Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0190-9
  • ISSN: 2260-7498
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4058-8.p.0663
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 06/12/2010
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
663

BIBLIOGRAPHIE

ŒUVRES DE SAMUEL BECKETT1

« Dante… Bruno. Vico… Joyce », in Our Exagmination round his Factification for Incarmination of Work in Progress (James Joyce / Finnegans Wake – A Symposium), Paris, Shakespeare and Company, 1929, rééd., New York, New Directions Book, 1972 (repris in Disjecta). Trad. de J.-L. Houdebine, in Documents sur, no 4-5, juin 1979.

Proust, 1931 ; F : Proust, trad. Édith Fournier, Paris, Minuit, 1990.

Dream of Fair to Middling Women, 1932, [publication posthume], Arcade Publishing, New York, en association avec Riverrun Press et Calder Publications, Londres et Paris, 1992.

More Pricks than Kicks, 1934 ; F : Bande et Sarabande, trad. Édith Fournier, Paris, Minuit, 1995.

Echo’s Bones and Other Precipitates, 1935 ; F : Les Os d’Écho et autres précipités, trad. Édith Fournier, Paris, Minuit, 2002.

Murphy, 1938 ; F : Bordas, 1947 ; rééd. Paris, Minuit, 1965.

Watt, 1942-44, publié en 1953 ; F : Watt, trad. en collaboration avec Agnès et Ludovic Janvier, Paris, Minuit, 1968.

L’Expulsé, Le Calmant, La Fin, 1945, in Nouvelles et Textes pour rien, Paris, Minuit, 1955 ; A : The Expulsed, The Calmative, The End.

Mercier et Camier, 1945, publication : Paris, Minuit, 1970 ; A : Mercier and Camier.

Premier amour, 1945, publication : Paris, Minuit, 1970 ; A : First Love.

Le Monde et le Pantalon, 1945, publication : Le Monde et le Pantalon suivi de Peintres de l’empêchement, Paris, Minuit, 1991.

Eleutheria, 1947, publication posthume : Paris, Minuit, 1995.

Three Dialogues, entretiens avec Georges Duthuit, 1949, in Disjecta ; F : Trois dialogues, trad. en partie par l’auteur, en partie par Édith Fournier, Paris, Minuit, 1998.

Foirades, 1950, in Pour finir encore et autres foirades, Paris, Minuit, 1976 ; éd. augmentée en 1991 ; A : Fizzles.

Textes pour rien, 1950, in Nouvelles et Textes pour rien, op. cit. ; A : Texts for nothing.

Molloy, 1947-48, publication : Paris, Minuit, 1951 ; A : Molloy.

Malone meurt, 1948, publication : Paris, Minuit, 1951 ; A : Malone dies.

En attendant Godot, 1948, publication : Paris, Minuit, 1952 ; A : Waiting for Godot.

« Henry Hayden, homme-peintre », 1952, in Disjecta.

L’Innommable, 1949, publication : Paris, Minuit, 1953.

All that Fall, 1956 ; F : Tous ceux qui tombent, trad. Robert Pinget, Paris, Minuit, 1957.

Actes sans paroles I, 1956 ; A : Act without words IFrom an Abandonned Work, 1957 ; F : D’un ouvrage abandonné, trad. Agnès et Ludovic Janvier, repris in Têtes-Mortes, Paris, Minuit, 1967 ; éd. augmentée en 1972. 

664

Fin de partie, Paris, Minuit, 1957 ; A : Endgame.

Krapp’s Last Tape, 1958 ; F : La Dernière Bande suivi de Cendres, Paris, Minuit, 1959.

Embers, 1959 ; F : Cendres, in La Dernière Bande, op. cit.

Actes sans paroles II, 1959, in Comédie et Actes divers, Paris, Minuit, 1972 ; A : Act without Words II.

Words and Music, 1959 ; F : Paroles et Musique, in Comédie et Actes divers, op. cit.

L’Image, 1960, rééd : Paris, Minuit, 1988.

Esquisse radiophonique, Fragments de théâtre I et II, Pochade radiophonique, 1960, repris in Pas suivi de Quatre esquisses, Paris, Minuit, 1978 ; A : Radio I, sketch for radio play, Roughs for Theater I and II, Radio II

Happy Days, 1961 ; F : Oh les beaux jours, Paris, Minuit, 1963 ; rééd : Oh les beaux jours suivi de Pas moi, Paris, Minuit, 1975.

Comment c’est, Paris, Minuit, 1961 ; A : How It Is.

Cascando, 1962, in Comédie et Actes divers, op. cit. ; A : Cascando.

Play, 1963 ; F : Comédie, op. cit.

Film, 1963 ; F : Film, in Comédie, op. cit.

Imagination morte imaginez, 1965, in Têtes-Mortes, op. cit. ; A : Imagination dead Imagine.

Come and Go, 1965 ; F : Va-et-Vient, in Comédie, op. cit.

Eh Joe, 1965 ; F : Dis Joe, in Comédie, op. cit.

Assez, 1966, in Têtes-Mortes, op. cit. ; A : Enough.

Bing, 1966, in Têtes-Mortes, op. cit. ; A : Ping.

Le Dépeupleur, 1967 ; publication : Paris, Minuit, 1970 ; A : The Lost Ones.

Sans, 1969, in Têtes-Mortes, op. cit. ; A : Lessness.

Breath, 1969 ; F : Souffle, in Comédie, op. cit.

Pour finir encore, 1970 ; publication : Pour finir encore et autres foirades, Paris, Minuit, 1976 ; éd. augmentée en 1991 ; A : For to End Yet Again.

Immobile, 1970, in Pour finir encore, op. cit. ; A : Still.

Not I, 1972 ; F : Pas moi, in Oh les beaux jours suivi de Pas moi, op. cit.

Au loin un oiseau, 1973 ; repris in Pour finir encore, op. cit. 

That Time, 1974 ; F : Cette Fois, in Catastrophe et autres dramaticules, Paris, Minuit, 1982. 

Ghost Trio, 1975 ; F : Le Trio du Fantôme, in Quad et autres pièces pour la télévision, suivi de L’Épuisé, par Gilles Deleuze, trad. d’Édith Fournier, Paris, Minuit, 1992. 

Footfalls, 1975 ; F : Pas, op. cit.

…but the clouds…, 1976 ; F : …que nuages…, in Quad, op. cit., trad. Édith Fournier.

Poèmes et Mirlitonnades, Paris, Minuit, 1978 ; éd. aug, 1999 ; A : Collected Poems.

Un soir, 1979, repris in Pour finir encore, op. cit.

A Piece of Monologue, 1980 ; F : Solo, in Catastrophe, op. cit.

Company, 1980 ; F : Compagnie, Paris, Minuit, 1980.

Mal vu mal dit, Paris, Minuit, 1981 ; A : Ill Seen Ill Said.

Ohio Impromptu, 1981 ; F : Impromptu d’Ohio, in Catastrophe, op. cit.

Rockaby, 1981 ; F : Berceuse, in Catastrophe, op. cit.

Catastrophe, 1982 ; A : Catastrophe.

Nacht und Träume, 1982 ; F : Nacht und Träume, in Quad, op. cit., trad. Édith Fournier.

Quad, 1982 ; F : Quad, trad. Édith Fournier, op. cit.

Disjecta. Miscellaneous Writings and a dramatic Fragment by Samuel Beckett, 1983 (textes anciens ou inédits en français, anglais ou allemand, édités par Ruby Cohn, New York, Grove Press, 1984.

Worstward ho, 1983, repris in Nohow on (Company, Ill Seen Ill Said, Worstward Ho), Londres, John Calder, 1989 ; F : Cap au pire, trad. Édith Fournier, Paris, Minuit, 1991.

What Where, 1984 ; F : Quoi où, in Catastrophe, op. cit.

Stirrings Still, 1988 ; F : Soubresauts, Paris, Minuit, 1989.

Comment dire, 1988, in Poèmes et Mirlitonnades, op. cit. ; A : What is the world.

665

OUVRAGES ENTIÈREMENT OU PARTIELLEMENT CONSACRÉS
À SAMUEL BECKETT

(classement alphabétique)2

Anzieu (D), Beckett, Paris, Gallimard, coll. « Folio-essais », 1998.

Atik (A), Comment c’était – Souvenirs sur Samuel Beckett, Paris, Éditions de l’Olivier, Le Seuil, 2003.

Badiou (A), Samuel Beckett, L’Increvable désir, Paris, Hachette, coll. « Coup double », 1995.

Bair (D), Samuel Beckett, trad. par Léo Dilé, Paris, Fayard, 1979.

Bernold (A), L’Amitié de Beckett (1979-1989), Photographies de John Minihan, Paris, Hermann, coll. « Savoir : Lettres », 1992.

Casanova (P), Beckett l’abstracteur – Anatomie d’une révolution littéraire, Paris, Seuil, coll. « Fiction & Cie », 1997.

Clément (B), L’Œuvre sans qualités. Rhétorique de Samuel Beckett, Paris, Seuil, coll. « Poétique », 1994.

Ferrini (J.-P.), Dante et Beckett, Paris, Hermann – éditeurs des sciences et des arts, coll. « Savoir : Lettres », 2003.

Grossman (É), L’Esthétique de Samuel Beckett, Paris, SEDES, coll. « Esthétique », 1998.

Grossman (É), La Défiguration, Artaud – Beckett – Michaux, Paris, Minuit, coll. « Paradoxe », 2004.

Houppermans (S), Samuel Beckett & Compagnie, Amsterdam – New-York, Rodopi, coll. « Faux titre », 2003.

Hunkeler (T), Écho de l’Ego dans l’œuvre de Samuel Beckett, Paris, L’Harmattan, 1997.

Janvier (L), Pour Samuel Beckett, Paris, Minuit, 1966.

Janvier (L), Beckett par lui-même, Paris, Seuil, 1969.

Juliet (C), Rencontre avec Samuel Beckett, éd. Fata Morgana, 1986.

Klinckert (T), Bewahren und Löschen. Zur Proust – Rezeption bei Samuel Beckett, Claude Simon und Thomas Bernhard, Tübingen, Gunter Narr, 1996.

Knowlson (J), Beckett, biographie traduite de l’anglais par Oristelle Bonis, Arles, Actes Sud, Solin, 1999.

OUVRAGES COLLECTIFS

(classement chronologique)

Beckett avant Beckett – Essais sur les premières œuvres, rassemblés par J.-M. Rabaté, Accents, PENS, 1984.

Beckett – Cahier de l’Herne, no 31, [1976], Paris, Le Livre de poche, 1990.

Revue d’esthétique, numéro spécial Beckett, hors-série, P. Chaber, Toulouse, éd. Privat, 1986.

Critique – Samuel Beckett, no 519-520, Paris, Minuit, août-septembre 1990.

Europe – Samuel Beckett, no 770-771, juin-juillet 1993.

Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 1, ed. M. Bunning et S. Houppermans, Amsterdam – Atlanta, Rodopi, 1992.

666

Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 6 – Samuel Beckett Crossroads and borderlines / L’œuvre carrefour, l’œuvre limite, ed. M. Engelberts, M. Buning, S. Houppermans, Amsterdam-Atlanta, Rodopi, 1997.

Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 8 – Poésies et autres proses, ed. M. Engelberts, M. Buning, S. Houppermans, Amsterdam – Atlanta, Rodopi, 1999.

Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 9 – Beckett et la religion ; Beckett / L’esthétique / La politique, ed. M. Engelberts, O. Kosters, M. Bryden, L. St John Butler, P. Boxall, Amsterdam – Atlanta, Rodopi, 2000.

Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 10 – L’affect dans l’œuvre beckettienne, ed. M. Engelberts, S. Houppermans, Y. Mével, M. Touret, Amsterdam – Atlanta, Rodopi, 2000.

Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 11 – Samuel Beckett : fin sans fin en l’an 2000, ed. A. Moorjani et C. Veit, Amsterdam – New York, Rodopi, 2001.

