Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0359-0
  • ISSN: 2104-6395
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4031-1.p.0461
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 06/02/2012
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
461

Bibliographie

Ouvrages avant 1800

Œuvres de Rousseau

Rousseau, Jean-Jacques, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1959-1995, 5 vol. Édition publiée sous la direction de Bernard Gagnebin et Marcel Raymond, assistés de divers collaborateurs.

Vol. I, 1959 : Confessions ; Autres textes autobiographiques.

Vol. II, 1964 : La Nouvelle Héloïse, Théâtre ; Essais littéraires.

Vol. III, 1964 : Du Contrat Social ; Écrits politiques.

Vol. IV, 1969 : Émile ; Éducation ; Morale ; Botanique.

Vol. V, 1995 : Écrits sur la musique, la langue et le théâtre ; Textes historiques et scientifiques

Correspondance complète de Jean-Jacques Rousseau, édition critique établie et annotée par R. A. Leigh, Oxford, The Voltaire Foundation, 1965-1998, 52 vol.

Vol. I.-XXXX : 1730-1778, lettres 1-7180.

Vol. XXXXI-XXXXIX : 1778-1806, lettres et autres documents 7181-8386.

Vol. XXXXXX : Tables, établies par Janet Laming

Vol. XXXXXI : Index des éditions, ouvrages cités, citation locutions, liste des hors-texte, des illustrations, errata et compléments, établis par Janet Laming.

Vol. XXXXXII : Index général, établi par Janet Laming.

Rousseau, Jean-Jacques, Correspondance Complète, éd. critique établie et annotée par Ralph A. Leigh, Genève, IMV, Oxford, The Voltaire Foundation, 1965-1991, 50 vol.

Rousseau, Jean-Jacques, Rousseau-Malesherbes, Correspondance, éd. B. de Négroni, Paris, Flammarion, 1991.

Œuvres sources (de l’Antiquité au xviiie siècle)

Placere, delectare : textes fondateurs de l’Antiquité

J’indique, outre l’édition contemporaine qui est généralement celle de travail, certaines éditions auxquelles Rousseau a pu avoir accès ou dont on sait qu’il les a réellement consultées.

Aristote, Rhétorique d’Aristote en français, trad. François Cassandre, Paris, L. Chamhoudry, 1654.

Aristote, Rhétorique, trad. C. E. Ruelle, Paris, Poche, 1991.

Aristote, La Poétique d’Aristote, trad. André Dacier, Paris, Barbin, 1692.

Aristote, La Morale d’Aristote, trad. Charles Catel, Toulouse, Bosc, 1644.

462

Aristote, Les Politiques d’Aristote, trad. Loys Le Roy, Paris, Drouart, 1600.

Cicéron, La Rhétorique de Cicéron, ou les trois livres du dialogue de l’Orateur, trad. abbé Cassagnes, Paris, Barbin, 1674 ; trad. Edmond Courbaud et Henri Bornecque, Belles Lettres, 1985.

Cicéron, Les Œuvres de Cicéron, trad. Du Ryer, Paris, Cie des libr. associés, 1670, 12 vol.

Cicéron, L’Orateur, Du meilleur genre d’orateurs, trad. Albert Yon, Paris, Les Belles Lettres, 1964.

Cicéron, Divisions de l’art oratoire. Topiques, trad. Henri Bornecque, Les Belles Lettres, 1960.

Cicéron, Brutus, Des Orateurs illustres, trad. Louis Giry, Paris, A. Courbé, 1653 ; trad. J. Martha, Paris, Les Belles Lettres, 1973.

Cicéron, Les Offices […] ou les devoirs de la vie civile, trad. Pierre Du Ryer, Paris, A. de Sommaville, 1641.

Cicéron, Politique, VIII, 4-12, Paris, Les Belles Lettres, 1989, trad. Jean Aubonnet.

Cicéron, Épître aux Pisons, trad. François Villeneuve, Paris, Les Belles Lettres, 1955.

Horace, Poemata, Paris, Vaillant, 1721.

Platon, Omnia divini Platonis opera tralatione Marsili Ficini…, trad. du grec Simon Gryneus, Bâle, Froben, 1539.

Platon, Les Œuvres de Platon… avec des remarques et la vie de ce philosophe, avec l’exposition des principaux dogmes de sa philosophie, trad. André Dacier, Paris, Anisson, 1699, 2 vol.

Plutarque, Les Vies des hommes illustres, trad. par J. Amyot, Paris, Vascovan, 1559.

Plutarque, Les Œuvres morales et meslées de Plutarque, trad. Jacques Amyot, Paris, Robinot, 1645, 2 vol.

Quintilien, De l’Institution oratoire, trad. abbé Guédoyn, Paris, Dupuys, 1718.

Quintilien, M. Fabii Quintiliani Institutionum oratoriarum libri duodecim ad usum scholarum accomodati… éd. Charles Rollin, Paris, Estienne, 1715.

Rhétorique à Hérennius, trad. Guy Achard, Paris, Les Belles Lettres, 1989.

Sénèque, Les Œuvres de Sénèque, trad. F. Malherbe et P. Du Ryer, Paris, Sommaville, 1659.

Sénèque, Lettres à Lucilius, trad. F. Prechac, Paris, Les Belles Lettres, 2007.

Saint Augustin, Les Confessions, trad. A. d’Andilly, 2e éd., Vve Camusat et Pierre Le Petit, 1649.

Tertullien, Traités sur l’Ornement des Femmes, les Spectacles, le Baptême et la Patience, trad. M. Caubère, Paris, Rolin fils, 1733.

Traités de civilité et arts de plaire

Buffier, Le P. Claude, Traité de la société civile et du moyen de se rendre heureux en contribuant au bonheur des personnes avec qui on vit, Paris, Giffart, 1726.

Castiglione, Baldassare, Le Livre du courtisan, trad. A. Pons d’après la version de Gabriel Chapuis (1580), Paris, Lebovici/Ivrea, 1987 ; G.F., 1991.

Callieres, Jacques de, Des Mots à la mode, Paris, 1661.

Callieres, Jacques de, Du Bon et du Mauvais Usage dans les manières de s’exprimer, Paris, 1693.

Chesterfield, Philip Stanhope, comte de, Lettres à son fils, à Paris, 1750-1752, trad. A. Renée, Paris, Payot et Rivages, 1993.

Courtin, Antoine de, Nouveau Traité de la civilité qui se pratique en France, parmi les honnêtes gens, Paris, N. Grasse, 1642.

Della Casa, Giovanni, Galatée ou Des manières, trad. A. Pons, Paris, Le livre de Poche, 1991.

Érasme, Didier, De l’éducation des enfants, la civilité puérile, trad. Pierre Saliat (1537), Paris, Klincksieck, 1990.

Faret, Nicolas, L’Honnête Homme ou l’Art de plaire à la Cour (1630), Paris, Quinet, 1634 ; Genève, Slatkine Reprints, 1968.

Goussault, Jacques, Portrait d’un honnête homme, Paris, 1692.

Gracian y Morales, Baltasar, L’Homme de Cour, trad. Amelot de la Houssaye, Paris, Boudot, 1680.

Gracian y Morales, Baltasar, Le Héros, trad. J. de Courbeville, Paris, Lebovici/ Ivrea, 1993.

463

Gracian y Morales, Baltasar, L’Homme universel, trad. J. de Courbeville, Paris, Champs libre, 1980.

Huet, Pierre-Daniel, Lettre-Traité sur l’origine des romans, Paris, Nizet, 1971.

La Salle, Jean-Baptiste de, Les Règles de la bienséance et de la civilité chrétienne très utiles pour l’éducation des enfants et pour les personnes qui n’ont pas la politesse du monde ni de la langue française, Paris et Troyes, Cudot, 1716.

Lambert, Anne-Thérèse de Marguenat de Courcelles, marquise de, Avis d’une mère à son fils et à sa fille, Paris, chez Etienne Ganeau, 1728.

Lambert, Anne-Thérèse de Marguenat de Courcelles, marquise de, Œuvres, Paris, Champion, 1990.

Le Maître de Claville, Charles-François, Traité du vrai mérite de l’homme considéré dans tous les âges et dans toutes les conditions, avec des principes d’éducation propres à former les jeunes gens à la vertu [1734], Paris, Saugrain, 1736.

Mallet, Edme-François, Essai sur les bienséances oratoires, Paris, Prault, 1753.

Marin, François-Louis-Claude Marini dit, L’Homme aimable, Paris, Prault, 1751.

Méré, Antoine Gombault, chevalier de, Œuvres Complètes, éd. C. H. Boudhors, Paris, Fernand Roche, 1930, 3 vol.

Moncrif, François Auguste, Paradis de, Sur la nécessité et les miens de plaire, Paris, Prault, 1738.

