Skip to content

Bibliographie

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-5232-1
  • ISSN: 2114-1223
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-5232-1.p.0690
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 09-02-2007
  • Language: French
Free access
Support: Digital
690 BIBLIOGRAPHIE 1. OUVRAGES DE L'ANTIQUITÉ


Aristote, Réfutations sophistiques, traduction J. Tricot, Paris, J. Vrin, 1950. (Nouvelle édition  : 1995).
- De l'interprétation, traduction J. Tricot, Paris, Vrin, 1997.
- Premiers analytiques, traduction J. Tricot, Paris, Vrin, 1966.
Organon, IV, Seconds analytiques, traduction J. Tricot, Paris, Vrin, 1995 (lère éd., 1947).
Topiques, Paris, trad. E. Bréhier, Les Belles Lettres, 1965.
Topiques, traduction J. Tricot, Paris, J. Vrin, 1997.
La Poétique, texte établi et traduit par J. Hardy, Paris, Les Belles Lettres, 1977.
Aulu-Gelle, Nuits attiques, texte établi et traduit par René Marache, Paris, Les Belles Lettres, 1967 (3 volumes).
Boèce, Anitii Manlii Severini Boethi... Opera omnia..., Basileae, ex officina Henricpetrina, 1570.
Consolation de la philosophie, traduit du latin par C. Lazam, préface de M. Fumaroli, Paris, Rivages poche, 1978.
Cicéron, Brutus, texte établi et traduit par Jules Martha, Paris, Les Belles Lettres, 1923.
- De 1' invention, texte établi et traduit par G. Achard, Paris, les Belles Lettres, 1994.
- De l'orateur, texte établi et traduit par E. Courbaud, Paris, Les Belles Lettres, 1985.
Des devoirs, texte établi et traduit par Maurice Testard, Paris, Les Belles Lettres, 1965.
--- Divisions de l'art oratoires. Topiques, texte établi et traduit par H. Bornec- que, Paris, Les Belles Lettres, 1990.
Du destin, texte établi et traduit par Albert Yon, Paris, Les Belles Lettres, 1991.
-- Des termes extrêmes des biens et des maux, texte établi et traduit par Jules Martha, Paris, Les Belles Lettres, 1928.
691
L'Orateur, texte établi et traduit par Albert Yon, Paris, Les Belles Lettres, 1964.
Tusculanes, texte établi par Georges Fohlen et traduit par Jean Humbert, Paris, Les Belles Lettres, 1970.
Diogène Laërce, Vies et doctrines des philosophes illustres, édition et traduction sous la direction de Marie-Odile Goulet-Cazé, Paris, Le Livre de Poche, La Pochotèque, 1999.
Quintilien, L'Institution oratoire, texte établi et traduit par Jean Cousin, Paris, Les Belles Lettres, t. 1  : 1975 ; t. 2  : 1976 ; t. 3  : 1977 ; t. 4  : 1978 ; t. 5  : 1978 ; t. 6  :1979 ; t. 7  : 1980.
Rhétorique à Hérennius. Texte établi et traduit par Guy Achard, Paris, Les Belles Lettres, 1989.
Sextus Empiricus, Esquisses pyrrhoniennes, introduction, traduction et commentaire par Pierre Pellegrin, Paris, Editions du Seuil, 1997.


II. OUVRAGES DU MOYEN ÂGE ET DU XVIE SIÈCLE  :

Abélard  :
Ouvrages inédits d'Abélard, éd. Victor Cousin, Paris, Imprimerie Royale, 1836.
- Pierre Abaelart et Heloys sa fame, La vie et les epistres. Traduction du XIIIe siècle attribuée à Jean de Meun avec une nouvelle édition des textes latins d'après le ms. Troyes Bibl. mun. 802, par Eric Hicks, t. 1 introduction et notes. Paris, Champion, 1991.
Agricola (Rodolphe), Rodolphi Agricolae, ... De Inventione dialectica libri tres,
cum scholis Joannis Matthaei Phrissemii, Paris, Calvarini, 1558.
Ecrits sur la dialectique et l'Humanisme. Choix de textes, introduction,
édition, traduction et notes par Marc Van der Poel, Paris, Champion, 1997. Albert Le Grand, Opera omnia, éd. A Hufnagel, Münster, 1975.
Anselme de Cantorbéry, L'Oeuvre de saint Anselme de Cantorbery, vol. 3 : L'incarnation du Verbe. Pourquoi un Dieu-homme ? Introduction, traductions et notes par Michel Corbin, s.j. et Alain Galonnier. (Cette édition propose à gauche le texte latin et la pagination de F. S. Schmitt, in Sancti Anselmi cantuariensis archiepiscopi opera omnia, Stuttgart-Bad Canstatt, 1968), Paris, Les Editions du Cerf, 1988.
Argentré (Bertrand d'), L'Histoire de Bretaigne des Roys, ducs, comtes et princes d'icelle, depuis l'an 383 jusqu'au temps de Madame Anne Reyne de France derniere duchesse, mise en escrit par noble homme messire Bertrand d'Argentré, sieur de Gosnes, Forges, etc. Conseiller du Roy et President au siege de Rennes. 3e édition, Paris, Nicolas Buon, 1618.
692
Arnauld et Nicole, La Logique ou l'art de penser. Introduction de Louis Marin, Paris, Champs Flammarion, 1970.
Augustin, Contra academicos, traduction, introduction et notes par R. Jolivet, Paris, Desclée de Brouwer, 1948.
Contra Faustum in Patrologia Latina, Migne, t. 42, col. 208-518.
De doctrina christiana, Introduction, traduction et notes par Madeleine Moreau, Paris, Institut d'Études augustiniennes, 1997.
Le maître (De magistro), traduction, présentation et notes de Bernard Jolibert, Paris, Klincksieck, 2002.
Béroalde de Verville, L'histoire veritable, ou le voyage des princes fortunez, [s.n.], 1610.
Blaise de Parme, Questiones super Tractatus logice magistri Petri Hispani, édité par Joël Biard et Graziella Federici Vescovini, Paris, Vrin, 2001.
Bodin (Jean), Les six livres de la Republique, Corpus des oeuvres de philosophie en langue française, Paris, Librairie Arthème Fayard, 1986, qui suit l'édition française de 1593.
Bovelles (Charles de), Carolus Bovillus, Liber de intellectu, De sensibus, De nihilo, Ars oppositorum, etc., Stuttgart-Bad Carnstatt, 1970, Friedrich Frommann, fac-similé de l'édition de 1510.
- L'art des opposés, texte, traduction et préface de Pierre Magnard, Paris, Vrin, 1984.
Brués (Guy de), Les Dialogues de Guy de Brués contre les nouveaux academi- ciens, Que tout ne consiste point en opinion. Dediez à Tresillustre et Reverendis- sime Cardinal, Charles de Lorraine, Paris, Guillaume Cavellat, 1557.
The Dialogues of Guy de Brués, A critical edition with a study in Renais- sance scepticism and relativism, Panos Paul Morphos, Baltimore, The John Hopkins Press, 1953.
Bruni (Leonardo), Convivialis disputatio, in La disputa delle arti nel Quattro- cento, a cura di E. Garin, Classici del pensiero italiano, 9, Florence, 1947. -- Dialogi, Bâle, 1536.
Dialogi ad Petrum Paulum Histrum, in Prosatori latini del Quattrocento, 1 (Coluccio Salutati, Leonardo Bruni Aretino, Francesco Barbaro), a cura di E. Garin, Classici Ricciardi, Torino, Einaudi, 1976, pp. 39-99.
Budé (Guillaume), L'étude des lettres. Principes pour sa juste et bonne institution. texte original (Paris, Josse Bade, 1532) traduit, présenté et annoté par Marie-Madeleine de La Garanderie, Paris, Les Belles Lettres, 1988.
Buridan, Sophismes. Introduction, traduction et notes par J. Biard, Paris, Librairie philosophique Vrin, 1993.
Canaye (Philippe), L'Organe, [Genève], Jean de Tournes, 1587.
Castelvetro (Lodovico), Poetica d'Aristotele vulgarizzata e esposta, Vienne, Gaspar Steinhofer, 1570.