Objet Beckett, sous la dir. de M. Alphant et N. Léger, Paris, Centre Pompidou / IMEC, 2007.

ARTICLES CONSACRÉS À SAMUEL BECKETT

(classement alphabétique)

Bataille (G), « Le Silence de Molloy », (1951), in Œuvres complètes, vol. XII : Articles II (1950-1961), Paris, Gallimard, 1988, p. 85-94.

Benoît (É), « Sas (la parole en exil) », in Modernités 15 – Écritures du ressassement, textes réunis et présentés par Benoît (É), Braud (M), Moussaron (J.-P.), Poulin (I), Rabaté (D), P.U. Bordeaux, 2001, p. 23-40.

Blanchot (M), « Oh tout finir », in Critique – Samuel Beckett, no 519-520, Paris, Minuit, août-septembre 1990, p. 635-637.

Büttner (G), « Schopenhauer’s Recommendations to Beckett », in Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 11 – Samuel Beckett : fin sans fin en l’an 2000, ed. A. Moorjani et C. Veit, Amsterdam – New York, Rodopi, 2001.

Deleuze (G), « L’épuisé », in Beckett (S), Quad et autres pièces pour la télévision, Paris, Minuit, 1992, p. 55-106.

Gasarian (G), « Poésie et poétique chez Beckett », in Poétique, 119, Paris, Seuil, 1999.

Gontarski (S.E.), « Beckett à travers Beckett », in Europe – Samuel Beckett, no 770-771, juin-juillet 1993, p. 86-98.

Grossman (É), « Beckett et la représentation de la mort : de Fin de partie à Mal vu mal dit », in Samuel Beckett : l’écriture de la scène, É. Grossman et R. Salado éd., Paris, Sedes, 1998.

Henry (A), « Beckett et les bonnets carrés », in Critique – Samuel Beckett, no 519-520, Paris, Minuit, août-septembre 1990, p. 692-700.

Hill (L), « Late texts : writing the work of mourning », in Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 1, ed. M. Bunning et S. Houppermans, Amsterdam – Atlanta, Rodopi, 1992.

Janvier (L) et Clément (B), « Double, Écho, Gigogne », in Europe – Samuel Beckett, no 770-771, juin-juillet 1993, 60-68.

Kedzierski (M), « Mise en forme de la mort », in Europe – Samuel Beckett, no 770-771, juin-juillet 1993, 47-52.

Long (J), « Divine Intertextuality : Beckett, Company, Le Dépeupleur », in Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 9 – Beckett et la religion ; Beckett / L’esthétique / La politique, ed. M. Engelberts, O. Kosters, M. Bryden, L. St John Butler, P. Boxall, Amsterdam – Atlanta, Rodopi, 2000.

667

Martin (J.-P.), « Vite, vite avant de pleurer : l’absolu de l’affect dans Textes pour rien », in Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 10 – L’affect dans l’œuvre beckettienne, ed. M. Engelberts, S. Houppermans, Y. Mével, M. Touret, Amsterdam – Atlanta, Rodopi, 2000, p. 97-104.

Mével (Y), « Molloy : Jeux et enjeux d’un savoir mélancolique », in Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 8 – Poésies et autres proses, ed. M. Engelberts, M. Buning, S. Houppermans, Amsterdam – Atlanta, Rodopi, 1999, p. 117-129.

Mével (Y), « Beckett et le terrain vague de la mélancolie », in Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 11 – Samuel Beckett : fin sans fin en l’an 2000, ed. A. Moorjani et C. Veit, Amsterdam – New York, Rodopi, 2001, p. 469-477.

Mével (Y), « Sous le signe de Cronos : Cannibalisme et mélancolie dans les romans de Beckett », in Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 10 – L’affect dans l’œuvre beckettienne, ed. M. Engelberts, S. Houppermans, Y. Mével, M. Touret, Amsterdam – Atlanta, Rodopi, 2000, p. 29-38.

O’Brien (E), « Samuel Beckett et le poids de la compassion », in Critique – Samuel Beckett, no 519-520, Paris, Minuit, août-septembre 1990, p. 641-653.

Pétel (G), « Des Mots et des Larmes », in Critique – Samuel Beckett, no 519-520, Paris, Minuit, août-septembre 1990, p. 725-736.

Pilling (J), « Le Territoire de l’écrivain », in Europe – Samuel Beckett, no 770-771, juin-juillet 1993, p. 21-28.

Pinget (R), « Notre ami Sam », in Critique – Samuel Beckett, no 519-520, Paris, Minuit, août-septembre 1990, p. 638-640.

Restivo (G), « Melencolias and scientific Ironies » in End-Game : Beckett, Walther, Dürer, Musil, in Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 11 – Samuel Beckett : fin sans fin en l’an 2000, ed. A. Moorjani et C. Veit, Amsterdam – New York, Rodopi, 2001, p. 103-111.

Riéra (B), « Du Ressassement à la lettre », in Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 6 – Samuel Beckett Crossroads and borderlines / L’œuvre carrefour, l’œuvre limite, ed. M. Engelberts, M. Buning, S. Houppermans, Amsterdam-Atlanta, Rodopi, 1997, p. 193-198.

Riéra (B), « Lyrisme de la répétition dans l’œuvre de Samuel Beckett », in Samuel Beckett Today/Aujourd’hui 10 – L’affect dans l’œuvre beckettienne, ed. M. Engelberts, S. Houppermans, Y. Mével, M. Touret, Amsterdam – Atlanta, Rodopi, 2000.

Stéphane (N), « De l’infiniment petit à l’infiniment grand », in Europe – Samuel Beckett, no 770-771, juin-juillet 1993, p. 53-59.

Wellershoff (D), « Toujours moins, presque rien », in Cahiers de l’Herne – Samuel Beckett, no 31, [1976], Paris, Le Livre de poche, 1990.

ŒUVRES DE ROBERT PINGET 

Entre Fantoine et Agapa, nouvelles, Paris, Minuit, 1951.

Mahu ou le matériau, roman, Paris, Minuit, 1952.

Le Renard et la Boussole, roman, Paris, Minuit, 1953.

Graal Flibuste, roman, Paris, Minuit, 1956.

Baga, roman, Paris, Minuit, 1958.

Le Fiston, roman, Paris, Minuit, 1959.

Lettre morte, théâtre, Paris, Minuit, 1959.

La Manivelle, théâtre, Paris, Minuit, 1960.

Clope au dossier, roman, Paris, Minuit, 1961.

Ici ou ailleurs, théâtre, Paris, Minuit, 1961.

Architruc, théâtre, Paris, Minuit, 1961.

668

L’Hypothèse, théâtre, Paris, Minuit, 1961.

L’Inquisitoire, roman, Paris, Minuit, 1962.

Autour de Mortin, théâtre, Paris, Minuit, 1965.

Quelqu’un, roman, Paris, Minuit, 1965.

Le Libera, roman, Paris, Minuit, 1968.

Passacaille, roman, Paris, Minuit, 1969.

Identité, théâtre, Paris, Minuit, 1971.

Abel et Bela, théâtre, Paris, Minuit, 1971.

Fable, récit, Paris, Minuit, 1971.

Paralchimie, théâtre, Paris, Minuit, 1973.

Nuit, théâtre, Paris, Minuit, 1973.

Cette Voix, roman, Paris, Minuit, 1975.

L’Apocryphe, roman, Paris, Minuit, 1980.

Monsieur Songe, récit, Paris, Minuit, 1982.

Le Harnais, carnets, Paris, Minuit, 1984.

Charrue, carnets, Paris, Minuit, 1985.

Un testament bizarre, théâtre, Paris, Minuit, 1986.

L’Ennemi, roman, Paris, Minuit, 1987.

Du Nerf, carnets, Paris, Minuit, 1990.

Théo ou le temps neuf, Paris, Minuit, 1991.

Gibelotte, récit en images, illustrations de Matias, Jean-Michel Place, 1994.

L’Affaire Ducreux suivi de De rien, Nuit, Le Bifteck, scénarios et pièces radiophoniques, Paris, Minuit, 1995.

Taches d’encre, carnet, Paris, Minuit, 1997.

Mahu reparle, éditions des Cendres, 2009.

Textes inédits cités

(Petites) Histoires à fond(s) perdu et Micrologue, in Le Chantier Robert Pinget – Colloque de Tours, sous la direction de Jean-Claude Liéber et de Madeleine Renouard, Paris, Jean-Michel Place, coll. « Surfaces », 2000, p. 299-310.

Lettres de Sirancy, in Europe –Robert Pinget, no 897-898, janvier-février 2004, p. 20-23.

CONFÉRENCES ET ENTRETIENS DE ROBERT PINGET 

(classement chronologique)

« Je n’ai d’autre souci que d’écrire », entretien avec L.-A. Zbinden, in La Gazette de Lausanne, 4 déc. 1965.

« Pseudo-principes d’esthétique », in Nouveau Roman : hier, aujourd’hui, actes du colloque de Cerisy, 2 volumes, Paris, UGE, coll. « 10/18 », 1972.

« Tenez-vous un journal intime ? » in Le Monde des livres, 5 juillet-27 août 1982, p. 12. Repris dans L’Autobiographie en procès. Actes du colloque de Nanterre, 18-19 octobre 1996, p. 197-227.

669

« Monsieur Pinget », entretien avec Jean Roudaut, in Le Magazine littéraire, no 232, juillet-août 1986, p. 90-97.

« L’Ennemi au peigne fin », entretien avec A. Rollin, in Lire, sept. 1987, p. 93-96.

« Entretien avec Robert Pinget », in ROUDAUT (J), Robert Pinget – Le vieil homme et l’enfant, Genève, éditions Zoé, coll. « Ecrivains », 2001, p. 217-240.

OUVRAGES ENTIÈREMENT OU PARTIELLEMENT
CONSACRÉS À ROBERT PINGET

(classement alphabétique)

Liéber (J.-C.), Réalisme et Fiction dans l’œuvre de Robert Pinget, Thèse d’état, Paris IV, 1985.

Praeger (M), Les Romans de Robert Pinget – Une Écriture des possibles, French Forum, Publishers Lexington, Kentucky, 1987.

Renouard (M), Robert Pinget à la lettre, entretiens, Paris, Belfond, 1993.

Roudaut (J), Robert Pinget – Le vieil homme et l’enfant, Genève, éditions Zoé, coll. « Écrivains », 2001.

Taminiaux (P), Robert Pinget, Paris, Seuil, coll. « Les Contemporains », 1994.

Vareille (J.-C), Fragments d’un imaginaire contemporain : Pinget – Robbe-Grillet – Simon, Paris, José Corti, 1989.

OUVRAGES COLLECTIFS

(classement chronologique)

Bas de casse – Robert Pinget, no 2, 1980.

Revue de Belles-Lettres – Robert Pinget, vol. CV, no 1, 1982.

Études littéraires – Robert Pinget, vol. XIX, no 3, hiver 1986-1987.

Critique – Robert Pinget, no 485, octobre 1987.

Le Chantier Robert Pinget – Colloque de Tours, sous la direction de Jean-Claude Liéber et de Madeleine Renouard, Paris, Jean-Michel Place, coll. « Surfaces », 2000.

Europe – Robert Pinget, no 897-898, janvier-février 2004.

ARTICLES CONSACRÉS À ROBERT PINGET

(classement alphabétique)

Adert (L), « Les Raisons de la fiction (Monsieur Teste avec Monsieur Songe) », in Le Chantier Robert Pinget – Colloque de Tours, sous la direction de Jean-Claude Liéber et de Madeleine Renouard, Paris, Jean-Michel Place, coll. « Surfaces », 2000, p. 173-185.

670

Courtois (J.-P.), « Une Économie de l’engendrement – Monsieur Songe et ses carnets », in Europe –Robert Pinget, no 897-898, janvier-février 2004, p. 101-113.