Morvan de Bellegarde, Jean-Baptiste, Réflexions sur le ridicule & sur les moyens de l’éviter, Paris, Guignard, 1686.

Morvan de Bellegarde, Jean-Baptiste, Réflexions sur ce qui peut plaire ou déplaire dans le commerce du monde, Paris, A. Seneuze, 1688.

Morvan de Bellegarde, Jean-Baptiste, Modèles de conversations pour les personnes polies, Paris, J. Guignard, 1697.

Morvan de Bellegarde, Jean-Baptiste, Réflexions sur la politesse des mœurs, avec des maximes pour la société civile, suite des réflexions sur le ridicule, Paris, J. Guignard, 1698.

Muralt, Beat de, Lettres sur les Anglois et sur les François et sur les voiages, 1728, Paris, Champion, 1933.

Ortigue de Vaumorière, Pierre, L’Art de plaire dans la conversation, Paris, J. Guignard, 1688.

Pic, Jean, Discours sur la bienséance, avec des maximes et des réflexions très importantes pour réduire cette vertu en usage, Paris, Vve Mabre-Cramoisy, 1688.

Toussaint, François-Vincent, Les Mœurs, Amsterdam, aux dépens de la Compagnie, 1748.

Traités de rhétorique et de poétique

Aubignac, La Pratique du théâtre, Paris, A. de Sommaville, 1657.

Batteux, Abbé Charles, Les Beaux-Arts réduits à un même principe, Paris, Durant, 1746.

Batteux, Abbé Charles, Les Quatre poétiques d’Aristote, d’Horace, de Vida, de Despréaux, avec la trad. et des remarques par M. l’abbé Batteux…, Paris, Sayant et Nyon, 1771.

Boileau, Nicolas, Œuvres complètes, Paris, Garnier, 1870.

Bouhours, le P. Dominique, La Manière de bien penser dans les ouvrages d’esprit, dialogues, Paris, Vve de S. Cramoisy, 1687.

Bouhours, le P. Dominique, Entretiens d’Ariste et d’Eugène, Paris, S. Mabre-Cramoisy, 1671.

Du Bos, Jean-Baptiste, Réflexions critiques sur la poésie et la peinture, Paris, P.-J. Mariette, 1719, 2. vol ; rééd. 1733 en 3 vol.

Gamaches, le P. Etienne-Simon, Système du cœur, ou conjectures sur la manière dont naissent les différentes affections de l’âme, principalement par rapport aux objets sensibles, Paris, Dupuis, 1704.

La Motte, A. Houdar de, Réflexions sur la critique, Paris, Du Puis, 1715 ; 3 vol.

La Motte, A. Houdar de, Œuvres, Paris, Prault l’aîné, 1754.

Lamy, Bernard, La Rhétorique ou l’Art de parler, Paris, Pralard, 1675 ; éd. Benoît Timmermans, Paris, PUF, 1998.

464

Lamy, François, Rhétorique de collège trahie par son apologiste, Paris, Mariette, 1704.

Rapin, René, « Observations sur l’éloquence des bienséances », Du grand & du sublime dans les mœurs, & dans les différentes conditions des hommes, avec quelques observations sur l’éloquence des bienséances, Paris, Mabre-Cramoisy, 1686.

Rapin, René, Réflexions sur la poétique de ce temps. [1674], éd. E.T. Dubois, Genève, Droz, 1970.

Rollin, Charles, Traité des études, Paris, Saintin et Thomine, 1726-1732, 4 vol.

Trublet, Abbé N.C.J., Essais sur divers sujets de littérature et de morale, Paris, Briasson, 1735.

Œuvres de réflexion philosophique et morale ; ouvrages polémiques

Alembert, Jean le Rond, Œuvres complètes philosophiques, historiques et littéraires, Paris, J.-F. Bastien, 1805.

Bossuet, Maximes et réflexions sur la comédie, éd. C. Urbain et E. Levesque, Paris, Grasset, 1930.

Condillac, Abbé Etienne Bonnot de, Essai sur l’origine des connaissances humaines, C. Porset, Paris, Galilée, 1973.

Conti, Armand de Bourbon, Traité de la comédie et des spectacles, selon la tradition de l’Église, (1666), Paris, L. Billaine, 1767. 

Coypel, Charles, Discours prononcés dans les conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture, Paris, Collombet, 1721.

Descartes, René, Traité des passions, [1649], Œuvres philosophiques, Paris, Garnier, 1963-1973.

Duclos, Charles, Pinot, Considérations sur les mœurs de ce siècle, Genève, Slatkine Reprints, 1968.

Duclos, Charles, Pinot, Mémoires pour servir à l’histoire des mœurs du xviiisiècle [1752], Paris, Desjonquères, 1956.

Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une Société de Gens de lettres, Paris, Briasson, David l’aîné, Le Breton et Durand, 1751-1780 ; Stuttgart-Bad Cannstatt, Friedrich Frommann Verlag, 1966.

Fontenelle, Bernard, Le Bovier de, Œuvres, Paris, Brunet, 1742-1761, 11 vol.

Fréron, Élie, Lettres sur quelques écrits de ce temps, Paris, Slatkine, 1966, 2 vol.

La Bruyère, Jean de, Les Caractères ou les Mœurs de ce siècle, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, Pléiade, 1951.

La Rochefoucauld, François de, Réflexions ou Sentences et Maximes morales. Réflexions diverses [1665], Genève-Paris, Droz-Minard, 1967.

Leibniz, Gottfried Wilhelm, Essais de Théodicée sur la bonté de Dieu, la liberté de l’homme et l’origine du mal, Amsterdam, 1710.

Locke, John, Essai philosophique concernant l’entendement humain, trad. M. Coste, Amsterdam, Leibzig, 1955 (1e éd. 1700).

Malebranche, Nicolas, De la recherche de la vérité, 1674, éd. G. Rodis Lewis, Paris, 1965.

Mercier, Louis Sébastien, De la littérature et des littérateurs (1778), Genève, Slatkine Reprints, 1970.

Montaigne, Michel de, Les Essais, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, Pléiade, 1962.

Montesquieu, Charles Louis, De l’esprit des lois (1748), Paris, GF, 1979, 2 vol.

Nicole, Pierre, Traité de la comédie, (1675), Traité de la comédie et autres pièces d’un procès du théâtre, Paris, Champion, 1998.

Nicole, Pierre, Essais de morale, Paris, G. Desprez, 1671, 3 vol.

Pascal, Blaise, De l’esprit géométrique et de l’art de persuader, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, Pléiade, 1954.

Saint Aubin, Gilbert Charles Le Gendre marquis de, Traité historique et critique de l’opinion [1733], 3e éd., Paris, Briasson, 1741.

Shaftesbury, Anthony A. C., Characteristics of Men, Manners, Opinions, Times [1711], Hildesheim, Olms, 1978.

Shaftesbury / Diderot, Denis, Œuvres de Mylord Comte de Shaftesbury contenant différents ouvrages de philosophie et de morale traduites de l’anglais, Genève, 1769 ; Paris, Champion, 2002.

465

Shaftesbury, Antony A. C., Soliloque ou conseil à un auteur (1710), Œuvres de Mylord comte de Shaftesbury, contenant différents ouvrages de philosophie et de morale, trad., Genève, 1769, rééd. Paris, Champion, 2002 ; trad. Danielle Lories, Paris, éd. de L’Herne, 1994.

Staël, Germaine de, De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales [1800], Paris, G.F., 1991.

Staël, Germaine de, De l’Allemagne, Paris, H. Nicolle, 1814.

Vauvenargues, Luc de Clapier, Introduction à la connoissance de l’esprit humain, Fragments, Réflexions critiques [1746], Paris, G.F., 1981.

Ouvrages de fiction

Addison, Joseph, Le Spectateur ou le Socrate moderne, traduit de l’anglais, Paris, Leloup, 1754.

Crébillon, Claude-Prosper Jolyot de, Œuvres complètes (4 vol.), Paris, Garnier, 1999-2002 ; en part. vol. 2.

Corneille, Pierre, Œuvres, Paris, Gallimard, Pléiade, 1957.

Diderot, Denis, Œuvres Complètes, Paris, Club français du livre, 1969 ; 1996.

Duclos, Charles Pinot, Les Confessions du comte de *** [1741], Paris, M. Didier, 1969.

Duclos, Charles Pinot, Acajou et Zirphile, éd. J. Dagen, Paris, Desjonquères, 1993.

Épinay, Louise Tardieu d’Esclavelle, marquise d’, Histoire de Madame de Montbrillant, 1818, Ménil-sur-l’Estrée, Mercure de France, 1989.

La Fontaine, Fables, éd. M. Fumaroli, Paris, LGF, 1995.