693
Castiglione (Baldassar), Il Libro del Cortegiano, éd. Amedeo Quondam et Nicola Longo, Milano, Garzanti, 1981.
Chansonnette (Claude), Topica Claudii Cantiunculae lurisconsulti in basiliensi academia legum professoris. Bâle, A. Cartander, 1520.
Charron (Pierre), De la Sagesse, livres trois, par M. Pierre Le Charron, Bordeaux, S. Millanges, 1601.
Descartes (René), Oeuvres philosophiques, Paris, Classiques Garnier, 1996-1997 (2 vol.).
Du Bellay (Joachim), Defense et illustration de la langue française, éd. Chamard, Paris, STFM, 1970.
Érasme, Desiderati Erasmi Roterodami Opera omnia (éd. Jean le Clerc) Leyde,
1703-1706, (10 tomes). Reproduite à Hidelsheim, Georg Olms verlagsbuchhan-
dlung, 1962 . Le De libero arbitrio se trouve dans le t. IX, col. 1215-1248.
Opus epistolarum denuo recognitum et auctum per P. S. Allen, 12 vols.,
University Press, Oxford, 1906-1965.
- Dilutio eorum quae Iodocus Clithoveus scripsit adversus declamationem Des. Erasmi Roterodami suasoriam matrimonii. Introduction, texte et commentaires par Émile V. Telle, Paris, Vrin, 1968.
- La philosophie Chrétienne (L'Éloge de la Folie - L'Essai sur le libre-arbitre - Le Cicéronien - La Réfutation de Clichtove), introduction, traduction et notes par Pierre Mesnard, Paris, Vrin, 1970.
- De libero arbitrio, trad. Jacques Chomarat, Paris, Livre de Poche, 1991. -- Éloge de la folie, trad. Claude Blum, Paris, Laffont, 1992.
Ficin (Marsile), Opera, Bâle, 1576.
Théologie platonicienne de l'immortalité de l'âme, Texte critique établi et traduit par Raymond Marcel, 3 tomes, Les classiques de l'Humanisme, Paris, «  Les Belles Lettres  », 1964.
Guazzo (Stefano), La civile conversation, divisée en quatre livres,...traduit par Gabriel Chappuys, J. Béraud, Lyon, 1579.
Guillaume Heytesbury, Sophismata asinina, une introduction aux disputes
logiques du moyen âge, éd. Fabienne Pironet, Paris, Vrin, 1994.
Guillaume d' Ockham, Somme de logique, introduction, traduction et notes de J.
Biard, 2 vol. Trans Europ-Repress, Mauvezin, 1993 et 1996.
Hadrien VI, Beatissimi patris Hadriani sexti Pontificis maximi, natione trajectensis, juris divini professoris excellentissimi, quodlibetice questiones ludibratione exactissima et linceo visu nuper recognite, Paris, Jehan Petit, 1527.
Hotman (François), Franc. Hotomani ... Dialecticae institutionis libri IV, Genève, J. Stoer, 1573.
Imitation de Jésus-Christ (L'), texte latin original, traduction française de Lamennais, Introduction par le Révérend Père Chenu.O.P., Paris, Plon, 1943.
694
Isidore de Séville, Isidorus Hispalensis Etymologiae, II, édition P. K. Marshall, Paris, Les Belles Lettres, 1983.
Jean de Salisbury, loannis Saresberiensis Episcopi Carnotensis Metalogicon libri IV, recognovit Clemens C.I. Webb, A.M., LL.D., Oxford, Clarendon Press, 1929.
The Metalogicon of John of Salisbury, A twelfth-century Defense of the Verbal and Logical Arts of Trivium. Translated with an introduction and notes by Daniel Mc Garry, Gloucester, Mass. Peter Smith, 1971.
Jean Le Coq, Questiones Johannis Galli, édition critique par Marguerite Boulet, Paris, E. de Boccart, 1944.
Le Tasse, Delle rime e Prose del Sign. Torquato Tasso. Parte quarta. Di nuovo posta in luce..., in Venezia, 1586, Giulio Vasalini.
- Discours sur le dialogue, traduction française de Florence Vuilleumier, Paris, Les Belles Lettres, 1992.
Luther (Martin), De servo arbitrio, Luthers Werke, t. 3, Walter de Gruyter & co., Berlin, 1966.
Machiavel (Nicolas), De principatibus - Le Prince, introduction, traduction,
postface, commentaire et notes de Jean-Louis Fournel et Jean-Claude
Zancarini, texte italien établi par Giorgio Inglese, Paris, P.U.F., 2000.
Oeuvres complètes, Paris, Gallimard, La Pléiade, 1952.
Machiavelli, Principe e Discorsi, Milano, Feltrinelli, 1979.
Marsile de Padoue, Le défenseur de la paix, traduction, introduction et
commentaire par Jeannine Quillet, Paris, Librairie Philosophique Vrin, 1968. Melanchthon (Philipp), De rhetorica libri tres, Cologne, E. Cervicornus, 1525.
Melanchthonis dialectica, Paris, Simon Colin, 1532.
Montaigne (Michel de), Les Essais, édition Pierre Villey, rééditée sous la
direction et avec une préface de V.-L. Saulnier, Paris, P.U.F., 1965, 2 tomes. Nicolas de Cues, Nicolai de Cusa Opera omnia, Leipzig, Felix Meiner, 1932,
1937.
Oeuvres choisies de Nicolas de Cues. Ed. M. de Gandillac, Paris, Aubier- Montaigne, 1948.
De la docte ignorance, trad. Abel Rey, Paris, Guy Trédaniel-éditions de la Maisnie, 1979 (lère éd. 1930).
Nicot (Jean), Thresor de la langue françoyse, tant ancienne que moderne, Paris, David Douceur, 1606.
Pace (Giulio), Aristotelis Stagiritae ... Organum, Morgiis, 1584.
Julius Pacius a Beriga In Porphyrii Isagogen et Aristotelis Organum
commentarius analyticus, Aureliae Allobrogum, ex typis vignonianis, 1605. Palissy (Bernard), La Recepte veritable, La Rochelle, Barthélemy Berton, 1563, Pascal, De l'esprit géométrique, II, «  l'art de persuader  », éd. A. Clair, Paris,
Garnier-Flammarion, 1985.
695
L'art de persuader de Pascal, précédé par L'art de conferer de Montaigne. Préface de Marc Fumarolli, éd. Rivages, 2001.
Pasquier (Estienne), Les Recherches de la France, livre I, Paris, Vincent Sertenas, 1560.
- Pourparlers, édition et commentaire par Béatrice Périgot, Paris, Champion, 1995.
Les Recherches de la France, édition critique établie sous la direction de
Marie-Madeleine Fragonard et François Roudaut, Paris, Champion, 1996. Peletier du Mans (Jacques), Dialogue de l'ortografe e prononciacion françoese,
departi en deux livres, par Jaques Peletier, Lyon, J. de Tournes, 1555.
Dialogue de l'Ortografe e Prononciacion françoese, éd. L. C. Porter, TLF,
Droz, 1966.
Pétrarque (François), Opere, Firenze, Sansoni editore, 1975.
- De sui ipsius et multorum ignorantia, préface d'Olivier Boulnois, traduction de Juliette Bertrand (1929) revue par Christophe Carraud (1999), notes de Christophe Carraud, Grenoble, Jérôme Millon, 2000.
Pic de La Mirandole (Jean), loannis Pici Mirandulae...omnia quae extant opera, Venise, Jérôme Scot, 1557.
Opera omnia, 1572, 2 tomes.
Conclusiones sive Theses DCCCC Romae anno 1486 publice disputandae, sed non admissae, texte établi d'après l'édition de Rome, 1486 et le ms. D'Erlangen par B. Kieszkowski, Genève, Droz, 1973.
Pierre d'Espagne, Tractatus, called afterwards Summule logicales, First Critical Edition from the Manuscripts with an Introduction by L.M. de Rijk, ph.d., Van Gorcum & comp. B.V., Assen, 1972.
Summulae logicales cum Versorii Parisiensis Clarissima Expositione. Hildesheim-New York, Georg Olms Verlag, 1981.