Kelly (D), « Une Quête de vérité, une poétique de l’incertain – une lecture de Baga et de Quelqu’un », in Le Chantier Robert Pinget – Colloque de Tours, sous la direction de Jean-Claude Liéber et de Madeleine Renouard, Paris, Jean-Michel Place, coll. « Surfaces », 2000, p. 187-200.

Liéber (J.-C.) et Renouard (M), « Le Chantier Robert Pinget : l’œuvre dans tous ses états », in Le Chantier Robert Pinget – Colloque de Tours, sous la direction de Jean-Claude Liéber et de Madeleine Renouard, Paris, Jean-Michel Place, coll. « Surfaces », 2000, p. 11-35.

Moret (P), « Pinget / Songe en moraliste », in Études de Lettres, Lausanne, fasc. 3, juillet-septembre 1991, p. 69-85.

Piégay-Gros (N), « Le Récit mélancolique de Robert Pinget », in La Traversée de la Mélancolie, Carnets Séguier, textes réunis par É. Grossman et N. Piégay-Gros, Journées d’études – Université Paris VII – Denis Diderot, Anglet, Atlantica, 2002, p. 113-137.

Piégay-Gros (N), « La Folie, la faute et le secret », in Europe – Robert Pinget, no 897-898, janvier-février 2004, p. 88-100.

Rampf-Amoroso (H), « Le Cliché dans la narration pingétienne : “micro-motif”. L’Inquisitoire, Passacaille, les carnets de Monsieur Songe », in Le Chantier Robert Pinget – Colloque de Tours, sous la direction de Jean-Claude Liéber et de Madeleine Renouard, Paris, Jean-Michel Place, coll. « Surfaces », 2000, p. 233-242.

Renouard (M), « Le Projet autobiographique de Robert Pinget », in Europe – Robert Pinget, no 897-898, janvier-février 2004, p. 30-47.

Roudaut (J), « Savoir qui prend ces notes », in Le Chantier Robert Pinget – Colloque de Tours, sous la direction de Jean-Claude Liéber et de Madeleine Renouard, Paris, Jean-Michel Place, coll. « Surfaces », 2000, p. 285-291.

Simon (C), « Souvenirs de Robert Pinget », in Europe – Robert Pinget, no 897-898, janvier-février 2004, p. 5-7.

Viart (D), « Le Livre du nihilisme », in Europe – Robert Pinget, no 897-898, janvier-février 2004, p. 69-87.

Site internet consacré à Robert Pinget : www.robert-pinget.com

ŒUVRES DE CLAUDE SIMON

Le Tricheur, éditions du Sagittaire ; repris par Minuit, 1945.

La Corde raide, éditions du Sagittaire, 1947.

Gulliver, Paris, Calmann-Lévy, 1952.

Le Sacre du printemps, Paris, Calmann-Lévy, 1954 ; rééd. Livre de poche, 1975.

Le Vent,, Minuit, 1957.

L’Herbe,, Minuit, 1958.

La Route des Flandres,, Minuit, 1960 ; repris en 1963 dans la collection « 10/18 » puis en 1984 dans la collection « Double ».

Le Palace, Paris, Minuit, 1962.

Femmes, Sur vingt-trois peintures de Joan Miro, Maeght, 1966.

Histoire, Paris, Minuit, 1967.

La Bataille de Pharsale, Paris, Minuit, 1967.

Orion aveugle, Genève-Paris, Skira, coll. « Les sentiers de la création », 1970.

671

Les Corps conducteurs, Paris, Minuit, 1971.

Triptyque, Paris, Minuit, 1973.

Leçon de Choses, Paris, Minuit, 1975.

Les Géorgiques, Paris, Minuit, 1981.

La Chevelure de Bérénice, Paris, Minuit, 1983.

Discours de Stockholm,, Minuit, 1986.

L’Invitation, Paris, Minuit, 1987.

Album d’un Amateur, Remagen-Rolandseck, Rommerskirschen, 1988.

L’Acacia, Paris, Minuit, 1989.

Photographies, préface de Denis Roche, Maeght, 1992.

Jean Dubuffet et Claude Simon, Correspondance 1970-1984, Paris, L’Échoppe, 1994.

Le Jardin des Plantes, Paris, Minuit, 1997.

Le Tramway, Paris, Minuit, 2001.

Œuvres, présentation et notes de A. Duncan et J. Duffy, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 2006.

Archipel et Nord, Paris, Minuit, [1974 : publication dans les revues finlandaises Åland et Finland], 2009.

Textes et fragments cités

Essai de mise en ordre de notes prises au cours d’un voyage en Zeeland (1962) et complétées, in Minuit, no 3, mars 1973, rééd. in Cahiers Claude Simon, no 1, P.U. Perpignan, 2005, p. 17-34.

Cendre, texte publié en mars 1959 in La Revue de Paris, rééd. in Cahiers Claude Simon – Claude Simon, maintenant, no 2, textes réunis par D. Viart, P.U. Perpignan, 2006, p. 133-137.

CONFÉRENCES ET ENTRETIENS DE CLAUDE SIMON

(classement chronologique)

« Avec La Route des Flandres, Claude Simon affirme sa manière », propos recueillis par Claude Sarraute, in Le Monde, 8 octobre 1960, p. 9.

« Entretien avec Madeleine Chapsal », in L’Express, 10 novembre 1960, p. 30-31.

« Techniciens du roman. Claude Simon », par André Bourin, in Les Nouvelles littéraires, no 1739, 29 décembre 1960, p. 4.

« Entretien : “Rendre la perception confuse, multiple et simultanée du monde” », in Le Monde, no 6932, 26 avril 1967, p. v.

« Interview avec Claude Simon », par Bettina Knapp », in Kentucky Romance Quarterly (Lexington), vol. 17, no 2, 1970, p. 179-190.

« La Fiction mot à mot », in Nouveau roman : hier, aujourd’hui, Paris, UGE, coll. « 10/18 », t. 2, Pratiques, 1972, p. 73-97.

« Réponses de Claude Simon à quelques questions écrites de Ludovic Janvier », in Entretiens (Rodez), no 31, Subervie, 1972, p. 15-29.

672

« Claude Simon à la question », in Claude Simon : colloque de Cerisy, Paris, UGE, coll. « 10/18 », 1975, p. 403-431.

« Un homme traversé par le travail. Entretien avec Claude Simon », par Jean-Paul Goux et Alain Poirson, in La Nouvelle Critique, no 105, juin-juillet 1977, p. 32-44.

« Claude Simon ouvre Les Géorgiques », entretien avec Jacqueline Piatier, in Le Monde, 4 septembre 1981.

« Avec Claude Simon sur des sables mouvants », entretien avec Alain Poirson, in Révolution, no 99, 22-28 janvier 1982.

« Claude Simon : “J’ai essayé la peinture, la révolution, puis l’écriture” », entretien avec Claire Paulhan, in Les Nouvelles littéraires, no 2922, 15-21 mars 1984, p. 42-45.

« Je travaille comme un peintre », lettre adressée par Claude Simon à Jean-Maurice de Montrémy en 1979, in La Croix l’événement, 18 octobre 1985.

« Claude Simon. La route du Nobel », entretien avec Marianne Alphant, in Libération, 10 décembre 1985.

« Claude Simon, entretien avec Lucien Dällenbach, Attaques et stimuli », in Lucien Dällenbach, Claude Simon, Seuil, 1988, p. 170-181.

« Et à quoi bon inventer ? », entretien avec Marianne Alphant, in Libération, 31 août 1989, p. 24-25.

« L’Atelier de l’artiste. Visite à Claude Simon », entretien avec Jean-Claude Lebrun, in Révolution, 29 septembre 1989. 

« Le Passé recomposé », propos recueillis par Aliette Armel, in Magazine littéraire, no 275, mars 1990, p. 96-103.

« Roman et mémoire, extrait d’une conférence inédite », in Revue des Sciences Humaines, no 220, Guy Neumann (dir.), 1990, p. 191-192.

« … peuvent et doivent parfois s’arrêter d’écrire », entretien avec Bernard-Henri Lévy dans son ouvrage Les Aventures de la liberté : une histoire subjective des intellectuels, Paris, Grasset, 1991, p. 12-21.

« L’Inlassable réa/encrage du vécu », entretiens avec Mireille Calle, in Claude Simon. Chemins de la mémoire, textes, entretiens, manuscrits réunis par Mireille Calle, Sainte-Foy (Québec), Le Griffon d’argile, et P.U. Grenoble, 1993, p. 3-25.

« Notes sur le plan de montage de La Route des Flandres », in Claude Simon. Chemins de la mémoire, textes, entretiens, manuscrits réunis par Mireille Calle, Sainte-Foy (Québec), Le Griffon d’argile, et P.U. Grenoble, 1993, p. 185-200.

« La Sensation, c’est primordial », entretien de Philippe Sollers avec Claude Simon, in Le Monde des Livres, 19 septembre 1997, p. 1.

« Entretien avec Claude Simon, propos recueillis par Christian Michel et Richard Robert », in Scherzo, no 3, avril 1998, p. 5-11.

OUVRAGES ENTIÈREMENT OU PARTIELLEMENT
CONSACRÉS À CLAUDE SIMON

(classement alphabétique)

Albers (I), Moments photographiques, Villeneuve-d’Ascq, P.U. du Septentrion, coll. « Claude Simon », 2007.

Alexandre (D), Claude Simon, avec photographies d’Arnaud Claass, Paris, Marval (Lieux de l’écrit), 1991.

673

Alexandre (D), Le Magma et l’Horizon, Essai sur La Route des Flandres de Claude Simon, Paris, Klincksieck, 1997.

Andrès (B), Profils du personnage chez Claude Simon, Paris, Minuit, 1992.

Bertrand (M), Langue romanesque et Parole scripturale. Essai sur Claude Simon, Paris, Minuit, 1992.

Bikialo (S), Plusieurs mots pour une chose. De la nomination multiple au style de Claude Simon, Thèse de doctorat soutenue à l’Université de Poitiers le 12 décembre 2003, sous la dir. de Jacqueline Authier-Revuz (Université Sorbonne Nouvelle) et de Philippe Caron (Université de Poitiers).

Blanc (A.L.), La Figure de l’autre dans l’œuvre romanesque de Claude Simon, Thèse de doctorat soutenue à l’Université Paris III, novembre 1997, sous la dir. de Philippe Hamon (Université de Paris III).

Bonhomme (B), « Triptyque » de Claude Simon. Du livre au film. Une esthétique du passage, Fasano/Paris, Schena Editore / P.U. Paris-Sorbonne, 2005.

Britton (C), Claude Simon, Writing the Visible, Cambridge University Press, 1987.

Calle-Gruber (M), Le Grand Temps – Essai sur l’œuvre de Claude Simon, Villeneuve-d’Ascq, P.U.du Septentrion, coll. « Perspectives », 2004.

Dällenbach (L), Le Récit spéculaire. Essai sur la mise en abyme, Paris, Seuil, 1977.

Dällenbach (L), Claude Simon, Paris, Seuil, « Les Contemporains », 1988.

Ferrato-Combe (B), Écrire en peintre ; Claude Simon et la peinture, Grenoble, ELLUG, Université Stendhal, 1998.

Gocel (V), « Histoire » de Claude Simon, écriture et vision du monde, Leuven, Peeters, 1997.

Guizard (C), Claude Simon : la répétition à l’œuvre. Bis repetita, Paris/Budapest/Turin, L’Harmattan, 2005.

Hamel (J.-F.), Revenances de l’histoire – Répétition, narrativité, modernité, Paris, Minuit, coll. « Paradoxe », 2006.

Janvier (L), Une parole exigeante, Paris, Minuit, 1964.

Laurichesse (J-Y), La Bataille des odeurs. L’Espace olfactif des romans de Claude Simon, coll. « Critiques littéraires », Paris-Montréal, L’Harmattan, 1998.

Longuet (P), Lire Claude Simon ; la polyphonie du monde, Paris, Minuit, 1995.