La Morlière, Jacques Rochette de, Angola, Histoire indienne, Paris, 1746.

Marivaux, Pierre Carlet de, Journaux et œuvres diverses, Paris, Classiques Garnier, 2001.

Marivaux, La Vie de Marianne ou les aventures de Madame la comtesse de *** [1731-1742], Paris, G.F., 1978.

Marivaux, Le Paysan Parvenu, [1735], Paris, G.F., 1965.

Molière, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, Pléiade, 1951, 2 vol.

Palissot de Montenoy, Charles, Le Cercle ou les Originaux (1755), OC I, Paris, L. Collin, 1809.

Racine, Jean, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, Pléiade, 1999.

Recueil de préfaces de romans du xviiie siècle, 1700-1750, éd. Christian Angelet et Jan Herman, Saint-Etienne-Louvain, Presses universitaires de Louvain, 1999.

Richardson, Samuel, Clarissa, or the History of a Young Lady, Londres, [1748], 7 vol. ; trad. d’A.-F. Prévost d’Exiles, Lettres angloises ou histoire de Miss Clarisse Harlove Lettres anglaises, ou histoires de miss Clarisse Harlove, 12 vol. in 12, 1751-1752. Nous nous référerons à l’édition annotée de Shelly Charles, Paris, Desjonquères, 1999.

Tasso, Torquato, La Jérusalem Délivrée, Gerusalemme liberata [1581], trad. J.-M Gardair, Paris, Bordas, 1996

Ouvrages après 1800

Rousseau et son œuvre

Études biographiques

Bennington, Geoffrey, Dudding : des noms de Rousseau, Paris, Gaulée, 1991.

Cranston, Maurice, Jean-Jacques. His early life and Work 1712-1754, Londres, A. Crane, 1983.

466

Guéhenno, Jean, Jean-Jacques, histoire d’une conscience, Paris, Gallimard, nouv. éd. 1962, 2 vol.

Launay, Michel, Rousseau et son temps, Paris, Nizet, 1969.

May, Georges, Rousseau par lui-même, Paris, Seuil, 1961.

Mely, Benoît, Jean-Jacques Rousseau, un intellectuel en rupture, Paris, Minerve, 1985.

Trousson, Raymond, Jean-Jacques Rousseau, Paris, Taillandier, 1988, 2 vol. : La marche à la gloire, Le deuil éclatant du bonheur ; rééd. en 1 vol. en 2003.

Trousson, Raymond, Jean-Jacques Rousseau : bonheur et liberté, Nancy, PU Nancy, 1992.

Trousson, Raymond, J.-J. Rousseau. Heurts et malheurs d’une conscience, Paris, Hachette, 1993.

Études générales sur Rousseau

Adamy, Claude, Les corps de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Champion, 1997.

Althuser, Louis, Grosrichard, Alain et Hochart, Patrick dir., L’impensé de Jean-Jacques Rousseau, Paris, éd. Cercle d’Epistémologie de l’ENS, 1967.

Baczko, Bronislaw, Rousseau : solitude et communauté, Paris-La Haye, Mouton, 1974.

Bénichou, Paul, L’écrivain et ses travaux (Constant, Lamartine, La Rochefoucauld, Mallarmé, Racine, Rousseau), Paris, Corti, 1967.

Bocquentin, Françoise, L’Aminot, Tanguy, Hotimsky, Armand, Jean-Jacques Rousseau, femme sans enfant, essai sur l’analyse des textes autobiographiques de Rousseau à travers sa langue des signes, Paris, L’Harmattan, 2003.

Burgelin, Pierre, La philosophie de l’existence de J-J Rousseau, Paris, PUF, 1952.

Carzou, Jean-Marie, La conception de la nature humaine dans La Nouvelle Héloïse, Monte Carlo, 1970.

Cassirer, Ernst, Le problème Jean-Jacques Rousseau (1970), trad. Paris, Hachette, 1989.

Cassirer, Ernst, Rousseau, Kant, Goethe, Paris, Belin, 1991.

Chamarat, Gabrielle et Coulet, Alain, dir., L’Auteur. Autobiographie et fiction romanesque. Autour des « Confessions » de Jean-Jacques Rousseau, Nice, Public de la Fac. des Lettres, Arts et Sciences Humaines de Nice, 1997.

Crogiez, Michèle, Rousseau et le paradoxe, Paris, Champion, 1997.

De Man, Paul, Allégories de la lecture, tr. fr. Paris, Galilée, 1989.

Derrida, Jacques, De la grammatologie, Paris, Minuit, 1967.

Eigeldinger, Frédéric S., Jean-Jacques Rousseau. Univers mythique et cohérence, Neuchâtel, La Baconnière, 1978.

Ellis, M., B., Julie ou La Nouvelle Héloïse, a Synthesis of Rousseau’s Thought, Toronto, University of Toronto Press, 1949.

Espinas, Alfred : « Le système de Jean-Jacques Rousseau », Revue Internationale de l’Enseignement Supérieur, XXX, 1895, p. 325-356.

Goldschmidt, Georges-Arthur, Jean-Jacques Rousseau ou l’esprit de solitude, Paris, Phébus, 1978.

Goldschmidt, Victor, Anthropologie et politique, les principes du système de Rousseau, Paris, Vrin, 1983.

Lanson, Gustave, « L’unité de la pensée de Jean-Jacques Rousseau », A.J.J.R., 8, 1912, p. 2-31 ; repris in Essais de méthode, de critique, et d’histoire littéraire, Paris, Hachette, 1965, p. 385-404.

Lecercle, Jean-Louis, Rousseau et l’art du roman, Paris, Larousse, 1969.

Lecercle, Jean-Louis, Jean-Jacques Rousseau, Modernité d’un classique, Paris, Larousse, 1973.

Mead, William, Jean-Jacques Rousseau ou le romancier enchaîné, Princeton-Paris, PUF, 1966.

Munteano, Basil, Basil, Solitude et contradictions de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Nizet, 1975.

Perrin, Jean-François, Le chant de l’origine : la mémoire et le temps dans les Confessions de Jean-Jacques Rousseau, The Voltaire Foundation, Oxford, 1996.

Poulet, Georges, Les métamorphoses du cercle, Paris, Flammarion, 1979.

Philonenko, Alexis, Jean-Jacques Rousseau et la pensée du malheur, Paris, Vrin, 1984.

Raymond, Marcel, Jean-Jacques Rousseau. La quête de soi et la rêverie, Corti, 1962.

467

Robinson, Philip, Jean-Jacques Rousseau’s doctrine of arts, Bern, Peter Lang, 1984.

Rosso, Corrado, « Rousseau, Bonnet, Voltaire : faut-il changer le monde ou le laisser aller comme il va ? », Les Tambours de Santerre, essais sur quelques éclipses des Lumières au xviiie siècle, Pise / Paris, Nizet, 1986, p. 109-120.

Rousset, Jean, « Rousseau romancier : La Nouvelle Héloïse », Paris, Tallandier, 1988, vol. 1 et 1989, vol. 2.

Séité, Yannick, Du livre au lire. La Nouvelle Héloise roman des Lumières, Paris, Champion, 2002.

Starobinski, Jean, Jean-Jacques Rousseau : la transparence et l’obstacle, Paris, Plon, 1958.

Starobinski, Jean, Le remède dans le mal, Critique et légitimation de l’artifice à l’âge des Lumières, Paris, Gallimard, 1989.

Terrasse, Jean, De Mentor à Orphée, Essais sur les écrits pédagogiques de Rousseau, Ville La Salle (Canada), Hurtubise, 1992.

Trousson, Raymond, et Eigeldinger, Frédéric (éd.) Dictionnaire de Jean-Jacques Rousseau, Champion, 1996.

Trousson, Raymond, Jean-Jacques Rousseau, Mémoires de la Critique, Paris, Presses de la Sorbonne, 2000.

Trousson, Raymond, J.-J. Rousseau. Heurts et malheurs d’une conscience, Paris, Hachette, 1993.

Wyss, André, J.-J. Rousseau, l’accent de l’écriture, La Baconnière, Neuchatel, 1988.

Rousseau et ses lecteurs

– Rousseau et le public

Bahner, Werner, « Le mot et la notion de peuple dans l’œuvre de Rousseau », dans Studies on Voltaire and the Eighteen Century, 55, 1967.

Besse, Guy, « Le sage et le citoyen selon Jean-Jacques Rousseau », Revue de Métaphysique et de Morale, 78, 1973, p. 18-31.

Citton, Yves, « Fabrique de l’opinion et folie de la dissidence dans le complot selon Rousseau », Rousseau juge de Jean-Jacques : études sur les Dialogues, Actes du colloque de la Société canadienne d’études du xviiie siècle, dir. P. Knee et G. Allard, Pensée libre, 7, Ottawa, 1998, p. 101-114 ; article mis en ligne.