Pierre Lombard, Sententiae in IV libris distinctae, ed. Collegii s. Bonaventurae,
«  Spicilegium bonaventurianum, 4  », Grottaferrata (Rome), 1971. Pseudo-Anselme, Liber de similitudinibus, édition R.W. Southern et dom. F.S.
Schmitt, in Memorials of St Anselm, Londres, 1969.
Rabelais (François), Oeuvres complètes, édition établie, présentée et annotée par M. Huchon, Paris, Gallimard, La Pléiade, 1994.
Pantagruel, Première publication critique sur le texte original par V.-L. Saulnier, Genève, Droz, 1965.
Pantagruel, édition G. Defaux, Paris, Livre de Poche, Bibliothèque classique, 1994.
- Gargantua, édition G. Defaux, Paris, Livre de Poche, Bibliothèque classique, 1994.
Le Tiers Livre, édition J. Céard, Paris, Livre de Poche, Biliothèque classique, 1995.
696
Ramus (Pierre), Dialectique, édition Michel Dassonville, Genève, Droz, 1964. Seyssel (Claude de), La Monarchie de France, Edition J. Poujol, Paris, librairie d'Argences, 1961.
Siger de Brabant, Ecrits de logique, de morale et de physique, éd. B. Bazàn, Leuven-Paris, 1974.
Sigonio (Carlo), Caroli Sigonii De dialogo Liber, Venetiis apud Iordanum Ziletum, 1562.
- Del dialogo, a cura di Franco Pignatti, Prefazione di Giorgio Patrizi, Rome, Bulzoni, 1993.
Speroni (Sperone), Apologia dei dialoghi, in Trattatisti del Cinquecento, a cura di Mario Pozzi, Ricciardi, Milan-Naples, 1977, p. 683-724.
Sturm (Jean), Partitiones dialectices, Strasbourg, Wendelin Rihel, 1539. Tahureau (Jacques), Dialogues non moins profitables que facetieux. Ed. Critique Max Gauna. Paris-Genève, Droz, 1981.
Thomas d'Aquin, Divi Thomae Aquinatis ... Totius Theologiae Summa ... ad Romanum exemplar collata, cum commentariis R.D.D. Thomae de vio Cajetani,... Lyon, S. Michael, 1588, 3 vol. in fol.
Sancti Thomae Aquinatis doctoris angelici Opera omnia. Romae ex typographia polyglotta s.c. de propaganda fide, 1878.
Sancti Thomae Aquinatis, Summa theologiae, Rome-Turin, Marietti, 1948.
- Sancti Thomae Aquinatis Opera omnia curante Roberto Busa S.I., Frommann- Holzboog, Stuttgart-Milan, 1980. (les Questiones quodlibetales se trouvent dans le t. 3).
Questions disputées sur la vérité, XV-XVI-XVII, raison supérieure et inférieure, de la syndérèse, de la conscience, texte, traduction et notes par J. Tonneau, O.P. , Paris, Librairie philosophique Vrin, 1991.
De la vérité, question 2 (la science en Dieu), introduction, traduction et commentaire de Serge-Thomas Bonino OP, éditions universitaires Fribourg Suisse, éditions du Cerf, Paris, 1996.
Contre Averroès, (avec texte latin). Traduction, introduction, bibliographie, chronologie, notes et index par Alain deLibéra, Paris, Garnier-Flammarion, 1997.
Questions disputées sur la vérité, question X «  De mente  », Introduction,
traduction, notes et post-face par Kim Sang Ong-Van-Cung, Paris, Vrin, 1998.
De l'enseignement (De magistro), Traduction, présentation et notes de
Bernard Jolibert, Paris, Klincksieck, 1999.
Première question disputée. La vérité (De veritate), texte latin de l'édition Léonine, introduction, traduction et notes par Christian Brouwer et Marc Peeters, Paris, Vrin, 2002.
Somme théologique, Paris, édition du Cerf, 1994.
Valla (Lorenzo), Opera omnia, Bâle, 1540.
697
Laurentii Valle Repastinatio dialectice et philosophie, edidit Gianni Zippel, Antenore, Padoue, 1982, 2 vol. ( le premier volume contient la dernière version, le second la première version des Dialecticae disputationes).
- L'arte della grammatica, a cura di Paola Casciano, Verona, Mondadori, 1995 première édition  : 1990).
La donation de Constantin. Préface de Carlo Ginzburg, Paris, Les Belles Lettres, 1993.
Vallambert (Simon de), De optimo genere disputandi colloquendique, Paris, Guillaume Morel, 1551.
Vivès (Jean-Louis), loannis Ludovici Vivis Valentini Opera omnia, Valence, Benoît Montfort, 1782-1785.
Zabarella (Iacobus), Tables de logique, sur l'Introduction de Porphyre, les Catégories, le De l'interprétation et les Premiers Analytiques d'Aristote, Petite synopse introductive à la logique aristotélicienne, traduction par Michel Bastit, Paris, L'Harmattan, 2003.
III. BILIOGRAPHIE CRITIQUE  :
Alféri (Pierre), Guillaume d'Ockham le singulier, Paris, Éditions de minuit, 1989.
Angelelli (L), «  The Techniques of Disputation in the History of Logic  », Journal of philosophy, 67, 1970, p. 800-815.
Armstrong (C.J.R.), «  The dialectical road to truth  : the dialogue  »,1540-1570  : Humanisme and the encyclopedia. French Renaissance studies. University Press, Edinburgh, 1976, pp. 36-51.
Art de la conversation (L'), préface de Marc Fumaroli, Paris, Classiques Garnier, 1997.
Backus (Irena), «  The Disputations of Baden, 1526 and Berne, 1528 : Neutrali- zing the Early Church  », Studies in Reformed Theology and History, vol. 1, Number 1, winter 1993, Princeton Theological Seminary, pp. 1-130.
Article «  disputes de religion  », Dictionnaire historique de la Suisse, www. Snl.ch/dhs/externe/protect/textes/F171.172. html.
«  La théorie logique de Martin Bucer  », Logique et théologie au XVP siècle, Cahiers de la Revue de Théologie et de Philosophie, n° 5, Genève, Lausanne, Neuchâtel, 1980, p. 33-35.
Bady (R.), L'homme et son «  institution  » de Montaigne à Bérulle (1580-1625), Paris, «  Les Belles Lettres  », 1964.
Barbey (J.), «  Organisation générale des études et méthodes d'enseignement du droit au moyen âge  », Annales d'histoire des facultés de droit et de la science juridique, 1985, n° 2, pp. 13-20
698
Bardy (G.), «  La littérature patristique des Quaestiones et Responsiones sur l'Écriture Sainte  », dans Revue Biblique, t. 41, 1932, p. 210-238, p. 341-369 ; p. 515-537 ; t. 42, 1933, p. 14-30 ; p. 211-229 ; p. 328-352.
Baron ( Hans), From Petrarch to Leonardo Bruni. Studies in Humanistic and Political Literature. University of Chicago Press, Chicago-London, 1968, pp. 102-150.
Baudry (Léon), La querelle des futurs contingents (Louvain 1465-1475), Paris, Vrin, 1950.
- The Quarrel over Future Contingents (Louvain 1465-1475), Unpublished Texts Collected by Leon Baudry, Dordrecht-Boston-London, Kluwer Academic Publishers,1989.
Bazân (B.C.), Fransen (G.), Wippel (J.-F.), Jacquart (D.)  : Les Questions disputées et les questions quodlibétiques dans les facultés de théologie, de droit et de médecine, Typologie des sources du Moyen Âge occidental, Brepols-Turnhout-Belgium, 1985.
Bédouelle (Guy), Lefèvre d'Étaples et l'Intelligence des Écritures, Genève, Droz, 1976.
Béné (Charles), Érasme et saint Augustin ou Influence de saint Augustin sur l'Humanisme d'Érasme. Genève, Droz, 1969.
Benouis (Mustapha Kemal), Le dialogue philosophique dans la littérature française du XVI' siècle, Paris-La Haye, Mouton, 1976.