Mougin (P), Lecture de « L’Acacia » de Claude Simon. L’imaginaire biographique, Paris, Minard, coll. Archives des lettres modernes, 1996.

Mougin (P), L’Effet d’image – essai sur Claude Simon, Paris, L’Harmattan, coll. « Critiques littéraires », 1997.

Orace (S), Le Chant de l’arabesque : Poétique de la répétition dans l’œuvre de Claude Simon, Amsterdam et New York, Rodopi, 2005.

Ribaupierre (de) (C), Le Roman généalogique – Claude Simon et Georges Pérec, éd. La Part de l’œil, 2002.

Rossum-Guyon (F. Van), Le Cœur critique : Butor, Simon, Kristéva, Cixous, Amsterdam, Rodopi, 1997.

Roubichou (G), Lecture de L’Herbe de Claude Simon, Lausanne, L’Âge d’homme, 1976.

Rousset (J), Passages, échanges et transpositions, Paris, José Corti, 1990, chap. « Écrire la peinture : Claude Simon », p. 153-189.

Samoyault (T), La Montre cassée, Lagrasse, Verdier, coll. « Chaoïd », 2004.

Sarkonak (R), Claude Simon : les carrefours du texte, Toronto, Trinity College, Paratexte, 1986.

Sykes (S), Les Romans de Claude Simon, Paris, Minuit, 1979.

Trévisan (C), Les Fables du deuil – La Grande Guerre : mort et écriture, Paris, PUF, « Perspectives littéraires », 2001.

Viart (D), Une mémoire inquiète, La Route des Flandres de Claude Simon, Paris, PUF, coll. « Écrivains », 1997.

674

OUVRAGES COLLECTIFS

(classement chronologique)

Entretiens, no 31, numéro Claude Simon publié sous la direction de Marcel Séguier, Rodez, Subervie, 1972.

Nouveau roman : hier, aujourd’hui, actes du colloque de Cerisy, 2 volumes, Paris, « 10/18 », 1972.

Lire Claude Simon ; réédition de Claude Simon : analyse, théorie, actes du colloque de Cerisy 1-8 juillet 1974, dirigé par Jean Ricardou, Paris, « 10/18 », 1975 ; Paris, Les Impressions nouvelles, 1986.

La Terre et la Guerre dans l’œuvre de Claude Simon, Critique, no 414, novembre 1981.

Sur Claude Simon, Paris, Minuit, 1987 ; communications présentées au colloque Claude Simon par J. Starobinski, G. Raillard, L. Dällenbach et R. Dragonetti, Université de Genève, 14-15 novembre 1986.

L’Esprit créateur, Bâton rouge, 27 (4), numéro spécial Claude Simon réalisé sous la responsabilité de Maria Minich Brewer, hiver 1987.

Revue des Sciences Humaines – Claude Simon, no 220, Guy Neumann (dir.), 1990-4.

Claude Simon. Chemins de la mémoire, textes, entretiens, manuscrits réunis par Mireille Calle, Sainte-Foy (Québec), Le Griffon d’argile et P.U. Grenoble, 1993.

À la recherche du référent perdu, textes réunis par Ralph Sarkonak, Revue des Lettres modernes, Claude Simon no 1, Minard, 1994.

Les Sites de l’écriture, version remaniée et augmentée du colloque Claude Simon : Écriture et mémoire de Queen’s University, octobre 1993 ; textes réunis et présentés par Mireille Calle-Gruber, La Riche, Nizet, 1995.

L’Écriture du féminin/masculin, textes réunis par Ralph Sarkonak, Revue des Lettres modernes, série Claude Simon, no 2, Minard, mars 1997.

Lectures de La Route des Flandres, textes réunis par Francine Dugast-Portes et Michèle Touret, P.U. Rennes, 1997.

Littératures contemporaines, no 3, « Claude Simon, La Route des Flandres », Paris, Klincksieck, 1997.

DU – Claude Simon. Bilder des Erzählens, no 691, Januar 1999.

Littératures, Claude Simon : Le Jardin des Plantes, no 40, études réunies par Anne-Lise Blanc, Toulouse, P.U. du Mirail, printemps 1999.

Le Jardin des Plantes de Claude Simon – Cahiers de l’Université de Perpignan, no 30, études réunies par Jean-Yves Laurichesse, P.U. Perpignan, 2000.

Claude Simon et Le Jardin des Plantes, C.R.I.N. (Cahiers de recherche des instituts néerlandais de langue et de littérature françaises), no 39, études réunies par Sjef Houppermans, Amsterdam-New-York, 2001.

Claude Simon : A Retrospective, Duffy Jean and Duncan Alastair (dir), Liverpool University Press, 2002.

Littératures, Claude Simon : Le Tramway, no 46, études réunies par Anne-Lise Blanc, P.U. du Mirail, Toulouse, printemps 2002.

Claude Simon – Allées et Venues, Cahiers de l’Université de Perpignan, études réunies par Jean-Yves Laurichesse, no 34, P.U. Perpignan, 2004.

Les Images chez Claude Simon – Des mots pour le voir, La Licorne, no 71, sous la dir. de Stéphane Bikialo et Catherine Rannoux, P.U. Rennes, 2004.

Cahiers Claude Simon, no 1, P.U. Perpignan, 2005.

Transports – Les Métaphores de Claude Simon, études réunies par Irene Albers et Wolfram Nitsch, Frankfurt / M., Peter Lang, 2006.

675

Cahiers Claude Simon – Claude Simon, maintenant, no 2, textes réunis par Dominique Viart, P.U. Perpignan, 2006.

Cahiers Claude Simon, no 3, P.U. Perpignan, 2007.

Cahiers Claude Simon, no 4, P.U. Perpignan, 2008.

Claude Simon 5 – « Les Géorgiques » une forme, un monde – Revue des Lettres modernes, textes réunis et présentés par Jean-Yves Laurichesse, Caen, Minard, 2008.

Cahiers Claude Simon, no 5, P.U. Perpignan, 2009.

ARTICLES CONSACRÉS À CLAUDE SIMON

(classement alphabétique)

Albers (I), « Métaphores textuelles et filmiques : Triptyque et L’IMPASSE », in Transports – Les métaphores de Claude Simon, études réunies par Irene Albers et Wolfram Nitsch, Frankfurt / M., Peter Lang, 2006, p. 305-327.

Alexandre (D), « L’Enregistrement du Jardin des Plantes », in Littératures, Claude Simon : Le Jardin des Plantes, Toulouse, P.U. du Mirail, no 40, printemps 1999, p. 5-18.

Alexandre (D), « Le Mythe d’Orphée et l’écriture de la mémoire », in Revue de littérature comparée, no 4, oct-déc 1999, p. 563-579.

Alexandre (D), « Locomotion, transport, émotion », in Le Tramway, Littératures, Claude Simon : Le Tramway, Toulouse, P.U. du Mirail, no 46, printemps 2002, p. 77-90.

Alexandre (D), « Du Tricheur au Tramway, d’un événement l’autre ? », in Claude Simon – Allées et Venues, Cahiers de l’Université de Perpignan, études réunies par J.-Y. Laurichesse, no 34, P.U. Perpignan, 2004, p. 243-262.

Barnaud (J.-M.), « L’Écriture et la Survie – Sur la mélancolie », in Cahiers Claude Simon – Claude Simon, maintenant, no 2, textes réunis par D. Viart, P.U. Perpignan, 2006, p. 17-30.

Blanc (A.-L.), « Coupures, failles et voiles : les embrasures de la fiction dans Le Tramway », in Littératures, Claude Simon : Le Tramway, Toulouse, P.U. du Mirail, no 46, printemps 2002, p. 45-56.

Blanc (A.-L.), « Digression et point de fuite », in Claude Simon – Allées et Venues, Cahiers de l’Université de Perpignan, études réunies par J.-Y. Laurichesse, no 34, P.U. Perpignan, 2004, p. 93-110.

Blanc (A.-L.), « La Perspective des ombres. Variations sur quelques “silhouette[s] noire[s] sans figure” dans l’œuvre de Claude Simon », Claude Simon 5 – « Les Géorgiques » une forme, un monde – Revue des Lettres modernes, textes réunis et présentés par Jean-Yves Laurichesse, Caen, Minard, 2008, p. 185-208.

Bon (F), « Claude Simon : fantastique et tragédie », in Critique, no 511, déc. 1989, p. 980-996.

Brewer (M.M.), « (Ré)inventions référentielles et culturelles chez Claude Simon », in Revue des Lettres modernes, Claude Simon 1, Minard, 1994.

Buuren (M. Van), « L’Essence des choses. Étude de la description dans l’œuvre de Claude Simon », in Poétique, no 11, 1980, p. 324-333.

Cheal Pugh (A), « Claude Simon et la route de la référence », in Revue des Sciences Humaines – Claude Simon, no 220, Guy Neumann (dir.), 1990-4, 994, p. 23-45.

Clément-Perrier (A), « Le Jeu des couleurs dans Le Jardin des Plantes », in Littératures, Claude Simon : Le Jardin des Plantes, Toulouse, P.U. du Mirail, no 40, printemps 1999, p. 31-46.

Dällenbach (L), « Le Tissu de mémoire », postface à La Route des Flandres, Paris, Minuit, coll. « Double », 1960, p. 299-316.

676

Dällenbach (L), « Mise en abyme et redoublement spéculaire chez Claude Simon », in Lire Claude Simon, Colloque de Cerisy, « Les Impressions nouvelles », Paris, UGE, « 10/18 », déc 1986, p. 151-171.

Dällenbach (L), « La Question primordiale », in Sur Claude Simon, Paris, Minuit, 1987, p. 63-93.

Dällenbach (L), « Entretien avec Lucien Dällenbach réalisé par Guy Neumann », in Revue des Sciences Humaines – Claude Simon, no 220, Guy Neumann (dir.), oct.-déc. 1990, p. 79-85.

Deguy (M), « Claude Simon et la représentation », in Critique, no 157, 1962, p. 1009-1032.

Derrida (J), Le Mal d’archive : une impression freudienne, Paris, Galilée, [1995], 2008.

Dorr (G), « Biographie oder Bildersprache ? Claude Simon über sein neuestes Werk Les Corps conducteurs », in Die neueren Sprachen, no 5, mai 1972.

Duncan (A), « La Crise de la représentation », in Critique, no 414, p. 1181-1200.

Duncan (A), « Claude Simon : le projet autobiographique », in Revue des Sciences Humaines, no 220, Guy Neumann (dir.), oct.-déc. 1990, p. 47-62.

Fitch (B.T.), « Participe présent et procédés narratifs chez Claude Simon », in Revue des Lettres modernes, no 94-99, 1964, p. 199-216.

Gaubert (A), « Ceci n’est pas un film », in Les Images chez Claude Simon – Des mots pour le voir, La Licorne, no 71, sous la dir. de S. Bikialo et C. Rannoux, P.U. Rennes, 2004, 197-225.

Gocel (V), « Claude Simon et Apulée », in Vita Latina, no 118, juin 1990, p. 8-15.

Houppermans (S), « L’Homme couché et l’Homme debout », in Claude Simon – Allées et Venues, Cahiers de l’Université de Perpignan, études réunies par J.-Y. Laurichesse, no 34, P.U. Perpignan, 2004, p. 59-71.

Isoléry (J), « Les Trottoirs de l’Histoire », in Claude Simon – Allées et Venues, Cahiers de l’Université de Perpignan, études réunies par J.-Y. Laurichesse, no 34, P.U. Perpignan, 2004, p. 211-241.

Jongeneel (E), « Movement into space : la belligérance de l’image dans La Bataille de Pharsale de Claude Simon », Revue romane, vol. 26, no 1, Leyde, 1991, p. 78-100.

Julien (A.-Y.), « Le Dire du rien dans L’Herbe – version simonienne du nihil », in Cahiers Claude Simon, no 4, P.U. Perpignan, 2008, p. 95-110.