Citton, Yves, « Retour sur la misérable querelle Rousseau-Diderot : position, conséquence, spectacle et sphère publique », Recherches sur Diderot et l’Encyclopédie, 36, 2004, Varia, [En ligne : http://rde.revues.org/index282.html].

Démoris, René, « Rousseau et le discours sur la peinture », A.J.J.R., 45, Genève, Droz, 2003, p. 237-270.

Domenech, Jacques, « L’écriture de soi après les Confessions : Rousseau juge de Jean-Jacques, l’œuvre charnière d’un triptyque fondateur », Les genres littéraires émergents, dir. Jean-Marie Seillant, Paris, Harmattan, p. 2005, p. 113 et suiv.

Eigeldinger, Frédéric S., « Ils ne me pardonneront jamais », Études et documents sur les « minora » de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Champion, 2009, p. 13-24.

Gatefin, Éric, « Diderot, Sénèque et Jean-Jacques. Un dialogue à trois voix », Amsterdam, N.Y., Rodopi, 2007.

Gatefin, Éric, « Les tourments de l’opinion. Hantise du jugement dans l’Essai sur les règnes de Claude et de Néron de Diderot et dans les Dialogues de Rousseau juge de Jean-Jacques », S.V.E.C., Oxford, The Voltaire Foundation, 2007, p. 41-48.

Ganochaux, Colette, L’opinion publique chez Jean-Jacques Rousseau, Lille, Atelier de reproduction des thèses de Lille III ; Paris, Champion, 1980.

Goulemot, Jean-Marie, « Rousseau et les figures de l’intellectuel », Saggi e ricerche di litteratura francese, 28, 1989, p. 57-82.

468

Goulemot, Jean-Marie, « Stratégies et positions dans les Dialogues de Rousseau juge de Jean-Jacques », Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte, 4, 1980, p. 212-227.

Lecercle, Jean-Louis, « Rousseau et ses publics », J.-J. Rousseau et son œuvre. Problèmes et recherches, dir. Bernard Gagnebin, Paris, Klincksieck, 1964, p. 283-302.

Mead, William, « La Nouvelle Héloïse and the public of 1761 », Yale French Studies, 38, New-Haven, 1997, p. 17-36.

Parker, Noël, « La République des Lettres et la validité du discours public », Jean-Jacques Rousseau et la lecture, dir. de Tanguy L’Aminot, S.V.E.C., 369, Oxford, The Voltaire Foundation, 1999, p. 43-63.

Perrin, Jean-François, « Sacer estod : une approche des enjeux politiques et théoriques dans R. juge de J.-J. », A.J.J.R., 46, 2005, p. 79-113.

Sampieri, Jean-Christophe, Jean-Jacques Rousseau, Esthétique et révolte. L’auteur, le public, son public : entre solitude et communauté, entre philosophie et œuvre de pensée. Thèse de doctorat de Lettres dirigée par Georges Benrekassa, Université Denis Diderot-Paris VII, 2002, 3 vol.

Taylor, Samuel, « Rousseau’s contemporary reputation in France », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, Oxford, The Voltaire Foundation, 1963, p. 1545-1574.

Turnovski, Geoffrey, « The Enlightenment literary market : Rousseau, authorship, and the book trade », Eighteenth century studies, 36, 3, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 2003, p. 387-410 (article en ligne).

– La place du lecteur chez Rousseau

Beaudry, Catherine, The role of the reader in Rousseau’s “Confessions”, New York, P. Lang, 1991.

Bogumil, Sieghild, Rousseau und die Erziehung des Lesers, Herbert und Peter Lang, Bern / Francfurt-am-Main, 1974.

Brissette, Pascal, « Le lecteur en procès, analyse rhétorique du modèle judiciaire dans les Confessions de Rousseau », Orbis litteratum, 57, 3, 2002, p. 181-196.

Byford, Andy, The figure of the « spectator » in the theorical writings of Brecht, Diderot, and Rousseau, Symposium, 56, 2003, p. 25-42.

Douthwaite, Julia, « Rousseau et ses lecteurs. Le cas de l’Émile », L’engagement littéraire, Actes du colloque de Rennes en oct. 2003, dir. Emmanuel Bouju, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2005, p. 321-335.

Ellrich, Robert, J., Rousseau and his Reader : the rhetorical situation of the major works, Chappell Hill, the University of North Carolina Press, 83, 1969.

Geraud, Violaine, « Scène d’énonciation et sélection du lecteur dans les Rêveries du Promeneur solitaire de Rousseau », Études littéraires sur les Rêveries du Promeneur solitaire, Paris, Ellipses, 1997.

Grimsey, Ronald, « Rousseau and his Reader : the Technique of Persuasion in Émile », Rousseau after two hundred years, actes du Cambridge Bicentennial Colloquium, éd. R. A. Leigh, Cambridge, Cambridge University Press, 1982, p. 225-238.

O’Neal, John, C., « Rousseau et ses lecteurs : stratégies narratives dans ses œuvres autobiographiques », Lectures de Rousseau, Rousseau juge de Jean-Jacques. Dialogues, Presses Universitaires de Rennes, 2003, p. 69-81.

Robinson, Philip, « La préface dialoguée de La Nouvelle Héloïse, le refus du dialogue ? », A.J.J.R., 44, 2002, p. 405-419.

Rousset, Jean, « Les destinataires superposés de la Lettre à d’Alembert », Le Lecteur intime, Paris, Corti, 1986.

Terrasse, Jean, « Public fictif et public réel. Les Rêveries », Revue belge de philologie et d’histoire, Bruxelles, 44, 1966, p. 925-935.

Vargas, Yves, « “Ne me lisez point”. Rousseau et le lecteur exclu », E.J.J.R., 12, 2000-2001, p. 39-47.

469

Voisine, Jacques, « Le dialogue avec le lecteur dans les Confessions », Jean-Jacques Rousseau et son œuvre. Problèmes et recherche, Comité National pour la commémoration de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Klincksieck, 1964.

Plaisir et séduction

Alemeida, Teresa Sousa de, « Le langage de l’amour et le langage de l’ours. À propos d’une lettre de Rousseau », Ariane, 5, p. 85-107.

Berchtold, Jacques, et Rosset, François, L’amour dans La Nouvelle Héloïse, A.J.J.R., 44, 2002.

Berchtold, Jacques, « Le framboisier nourricier. Rousseau et l’érotisme végétal de la tradition pastorale », E.J.J.R. 14-15, Musée J.-J. Rousseau – Montmorency, p. 23-50.

Berchtold, Jacques, « Rousseau au miroir. La composante narcissique du désir dans la Nouvelle Héloïse », Miroirs – Reflets, Esthétiques de la duplicité, sous la dir. de Peter André Bloch et Peter Snyder, Presses Universitaires de Strasbourg, 2003, p. 89-112.

Berchtold, Jacques, « Julie ou le Contre Armide, de Rousseau. Le procès du faux-brillant dans la Nouvelle Héloïse », La littérature et le brillant. Mélanges offerts à Pierre Malandain, éd. Anne Chamayou, Presses universitaires d’Artois, 2002, p. 105-138.

Buttler, Melissa, « Saint-Preux or the new “honnête homme” », Lectures de La Nouvelle Héloïse, éd. Ourida Mostefai, Ottawa, Association nord-américaine des Études Jean-Jacques Rousseau, 1993, p. 95-105.

Challandes, Laure, « D’Abélard à Julie : un héritage renversé », A.J.J.R., 44, 2002, p. 55-80.

Crogiez, Michèle, « L’éloge du vin chez Rousseau. Entre franchise et salubrité », Dix-huitième siècle, 29, 1997, p. 185-197.

Crogiez, Michèle, « Portrait de Rousseau en séducteur », Littérature et séduction. Mélanges en l’honneur de Laurent Versini, dir. Roger Marchal et François Moureau, Paris, Klincksieck, 1997, p. 545-551.

Delon, Michel, « “Fatal présent du ciel qu’une âme sensible”. Le succès d’une formule de Rousseau », E.J.J.R., 5, 1991, p. 53-64.

Erhard, Jean, « Le corps de Julie », R. Trousson (éd.), Thèmes et figures du siècle des Lumières. Mélanges offerts à Roger Mortier, Genève, Droz, 1980, p. 95-106.

Gilson, Étienne, « La Méthode de M. de Wolmar », Les idées et les lettres, Paris, Vrin, 1932.

Grosrichard, Alain, « L’air de Venise », Ornicar, 25, 1982, p. 11-137.

Grosrichard, Alain, « L’inoculation de l’amour », De l’amour, Paris, Flammarion, 1999, p. 15-80.

Habib, Claude, Le consentement amoureux, Paris, Hachette, 2001.