Berrendonner (Alain), Éléments de pragmatique linguistique, Paris, Editions de Minuit.
Biard (Joël), Logique et théorie du signe au XIV' siècle, Paris, Vrin, 1989. - Guillaume d'Ockham, logique et philosophie, Paris, P.U.F., 1997.
- «  Le réalisme de Gauthier Burley  : logique, métaphysique, épistémologie  »,
Le réalisme des universaux, Cahiers de philosophie de l'Université de Caen,
Presses Universitaires de Caen, 2002, n° 38-39, pp. 81-105.
Bideaux (Michel), «  Le méchant conteur  », Conteurs et romanciers de la Renaissance, Mélanges offerts à Gabriel-André Pérouse, Paris, Champion, 1997.
Blanc (Mireille), «  Entre Socrate et Dionysos ou le dialogue pendant la Renaissance italienne (Sperone Speroni et Alessandro Piccolomini)  » Essais sur le dialogue, vol. 2, Université des langues et lettres de Grenoble, 1984, pp. 107-144.
Blanchard (Joël), Commynes l'Européen. L'invention du politique, Genève, Droz, 1996.
Blanché (R.) et Dubucs (J.), La logique et son histoire, Paris, A. Colin, 1996. Bonnet (Pierre), «  Montaigne, le maniérisme et le baroque  », BSAM, Juillet, décembre 1973, pp. 45-58.
699
Boudou (Bénédicte) , «  L'accomplissement des Essais dans "De l'art de
conferer"  », Montaigne et les Essais, 1588-1988, Actes du Congrès de Paris
de 1988, réunis par Cl. Blum, Paris, Champion, 1990, pp. 41-53.
Boulet (Marguerite), Questiones Johannis Galli, Paris, E. de Boccart, 1944. Boulet-Sautel (Marguerite), «  Sur la méthode de la glose  », Annales d'histoire des facultés de droit et de la science juridique, 1985, n°2, pp. 21-26. Boulnois (Olivier) (textes traduits et présentés sous la direction de), La puissance et son ombre de Pierre Lombard à Luther, Paris, Aubier, 1994. Bowen (Barbara C.), The age of bluff. Paradox and ambiguity in Rabelais and Montaigne, University of Illinois Press, Urbana, Chicago, London, 1972. Brault (Gerard J.), «  "Un abysme de science"  : On the Interpretation of Gargan-
tua's Letter to Pantagruel  ». B.H.R., 28 (1966), pp. 615-632.
Breen (Quirinus), «  The terras "loci communes" and "loci" in Melanchthon  », Church History, XVI, n° 4, déc. 1947, pp. 3-15.
«  G. Pico della Mirandola on the conflict of philosophy and rhetoric  », Journal of the history of ideas, 13, 1952, pp. 384-426.
«  The subordination of philosophy to rhetoric in Melanchthon. A study of his reply to G. Pico della Mirandola  », Archiv f ir Reformationgeschischte, 1953, vol. 43, pp. 13-27.
Camporeale (Salvatore I.), Lorenzo Valla, umanesimo e teologia, Firenze, nella sede dell'istituto Palazzo Strozzi, 1972.
Carbasse (J.M.), Introduction historique au droit, Paris, PUF, 1998. Cave (Terence), Pré-histoires, Genève, Droz, 1999.
Céard (Jean), «  Les transformations du genre du commentaire à la Renaissan-
ce  », in L'automne de la Renaissance, Paris, Vrin, 1981, pp. 101-115.
«  Les mots et les choses  : le commentaire à la Renaissance  », in L'Europe
de la Renaissance. Cultures et civilisations. Mélanges offerts à Marie-Thérèse
Jones-Davis. Paris, Jean Touzot, 1988, pp. 25-36.
Charolles (Michel), «  Les formes directes et indirectes de l'argumentation  », Pratiques n° 28, Argumenter, 1980, pp. 7-43.
Charpentier (Françoise), «  Territoires poétiques de l'antithèse  : l'exemple de Délie de Maurice Scève  », pp. 141-153.
Chenu (M.-D.), Saint Thomas d'Aquin et sa théologie, Paris, Seuil, 1959.
«  Notes de lexicographie médiévale  : antiqui-moderni  », Revue des sciences théologiques et médiévales, XVII, 1982, pp. 82-94.
«  Authentica et Magistralia. Deux lieux théologiques aux XIIe-XIIIe siècles  », Divus Thomas, XXVIII, 1925, pp. 257-285.
«  Auctor, actor, autor  », Bulletin du Cange, III, 1927, pp. 81-85. Chevalier (Jacques), Histoire de la pensée, vol. 4, De Duns Scot à Suarez , Paris, Éditions universitaires, 1992.
700
Chomarat (Jacques), Grammaire et rhétorique chez Érasme, Paris Les Belles Lettres, 1981, 2 tomes.
«  Paideia et rhétorique chez Érasme  », Bulletin de l'Association Guillaume Budé, Mars 1986 (1), p. 76.
«  Érasme et Platon  », Bulletin de l'Association Guillaume Budé, Mars 1987 (1).
Cluzel (Henri), S.J., Une controverse sur Origène à la Renaissance  : Jean Pic de La Mirandole et Pierre Garcia, textes présentés, traduits et annotés, Paris, Vrin, 1977.
Comparot (Andrée), «  Vivès et la tradition anti-aristotélicienne  : ses refus, ses options  », L'Éducation au XVIe siècle, Actes du colloque du Puy-en-Velay, 13, 14, 15 septembre 1993, Le Puy, Imprimerie départementale, 1994.
Conciles oecuméniques de Nicée I à Latran V (Les), t. II, 1, Les décrets, sous la direction de G. Alberigo, Paris, éd. du Cerf, 1994, Bâle-Ferrare-Florence-Rome (1431-1445), pp. 933-1209.
Corsano (Antonio), «  Giovanni Pico della Mirandola e il nominalismo occamistico  », in L'Opera e il pensiero di Giovanni Pico della Mirandola nella storia dell'umanesimo. Atti del convegno internazionale (Mirandola  : 15- 18 settembre 1963), Il, Communicazioni, Firenze, sede dell'Istituto Nazionale di Studi sul Rinascimento, 1965, pp. 35-42.
Cottier (Jean-François), «  Saint Anselme de Cantorbéry et la spiritualité médiévale  », Les Cahiers de Saint-Martin, Hiver 1993, n° 8, pp. 71-81.
«  Iustitia Diaboli  : Anselme, Gilbert Crispin, et Rodulfus monachus  », Cur Deus homo, Atti del congresso anselmiano internazionale, Roma, 21-23 maggio 1998, a cura di Paul Gilbert, Helmut Kohlenberger ed Elmar Salmann, Roma, Pontificio ateneo s. Anselmo, 1999, pp. 235-260.
Courtenay (William J.), «  Nominalism and Late Medieval Religion  », The Pursuit of Holiness in Late Medieval and Renaissance Religion, edited by Charles Trinkaus with Heiko A. Oberman, Leiden, E.J. Brill, 1974, pp. 26-59.
«  Nominalism and Late Medieval Religion  », Philosophy and Learning. Universities in the Middle Ages, edited by Maarten J.F.M. Hoenen, J.H. Josef Schneider, Georg Wieland, vol. 6, Leiden New York, Kôln, E.J. Brill, 1995, pp. 26-59.
Cox (Virginia), The Renaissance Dialogue. Litterary Dialogue in its Social and Political contexts, Castiglione to Galileo, Cambridge University Press, 1992.
Dagen (Jean), «  Le piège de la maxime  », XVIIe siècle, 186, janvier-mars 1995, pp. 89-102.
Dagron (Tristan), «  Silènes et statues platoniciennes, à propos du Prologue de Gargantua  », Études Rabelaisiennes, XXXIII, pp. 79-90.
Dahan (Gilbert), «  L'entrée de la Rhétorique d'Aristote dans le monde latin entre 1240 et 1270  », La Rhétorique d'Aristote, ..., pp. 65-86.
701
Declercq (Gilles), L'art d'argumenter. Structures rhétoriques et littéraires. Paris, Éditions Universitaires, 1992.
