Aller au contenu

Table des matières

  • Type de publication: Chapitre d'ouvrage
  • Ouvrage: Eidos et Ousia De l’unité théorique de la Métaphysique d’Aristote
  •  
  •  
  • Pages: 349 à 352
  • ISBN: 978-2-8124-5034-1
  • ISSN: 2109-8042
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-5036-5.p.0349
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Les Anciens et les Modernes - Études de philosophie, n° 25
  • Date de parution: 10/02/2016
  • Année de publication: 2015
  • Langues: Français

  • Chapitre d'ouvrage: Précédent 11/11
Accès libre
Support: Numérique
349

Table des matières

ABRÉVIATIONS   7

AVERTISSEMENT   9

INTRODUCTION   11

LE LIVRE DU PHILOSOPHE   21

Le paradoxe de la science de lêtre en tant quêtre   21

Un genre contesté, des catégories incertaines   22

La double anaphore   22

Des deux philosophies et de leurs genres   26

Laxiome principe des axiomes   28

Un axiome sur les contraires   28

De lexamen καθόλου   30

Un axiome syntaxique   32

Dialectique et science de lêtre   34

Conclusions partielles   36

Première thérapie : la réfutation : dire   37

Une réfutation radicale   37

De lunité de signification   39

Le ἓν πάντα   46

De larticulation du sens   49

Deuxième thérapie : la persuasion : lexamen des sensibles   53

Du dialegesthai au physiologein   53

De la méthode de persuasion   54

Du logos aristotélicien sur la physis   57

De la physis de la genesis : du parricide aristotélicien   58

De la physis de laisthèsis   62

350

De la vérité du sensible    66

Remarques sur « lopinion extrême »    75

De la double thérapie et de la science de lêtre
en tant quêtre    78

De lousia prôtè comme objet de cette science    78

De la protologie aristotélicienne    80

GENRE ET GÉNÉRATION DANS LES TRAITÉS MÉTAPHYSIQUES    83

Philosophie première et philosophie seconde    83

De limportance du physiologein    83

De la différence en E1
entre philosophie première et seconde    87

De lêtre en tant quêtre selon E2 et E4    92

« La nature étante de lêtre »    95

De lêtre à lousia    95

Lousia ?    97

Ousia et to ti ên einai   100

Ousia et ousia prôtè   108

Eidos et ousia prôtè   113

Ambiguïtés de sa présentation   113

De lusage des analogies   116

De lhomonymie   118

De la génération comme composition   123

Eidos et cause motrice   128

Eidos et définition   138

Du lien entre Z7-9 et Z10-11   138

De lhomonymie   140

Logos et Logos   148

Tode et Toionde   152

Dune autre pratique de la définition   159

De la définition comme logos   169

Le genre matière des différences   169

La « double » prédication   175

De la syllabe   179

Des Idées   183

Conclusions   188

351

GÉNÉRATION ET DOUBLE GENRE DE LÊTRE   195

Lêtre en tant quêtre comme une certaine nature   195

Le double genre de lêtre et lunité des principes   199

De lusage du nouveau logos de définition   203

De lousia comme matière   204

De lousia comme energeia et des genres des différences   206

Genres des différences et genres de lêtre   210

Différences et ousia composée   215

Des difficultés qui résultent de ces analyses   215

Genres des différences et eidos composé   217

De la systoikhia tès katègorias   222

Tentatives de justification
de ce qui précède ou comment diviser   229

Unité de mesure et unité mesurée   239

Nombre et unité de mesure   240

Indivisible et unité de mesure   244

Comment mesurer ?   248

Unité de mesure, unité mesurée,
et « triade inconsistante »   251

De la paronymie et de lindivisibilité   254

Energeia et ousia prôtè   264

De lenergeia   264

Les deux sens du dynaton   268

De lantériorité de lenergeia   274

Des matières et des moteurs   277

De la séparation de lousia prôtè   290

Conséquences   299

CONCLUSION   303

De lunité de la problématique des traités   303

De la prédication hylèmorphique   305

La théorie aristotélicienne des formes   307

De la protologie aristotélicienne   311

BIBLIOGRAPHIE   315

352

INDEX DES PASSAGES DES ŒUVRES DARISTOTE   335

INDEX DES PASSAGES CITÉS (AUTRES AUTEURS ANCIENS)   347