Lancerau (D), « Modalités de la narration dans Le Palace de Claude Simon », in Littérature, no 16, déc. 1974, p. 3-18.

Laurichesse (J.-Y.), « Aux quatre coins du monde. Le Jardin des Plantes comme album d’un voyageur », in Le Jardin des Plantes de Claude Simon – Cahiers de l’Université de Perpignan, no 30, études réunies par J.-Y. Laurichesse, P.U. Perpignan, 2000, p. 119-136.

Laurichesse (J.-Y.), « Écriture des ruines et métapoétique du fragment dans Le Jardin des Plantes de Claude Simon », in L’Écriture fragmentaire : théories et pratiques – actes du Ier Congrès International du Groupe de Recherches sur les Écritures Subversives – Barcelone, 21-23 juin 2001, textes réunis et présentés par R. Ripoll, coll. « Études », P.U. Perpignan, 2002, p. 289-301.

Longuet (P), « La meilleure Part », in Scherzo, no 3, avril 1998, p. 13-18.

Longuet (P), « Échos et palimpsestes. Sur Le Jardin des Plantes de Claude Simon », in Le Jardin des Plantes de Claude Simon – Cahiers de l’Université de Perpignan, actes du colloque de Perpignan du 27 mars 1999, P.U. Perpignan, 2000.

Longuet (P), « Une enfance dans la trame d’un vieil homme », in Claude Simon – Allées et Venues, Cahiers de l’Université de Perpignan, études réunies par J.-Y. Laurichesse, no 34, P.U. Perpignan, 2004, p. 197-210.

Merleau-Ponty (M), « Cinq notes sur Simon », in Méditations 4, hiver 1961-1962 ; repris dans Entretiens, no 31, p. 41-46.

Nitsch (W), « La Ligne des espaces autres : le tramway, véhicule de l’imagination moderne », in Claude Simon – Allées et Venues, Cahiers de l’Université de Perpignan, études réunies par J.-Y. Laurichesse, no 34, P.U. Perpignan, 2004, p. 23-40.

Orace (S), « Le Tramway : à mi-chemin », in Littératures, Claude Simon : Le Tramway, Toulouse, P.U. du Mirail, no 46, printemps 2002, p. 33-44.

Orr (M), « The Garden of Forking Paths : Intertextuality and Le Jardin des Plantes », in Claude Simon : A Retrospective, Duffy (J) and Duncan (A) (dir), Liverpool University Press, 2002.

677

Peyré (Y) et Bikialo (S), « Claude Simon, une tension rentrée vers le visible », in Les Images chez Claude Simon – Des mots pour le voir, sous la dir. de S. Bikialo et C. Rannoux, « La Licorne », P.U. Rennes, 2004, p. 69-105.

Piégay-Gros (N), « La ligne brisée et les cercles concentriques : les parenthèses dans Les Géorgiques de Claude Simon », in Textuel, Université de Paris VII, no 28, 1994, p. 93-99.

Rabaté (D), « Ni début, ni fin ? Claude Simon et la physique romanesque contemporaine », in L’Œuvre inachevée, sous la direction de C. Andreucci, J.-Y. Pouilloux et R Salado, P.U. de Pau, printemps 1999.

Rannoux (C), « Aux carrefours de l’image : le récit mémoriel », in Les Images chez Claude Simon – Des mots pour le voir, La Licorne, no 71, sous la dir. de S. Bikialo et C. Rannoux, P.U.Rennes, 2004, p. 15-26.

Ricardou (J), « Un ordre dans la débâcle » in Problèmes du nouveau roman, Paris, Seuil, 1967, p. 44-55.

Rossum-Guyon (F. Van), « De Claude Simon à Proust : un exemple d’intertextualité », in Les Lettres nouvelles, septembre 1972, p. 107-137.

Rossum-Guyon (F. Van), « La mise en spectacle chez Claude Simon » in Claude Simon : colloque de Cerisy, dirigé par Jean Ricardou, Paris, UGE, coll. « 10/18 », 1975, p. 88-106.

Rossum-Guyon (F. Van), « Un Regard déchirant. À propos de L’Acacia », in Claude Simon – Chemins de la mémoire, textes, entretiens, manuscrits réunis par Mireille Calle, Sainte-Foy (Québec), Le Griffon d’argile, et P.U. Grenoble, 1993, p. 119-130.

Roubichou (G), « Aspects de la phrase simonienne », in Lire Claude Simon ; réédition de Claude Simon : analyse, théorie, actes du colloque de Cerisy 1-8 juillet 1974, dirigé par Jean Ricardou, Paris, « 10/18 », 1975 ; Paris, Les Impressions nouvelles, 1986, p. 191-209.

Thouillot (M), « Guerres et écritures chez Claude Simon », in Poétique, no 109, février 1997, p. 65-81.

Viart (D), « Une figure lézardée : l’intellectuel selon quelques Nouveaux Romanciers », in L’Intellectuel et ses miroirs romanesques, J. Deguy (ed.), P.U. Lille, 1993.

Viart (D), « Portrait de l’artiste en écrivain. Le Jardin des Plantes de Claude Simon », in Le Jardin des Plantes de Claude Simon – Cahiers de l’Université de Perpignan, no 30, études réunies par Jean-Yves Laurichesse, P.U. Perpignan, 2000, p. 9-24.

Viart (D), « Formes et dynamiques du ressassement – Giacometti, Ponge, Simon », in Modernités 15 –Écritures du ressassement, textes réunis et présentés par Benoît (É), Braud (M), Moussaron (J.-P.), Poulin (I), Rabaté (D), P.U. Bordeaux, 2001, p. 59-74.

Viart (D), « “D’un monde vivant emporté dans l’abîme…” : Portraits du sujet fin de 20e siècle », http://www.remue.net, 2000.

BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE

Abraham (K), Œuvres complètes, trad. I. Barande et E. Grin, Paris, Payot-Rivages, coll. « Science de l’homme », 1977.

Abraham (K), « Versuch einer Entwicklungsgeschichte der Libido. II. Objekt-verlust und Introjektion in der normalen Trauer und in abnormen psychischen Zuständen » [1924], in Psychoanalytische Studien zur Charakterbildung und andere Schriften, Frankfurt / M., hg. v. J. Cremerius, 1969.

ABraham (N), L’Écorce et le noyau, collaboration et autres essais de Maria Torok, Anasémies II, Paris, Aubier-Flammarion, coll. « La Philosophie en effet », 1978.

678

Adorno (T. W.), Dialectique négative, [1966] trad. de l’allemand par le groupe de traduction du Collège de philosophie, Paris, Payot, « Critique de la politique », 2001.

Agamben (G), Enfance et HistoireDépérissement de l’expérience et origine de l’histoire, Paris, Payot, coll. « Critique de la politique », 1989.

Agamben (G), Le Langage et la mort – Un séminaire sur le lieu de la négativité, trad. de l’italien par M. Raiola, Paris, Christian Bourgois éditeur, coll. « Détroits », [1982], 1997.

Agamben (G), Stanze. Parole et fantasme dans la culture occidentale, trad. de l’italien par Y. Hersant, Paris, Rivages poche, Petite Bibliothèque, 1998.

Agamben (G), Le Temps qui reste – un commentaire de l’Épître aux Romains, trad. J. Revel, Paris, Rivages poche, 2000.

Agamben (G), Ce qui reste d’Auschwitz, traduit de l’italien par P. Alféri, Paris, Rivages poche, Petite Bibliothèque, [1998], 2003.

Allemand (R.-M.), Le Nouveau Roman, Paris, Ellipses, 1996.

Allouch (J), Érotique du deuil au temps de la mort sèche, Paris, E.P.E.L, 1997.

Angelloz (J.-F.), Le Romantisme allemand, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1980.

Arendt (H), La Crise de la culture, trad. de l’anglais sous la dir. de P. Lévy, Paris, Gallimard, Folio-essais, 1972.

Ariès (P), L’Homme devant la mort, Paris, Points-Seuil, 1977.

Ariès (P), Essais sur l’histoire de la mort en Occident, Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », 1990.

Aristote, Éthique à Nicomaque, trad. J. Tricot, Paris, Vrin, Bibliothèque des textes philosophiques, 1990.

Aristote, L’Homme de Génie et la MélancolieProblème XXX, 1, trad. et éd. de J. Pigeaud, Paris, Payot-Rivage, coll. « Petite Bibliothèque », 1988.

Aristote, Poétique, trad. J. Hardy, Paris, Les Belles Lettres, 1995.

Augustin (Saint), Les Confessions, traduction, préface et notes par Joseph Trabucco, Paris, GF-Flammarion, 1964.

Bachelard (G), L’Eau et les Rêves. Essai sur l’imagination de la matière, Paris, José Corti, 1942.

Bachelard (G), La Terre et les rêveries de la volonté, Paris, José Corti, 1948.

Bachelard (G), La Poétique de l’espace, Paris, PUF, Quadrige, [1957], 1984.

Bacqué (M.-F.) et Hanus (M), Le Deuil, Paris, PUF, coll. « Que sais-je », 2000.

Barberger (N), Michel Leiris – L’Écriture du deuil, Villeneuve-d’Ascq, P.U. du Septentrion, coll « Objet », 1998.

Barthes (R), Le Degré zéro de l’écriture [1953], in Œuvres complètes, Paris, Seuil, t. I, 1942-1965, 1993.

Barthes (R), Le Plaisir du texte, Paris, Points-Seuil, 1973.

Barthes (R), « De la Parole à l’écriture », in Le Grain de la voix – Entretiens 1962-1980, Paris, Seuil, 1981.

Barthes (R), La Chambre claire – Notes sur la photographie [1980], in Œuvres complètes, Paris, Seuil, t. III, 1974-1980, 1995.

Barthes (R), Roland Barthes par Roland Barthes, in Œuvres complètes, Paris, Seuil, t. III, 1974-1980, 1995.

Bataille (G), La Part maudite précédé de La Notion de dépense, introduction de Jean Piel, Paris, Minuit, coll. « Critique », 1967.

Bataille (G), La Limite de l’utile – Œuvres complètes, VII, Paris, Gallimard, nrf, 1976.

Baudelaire (C), Œuvres complètes, t. I, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1975.

Baudry (P), La Place des morts : enjeux et rites, Paris, Colin, 1999.

Baudry (P) et Jeudy (H.-P.), Le Deuil impossible, Paris, éd. Estel, 2001.

Bayard (P), Le Hors-sujet – Proust et la digression, Paris, Minuit, 1996.

Benjamin (W), Origine du drame baroque allemand, trad. de l’allemand par S. Muller, Paris, Flammarion, coll. « Champs », 1985.

Benjamin (W), « Expérience et pauvreté », Œuvres II, trad. de l’allemand par M. de Gandillac, R. Rochlitz et P. Rusch, Paris, Gallimard, Folio-essais, 2000.

679

Benjamin (W), « L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique (dernière version de 1939) », Œuvres III, trad. de l’allemand par M. de Gandillac, R. Rochlitz et P. Rusch, Paris, Gallimard, Folio-essais, 2000.

Benvéniste (É), Problèmes de linguistique générale, I, Paris, Gallimard, 1966.

Benvéniste (É), Problèmes de linguistique générale, II, Paris, Gallimard, 1974.

Bernhard (T), Oui, trad. de l’allemand par J.-C. Hémery, Paris, nrf-Gallimard, [1978], 1980.

Bettelheim (B), La Forteresse vide, traduit de l’anglais par Roland Humery, Paris, Gallimard, 1969.

Bible (La) – L’Ancien Testament, t. I et II, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1956 et 1959.

Bible (La) – Le Nouveau Testament, TOB, Paris, éd. du Cerf, 1983.

Blanchot (M), La Part du feu, Paris, Gallimard, nrf, 1949.

Blanchot (M), Le Ressassement éternel, Paris, Minuit, 1952.

Blanchot (M), L’Espace littéraire, Paris, Gallimard, Folio-essais, 1955.