Habib, Claude, « Les lois de l’idylle. Amour, sexe et nature », Esprit, août 1997, p. 77-91.

Hochart, Patrick, « “ Le plus libre et le plus doux de tous les actes”, Lecture du livre V de l’Émile », Esprit, août 1997, p. 61-76.

Lalande, Françoise, Jean-Jacques Rousseau et le plaisir, Paris, Belfond, 1993.

Mat-Hasquin, Michèle, « Théâtre de J.-J. Rousseau : la genèse d’une vision du monde », Études sur le xviiie siècle, éd. Roland Mortier et Hervé Hasquin, éd. de l’université de Bruxelles, 5, 1978, p. 85-99.

Mobarek, Yasmina, De l’art de persuader à l’art de séduire. Rousseau, Diderot ; la vérité et ses mises en scènes épistolaires, Thèse de Doctorat (PHD), Yale University, 1996.

Rotureau, Christian, Jean-Jacques Rousseau, l’ordre et la volupté, thèse soutenue à l’Université de Paris III, 1985.

Schiefenbuch, Erna, « L’influence de Jean-Jacques Rousseau sur les beaux-arts en France », A.J.J.R. XIX, 1929-1930, p. 1-177.

Starobinski, Jean, « Accuser et séduire », Le Nouveau Commerce, 41, automne 1978, p. 21-36.

470

Plaisir et vérité

Berchtold, Jacques, « Vitam impendere vero. Dépense, dette et dédommagement : autour de la devise de Rousseau », Europe, 84, 930, octobre 2006, p. 141-160.

Crogiez, Michèle, Mensonge et sincérité dans deux œuvres romanesques de J.J. Rousseau : La Nouvelle Héloïse et l’Émile. Mémoire de Lettres classiques dirigé par René Pomeau, Paris IV, 1983.

Deprun, Jean, « Fontenelle, Helvétius, Rousseau et la casuistique du mensonge », Fontenelle, Actes du Colloque Fontenelle, Rouen, 1987, dir. Alain Niderst, Paris, PUF, 1989, p. 423-434.

Domenech, Jacques, « De la vérité à la fiction, de Plutarque au Tasse », Aspects du lyrisme du xvie siècle au xviiie siècle : Ronsard, Rousseau, Nerval, Actes du colloque de Nice du 5 et 6 décembre 1997, dir. M.-H. Cotoni, J. Rieu et J. M. Seillan, Publ. de la Faculté des Lettres de Nice, 1998, p. 119-136.

Escola, Marc, « Rousseau, juge d’Alceste. Généalogie d’un malentendu », Le malentendu. Généalogie du geste herméneutique, éd. par B. Clément et M. Escola, P., PUV, 2003.

Hoffmann, Paul, « Julie : une éthique de la mauvaise foi », Hommages à Suzanne Roth, Dijon, 1994, p. 71-83 ; repris dans son livre Corps et cœur dans la pensée des Lumières, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2000.

Knee, Philip, « Agir sur les cœurs : spectacle et duplicité chez Rousseau », Philosophiques, Montréal, 14, 2, automne 1987, p. 299-327.

Knee, Philip, « Sincérité et théâtralité », A.J.J.R., 46, p. 139-156.

Lavagetto, Mario. La cicatrice de Montaigne. Le mensonge dans la littérature. Essai, Paris, Gallimard, 1997 ; un chapitre est consacré à Rousseau.

Perrin, Jean-François, « Du droit de taire la vérité au mensonge magnanime. Sur quelques arrière-plans théoriques et littéraires de la “Quatrième promenade” », Littératures 37, automne 1997, p. 115-130.

Perrin, Jean-François, « J.-J. Rousseau : l’évidence intérieure et l’accent passionné », Éloquence et vérité intérieure, dir. Carole Dornier et Jean Siess, Paris, Champion, 2002.

Séité, Yannick, « Sur deux rapports à la vérité », Diderot – Rousseau, un entretien à distance, dir. Franck Salaün, Paris, Desjonquères, 2006, p. 81-92.

Séité, Yannick, « Délices, délits, dénis, dilemmes de la fiction », Europe, LXXXIV, 930, oct 06, p. 106-127.

Villaverde, M. J., « “Vitam impendere vero”, de Juvénal à Rousseau », E.J.J.R., 4, 1990, p. 53-70.

Plaisir et moralité

Bernstein, John A., Shaftesbury, Rousseau and Kant : an introduction to the conflict between aesthetic and moral values in modern thought, Madison, Fairleigh Dickinson UP, 1980.

Block, C. Joël, « La Lettre à d’Alembert sur les spectacles : production textuelle et corruption des mœurs » dans J.-J. R. et la société du xviiie siècle, Ottawa, 1981, p. 151-156.

Buffat, Marc, édition, présentation et notes de la Lettre à d’Alembert, Paris, G.F., 2003.

Bourquin, Louis, « La controverse sur la comédie au xviiie siècle et la Lettre à d’Alembert sur les spectacles », R.H.L.F., XXVI, 1919, p. 43-86 ; p. 555-576 ; XXVII, 1920, p. 548-570 ; XXVIII, 1921, p. 549-574.

Krief, Huguette, « Vauvenargue, Marivaux, Rousseau. Regards de moralistes sur les gens de lettres », Le pauvre diable. Destins de l’homme de lettres au xviiie siècle, actes du colloque internat. de Saint-Etienne, sept. 2005, Saint-Etienne, Publications de l’université de Saint-Etienne, p. 287-298

Lefevre, Philippe, Les pouvoirs de la parole, l’Eglise et Rousseau, 1762-1848, Paris, Cerf, 1992.

Moffat, Margaret, M., Rousseau et la querelle du théâtre au xviiie siècle, Paris, éd. de Boccard, 1930 ; Genève, Slatkine Reprints, 1970.

471

Moffat, Margaret, La controverse sur la moralité du théâtre après la Lettre à d’Alembert de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Boccard, 1962.

Walz, Matthias, « Die Verführung durch die Tugend » [« La séduction par la vertu »], in Ordnung der Namen. Die Entstehung des Moderne : Rousseau, Proust, Satre, Francfort-sur-le Main, Fischer, 1993, p. 208-214.

Intertextes et influences

Barland, Yves-Paul, L’influence des pensées newtonnienne et leibnizienne sur la pensée politique de J.-J. Rousseau : Rousseau pluraliste ?, PhD, Boulder, University of Colorado, 1980.

Benedetto, Luigi Foscolo, « Jean-Jacques Rousseau e Toquato Tasso », Uomini e tempi, pagine varie di critica e storia (Milan-Naples, Ricciardi), 1953, p. 217-238.

Berchtold, Jacques, « Jean-Jacques dans le taureau de Phalaris : mythologisation du moi-victime et modèles d’identités dans Rousseau juge de Jean-Jacques. », Antiquitates Renatae : deutsche une französische Beiträge zur Wirkung der Antike in der europäischen Literatur, dir. Verena Ehrich-Haefeli et al., Königshausen & Neumann.

Brix, Michel, « La Nouvelle Héloïse et l’“Éros platonicien” », A.J.J.R., 44, 2002, p. 25-43.

Busset, Jean-Luc, « Rousseau lecteur d’Ovide, de Montaigne et de La Fontaine », French Studies Bulletin 56, automne 1995, p. 18 sq.

Cossy, Valérie, « Des “moral difficulties” chez Madame Sinclair », A.J.J.R., 44, p. 271-315.

Destain, Christian, « Rousseau devant Leibniz : du “mal” à l’harmonie et de l’ordre divin à l’ordre politique », Jean-Jacques Rousseau et la lecture, éd. Tanguy L’Aminot, Oxford, The Voltaire Foundation, 1999, p. 142-157.

Domenech, « Saint-Preux et Julie lecteurs du Tasse : connivence érotique et spiritualité amoureuse dans La Nouvelle Héloïse (Quand Rousseau « se fait un rempart du Tasse » dans La Nouvelle Héloïse), A.J.J.R., 44, 2002, p. 119-147.

Fries, Thomas, Dialog der Auflklärung : Shaftesbury – Rousseau, Tübingen-Bâle, Francke, 1993.

Fleuret, Colette, Rousseau et Montaigne, Paris, Nizet, 1980.

Gouhier, Henri, « Les tentations platoniciennes de Jean-Jacques Rousseau », Les Méditations métaphysiques de Jean-Jacques Rousseau, Paris, 1984, p. 133-184.

Gouhier, Henri, « Socrate et Caton vus par Jean-Jacques », Studi Francesi, 13, 1968, p. 412-418.

Goyard-Favre, Simone, « Rousseau et les législateurs grecs », Diotima, 12, 1984, p. 17-28.