Defaux Gérard, «  D'un problème l'autre  », R.H.L. F., 1985, n°2, pp. 195-216.
«  Rabelais et son masque comique  : sophista loquitur  », Études rabelaisien- nes, XI, 1974, pp. 89-135.
«  Plaidoyer pour l'histoire  : les "Brocardia juris", Démosthène et l'anti-
quaille  », Revue d'histoire littéraire de la France, LXXVII, 1977, p. 723-748.
«  Un "extraict de haute mythologie" humaniste  : Pantagruel, Picus redivi-
vus  », Études Rabelaisiennes, XIV (1978), pp. 219-264.
«  Deux paraboles de l'Humanisme chrétien  : Pantagruel et Pic de la Mirandole  », Cahiers de l'Association Internationale des Études Françaises, n° 30 (mai 1978), pp. 41-56.
--- Le curieux, le glorieux et la sagesse du monde dans la première partie du XVIe siècle. L'exemple de Panurge, Ulysse, Démosthènes, Empédocle. Lexington, Kentucky, French Forum Publishers, 1982.
- Rabelais agonistès  : du rieur au prophète. Études rabelaisiennes, t. XXXII. Genève, Droz, 1997.
Delègue (Yves), «  Les comparaisons dans les Essais de Montaigne  », R.H.L.F. oct.-déc. 1966, pp. 593-618.
Demonet (Marie-Luce), Les voix du signe, nature et origine du langage à la Renaissance, Paris, Champion, 1992.
-- «  "Si mon mulet transalpin volait"... ou de la vérité en matière de langues  », in Langage et vérité. Études offertes à Jean-Claude Margolin, Genève, Droz, 1993, pp. 223-235.
«  La nouvelle logique française  : L'Organe (1574-1589) de Philippe Canaye  », Logique et littérature à la Renaissance, 1994, pp. 89-99.
«  Art de conferer, art de raisonner (III, 8)  », Montaigne, les derniers Essais, actes de la journée d'étude Montaigne, textes réunis par F. Charpentier, Cahiers- Textuels 34-44, n°2, 1985, pp. 19-29.
- Montaigne et la question de l'homme, Paris, PUF, 1999.
A plaisir. Sémiotique et scepticisme chez Montaigne, Orléans, Paradigme, 2002.
De Puig (Jaume), Les sources de la pensée philosophique de Raymond Sebond. Paris, Champion, 1994.
Dictionnaire de théologie catholique, Paris, Librairie Letouzey et Ané, 1938.
Dieguez (Manuel de), «  Un aspect de la théologie de Rabelais  : le chapitre 38 du Gargantua  », Études Rabelaisiennes, XXI, Rabelais en son demi-millénaire, 1988, pp. 347-353.
Dubois (Claude-Gilbert), La conception de l'histoire en France au XVIe siècle (1560-1610), Paris, Nizet, 1977.
Ducrot (Oswald), Le dire et le dit, Paris, Éditions de Minuit, 1984.
702
Duval (Edwin M.), «  The Medieval Curriculum, the Scholastic University, and Gargantua' s Program of studies (Pantagruel, 8)  », in Rabelais 's Incomparable Book. Essays on his Art, ed. Raymond C. La Charité, Lexington, French Forum Monographs, 1986, pp. 30-44.
«  Rhetorical composition and «  open form  » in Montaigne's early Essais  ». B.H.R., t. 43, 1981, pp. 269-287.
«  Interpretation and the "doctrine absconce" of Rabelais's Prologue to Gargantua  », Études rabelaisiennes 18, pp. 1-17.
The Design of Rabelais's Pantagruel. Yale University Press, 1991. Eco (Umberto), Art et Beauté dans l'esthétique médiévale, Paris, Grasset, 1997. Faye (Emmanuel), Philosophie et perfection de l'homme de la Renaissance à
Descartes, coll. «  Philologie et Mercure  », Paris, Vrin,1998.
Flasch (Kurt), Introduction à la philosophie médiévale, Cerf, Éditions universi- taires de Fribourg, 1992.
Force (Pierre), Le problème herméneutique chez Pascal, Paris, J. Vrin, 1989. Fournel (Jean-Louis), Les dialogues de Sperone Speroni  : libertés de la parole et règles de l'écriture, Marburg, Hitzeroth, 1990.
Fraenkel (Pierre), «  De l'écriture à la dispute. Le cas de l'Académie de Genève sous Théodore de Bèze  », Cahiers de la Revue de Théologie et de Philosophie, Lausanne, 1977, p. 1-42.
Franklin (J.H.), Jean Bodin et la naissance de la théorie absolutiste, traduit par J.-F Spitz, Paris, PUF, 1993 (1973 pour l'édition américaine).
Frye (Northrop), Le grand code. La Bible et la littérature, Paris, Seuil, 1984. Frye (Northrop), La parole souveraine. La Bible et la littérature. Paris, Seuil, 1984.
Fumaroli (Marc), L'Âge de l'éloquence, Paris, Albin Michel, 1994 (lère éd., Droz, 1980).
Gaillard (Aurélia), Fables, mythes, contes. L'esthétique de la fable et du fabuleux (1660-1724), Paris, Champion, 1996.
Gandillac (Maurice de), «  L'influence de Denys l'Aréopagite sur Nicolas de Cues  », Dictionnaire de spiritualité, fascicules XVIII-XIX, Paris, Beauchesne, 1954, art. «  Denys l'Aréopagite  », col. 375-378.
-- Genèses de la modernité, Paris, éditions du Cerf, 1992.
-- «  De l' oxymore à d'autres jeux de langage chez Nicolas de Cues  », in Langage et vérité, études offertes à Jean-Claude Margolin, Genève, Droz, 1993, p. 195.
Garfagnini (Gian Carlo), Aristotelismo e scolastica, Loescher editore, Torino, 1990 (1979 pour la lère édition).
Garrisson (Janine), Les protestants au XVIe siècle, Paris, Fayard, 1988. Gendre (André), «  Le Prologue de Pantagruel, le Prologue de Gargantua, examen comparatif  », RHLF, 1974, pp. 12-17.
703
Genres littéraires dans les sources théologiques et philosophiques médiévales. Définition, critique et exploitation (Les), Actes du Colloque international de Louvain-la-Neuve, 25-27 mai 1981, Publications de l'Institut d'Études Médiévales, Louvain-la-Neuve, 1982.
Giard (Luce), «  Pierre Crockaert lecteur de Pierre d'Espagne  », Logique et théologie au XVIe siècle  : aux sources de l'argumentation de Martin Bucer. Cahiers de la Revue de Théologie et de Philosophie, Genève, Lausanne, Neuchâtel, 1980, pp. 3-26.
Gilbert (Neal W.), «  The Early Italian Humanists and Disputation  », Renaissance Studies in honour of Hans Baron, Firenze, 1971, pp. 201-226.
«  Ockham, Wyclif, and the via moderna  », Miscellanea medioevalia, IX, 1974, pp. 108-125.
Gilson (Étienne), La philosophie au moyen âge, Paris, Payot, 1986 (lère éd.  : 1922).
Glorieux (Palémon), «  Les Questions disputées de saint Thomas et leur suite chronologique  », Recherches de théologie ancienne et médiévale, 1932, p. 5- 33.
«  L'enseignement au moyen âge. Techniques et méthodes en usage à la faculté de théologie de Paris au XIIIe siècle  », Archives d'Histoire Doctrinale et Littéraire du Moyen Âge, 43 (1968), p. 65-186.
Gomez-Hortigüela Amillo (Angel), El pensamiento filosofico de Juan Luis Vivès. Instituci6 Alfons El Magnânim. Disputaci6 de Valencia, 1998.
Goyard-Fabre (Simone), «  Le magistrat de la République  », in Jean Bodin, Nature, histoire..., p. 148).
Goyet (Francis), Le sublime du lieu commun. L'invention rhétorique dans l'Antiquité et à la Renaissance. Paris, Champion, 1996.
«  D'Hercule à Pantagruel  : l'ambivalence des géants  », Études Rabelaisiennes XXXIII, Rabelais pour le XXIe siècle, 1998, pp. 177-190.