Blanchot (M), « L’Expérience-limite », quatrième de couverture de l’ouvrage de Robert Antelme, L’Espèce humaine, Paris, tel-Gallimard, 1957.

Blanchot (M), Le Livre à venir, Paris, Gallimard, Folio-essais, 1959.

Blanchot (M), L’Attente, l’Oubli, Paris, nrf-Gallimard, 1962.

Blanchot (M), L’Entretien infini, Paris, nrf-Gallimard, 1969.

Blanchot (M), Le Pas au-delà, Paris, nrf-Gallimard, 1973.

Blanchot (M), L’Écriture du désastre, Paris, nrf-Gallimard, 1980.

Blanchot (M), La Communauté inavouable, Paris, Minuit, 1983.

Blanchot (M), Une Voix venue d’ailleurs, Paris, Gallimard, Folio-esais, 2002.

Boileau, Satires, Épîtres, Art poétique, Paris, Gallimard, coll. « nrf-Poésie », 1985.

Bonnefoy (Y), Lieux et destins de l’image, Paris, Seuil, 1999.

Brunel (P), Mythocritique, théorie et parcours, Paris, PUF, coll. « Écriture », 1992.

Burton (R), Anatomie de la Mélancolie, trad. de Bernard Hoepffner et Catherine Goffaux, préface de Jean Starobinski, Paris, José Corti, 2004.

Castillo (M), Kant et l’avenir de la culture, chap. 1, Paris, PUF, coll. « Philosophie aujourd’hui », 1990.

Cayrol (J), De la Mort à la vie précédé de Nuit et Brouillard, Paris, Fayard, coll. « Libres », [1949] 1997.

Celan (P), Le Méridien & Autres proses, édition bilingue, traduit de l’allemand et annoté par J. Launay, [discours prononcé le 22 octobre 1960 à l’occasion de la remise du prix Georg Büchner à Darmstadt], Paris, Seuil, La Librairie du xxie siècle, 2002.

Celan (P), Atemwende / Renverse du souffle, traduit et annoté par Jean-Pierre Lefebvre, Paris, Seuil, 2003.

Cerquiglini (B), « L’Écriture proverbiale », in Revue des Sciences humaines, 163, 1973.

Certeau (M. de), L’Absent de l’histoire, Mame, Repères, 1973.

Certeau (M. de), L’Écriture de l’histoire, Paris, Gallimard, Folio-histoire, 1975.

Chateaubriand (F.-R.), Mémoires d’outre-tombe, t. I, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1951.

Clair (J), « La Mélancolie à l’œuvre », entretien, propos recueillis par François Legrand, in Connaissance des Arts – Mélancolie, Génie et Folie en Occident, hors série no 261, 2005.

Clair (J), Journal atrabilaire, Paris, Gallimard, coll. « L’un et l’autre », 2006.

Collot (M), La Poésie moderne et la Structure d’horizon, Paris, PUF, coll. « Écritures », 1989.

Collot (M), La matière-émotion, Paris, PUF, coll. « Écritures », 1997.

Conrad (J), Œuvres, t. 1, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1982.

Conrad (J), Œuvres, t. 2, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1985.

Dandrey (P), Anthologie de l’humeur noire, Paris, Le Promeneur, 2005. 

Dandrey (P), « Nostalgie et mélancolie : de l’affection morbide à l’affliction morale », in De la Mélancolie – Les entretiens de la fondation des Treilles, textes réunis par J. Clair et R. Kopp, Paris, nrf-Gallimard, 2007, p. 95-129.

680

Dante (A), La Divine Comédie, trad. J. Risset, Bilingue, Paris, GF-Flammarion, 1988.

Dastur (F), La Mort – Essai sur la finitude, Paris, Hatier, coll. « Optiques – Philosophie », 1994.

Deguy (M), Homme de peu de foi, Paris, Bayard, 2003.

Deleuze (G), Cinéma 2 – L’Image-temps, Paris, Minuit, coll. « Critique », 1985.

Deleuze (G) et Guattari (F), Qu’est-ce que la philosophie, Paris, Minuit, 1991.

Deleuze (G), Critique et clinique, Paris, Minuit, coll. « Paradoxe », 1993.

De M’Uzan (M), De l’art à la mort – Itinéraire psychanalytique, Paris, tel-Gallimard, 1977.

Derrida (J), L’Écriture et la Différence, Paris, Seuil, 1967.

Derrida (J), « La Loi du genre », in Parages, Paris, Galilée, coll. « La philosophie en effet », 1986.

Derrida (J), « Mnémosyne », in Mémoires – pour Paul de Man, Paris, Galilée, coll. « La philosophie en effet », 1988.

Derrida (J), Le Mal d’archive : une impression freudienne, Paris, Galilée, [1995] 2008.

Derrida (J), « Le Ressassement ou le droit à la littérature (Nœud, point – arriver à s’effacer) », Modernités 15 – Écritures du ressassement, textes réunis et présentés par Benoît (É), Braud (M), Moussaron (J.-P.), Poulin (I), Rabaté (D), P.U. Bordeaux, 2001.

Derrida (J), Béliers – Le dialogue ininterrompu : entre deux infinis, le poème, Paris, Galilée, coll. « La philosophie en effet », 2003.

Derrida (J) et Roudinesco (E), De quoi demain…Dialogue, Paris, Flammarion, coll. « Champs », [2001] 2003.

Des Forêts (L.-R.), Poèmes de Samuel Wood, Fata Morgana, [1988], 2002.

Des Forêts (L.-R.), Ostinato, Paris, Gallimard, coll. « L’Imaginaire », 1997.

Dickens (C), David Copperfield, trad. sous la dir. de P. Lorain, revue et annotée par J.-P. Naugrette et L. Bury, Paris, Le Livre de Poche, coll. « Classique », 2001.

Didi-Hubermann (G), Ce que nous voyons, ce qui nous regarde, Paris, Minuit, coll. « Critique », 1992.

Didi-Hubermann (G), Devant le temps, Paris, Minuit, coll. « Critique », 2000.

Domenach (J.-M.), Le Retour du tragique, Paris, Seuil, coll. « Point », 1967.

Dominicy (M), La Mise en scène des valeurs – La Rhétorique de l’éloge et du blâme, sous la dir. de Marc Dominicy et Madeleine Frédéric, Lausanne, Delachaux et Niestlé, 2001.

Dostoïevski (F), Les Démons, trad. Boris de Schloezer, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1955.

Dostoïevski (F), L’Idiot, trad. Albert Mousset, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1953.

Dostoïevski (F), L’Adolescent, traduction et notes de Pierre Pascal, Paris, Gallimard, coll. « Folio classique », 1956.

Dubuffet (J), Asphyxiante culture, Paris, J.-J. Pauvert éditeur, Libertés nouvelles 14, 1968.

Dugast-Portes (F), Le Nouveau Roman, Paris, Nathan Université, 2001.

Durand (G), Les Structures anthropologiques de l’imaginaire – Introduction à l’archétypologie générale, Paris, Bordas, coll. Études supérieures, 1969.

Eschyle, Les Perses, in Tragédies, trad. de P. Mazon, Paris, Gallimard, coll. « Folio-classique », 1982.

Faulkner (W), Tandis que j’agonise, in Œuvres romanesques, t. I, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1977.

Faure (É), Histoire de l’art, Art moderne, I, rééd. Paris, Gallimard, Folio-essais, 1988.

Faure (É), Histoire de l’art, Art renaissant, Paris, Gallimard, Folio-essais, 1988.

Fédida (P), L’Absence, Paris, nrf-Gallimard, coll. « Connaissance de l’inconscient », 1978.

Ferenczi (S), « Zur Begriffsbestimmung der Introjection » [1912], in Schriften zur Psychoanalyse, Bd. 1, Frankfurt / M., hg. v. M. Balint, 1970.

Flahaut (F), Le Sentiment d’exister – Ce soi qui ne va pas de soi, Paris, Descartes et Cie, 2002.

Forest (P), Sarinagara, Paris, Gallimard, coll. « Folio », 2004.

Foucault (M), Dits et Écrits, Paris, Gallimard, Bibliothèque des Sciences humaines, 1994.

Foucault (M), Les Mots et les Choses, Paris, Tel-Gallimard, 1966.

681

Foucault (M), Histoire de la sexualité, 2. L’Usage des plaisirs, Paris, nrf-Gallimard, 1984.

Foucault (M), Histoire de la sexualité, 3. Le Souci de soi, Paris, nrf-Gallimard, 1984.

Freud (S), « Considérations actuelles sur la guerre et sur la mort » [1915] et « Au-delà du principe de plaisir » [1920], in Essais de psychanalyse, trad. sous la responsabilité de A. Bourguignon, par J. Altounian, A. Bourguignon, O. Bourguignon, A. Cherki, P. Cotet, J. Laplanche, J.-B. Pontalis, A. Rauzy, Paris, Payot, coll. « Petite bibliothèque », 1981.

Freud (S), « Deuil et mélancolie », in Métapsychologie, traduction de l’allemand, revue et corrigée par Laplanche (J) et Pontalis (J.-B.), Paris, Gallimard, coll. « Folio essais », [1915] 1968.

Freud (S), « L’Inquiétante étrangeté » [1919], in L’Inquiétante étrangeté et autres essais, trad. B. Féron, Paris, Gallimard, 1985.

Freud (S), Totem et Tabou, [1912-1913], trad. de l’allemand par S. Jankélévitch, Paris, Payot, coll. « Petite Bibliothèque », 1965.

Freud (S), Malaise dans la civilisation, 1929, trad. de l’allemand par Ch. et J. Odier, Paris, PUF, coll. « Bibliothèque de psychanalyse », 1971.

Frye (N), Les Fous du temps – Sur les tragédies de Shakespeare, trad. fr. de Jean Mouchard, Paris, Belin, 2002.

Fumaroli (M), « Humilité et Magnanimité », in Autrement – L’Humilité, Paris, éd. Autrement, Série Morales no 8, 1992, p. 53-60.

Gadamer (H.-G.), Vérité et Méthode, trad. de E. Sacre révisée par P. Ricœur, Paris, Seuil, 1976.

Garcin (C), J’ai grandi, Paris, Gallimard, coll. « L’un et l’autre », 2006.

Géfen (A), La Mimèsis, Paris, GF Flammarion, coll. « GF Corpus », 2002.

Godard (H), Le Roman modes d’emploi, Paris, Gallimard, Folio-essais, 2006.

Gontcharov (I), Oblomov, trad. du russe par L. Jurgenson, Lausanne, bibliothèque L’Âge d’homme, 1988.

Green (A), La Folie privée : psychanalyse des cas-limites, Paris, Gallimard, 1990.

Green (A), Le Travail du négatif, Paris, Minuit, coll. « Critique », 1993.

Green (A), Le Temps éclaté, Paris, Minuit, coll. « Critique », 2000.

Grigorievna Dostoïevskaïa (A), Dostoïevski : Mémoires d’une vie, trad. André Beucler, Paris, Gallimard, 1930 ; réed. Mémoire du livre, 2001.

Guardini (R), De la Mélancolie, trad. de l’allemand par J. Ancelet-Hustache, Paris, Seuil, coll. « Points-Sagesses », 1953.

Guiomar (M), Principes d’une esthétique de la mort, Paris, José Corti, Le Livre de poche, coll. « Biblio-essais », 1967.

Hachet (P), Du Trauma à la créativité, Paris, L’Harmattan, 2002.

Hamon (P), Poétique du récit, Paris, Points-Seuil, 1977.

Hamon (P), Texte et Idéologie, Paris, PUF, coll. « Quadrige », 1997.

Hanus (M), « Le Travail de deuil », in Le Deuil – Revue française de psychanalyse, sous la dir. de N. Amar, C. Couvreur et M. Hanus, Paris, PUF, 1994.

Hassoun (J), Les Passions intraitables, Paris, Aubier, 1993.