Hammann, Christine, « La “Vie” de Jean-Jacques Rousseau ou l’éternel retour du Tasse », R.H.L.F., 4, 2006, p. 859-883.

Hammann, Christine, « Rousseau citant Le Tasse ou les séductions de l’artifice », Dix-huitième siècle, 38, 2006, p. 511-528.

Jost, François, « Richardson, Rousseau et le roman épistolaire », CAIEF, 29, 1977, p. 173-185.

L’Aminot, Tanguy, dir., Jean-Jacques Rousseau et la lecture, Studies on Voltaire and the Eighteen Century, 369, Oxford, Voltaire Foundation, 1999.

Launay, Michel, « Jean-Jacques Rousseau dans la sphère d’influence platonicienne », Approches des Lumières, Mélanges offerts à Jean Fabre, Paris, 1974, p. 283-294.

Malcolm, Jack, « On state of nature : Mandeville and Rousseau », Journal of the History of Ideas, 39, 1, 1978, p. 119-124.

Millet, Louis, « Le Platonisme de Rousseau », Revue de l’enseignement philosophique, juin-juillet 1967, p. 1-11.

Moreau, Joseph, « Rousseau platonicien », Revue de théologie et de philosophie, 1978, p. 323-341.

Mouze, Létitia, « Discours poétique et discours politique chez Platon et Rousseau », Littératures classiques, 37, automne 1999, p. 21-32.

Neraudeau, Jean-Pierre, dir., L’Autorité de Cicéron de l’Antiquité au xviiie siècle, Orléans, Paradigmes, 1993.

472

Pire, Georges, « Du bon Plutarque au citoyen de Genève », Revue de Littérature Comparée, 1958, p. 510-547.

Pire, Georges, « De l’influence de Sénèque sur les théories pédagogiques de J.-J. Rousseau », A.J.J.R., 33, 1953-1955, p. 57-92.

Richebourg, Margueritte, Essai sur les lectures de Rousseau, Genève, Jullien, 1934.

Santino, Caramella, « Leibniz e R. », Archivio di Filosofia, 16, 1, 1947, p. 15-18.

Silverstone, M. J., « Rousseau’s Plato », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, Oxford, 116, 1973, p. 235-249.

Srabian de Fabry, Anne « L’imitation de saint Paul ou les vies parallèles de saint Paul et de Jean-Jacques », Rousseau et Voltaire en 1978, Actes du Colloque international de Nice (Juin 1978), Genève, Slatkine, 1981, p. 89-106.

Starobinski, Jean, « L’imitation du Tasse », A.J.J.R., 40, 1992, p. 265-288.

Starobinski, Jean, « Le Tasse traduit par Rousseau, Cinquante-deux strophes inédites », N.R.F., 461, juin 1991, p. 64-77.

Trousson, Raymond, Socrate devant Voltaire, Diderot et Rousseau : la conscience face au mythe, Paris, Minard, 1967.

Trousson, Raymond, « Grandeur et décadence de Socrate chez Jean-Jacques Rousseau », Studies on Voltaire, 58, 1967, p. 1659-1669.

Wells, Byron R., Clarissa and La Nouvelle Héloïse : dialectics of struggle with self and other, Ravenne, Longo, 1985.

Wells, Byron, « Julie, ou la nouvelle Clarisse », A.J.J.R., 44, p. 257-269.

Plaire à l’âge classique (plaisir et séduction)

Études générales sur le xviiie siècle français

Cassirer, Ernst, La philosophie des Lumières (1932), Paris, Fayard, 1990.

Coulet, Henri, Le roman jusqu’à la Révolution, Paris, Armand Colin, 1991.

Delon, Michel, L’idée d’énergie au tournant des Lumières, 1770-1820, Paris, PUF, 1988.

Démoris, René, Le roman à la première personne du classicisme aux Lumières, Paris, Droz, 2002.

Erhard, Jean, L’idée de nature en France dans la première moitié du xviiie siècle, Paris, S.E.V.P.E.N., 1963, rééd. Albin-Michel, 1994.

Erhard, Jean, L’invention littéraire au xviiisiècle : fictions, idées, société, Paris, PUF, 1997.

Goldzink, Jean, Les Lumières et l’idée de comique, Cahiers de Fontenay, ENS Fontenay-Saint Cloud, 1992.

Grosclaude, Pierre, La vie intellectuelle à Lyon dans la deuxième moitié du xviie siècle, Paris, A. Picard, 1933.

Gusdorf, Georges, Les principes de la pensée au siècle des lumières, Paris, Payot, 1971.

Hazard, Paul, La crise de la pensée européenne 1680-1715, Paris, Fayard, 1961.

Hoffmann, Paul, Corps et cœur dans la pensée des Lumières, Presses Universitaires de Strasbourg, 2000.

Lanson, Gustave, « Origines des premières manifestations de l’esprit philosophique dans la littérature française de 1675 à 1748 », Revue des cours et conférences, déc. 1907 – avril 1910.

Lotterie, Florence, Littérature et sensibilité, Paris, Ellipses, 1998.

Mauzi, Robert, L’idée du bonheur dans la littérature et la pensée française au xviiie siècle, Albin Michel, 1979 (rééd. 1994).

Mauzi, Robert et Menant, Sylvain, Le xviiie siècle, Paris, Arthaud, 1984.

May, Georges, Le dilemme du roman au xviiie siècle, étude sur les rapports du roman et de la critique (1715-1761), Princeton et Paris, PUF, 1963.

Munteano, Basil, Constantes dialectiques en littérature et en histoire, Paris, Didier, 1967, p. 219-233 (et en particulier : « L’éternel débat de la raison et du cœur »).

473

Mornet, Daniel, Les origines intellectuelles de la Révolution française 1715-1789 [1933], Paris, Colin, 1967.

Mornet, Roland, L’originalité, une nouvelle catégorie esthétique au siècle des Lumières, Paris, Droz, 1982.

Mornet, Roland, Clartés et ombres du siècle des Lumières, Genève, Droz, 1969.

Pomeau René, et Erhard, Jean, Histoire de la littérature française, Paris, Arthaud, 1994, rééd, Flammarion, 1998.

Rustin, Jacques, Le vice à la mode, étude sur le roman français de la première partie du xviiie siècle, Paris, Ophrys, 1979.

Rustin, Jacques, « Mensonge et vérité dans le roman français du xviiie siècle », R.H.L.F., 1, 1969, p. 13-18.

Saint-Amand, Pierre, Séduire ou la passion des lumières, Paris, Méridiens-Klincksieck, 1987.

Sermain, Jean-Paul, Métafictions 1670-1730. La réflexivité dans la littérature, Paris, Champion, 2002.

Sermain, Jean-Paul, Rhétorique et roman au dix-huitième siècle, L’exemple de Prévost et de Marivaux (1728-1742), Oxford, The Voltaire Foundation, 1985.

Starobinski, Jean, Le remède dans le mal. Critique et légitimation de l’artifice à l’âge des Lumières, Paris, Gallimard, 1989.

Van Delft, Louis, Littérature et anthropologie : nature humaine et caractère à l’âge classique, Paris, PUF, 1993.

Vissiere, Jean-Louis, La secte des empoisonneurs. Polémiques autour de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, Aix en Provence, Publications de l’Université de Provence, 1993.

Plaisir, plaisirs et esthétique

Becq, Annie, Genèse de l’esthétique française moderne 1680-1814, Paris, Albin Michel, 1984.

Bray, René, La formation de la doctrine classique en France, Paris, Nizet, 1963.

Bury, Emmanuel, L’esthétique de La Fontaine, Paris, Sedes, 1996.

Chantalat, Claude, À la recherche du goût classique, Paris, Klincksieck, 1992.

Chézaud, Patrick et alii, « Idées survenantes et principe de plaisir, ou petite théorie du plaisir des sens », L’art de plaire : esthétique, plaisir, représentation, Saint-Pierre-de-Salerne, Monfort, 2006, p. 25-38.

Cometti, Jean-Pierre, « L’hédonisme esthétique et ses impasses », L’art de plaire : esthétique, plaisir, représentation, Saint-Pierre-de-Salerne, Monfort, 2006, p. 39-59.

Dandrey, Patrick, « Les deux esthétiques du classicisme français », Qu’est-ce qu’un classique ? dir. A. Viala, Littératures classiques, no 19 (Automne 1993), p. 145-170.

Dandrey, Patrick, La fabrique des Fables. Essai sur la poétique de La Fontaine, Paris, Klincksieck, 1992, réed. 2010.

Dandrey, Patrick, La Fontaine : l’abeille et le papillon, Paris, ADPF, 1995.

Dandrey, Patrick, La Fontaine ou les métamorphoses d’Orphée, Paris, Gallimard, 1995.

Dandrey, Patrick, Molière ou l’esthétique du ridicule, Paris, Klincksieck, 1992.

