la négation »

Lanarchisme philosophique semble associé au nihilisme. Mais la destruction quil opère des fondements théoriques du politique saccompagne

185

plutôt dun scepticisme à légard de toutes les expressions de ce dernier, à cause dun usage de la négation méconnu finalement par Marx et surtout Engels. Or cela nexclut justement pas la réalité ni le sens de lactivité pratique elle-même.

Mots clés : Stirner, Bakounine, scepticisme, négation, dialectique, action

Philosophical anarchism is often associated with nihilism. But its destruction of the theoretical foundations of politics is better seen as accompanied by political scepticism, which in turn depends on a use of negation of which Marx and Engels were unaware. This negation does not at all entail the exclusion of either the reality or the sense of practical activity.

Keywords : Stirner, Bakunin, scepticism, negation, dialectics, action

Catherine Larrère : « Les climato-sceptiques sont-ils sceptiques ? Le doute, entre science et politique »

Conséquence de lentrée des développements scientifiques et des innovations techniques dans le débat public, le doute nest plus seulement un outil et un moteur du travail scientifique, il est de plus en plus instrumentalisé dans lagitation idéologique et dans laction politique. Nous voulons ici examiner ce que lon a appelé lécoscepticisme, le doute jeté sur la réalité de la crise environnementale, et plus particulièrement sur celle du changement climatique et de son origine anthropique.

Mots clés : sceptisme, écoscepticisme, climato-sceptiques, développement durable

Is climate-scepticism a consequence of the entry of scientific developments and technological innovations in public debate? Doubt is no longer simply a tool or motor of scientific research; it is increasingly instrumentalized for ideological rabble-rousing and political action. In view of this, I will analyse so called « eco-scepticism », doubting the reality of the environmental crisis, and more specifically doubting climate change and its human origin.

Keywords : sceptism, eco-scepticism, climate sceptics, sustainable development

186

Stéphane Marchand : « Du Scepticisme en Politique : Le Cas de Sextus Empiricus »

Nous voulons montrer, à partir de Sextus Empiricus, que la position politique du scepticisme antique ne peut être réduite à un simple conformisme. La référence aux lois et aux coutumes nest pas prescriptive mais descriptive des actions humaines. Il ne sagit pas de prescrire aux gens de suivre les lois ou les coutumes, mais de montrer que laction politique de fait nest pas déterminée par une opinion théorique. Le scepticisme est donc une voie vers une conception pragmatique de la politique.

Mots clés : sceptisme, Pyrrhonisme, Sextus Empiricus, conformisme, action, vie quotidienne

We intend to show, by considering the texts of Sextus Empiricus, that the political stance of Ancient Skepticism cannot be reduced to a mere conformism. His reference to laws and customs is not prescriptive but descriptive of human actions. The political point for Sextus is not to recommend that people follow the laws or customs, but to show that political action is not guided by a theoretical opinion. Skepticism is therefore a path to a pragmatic conception of politics.

Keywords : scepticism, Pyrrhonism, Sextus Empiricus, conformism, action, everyday life

Thierry Ménissier : « La crise du progressisme et lapport de la culture sceptique dans le débat démocratique »

Dans le contexte actuel de crise des idéologies progressistes, nous voulons établir que le scepticisme, malgré certaines limites liées à sa radicalité, peut jouer un rôle dans la démocratie contemporaine en tant que culture propice à léducation du jugement des citoyens. Une telle hypothèse permet de commencer à construire la figure du « citoyen sceptique », qui offre certaines ressources pour rendre davantage démocratiques les choix scientifiques, techniques et industriels.

Mots clés : progressisme, technique, scepticisme, citoyenneté, démocratie

In the current context of crisis of the modern ideology of progress, it is shown that scepticism, despite some limitations in its radicalism, can play a role in contemporary democracy inasmuch as it fosters a culture conducive to educating the judgment of citizens. One can thus posit the figure of the « skeptical citizen », understood as someone

187

capable of participating in democratic decisions regarding scientific, technological and industrial issues.

Keywords : progressivism, technology, scepticism, citizenship, democracy

Peter Schöttler : « Ernst Kantorowicz en France »

Ernst Kantorowicz occupe une place à part dans le paysage intellectuel français. Nous voulons ici, en nous appuyant sur les traductions françaises de ses ouvrages ainsi que leur écho dans la presse française, des années 1930 à nos jours, proposer une révision critique de la réception de son œuvre, dans le contexte des querelles entre différentes écoles historiques françaises, et montrer comment elle a conduit à gommer certains aspects manifestement problématiques de lœuvre.

Mots clés : Kantorowicz, historiographie française, réception médiatique, Boureau, Annales, Frédéric II, Les Deux corps du roi

Ernst Kantorowicz has a unique place in the French intellectual landscape. Considering both the French translations of Kantorowicz and the reactions found in the French media from the 1930s onwards, we propose here a critical revision of the reception of his work, in the context of quarrels between the different French schools of History. We will show how this reception has covered over some clearly highly problematic issues of his work.

Keywords : Kantorowicz, French historiography, media reception, Boureau, Annales, Frederick II, The Kings Two Bodies

Joëlle Zask : « Remarques sur lutilité du scepticisme en démocratie dun point de vue pragmatiste »

La démocratie étant inachevable, le doute y joue un rôle utile tant pour conduire les enquêtes nécessaires sur questions publiques que pour alimenter la critique des institutions. Lindividualité humain – sa protection et son développement – nen est pas moins, selon Dewey notamment, un « principe » non négociable, qui échappe au relativisme sceptique. La confrontation entre ces deux « croyances » est éclairante pour aborder la « crise » du modèle de la démocratie libérale.

Mots clés : pragmatisme, Dewey (John), relativisme, faillibilisme, trouble, enquête

188

Since democracy is incomplete, doubt has a useful role to play both in carrying out the investigations about public questions and nourishing criticism of established institutions; human individuality – its protection and its development – is nevertheless, according notably to Dewey, a non-negotiable « principle » which cannot be subjected to sceptical relativism. The confrontation of these two « beliefs » is illuminating as regards the « crisis » currently affecting the model of liberal democracy.

Keywords : pragmatism, Dewey (John), relativism, fallibilism, inquiry