Hassoun (J), La Cruauté mélancolique, Paris, Aubier, coll. « Champs-Flammarion », [1995], 1997.

Hegel (G. W. F.), La Phénoménologie de l’esprit, traduction de Jean Hypolite, Paris, Aubier, 1941.

Hegel (G. W. F.), La Philosophie de l’esprit : de la Realphilosophie [1805], trad. de l’all. de G. Planty-Bonjour, Paris, PUF, coll. « Epiméthée », 1982.

Heidegger (M), Essais et Conférences, trad. de l’all. par A. Préau, Paris, Gallimard, coll. « Les Essais LXC », 1958.

Heidegger (M), Sein und Zeit, Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 8. Auflage, 2001 ; Être et Temps, trad. de l’allemand par F. Vezin, Paris, nrf-Gallimard, coll. « Bibliothèque de philosophie », 1986.

Henry (M), L’Essence de la manifestation, Paris, PUF, coll. « Epiméthée », 1990.

Hersant (Y), Mélancolies. De l’Antiquité au xxe siècle, Anthologie commentée, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2005.

682

Hölderlin, Remarques sur Œdipe – Remarques sur Antigone, trad. et notes par F. Fédier, Paris, Union générale d’éditions, coll. « 10/18 », 1965.

Hölderlin, Œuvres, trad. sous la dir. de P. Jaccottet, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1967.

Homère, L’Odyssée, trad. de P. Jaccottet, Paris, La Découverte, coll. « Poches », 2000.

Horn (E), Trauer schreiben – Die Toten im Text der Goethezeit, München, Wilhelm Fink Verlag, 1998.

Hugo (V), Notre-Dame de Paris, Paris, GF-Flammarion, [1842], 1967.

Jacob (M), Conseils à un jeune poète, Paris, Gallimard, nrf, [1945] 1972.

Jankelevitch (V), Berlowitz (B), Quelque part dans l’inachevé, Paris, nrf-Gallimard, 1978.

Jean de la Croix, Nuit obscure – Cantique spirituel, trad. J. Ancet, éd. bilingue, Paris, Gallimard, coll. « nrf-Poésie », 1997.

Jenny (L), La Terreur et les signes : poétiques de rupture, Paris, Gallimard, coll. « Essais », 1982.

Jonas (H), Le Concept de Dieu après Auschwitz – Une Voix juive, [1984], trad. de l’all. par P. Ivernel, Paris, Payot, Rivages poche / Petite Bibliothèque, 1984.

Joyce (J), Finnegans Wake, adapt. de l’anglais par P. Lavergne, Paris, Gallimard, coll. « Folio », 1997.

Juliet (C), Lambeaux, Paris, P.O.L, 1995.

Jung (C.-G.), Psychologie et Alchimie, trad. de l’allemand par H. Pernet et R. Cahen, Paris, Buchet-Chastel, 1995.

Kafka (F), Journal, trad. fr. de M. Robert, Paris, Grasset, 1954.

Kandinsky (W), Du Spirituel dans l’Art, et dans la peinture en particulier, Paris, Denoël, coll. « Folio-essais », 1996.

Kant (E), Réflexions sur l’éducation, trad. de A. Philonenko, Paris, Vrin, 1993.

Kant (E), Observations sur le sentiment du beau et du sublime, trad. de R. Kempf, Paris, Vrin, coll. « Bibliothèque des textes philosophiques », 1997.

Kierkegaard (S), Journal, 1834-1846, trad. du danois par K. Ferlov et J.-J. Gateau, Paris, nrf-Gallimard, coll. « Les essais XI », 1963.

Kierkegaard (S), La Maladie à la mort, in Œuvres complètes, t. XVI, trad. fr. de P.-H. Tisseau et E.-M. Jacquet-Tisseau, Paris, éditions de l’Orante, 1971.

Kierkegaard (S), Œuvres complètes, trad. française de P.-H. Tisseau et E.-M. Jacquet-Tisseau, Paris, 1977.

Kierkegaard (S), La Reprise, [1843] trad. N. Viallaneix, Paris, GF-Flammarion, 1990.

Klein (M), « Le Deuil et ses rapports avec les états maniaco-dépressifs » [1938], in Deuil et Dépression, Paris, Payot, coll. « Petite Bibliothèque », 2004.

Klibansky (R), Panovsky (E), Saxl (F), Saturne et la MélancolieÉtudes historiques et philosophiques : Nature, religion, médecine et art, traduit de l’anglais et d’autres langues par F. Durand-Bogaert et L. Evrard, Gallimard, [1964], 1989.

Kofman (S), La Mélancolie de l’art, Paris, Galilée, 1985.

Kristeva (J), Soleil noir – Dépression et mélancolie, Paris, Gallimard, coll. « Folio essais », 1989.

Lacan (J), L’Éthique de la psychanalyse – Le Séminaire Livre VII, [décembre 1959], Paris, Seuil, 1986.

Lacoue-Labarthe (P), « La Césure du spéculatif », in L’Imitation des Modernes, Typographies II, Paris, Galilée, coll. « La Philosophie en effet », 1986.

Lacoue-Labarthe (P), La Poésie comme expérience, Paris, Christian Bourgois éditeur, coll. « Détroits », [1986] 1997.

Lacoue-Labarthe (P), (P), Metaphrasis, Paris, PUF, coll. « Les essais du collège international de philosophie », 1998.

Lambotte (M.-C.), Esthétique de la mélancolie, Paris, Aubier, coll. « Présence et pensée », 1984.

Lambotte (M.-C.), Le Discours mélancoliqueDe la phénoménologie à la métapsychologie, Paris, Anthropos, 1993.

La Rochefoucauld, Maximes, Paris, GF-Flammarion, 1977.

683

Leiris (M), La Règle du jeu, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 2003.

Le Rider (J), Les Couleurs et les Mots, Paris, PUF, coll. « Perspectives critiques », 1997.

Lévi (P), Les Naufragés et les Rescapés, trad. de l’italien par A. Maugé, Paris, Gallimard, 1989.

Lévi-Strauss (C), La Pensée sauvage, Paris, Plon, « Agora pocket », 1961.

Lipovetsky (G), L’Ère du vide – essais sur l’individualisme contemporain, Paris, Gallimard, coll. « Essais », 1987.

Longin, Traité du Sublime, trad. de Boileau, Paris, Le Livre de Poche, coll. « Bibliothèque classique », 1995.

Loraux (N), L’Invention d’Athènes – Histoire de l’oraison funèbre dans la « cité classique », Paris – La Haye – New-York, Mouton, Éditions EHESS, 1981.

Loraux (N), La Voix endeuillée – Essai sur la tragédie grecque, Paris, nrf-Gallimard, coll. « Essais », 1999.

Lyotard (J.-F.), La Condition postmoderne, rapport sur le savoir, Paris, Minuit, 1979.

Lyotard (J.-F.), Lectures d’enfance, Paris, Galilée, 1991.

Machaux (G), Le Livre du voir dit, trad. de Paul Imbs, Paris, Le Livre de Poche, coll. « Lettres gothiques », 1999.

Mallarmé (S), Œuvres complètes, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1945.

Mari (P), Humanisme et Renaissance, Paris, coll. « Ellipses », 2000.

Marion (J.-L.), L’Idole et la Distance, Paris, Grasset, Le Livre de Poche, « Biblio essais », 1977.

Marot (P), « Deuil et métaphore », in Deuil et littérature – Modernités 2I, textes réunis et présentés par P. Glaudes et D. Rabaté, P.U. Bordeaux, 2005, p. 107-130.

Marx (W), L’Adieu à la littérature, Paris, Minuit, coll. « Paradoxe », 2005.

Maulpoix (J.-M.), La Poésie comme l’amour, essai sur la relation lyrique, Paris, Mercure de France, 1998.

Maulpoix (J.-M.), Du Lyrisme, Paris, José Corti, coll. « En lisant en écrivant », 2000.

Maurel (A), La Critique, Paris, Hachette, coll « Contours littéraires », 1994.

Melville (H), Bartleby, trad. de M. Causse, Paris, GF-Flammarion, 1989.

Michaux (H), Plume, précédé de Lointain intérieur, Paris, Gallimard, 1972.

Miraux (J.-P.), Maurice Blanchot – Quiétude et inquiétude de la littérature, Paris, Nathan, coll. « 128 », 1998.

Mitscherlich (A), Le Deuil impossible : les fondements du comportement collectif, trad. de l’all. par L. Jospin, Paris, Payot, coll. « Sciences de l’Homme », [1967] 2005.

Montaigne (M de), Les Essais, édition de Pierre Villey, Paris, PUF, coll. « Quadrige », 1988.

Montandon (A), Les Formes brèves, Paris, Hachette supérieur, coll. « Contours littéraires », 1992.

Morin (E), L’Homme et la mort, Paris, Seuil, coll. « Points essais », 1976.

Nancy (J.-L.) et Lacoue-Labarthe (P), L’Absolu littéraire, Paris, Seuil, coll. « Poétique », 1978.

Nancy (J.-L.), La Communauté désœuvrée, Paris, Christian Bourgois éditeur, coll. « Détroits », [1986] 1990.

Nancy (J.-L.), Le Poids d’une pensée, Le Griffon d’argile, Québec-P.U. de Grenoble, « Trait d’union », 1991.

Nietzsche (F), La Naissance de la tragédie, trad. de M. Haar, P. Lacoue-Labarthe et J.-L. Nancy, Paris, Gallimard, coll. « Folio-essais », 1977.

Nietzsche (F), Le Gai Savoir, trad. de l’all. par A. Vialatte, Paris, Gallimard, coll. « Folio essais », 1950.

Nietzsche (F), L’Antéchrist suivi de Ecce Homo, textes et variantes établis par G. Colli et M. Montinari, trad. de l’all. par J.-C. Hémery, Paris, Gallimard, coll. « Folio-essais », 1974.

Nora (P), « Entre Mémoire et Histoire – La problématique des lieux », in Les Lieux de Mémoire, sous la direction de Pierre Nora, I – La République, Paris, nrf-Gallimard, coll. « Bibliothèque illustrée des histoires », 1984.

Novalis, Fragments, trad. de l’allemand par M. Maeterlinck, Paris, José Corti, coll. « En lisant en écrivant », 1992.

Orwell (G), Hommage à la Catalogne, [1938] trad. Y. Davet, Paris, UGE, coll. “10/18”, 2000.

684

Ovide, Les Métamorphoses, III., trad. de G. Lafaye, Paris, Gallimard, coll. « Folio classique », 1992.

Panovsky (E), La Vie et l’Art d’Albrecht Dürer, trad. de l’anglais par D. Le Bourg, Paris, Hazan, 1987.

Perec (G), W ou le souvenir d’enfance, Paris, tel-Gallimard, 1975.

Pigeaud (J), De la Mélancolie – Fragments de poétique et d’histoire, Paris, Dilecta, coll. « La librairie de Montaigne », 2005.

Platon, Le Banquet, texte établi et traduit par L. Robin, Paris, Les Belles Lettres, 1938.

Plessner (H), Le Rire et le Pleurer, [1941], trad. de l’allemand par Oscar Mannoni, Paris, éd. de la Maison des sciences de l’Homme, 1995.

Ponge (F), Le Parti-pris des choses, Paris, Gallimard, coll. « nrf-Poésie », 1942.

Pontalis (J.-B.), Perdre de vue, Paris, Gallimard, coll. « Connaissance de l’inconscient », 1988.

Préaud (M), Mélancolies, Format/art, Herscher, 1982.

Prigent (H), Mélancolie, mélancolies, Paris, Gallimard, coll. « Découvertes », 2005.

Proust (M), À la Recherche du temps perdu, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1987.

Quenot (M), L’Icône – Fenêtre sur l’absolu, Paris, Éditions du Cerf, 1987.

Rabaté (D), Vers une poétique de l’épuisement, Paris, José Corti, 1991.

Rabaté (D), Poétiques de la voix, Paris, José Corti, 1999.