Demoris, René, Chardin, la chair et l’objet, Paris, A. Biro, 1991.

Demoris, René, « Chardin et la nature morte : pouvoirs illégitimes ? », Topique, 53, 1994, p. 29-29.

Denis, Delphine, La Muse galante. Poétique de la conversation dans l’œuvre de Madeleine de Scudéry, Paris, Honoré Champion, 1997.

Forestier, Georges, Passions tragiques et règles classiques. Essai sur la tragédie française, Paris, PUF, 2003.

Frantz, Pierre et Sandrier, Alain, dir., Les états du plaisir : penser et dire les plaisirs au xviiie siècle, Littérales, 30, 2002.

474

Fumaroli, Marc, Le genre des genres littéraires français. La conversation, Oxford, Clarendon Press, 1992.

Gheeraert, Tony, « La catharsis impensable : la passion dans la théorie classique de la tragédie et sa mise en cause par les moralistes augustiniens », Études Épistémè, 1, 2002, p. 104-140.

Genetiot, Alain, Poétique du loisir mondain de Voiture à La Fontaine, Paris, Champion, 1997.

Genetiot, Alain, L’art de plaire : esthétique, plaisir, représentation, dir. Patrick Chézaud, Lawrence Gasquet, Ronald Shusterman, Saint-Pierre-de-Salerne, Monfort, 2006.

Hartmann, Pierre, Le Contrat et la séduction. Essai sur l’intersubjectivité amoureuse dans le roman des Lumières, Thèse de doctorat d’État, dir. Robert Mauzi, Université de Paris IV, 26 septembre 1989.

Hoffmann Paul, La Femme dans la pensée des Lumières, Paris, Ophys,1977.

Lecercle, Jean-Jacques, « Les trois plaisirs de la langue », L’art de plaire : esthétique, plaisir, représentation, p. 81-97.

Lontrade, Agnès, Le plaisir esthétique, naissance d’une notion, Paris, L’Harmattan, 2004.

Louvel, Liliane, « Car il y a plus d’une manière de plaire : jeu et feux de l’art », L’art de plaire : esthétique, plaisir, représentation, p. 213-227.

Marchal, Roger, et Moureau, François, Littérature et séduction, Mélanges en l’honneur de Laurent Versini, Paris, Klincksieck, 1997.

Michel, Alain, La parole et la beauté, Rhétorique et esthétique dans la tradition occidentale, Belles Lettres, 1982, rééd. Albin Michel, 1994.

Michel, Alain, Rhétorique et philosophie chez Cicéron, Essai sur les fondements philosophiques de l’art de persuader, Paris, Albin Michel, 1960.

Merlin, Hélène, « Où est le monstre ? Remarques sur l’esthétique de l’âge classique », Revue des Sciences Humaines de Lille, 188, 1982, p. 179-193.

Morel, Jacques, « Médiocrité et perfection dans la France du xviie siècle », R.H.L.F., 1969, p. 441-450.

Mornet, Daniel, « La question des règles au xviiie siècle », R.H.L.F., XXI, 1914, p. 241-268 et 592-617.

Munch, Le pluriel du beau. Genèse du relativisme esthétique en littérature. Du singulier au pluriel, Metz, éd. du Centre de recherche Littérature et spiritualité, 1991.

Naves, Raymond, Le goût de Voltaire, Paris, Garnier, 1938 ; Slatkine reprints, Genève, 1967.

Popelard, Marie-Dominique, « L’art de plaire et le goût de vivre », L’art de plaire : esthétique, plaisir, représentation, dir. Patrick Chézaud, Lawrence Gascquet, Ronald Shusterman, Paris, Monfort, 2006, p. 51-59.

Sermain, Jean-Paul, « Le code du bon goût (1725-1750) », dans Fumaroli, Marc (éd.), Histoire de la rhétorique dans l’Europe moderne. 1450-1950, Paris, PUF, 1999.

Simon, Pierre-Henri, « Le “je ne sais quoi” devant la raison classique », Cahiers de l’association internationale des études françaises, 11, 1959, p. 109-117.

Shusterman, Ronald, « Art de plaire ou foire aux plaisirs ? Des manèges et des œuvres », L’art de plaire, esthétique, plaisir, représentation, p. 7-23.

Sticker-Metral, Charles-Olivier, Narcisse contrarié : l’amour-propre dans le discours moral en France 1650-1715, Paris, Champion, 2007.

Sweetser, Marie-Odile, « Les épîtres dédicatoires des Fables ou la Fontaine et l’art de plaire », Littératures Classiques, 18, printemps 1993, p. 267-285.

Viala, Alain, dir., Qu’est-ce qu’un classique ?, Littératures classiques, 19, 1993.

Rhétorique et persuasion

Blanco, Mercedes, Les rhétoriques de la pointe. Baltasar Gracian et le conceptisme en Europe, Paris, Champion, 1992.

Charles, Michel, Rhétorique de la lecture, Paris, Seuil, 1977.

475

France, Peter, Racine’s rhetoric, Oxford, Clarendon Press, 1965.

Fumaroli, Marc, L’âge de l’éloquence, Rhétorique et « res literaria » de la Renaissance au seuil de l’époque classique, Genève, Droz, 1984.

Jaouen, Françoise, De l’art de plaire en petits morceaux, Pascal, La Rochefoucauld, La Bruyère, Saint-Denis, PUV, 1996.

Kibedi Varga, Aaron, Rhétorique et littérature, Paris, Didier, 1970.

Mathieu-Castellani, Gisèle, La rhétorique des passions, Paris, PUF, 2000.

Sermain, Jean-Paul, Rhétorique et roman au xviiie siècle, Oxford, The Voltaire Foundation, 1985.

Sermain, Jean-Paul, « La conversation au xviiie siècle : un théâtre pour les Lumières ? », Convivialité et politesse. Du gigot, des mots et autres savoir-vivre, éd. A. Montandon, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 1993, p. 105-130.

Sermain, Jean-Paul, « Dialogue et supposition chez E.S. de Gamaches », Histoire Épistémologie Langage, 8 (2e fascicule), 1988, p. 121-133.

Starobinski, Jean, « Éloquence antique, éloquence future : aspects d’un lieu commun d’Ancien Régime » dans The Political Culture of the Old Regime, dir. K. M. Baker, Oxford, Pergamon Press, 1987, p. 311-329.

Politesse et civilité

Bury, Emmanuel, Littérature et politesse. L’invention de l’honnête homme (1580-1750), Paris, PUF, 1996.

Bury, Emmanuel, « Civiliser la personne ou instituer le personnage ? Les deux versants de la politesse selon les théoriciens français du xviie siècle », Étiquette et politesse, dir. Alain Montandon, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires de Clermont-Ferrand, 1992, p. 125-138.

Bury, Emmanuel, « A la recherche d’une synthèse française, l’honnêteté et ses sources », Pour une histoire des traités de savoir-vivre en Europe, dir. Alain Montandon, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires de Clermont-Ferrand, 1994, p. 179-214.

Bury, Emmanuel, « Paideia et honnêteté. Les archétypes antiques de la civilité », Convivialité et politesse, dir. Alain Montandon, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires de Clermont-Ferrand, 1993, p. 27-47.

Delon, Michel, Le savoir-vivre libertin, Paris, Hachette, 2000.

Dens, Jean-Pierre, L’honnête homme et la critique du goût. Esthétique et société au xviiie siècle, Lexington, French Forum, 1981.

Ellias, Norbert, La civilisation des mœurs, Paris, Calmann-Lévy, 1974.

Ellias, Norbert, La dynamique de l’Occident, Paris, Calmann-Lévy, 1975.

Ellias, Norbert, La société de Cour, Paris, Calmann-Lévy, 1974.

Genetiot, Alain, Poétique du loisir mondain de Voiture à La Fontaine, Paris, Champion, 1997.

Habib, Claude, La galanterie française, Paris, Gallimard, 2006.

Haroche-Bouzinac, Geneviève, « Plaire par sa conversation. La pratique d’un moraliste : François Paradis de Moncrif dans ses Essais sur les moyens et la nécessité de plaire (1738) », Rhétorique et pragmatique historique. Politesse et idéologie, Louvain, Peeters, 2000, p. 279-291.

Hartmann, Pierre, « Éducation et aliénation dans Les Égarements du cœur et de l’esprit », R.H.L.F, XCVI, p. 71-97.

Hellegouarch, Jacqueline, L’esprit de société, Cercles et salons parisiens au xviiie siècle, Paris, Garnier, 2000.

Montandon, Alain (dir.), L’honnête homme et le dandy, Études littéraires françaises, dir. d’Alain Montandon, G. Narr, Tübingen, 1993.