«  Le mot dialogue chez Sébillet  : "fiction", ethos, églogue  », Actes du colloque international Riflessioni teoriche e trattati di poetica tra Francia e Italia nel cinquecento. éd. E. Mosele, Fasano, Schena, 1999, p. 53-68.
«  La prudence entre sublime et raison d'État  », Devenir roi. Essais sur la littérature adressée au Prince, éd. Isabelle Gogitore et Francis Goyet, Grenoble, Ellug, 2001, pp. 163-178.
Granada (Miguel), «  Apologétique platonicienne et apologétique sceptique  : Ficin, Savonarole et Jean-François Pic de La Mirandole  », Les sceptiques au XVIe et au XVIIe siècle, Le retour des philosohies antiques à l'âge classique, t. II, Paris, Albin Michel, 2001, pp. 11-47.
Guellouz (Suzanne), Le dialogue, Paris, P.U.F., 1992.
Guenée (Bernard), «  Histoire et chronique. Nouvelles réflexions sur les genres historiques au Moyen Âge  », in La chronique et l'histoire au Moyen Âge,
704
Actes du colloque des 24 et 25 mai 1982, Paris, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne.
Guerlac (R.), «  Vivès and The Education of Gargantua  », Études rablaisiennes, 11 (1974), pp. 63-72.
Hentz-Dubail (Isabelle), De la logique à la civilité  : disputes et conférences des guerres de religion (1560-1610), thèse de doctorat en littérature française, sous la direction de F. Goyet, Université Grenoble III, 1998 (à paraître chez Champion).
Hoffmann (Philippe), «  L'expression de l'indicible dans le néo-platonisme grec, de Plotin à Damascius  », in Dire l'évidence, (Philosophie et rhétorique antiques). textes réunis par Carlos Lévy et Laurent Pernot, Cahiers de philosophie de l'Université de Paris XII-Val de Marne, n° 2, Paris, L'Harmat- tan, 1997, pp. 335-389.
Hoffmann, (G.) «  Fonder une méthode à la Renaissance, Montaigne et ses professeurs de philosophie. I. la logique  : influence de Grouchy  », Bulletin de la Société des Amis de Montaigne, n° 21-22, juillet-décembre 1990, pp. 31-57.
Hôslo (Vittorio), «  Platonism and anti-Platonism in Nicholas of cusa's Philosophy of Mathematics  », Graduate Faculty Philosophy Journal, New York, 1990 (84), n° 2, pp. 163-211.
Huppert (George), L'idée de l'histoire parfaite, Paris, Nizet, 1973.
Jacques (Francis), «  L'espace logique de l'interlocution  », Dialogiques, II, PUF, 1985, p. 16.
Jean Bodin, nature, histoire, droit et politique, sous la direction de Y. Ch. Zarka, Paris, P. U.F., 1996.
Jeanneret (Michel), Le défi des signes. Rabelais et la crise de l'interprétation à la Renaissance, Orléans, Paradigme, 1994.
Jolivet (Jean), Abélard ou la philosophie dans le langage, Paris, Seghers, 1969. Jouanna (Arlette), «  Mythes d'origine et ordre social dans les Recherches de la
France  », Cahiers V.L. Saulnier n° 8, Paris, Presses de l'École Normale
Supérieure, 1991, pp. 105-119.
Kaluza (Zénon), Les querelles doctrinales à Paris. Nominalistes et réalistes aux confins du XIV' et du Xlfi siècle, Bergamo, Pierluigi Lubrina, 1988.
- «  La crise des années 1474-1482 : l'interdiction du nominalisme par Louis XI  », Philosophy and Learning. Universities in the Middle Ages, edited by Maarten J.F.M. Hoenen, J.H. Josef Schneider, Georg Wieland, vol. 6, Leiden, New York, Kôln, E.J. Brili, 1995, pp. 293-327.
Kotler (Éliane), «  Les Regrets, un discours dialogique  », L'Information grammaticale, n° 63, octobre 1994, pp. 26-31.
Kretzmann (N.), «  Syncategoremata, Exponibilia, Sophismata  », in The Cambridge History of Later Medioeval Philosophy, ed. N. Kretzmann, A. Kenny & J. Pinborg, Cambridge University Press, 1982, pp. 211-245.
705
Kushner (Eva), «  Le personnage de Ronsard dans les dialogues de son temps  », Ronsard en son IVe centenaire, Genève, Droz, THR 230, 1988, pp. 91-102. - «  Les dialogues en France à la Renaissance, quelques critères génologiques  », Revue canadienne de littérature comparée, printemps 1978, p. 39-57.
«  Le dialogue en France de 1550 à 1560  », Le dialogue au temps de la Renaissance, Ed. MT. Jones-Davies, Paris, Jean Touzot, 1984, pp. 151-167. -- «  Le rôle structurel du "locus amoenus" dans les dialogues de la Renais-
sance  », CAIEF, 34, 1982, p. 39-57.
Lafond (Jean), «  Le Discours de la servitude volontaire de La Boétie et la
rhétorique de la déclamation  », Mélanges sur la littérature de la Renaissance à la mémoire de V -L. Saulnier, Genève, Droz, 1984, pp. 735-745. Largeault (J.), Enquête sur le nominalisme, Paris-Louvain, Nauwelaerts, 1971. Le Briz-Orgeur (Stéphanie), A la recherche d'une écriture dramatique  :
conventions du dialogue dans quelques mystères du XVe siècle, Thèse de lettres
soutenue le 18 décembre 1998 à Tours sous la direction de J. P. Bordier. Leff (M.), «  The Logician's Rhetoric  : Boethius' De differentiis topicis, Book
IV  », dans Medieval Eloquence. Studies in the theory and practice of Medieval
Rhetoric, J.J. Murphy éd., Berkeley-Los Angeles-London, Univ. California
Press, 1978, p. 3-24.
Lemoine (Michel), Théologie et platonisme au Xlle siècle, Paris, Les Éditions du Cerf, 1998.
Lerat (Pierre), «  Le distinguo dans les Maximes de La Rochefoucauld  », in Les formes brèves de la prose et le discours discontinu (XVIe XVIIe siècle), Études
présentées et réunies par Jean Lafond, Paris, Librairie philosophique Vrin,
1984, pp. 90-94.
Lévy (Carlos), Cicero academicus. Recherches sur les Académiques et sur la
philosophie cicéronienne, École française de Rome, Paris, De Boccard, 1992. Libéra (Alain de), «  La logique de la discussion dans l'Université médiévale  »,
Éditions de l'Université de Bruxelles, 1990, pp. 59-81.
La philosophie médiévale, Paris, P. U.F., 1993.
La querelle des universaux de Platon à la fin du Moyen Âge, Paris, Seuil, 1996.
«  Pétrarque et la romanité  », dans Figures italiennes de la rationalité, sous la dir. de Ch. Menasseyre et A. Tosel, Paris, 1997, pp. 7-35.
Libéra (Alain de) et Rosier (Irène), Argumentation in the Middle Ages, in Argumentation, 1-4 (1987), p. 355-457.
Limbrick (Elaine), «  L'Apologie de Raimond Sebond, joute éristique  », Prose et prosateurs de la Renaissance. Mélanges offerts à Robert Aulotte, Paris, Sedes, 1988, pp. 177-185.
706
Logique et littérature à la Renaissance, Actes du Colloque de La Baume-les- Aix, Université de Provence, 16-18 septembre 1991, édité par M.L. Demonet et A. Tournon, Paris, Champion, 1994.
Lorian (Alexandre), «  Montaigne  : que l'essay est faict d'histoyres et de commentaires  », in Études art et littérature. Université Hébraïque de Jérusalem. Institut des Langues, Littérature et Art, t. 16, automne 1989, pp. 5 à 21.
Lossky (Vladimir), Théologie négative et connaissance de Dieu chez Maître Eckhart, Paris, Vrin, 1960.
Lubac (Henri de), Exégèse médiévale  : les quatre sens de l'Écriture, Paris, Aubier, 1959, 4 tomes.
- Pic de la Mirandole, Paris, Aubier Montaigne, 1974.
Luglio (Davide), La science nouvelle ou l'extase de l'ordre. Connaissance, rhétorique et science chez G.B. Vico, Paris, P.U.F., 2003.