Rabaté (D), Introduction, Modernités 15 – Écritures du ressassement, textes réunis et présentés par Benoît (É), Braud (M), Moussaron (J.-P.), Poulin (I), Rabaté (D), P.U.Bordeaux, 2001.

Rabaté (J.-M.), Spectrographies de la modernité, Seyssel, Champ Vallon, coll. « L’Or de l’Atalante », 1993.

Ricœur (P), Temps et Récit. 1, [1983], Paris, Seuil, coll. « Points Essais », 1991.

Ricœur (P), L’Idéologie et l’Utopie, Paris, Seuil, 1997.

Ricœur (P), La Mémoire, l’Histoire, l’Oubli, Paris, Seuil, coll. « L’ordre philosophique », 2000.

Rilke (R.-M.), Les Elégies de Duino – Duineser Elegien, trad. de J.-F. Angelloz, Paris, GF-Flammarion, coll. « Bilingue –La Littérature allemande », 1992.

Rilke (R.-M.), Lettres à un jeune poète, éd.bilingue, trad. de l’allemand par Marc B. de Launay, Paris, Gallimard, coll. « nrf-Poésie », 1993.

Rilke (R.-M.), Le Livre de la pauvreté et de la mort, trad. J. Legrand, Paris, Arfuyen, 1997.

Robbe-Grillet (A), Pour un nouveau roman, Paris, Minuit, coll. « Critique », 1963.

Robert (M), Roman des origines et origines du roman, [1972], Paris, Gallimard, coll. « Tel », 1992.

Robin (R), Le deuil de l’origine : une langue en trop, la langue en moins, Paris, P.U. Vincennes, 1993.

Romano (C), L’Événement et le monde, Paris, PUF, coll. « Epiméthée », 1998.

Romano (C), L’Événement et le temps, Paris, PUF, coll. « Epiméthée », 1999.

Romano (C), Le Chant de la vie – Phénoménologie de Faulkner, Paris, Gallimard, coll. « nrf essais », 2005.

Rosset (C), Le Réel – Traité de l’idiotie, Paris, Minuit, coll. « Critique », 1977.

Rosset (C), L’Objet singulier, Paris, Minuit, coll. « Critique », 1979.

Rosset (C), Le Principe de cruauté, Paris, Minuit, coll. « Critique », 1988.

Rousseau (J.-J.), Les Confessions, in Œuvres complètes, t. I, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1959.

Rousset (J), La Littérature à l’âge baroque en FranceCircé et le Paon, Paris, José Corti, 1953.

Russ (J), La Pensée éthique contemporaine, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1995.

Sarraute (N), L’Ère du soupçon, Paris, Gallimard, coll. « Folio », [1956], 1996.

Sarraute (N), Enfance, Paris, Gallimard, 1983.

Sartre (J.-P.), « À propos de Le Bruit et la Fureur. La temporalité chez Faulkner », in Situations, Paris, Gallimard, 1947.

Scheler, Le Phénomène du tragique (1915), publié en appendice à Mort et survie, trad. M. Dupuy, Paris, Aubier, 1952.

Schlegel (F), Fragments, trad. de l’allemand par Charles Le Blanc, Paris, Corti, coll. « en lisant en écrivant », 1996.

685

Schopenhauer, Le Monde comme Volonté et comme Représentation, trad. A. Burdeau, rééd. Paris, PUF, 1966.

Sebald (W.-G.), Les Émigrants, trad. de l’allemand par P. Charbonneau, Actes Sud, 1999.

Sève (B), La Question philosophique de l’existence de Dieu, Paris, PUF, coll. « Les grandes questions de la philosophie », 1994.

Shakespeare (W), Le Roi Lear, trad. de F.-V. Hugo, préface et notices par G. Landré, Paris, GF-Flammarion, 1964.

Silesius (A), L’Errant chérubinique, [1675] traduit de l’allemand et présenté par Roger Munier, Paris, Arfuyen, 1993.

Sophocle, Tragédies, trad. P. Mazon, Paris, Gallimard, coll. « Folio-classique », 1973.

Spinoza, Éthique, trad. R. Caillois, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1954.

Sponde (J. de), Sonnets sur le mesme subject, in Poètes du xvie siècle, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1953.

Staiger (E), Les Concepts fondamentaux de la poétique, [1946], trad. fr. de R. Célis et M. Gennart, Bruxelles, Lebeer-Hossmann, 1990.

Starobinski (J), L’Invention de la liberté, Genève, Skira, 1964.

Starobinski (J), « L’immortalité mélancolique », in Le Temps de la Réflexion, série dirigée par J.-B. Pontalis, Paris, Gallimard, 1982, p. 231 et suiv.

Starobinski (J), La Mélancolie au miroir – Trois lectures de Baudelaire, Conférences essais et leçons du Collège de France, Paris, Julliard, 1989.

Starobinski (J), « L’Encre de la mélancolie », in La Nouvelle Revue française, no 123, 1-03-1963, repris dans Mélancolie, Génie et Folie en Occident, sous la dir. de J. Clair, Paris, Gallimard, 2005, p. 24-30.

Steiner (G), Dans le château de Barbe-Bleue. Notes pour une redéfinition de la culture, Paris, Gallimard, coll. « Folio essais », 1971.

Steiner (G), Les Antigones, traduit de l’anglais par Philippe Blanchard, Paris, nrf-Gallimard, coll. « Bibliothèque des Idées », [1984], 1986.

Stendhal, Vie de Henry Brulard, in Œuvres intimes, texte établi et annoté par H. Martineau, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1955.

Stirner (M), L’Unique et sa Propriété, trad. de l’allemand par P. Gallissaire et A. Sauge, Lausanne, L’Âge d’homme, 1972.

Szondi (P), Essai sur le tragique, traduit de l’allemand par J.-L. Besson, M. Gondicas, P. Judet de la Combe et J. Jourdheuil, Circé, coll. « Penser le théâtre », 2003.

Tarkos (C), Pan, Paris, P.O.L, 1999.

Tellenbach (H), La Mélancolie, trad. fr. sous la dir. de D. Macher, Paris, PUF, 1979.

Valéry (P), Œuvres I, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1957.

Valéry (P), Œuvres II, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1960.

Vernant (J.-P.) et Vidal-Naquet (P), Mythe et tragédie en Grèce ancienne, t. 1 et 2, Paris, La Découverte, 2001.

Viart (D) et Vercier (B), La Littérature française au présent – Héritages, modernité, mutations, Paris, Bordas, 2005.

Villon (F), Poésies, Paris, Gallimard, coll. « nrf-Poésie », 1973.

Virgile, Bucoliques – Géorgiques, édition bilingue, trad. par Paul Valéry et Jacques Delille, Paris, Gallimard, coll. « Folio classique », 1997.

WAlser (R), L’Institut Benjamenta [Jakob von Gunten – Ein Tagebuch, 1909], trad. M. Robert, Paris, Gallimard, coll « L’Imaginaire », 1960.

Winnicott (D.-W.), De la Pédiatrie à la psychanalyse, trad. fr. de J. Kalmanovitch, Paris, Payot, 1976.

Woolf (V), Les Vagues, trad. de M. Yourcenar, Paris, Le Livre de poche, coll. « Biblio cosmopolite », 1997.

Wunenburger (J.-J.), L’Imagination, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1995.

686

DICTIONNAIRES, ENCYCLOPéDIES

(classement chronologique)

Universite d’oxford, Dictionnaire encyclopédique de la musique, t. I, sous la direction de Denis Arnold, trad.de l’anglais par Marie-Stella Pâris, Paris, Robert Laffont, coll « Bouquins », 1988.

Gérard (A.-M.) et Nordon-Gérard (A), Dictionnaire de la Bible, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1989.

Russ (J), Dictionnaire de philosophie, Paris, Bordas, 1991.

Dom Pierre Miquel O.S.B. et Sœur Paula Picard O.S.B., Dictionnaire des symboles mystiques, Le Léopard d’or, 1997.

Encyclopaedia Universalis, Paris, édition 1997.

Lexique des termes littéraires, sous la dir. de M. Jarréty, Paris, Librairie générale française, coll. « Le Livre de Poche », 2001.

Le Petit Robert – Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française, sous la dir. de J. Rey-Debove et A. Rey, 2002.

Dictionnaire du Littéraire, sous la dir. de P. Aron, D. Saint-Jacques, A. Viala, Paris, PUF, 2002. 

Dictionnaire étymologique de la langue française, sous la dir. de O. Bloch et W. Von Wartburg, Paris, PUF, coll. « Quadrige – Dicos poche », 2004.

Dictionnaire des écrivains contemporains de langue française : par eux-mêmes, sous la dir. de J. Garcin, Paris, éd. Mille et une nuits, 2004.

Code Civil, Paris, Dalloz, 7e édition, 2007.

RÉFÉRENCES PLASTIQUES 

Dürer (A), Melencolia I, 1514, gravure sur cuivre, 23,9 x 16,8 cm, Berlin, Cabinet des estampes.

Dürer (A), L’Homme de douleurs, 1493, Huile sur panneau, 30 x 19 cm, Karlsruhe, Staatliche Kunsthalle.

Friedrich (C.-D.), Femme avec une toile d’araignée au milieu des arbres dépouillés, vers 1801-1803, Gravure sur bois, 16,9 x 11,8 cm, Hamburg, Hamburger Kunsthalle, Kupferstichkabinet.

Giacometti (A), Cube, 1933, plâtre, Paris, Musée national d’art moderne.

Holbein (H. le Jeune), Christ mort, 1521, Huile sur panneau, 30,5 x 200 cm, Bâle, Kunstmuseum.

Michel-Ange, Pietà, 1499, marbre, Vatican, Basilique saint Pierre.

Millais (J.-E), Ophélie, 1852, Huile sur toile, Londres, Tate Gallery.

Picasso (P), Les Demoiselles d’Avignon, 1907, Huile sur toile, 243,9 x 233,7 cm, New York, Museum of Modern Art.

Poussin (N), La Peste d’Azoth (ou d’Asdod), vers 1630, Toile, 148 x 198 cm, Paris, Musée du Louvre.

Poussin (N), Les Bergers d’Arcadie, vers 1640, Huile sur toile, 85 x 121 cm. Paris, Musée du Louvre.

Poussin (N), Paysage avec Diane et Orion aveugle, 1658, Toile, 119 x 183 cm, New York, Metropolitan of Art.

687

RÉFÉRENCES DISCOGRAPHIQUES 

Bach (J.-S.), Suites for Violoncello Solo, BWV1007 – 1012, Anner Bylsma, Sony classical, 1992.

Glück (C.-W.), Orphée et Eurydice, Anne Sophie von Otter, Barbara Hendricks, Brigitte Fournier, Orchestre de l’Opéra de Lyon, dir. John Eliot Gardiner, Emi, 1989.

Schubert (F), « Winterreise », Lieder, vol. III, d’après les poèmes de Wilhelm Müller ; Dietrich Fischer-Dieskau (bariton), Gerald Moore (piano), Deutsche Grammophon, 1972.

Musique et mélancolie, 2 cd, Naïve, 2005.

Dusapin (P), La Melancholia, « opératorio » (1991) pour voix solistes, chœur, cuivres, orchestre et bande, in Extenso – Apex – La Melancholia, Orchestre national de Lyon, dir. de David Robertson, Naïve, 2000.

RÉFÉRENCES CINÉMATOGRAPHIQUES

Beckett (S) et Schneider (A), Film, 1964, noir et blanc, 22’.

Buñuel (L), Un chien andalou, 1928, Espagne, noir et blanc, 17’.

Tarkovski (A), Nostalghia, 1983, Italie, 130’.

[1] Les deux versions de Beckett en anglais (A) ou en français (F) sont indiquées dans l’ordre de leur rédaction.

[2] Pour les trois auteurs, seuls sont cités les textes critiques cités dans ce travail.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 13/16 Suivant