Mack (Peter), Valla and Agricola in the traditions of rhetoric and dialectic, Leiden, E.J. Brill, 1993.
Maierù (Alfonso), Terminologia logica della tarda scolastica. Edizioni dell'Ateneo, Roma, 1972.
Maître Eckhart à Paris, une critique médiévale de l'onto-théologie. Études, textes et traductions par Émilie Zum Brunn, Zénon Kaluza, Alain de Libera, Paul Vignaux, Édouard Weber. Bibliothèque de l'École des Hautes Études, sciences religieuses, volume LXXXVI, Paris, P.U.F., 1984.
Massaut (Jean-Pierre), Josse Clichtove, l'Humanisme et la réforme du clergé, 2 tomes, Paris, Les Belles Lettres, 1968.
McConica (James Kelsey), «  Erasmus and the grammar of consent  », Scrinium
Erasmianum, vol. II, éd. J. Coppens, Leiden, E.J. Brill, 1969, pp. 77-99. McKinley (Mary B.), Les terrains vagues des Essai  : Itinéraires et intertextes.
Paris, Champion, 1996.
Mandonnet (P. ), «  Chronologie des questions disputées de S. Thomas d'Aquin  », Revue thomiste, 1918, p. 266-287 et 341-371.
Meerhoff (Kees), Rhétorique et poétique au XVF siècle en France. Leiden, E.J. Brill, 1986.
Mercure à la Renaissance. Colloque de la Société des Seiziémistes. Paris, Champion, 1988.
Michel (Alain), Les rapports de la rhétorique et de la philosophie dans l'oeuvre de Cicéron, Paris, P. U.F., 1960.
«  La théorie de la rhétorique chez Cicéron  : éloquence et philosophie  », in Éloquence et rhétorique chez Cicéron, Fondation Hardt pour l'étude de l'Antiquité classique, t. XXVIII, Vandoeuvres-Genève, 1982, pp. 109-139.
«  L'évidence ineffable de Denys l'Aréopagite à Vico, en passant par saint Anselme  », in Dire l'évidence, (Philosophie et rhétorique antiques). textes
707
réunis par Carlos Lévy et Laurent Pernot, Cahiers de philosophie de l'Univer- sité de Paris XII-Val de Marne, n° 2, Paris, L'Harmattan, 1997, p. 391-401.
Miernowski (Jan), Signes dissimilaires. La quête des noms divins dans la poésie française de la Renaissance, Genève, Droz, 1997.
- L'ontologie de la contradiction sceptique. Pour l'étude de la métaphysique des Essais. Paris, Champion, 1998.
Migne, Dictionnaire de théologie scolastique, Paris, 1856.
Millet (Olivier), Calvin et la dynamique de la parole. Étude de rhétorique réformée, Genève, Slatkine, 1992.
Millet (Pascale), L'utopie dans l'oeuvre de François Rabelais. Mémoire de maîtrise de lettres modernes, Université de Toulouse-Le Mirail, juin 1996.
Musumeci (Antonino), «  Petrarca e la "Vergine bella"  ». Il sacro nel Rinasci- mento, Atti del XII° Convegno internazionale (Chianciano-Pienza, 17-20 luglio 2000), Firenze, Franco Cesati editore, 2002, pp. 35-47.
Nardi (Bruno), «  La mistica averroista e Pico della Mirandola  », Archivio di Filosofia, 1949, pp. 55-70.
Naya (Emmanuel), «  "Ne scepticque ne dogmatique et tous les deux ensemble" : Rabelais "on phrontistere et escholle des pyrrhoniens"  », Études Rabelaisien- nes, tome XXXV, 1999, p. 81-129.
Oldrini (Guido), La disputa del metodo nel Rinascimento. Indagini su Ramo e sul ramismo, Le lettere, Firenze, 1997.
Oison (Glending), Literature as Recreation in the Later Middle Ages, Cornell University Press, Ithaca and London, 1982.
Ong (Walter J.), S.J. Ramus, method and the decay of dialog, Harvard University Press, Cambridge (Massachusetts), 1958.
Ozment (Steven), «  Mysticism, nominalism and dissent  », Philosophy and Learning. Universities in the Middle Ages, edited by Maarten J.F.M. Hoenen, J.H. Josef Schneider, Georg Wieland, vol. 6, Leiden, New York, Kôln, E.J. Brill, 1995, pp. 67-102.
Papuli (Giovanni), Girolamo Balduino. Ricerche sulla logica della Scuola di Padova nel Rinascimento, Università di Bari, Pubblicazioni dell'Istituto di filosofia, Lacaita editore, 1967.
Paqué (Ruprech), Le statut parisien des nominalistes. Paris, P.U.F., 1985 ( 1970 pour la première édition en allemand).
Pater (W.A. de) S.C.J., Les Topiques d'Aristote et la dialectique platonicienne, Études Thomistiques, vol. X, Éditions saint Paul, Fribourg, 1965.
Pellat (Jean-Christophe), «  Les Maximes de La Rochefoucauld  : formes générales d'un discours particulier  », in Faits de langue et sens des textes, Paris, SEDES, 1998, pp. 95-112.
Périgot (Béatrice), «  Les Regrets, réminiscence de la Divine Comédie ?  » Littératures, n° 30, printemps 1994, PUM Toulouse, pp. 7-25.
708
«  Le parti-pris anti-rhétorique de Rabelais dans le Tiers Livre  », Rabelais et le. Tiers-Livre, colloque de Nice, 2-3 février 1996, Textes réunis par Éliane Kotler, Publications de la Faculté des lettres, arts et sciences humaines de Nice, n° 25, 1996, pp. 117-134.
«  Dispute et civilité dans quelques dialogues d'amour du XVIe siècle italien et français  », Actes du colloque international de Reims, 17-19 novembre 1999, La politesse amoureuse de Marsile Ficin à Madeleine de Scudéry, idées, codes, représentations. Franco-Italica, n° 15-16, 1999, Edizioni dell' Orso, pp. 123-141.
«  L'éloge ambigu du Prince dans le Gargantua de Rabelais  », L'éloge du Prince de l'Antiquité au temps des Lumières, sous la direction d'I.Cogitore et F. Goyet, Grenoble, Ellug, 2003, pp. 189-208.
«  L'ambivalence de la tripe dans le Gargantua de Rabelais  », Nourritures et écriture, t. II, publié par Marie-Hélène Cotoni, Publications de la Faculté des lettres, arts et sciences humaines de Nice, n° 62, 2000, pp. 29-42.
«  La désacralisation dans les Dialogues de Tahureau  », Il sacro nel Rinascimento, Atti del XII° Convegno internazionale (Chiancienna Pienza, 17- 20 luglio 2000), Firenze, Franco Gsato Editore, 2002, p. 285-300.
Pernot (Laurent), La rhétorique de l'éloge dans le monde gréco-romain, Paris, Institut d'études augustiniennes, 1993. 2 tomes.
Pesty (Eric), «  Conferer à la fin du XVIe siècle  », B.S.A.M., 17-18, Montaigne et l'action, Janvier juin 2000, pp. 109-120
Petit (Alain), «  Le silence pythagoricien  », in Dire l'évidence, (Philosophie et rhétorique antiques). textes réunis par Carlos Lévy et Laurent Pernot, Cahiers de philosophie de l'Université de Paris XII-Val de Marne, n°2, Paris, L'Harmattan, 1997, pp. 287-296.
Philosophy and Learning, Universities in the Middle Ages, edited by Maarten J. F. M. Hoenen, J.H. Josef Schneider, Georg Wieland, E. J. Brill, Leiden, New York, Kbin, 1995.
Piano Mortari (Vincenzo), «  Dialettica e giurisprudenza. Studio sui trattati di dialettica legale del secolo XVI  », Annali di storia del diritto, 1957, t. 1, p. 293-401.
Piché (Daniel), La condamnation parisienne de 1277, texte latin, traduction, introduction et commentaire par D. Piché, Paris, Vrin, 1999.
Pinto (Raffaele), Dante e le origini della cultura letteraria moderna, Paris, Champion, 1994.
Précis de littérature française du XVIe siècle, Paris, PUF, 1991.
Réalisme des universaux (Le), Cahiers de philosophie de l'Université de Caen, Presses Universitaires de Caen, N° 38-39, 2002.
Renaudet (Augustin), Préréforme et Humanisme à Paris pendant les premières guerres d'Italie (1497-1517), Genève, Slatkine, 1981.
709
Rhétorique d'Aristote, tradition et commentaires de l'Antiquité au XVIIe siècle (La). Textes réunis par Gilbert Dahan et Irène Rosier-Catach, Paris, Vrin, 1998.
Rigolot (François), Les langages de Rabelais, Genève, Droz, 1996 (lère éd. 1972).
Robinet (André), Aux sources de l'esprit cartésien  : l'axe La Ramée-Descartes. De la Dialectique de 1555 aux Regulae. Paris, J. Vrin, 1996.
Rosier-Catach (Irène), «  Roger Bacon, Al-Farabi et Augustin, rhétorique, logique
et philosophie morale  », La Rhétorique d'Aristote..., pp. 87-110.
Rouget (François), «  Le dialogue de la prose et de la poésie en France à la
Renaissance  », R.H.R. n° 46, juillet 1998, pp. 7-23.
Rudent (François-Victor), La conversation de Montaigne ; conférence et philosophie, Paris, L'Harmattan, 2001.
Sayce (R.), «  Renaissance et maniérisme dans l'oeuvre de Montaigne  » in Renaissance, maniérisme, baroque, Actes du Xie colloque de Tours, Paris, Vrin, 1972, pp. 137-151.
Schmitt (Charles B.), Gianfrancesco Pico della Mirandola (1469-1533) and his critique of Aristotle, Martinus Nijhoff, The Hague, 1967.
Aristote et la Renaissance, Paris, PUF, 1992.
Screech (Michael) «  Emblems and colours. The controversy over Gargantua's colours and devices  », Mélanges d'histoire du XVie siècle offerts à Henri Meylan, Genève, Droz, 1970, pp. 65-80.
L'évangélisme de Rabelais  : Aspects de la satire religieuse au XVle siècle, Genève, Droz, 1959.
Skinner (Quentin), Les fondements de la pensée politique moderne, Paris, Albin Michel, 2001.
Souiller (Didier), La littérature baroque en Europe, Paris, PUF, 1988. Southern (R.W.), Scholastic humanism and the unification of Europe, Oxford, Blackwell Publishers, 1995-1997.
Spina (Luigi), «  La Retorica di Aristotele e i grammatici  », La Rhétorique d'Aristote..., pp. 37-48.
Starobinski (Jean), «  Note sur Rabelais et le langage  », Tel quel, 15, Automne 1963, pp. 79-81.
Stone (D.), «  A word about the Prologue to Gargantua  », Romance notes, 13, 1972, pp. 511-514.
Telle (Émile V.), Érasme de Rotterdam et le septième sacrement, Étude d'Évan- gélisme matrimonial au XVIe siècle, Contribution à la biographie intellectuelle d'Érasme, Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, Genève, Droz, 1954.
Tétel (Marcel), «  Montaigne et Stefano Guazzo  : de deux conversations  », Études montaigniennes en hommage à Pierre Michel, réunies par Cl. Blum et F. Moureau, Genève, Slatkine, 1984, pp. 239-246.
710
Testi umanistici sulla retorica. Testi editi e inediti su Retorica e Dialettica di Mario Nizolio, Francesco Patrizi e Pietro Ramo a cura di E. Garin, Paolo Rossi, Cesare Vasoli, Archivio di filosofia, 3, Roma-Milano, Fratelli Bocca editori, 1953.
Thireau (Jean-Louis), «  L'enseignement du droit et ses méthodes au XVIe siècle  : continuité ou rupture ?  », Annales d'histoire des facultés de droit et de la science juridique, 1985, n° 2, Les méthodes de l'enseignement du droit, pp. 27-36.
Thirouin (Laurent), «  Pascal et l'art de conferer  », Cahiers de l'Association
Internationale des Études Françaises, mai 1988, n° 40, pp. 199-218.
Thurot (Charles), De l'organisation de l'enseignement dans l'Université de Paris
au moyen âge, Paris, Dezobry - Besançon, Deis, 1850.
Thweatt (Vivien), «  L'art de conferer  : art des Essais, art de vivre  », Romanic Review, 68, 1977, pp. 103-117.
Toffano (Piero), Poétique de la maxime, La figure de l'antithèse chez La Rochefoucauld, Orléans, Paradigme, 1998 (1 ère éd. : La figura dell'antitesi nelle Massime di La Rochefoucauld, 1989, Schena editore).
Tournon (André), La glose et l'essai, Presses Universitaires de Lyon, 1983. - «  En sens agile  », les acrobaties de l'esprit selon Rabelais, Paris, Champion, 1995.
«  La molette du peintre  », Littératures classiques, n°25, automne 1995, pp. 35-43.
«  L'humaine condition  : que sais-je  ? Qui suis-je  ?  », in Montaigne et la question de l'homme. Paris, PUF, 1999, pp. 15-31.
Trilogue (Linguistique et Sémiologie) (le), sous la direction de Catherine Kerbrat-Orecchioni et Christian Plantin, Presses Universitaires de Lyon, 1995.
Valcke (Louis) et Galibois (Roland), Le périple intellectuel de Jean Pic de la Mirandole. Presses de l'Université de Laval, Centre d'Études de la Renais- sance de l'Université de Sherbrooke, 1994.
Vasoli (Cesare), La dialettica e la rettorica dell'umanesimo. "Invenzione" e
"Metodo" nella cultura del XV° e XVI° secolo, Milano, Feltrinelli, 1968. Verger (Jacques), Les Universités françaises au moyen âge, Leiden, New York,
Kôln, E.J. Brill, 1995.
Vignaux (Gilles), Le discours acteur du monde. Énonciation, argumentation, cognition. Ophrys, 1988.
Villey (Michel), «  L'art du dialogue dans la Somme théologique  », Dialogue, dialectique en philosophie et en droit, Archives de philosophie du droit, t. 29, Paris, Sirey, 1984, pp. 55-71.
La formation de la pensée juridique moderne. Cours d'histoire de la philosophie du droit (1961-1966), Paris, Éditions Montchrestien, 1968.
711
Vulcan (R.I.), Savoir et rhétorique dans les dialogues français entre 1515 et 1550. Hambourg, Ars Rhetorica, 7, 1996.
Weijers Olga, La "disputatio" à la faculté des arts de Paris (1200-1350 environ). Esquisse d'une typologie, coll. «  Studia artistarum  » 2, Turnhout, Brepols, 1995.
La disputatio dans les facultés des arts au moyen âge, Turnhout, Brepols, 2002.
Weil (Éric), Pic de la Mirandole et la critique de l'astrologie. Paris, Vrin, 1985.
Weiss (Jean-Pierre), «  La méthode polémique d'Augustin dans le Contra Faustum  » ; Inventer l'hérésie  ? Discours polémiques et pouvoirs avant l'Inquisition. Collection du Centre d'Études médiévales de Nice, sous la direction de Monique Zerner, vol. 2, Nice, 1998, pp. 15-38.
Wippel (J.F), «  Quodlibetal questions chiefly in theology faculties  », in Les questions disputées et les questions quodlibétiques dans les facultés de théologie, de droit et de médecine, Brepols, Turnhout, 1985, pp. 157-173.
Zaercher (Véronique), Le dialogue rabelaisien  : le Tiers Livre exemplaire. Genève, Droz, 2000.
Zumthor (Paul), Langue, texte, énigme, Paris, Le Seuil, 1973.
La lettre et la voix. De la «  littérature  » médiévale. Paris, Seuil, 1987.
«  La glose créatrice  » Les commentaires et la naissance de la critique littéraire, Actes du Colloque international sur le Commentaire, Paris, Mai 1988, textes réunis par G. Mathieu-Castellani et Michel Plaisance, Paris, Aux Amateurs de Livres, 1990, pp. 11-18.
Book chapter: Previous 23/26 Next