Montandon, Alain (dir.), Dictionnaire raisonné de la politesse et du savoir-vivre, Paris, Seuil, 1995.

Montandon, Alain (dir.), Pour une histoire des traités de savoir-vivre en Europe, Clermont-Ferrand, Publications de l’Université de Clermont-Ferrand, 1994.

476

Magendie, Maurice, La politesse mondaine et les théories de l’honnêteté en France au xviie siècle, Paris, PUF, 1925.

Marchal, Roger et Moureau, François, dir., Littérature et séduction. Mélanges en l’honneur de Laurent Versini, Paris, Klincksieck, 1997.

Marie, Georges, « L’enjeu européen du discours de flatterie », Dix-huitième siècle, 25, 1993, p. 251-263.

Matuci, Mario, « De la vanité à la coquetterie », Marivaux d’hier et d’aujourd’hui, éd. H. Coulet [et al.], Paris, éd. CNRS, 1991, p. 65-72.

Mesnard, Jean, « Le Misanthrope, mise en question de l’art de plaire », R.H.L.F., 1972, p. 863-889, repris dans son ouvrage La Culture du xviie siècle, Enquêtes et synthèses, Paris, PUF, 1992, p. 520-545.

Parmentier, Bérengère, « Arts de parler, arts de faire, arts de plaire : la publication des normes éthiques au xviie siècle », Littératures Classiques, 37, printemps 1999, p. 267-285.

Picard, Roger, Les salons littéraires et la société française (1610-1789), New-York, Brentano’s, 1943.

Reichler, Claude, L’âge libertin, Paris, Minuit, 1987.

Rosso, Corrado, Les tambours de Santerre, Essais sur quelques éclipses des Lumières au xviiie siècle, Pise / Paris, 1986.

Russo, Elena, La cour et la ville de la littérature classique aux Lumières, Paris, PUF, 2002.

Éthique du plaisir ; esthétique et morale

Armogathe, Jean-Robert, « L’otium est-il un péché ? », Le loisir lettré à l’âge classique, essais réunis par Marc Fumaroli [et al.], Paris, Droz, 1996, p. 285-286.

Delon, Michel, « La mort du gladiateur : un débat esthétique et moral au siècle des Lumières », Paris, Presses de l’Ecole normale supérieure, 1993, p. 163-173, repris dans Leibzeichen. Körper-bilder, Rhetorik und Anthropologie im 18. Jahrhunert, Würzburg, Königshausen u. Neumann, 1993, p. 185-196.

Derrida, Jacques, « La Pharmacie de Platon », Tel Quel, 32 et 33, 1968 ; rééd. in Le Phèdre de Platon, trad. Luc Brisson, Paris, Seuil, 1972, p. 257-387.

Fumaroli, Marc, « La querelle de la moralité au théâtre », Bulletin de la Société Française de philosophie, juill-sept. 1990, p. 65-97.

Kem, Judith, Plaire et instruire, Essays in Sixteenth – and Seventeenth-Century French Literature in Honor of George B. Daniel, Jr., New York, Peter Lang, 1993.

Kintzler, Catherine, « Esthétique et Morale », Magasine Littéraire, 357, 1997.

Léoni, Sylviane, Le poison et le remède. Théâtre, morale et rhétorique en France et en Italie, 1694-1758, Oxford, Voltaire foundation, 1998.

Léoni, Sylviane, Le masque et la plume. Discours contre le théâtre, de Bossuet à Rousseau, Ferrare, Annales de l’Université de Ferrare, 1992.

Piemme, Jean-Marie, « L’utile dulci ou la convergence des nécessités », Revue d’histoire du théâtre, 2, 1969, p. 118-133.

Piejus, Anne, dir., Plaire et instruire : le spectacle dans les collèges de l’Ancien Régime, Actes du colloque de Paris, 17-19 novembre 2005, Rennes, Presses univ. de Rennes, 2007.

Thirouin, Laurent, L’aveuglement salutaire : réquisitoire contre le théâtre dans la France classique, Paris, Champion, 1997.

Classicisme et modernité : littérature et déplaisir ; absolu littéraire

Alfandary, Isabelle, « Quand le plaisir manque à l’œuvre : le modernisme est-il un art de déplaire ? », L’art de plaire : esthétique, plaisir, représentation, éd. cit., p. 313-327.

Baudelaire, Charles, Écrits esthétiques, Classiques Garnier, 1998.

477

Barthes, Roland, Le Plaisir du texte, Paris, Seuil, 1973.

Bataille, Georges, L’Expérience intérieure, Paris, Gallimard, 1943.

Bataille, Georges, La Part maudite, Paris, Minuit, 1980.

Blanchot, Maurice, Le Livre à venir, Paris, Gallimard, 1959.

Blanchot, Maurice, La Part du feu, Paris, Gallimard, 1949.

Blanchot, Maurice, Lautréamont et Sade, Paris, Minuit, 1980.

Lacoue-Labarthe Philippe, et Nancy, Lean-Luc, L’Absolu littéraire, théorie de la littérature du romantisme allemand, Paris, Seuil, 1978.

L’écrivain et son public

Statut de l’écrivain et « stratégie du succès »

Bénichou, Paul, Le sacre de l’écrivain 1750-1830, Essai sur l’avènement d’un pouvoir spirituel laïc dans la France moderne, Paris, Corti, 1973.

Berchtold, Jacques et Lucken, Christopher (dir.), L’orgueil de la littérature : autour de Roger Dragonetti, Genève, Droz, 1999.

Blanchot, Maurice, L’espace littéraire, Paris, Gallimard, 1955.

Bourdieu, Pierre, La distinction. Critique sociale du jugement, Paris, Minuit, 1979.

Bourdieu, Pierre, Les règles de l’art. Genèse et structuration du champ littéraire, Paris, Seuil, 1992.

Brissette, Pascal, La malédiction littéraire, Du poète crotté au génie malheureux, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2005.

Couturier, Maurice, La figure de l’auteur, Paris, Seuil, 1985.

Faudemay, Alain, La distinction à l’âge classique, émules et enjeux, Paris, Champion, 1991.

Forestier, Georges, « Le classicisme de Molière ou la quête de la reconnaissance littéraire », L’information littéraire, 42, 1990, p. 17-20.

Fumaroli, Marc, Héros et orateurs, rhétorique et dramaturgie cornéliennes, Genève, Droz, 1996.

Fumaroli, Marc, La diplomatie de l’esprit de Montaigne à La Fontaine, Paris, Gallimard, 2002.

Fumaroli, Marc, Le poète et le Roi, Jean de La Fontaine et son siècle, Paris, Le Fallois, 1997.

Gaulin, Michel, Le concept d’homme de lettres, en France, à l’époque de l’Encyclopédie, New York and London, Garland, 1991.

Fumaroli, Marc (et Oster Daniel), Gens de lettres, écrivains et bohèmes. L’imaginaire littéraire, 1630-1900, Paris, Minerve, 1992.

Fumaroli, Marc, « Aventures des imaginaires de la dissidence et de la marginalité de Rousseau à Jean-Paul Marat », Tangence, 57, mai 1998, p. 12-22.

Fumaroli, Marc, « De l’Encylopédie de Diderot et de d’Alembert à l’Encyclopédie méthodique. Figures de la philosophie, du combat des Lumière et des stratégies du philosophe », Philosophes, écrivains et lecteurs en Europe au xviiie siècle, dir. D. Masseau, Presses universitaires de Valenciennes, 1995, p. 41-49.

Jouhaud, Christian, Les pouvoirs de la littérature, histoire d’un paradoxe, Paris, Gallimard, 2000, p. 97-150.

Lafarge, Claude, La valeur littéraire. Figuration littéraire et usages sociaux, Paris, Fayard, 1983.

Leclerc, Gérard, Histoire de l’autorité, l’assignation des énoncés culturels et la généalogie de la croyance, Paris, PUF, 1996.

Pomeau, René, Voltaire en son temps, Oxford, The Voltaire Foundation, 1985.

Viala, Alain, Naissance de l’écrivain. Sociologie de la littérature à l’âge classique, Paris, Minuit, 1985.

478

Lecture et lecteurs au xviiie siècle

– Études générales sur la réception

Bakhtine, Michael, The dialogic imagination, Austin, University of Texas, 1994.

Booth, Wayne C., The Rhetoric of fiction (1961), Chicago, The University of Chicago Press, 1983.

Charles, Michel, Rhétorique de la lecture, Paris, Seuil, 1977.

Eco, Umberto, Lector in fabula, le rôle du lecteur ou la coopération interprétative dans les textes narratifs, Paris, Grasset, 1979, rééd. 1958.

Eco, Umberto, L’œuvre ouverte, tr. fr. Paris, Seuil, 1965.

Iser, Wolfgang, L’acte de lecture : théorie de l’effet esthétique, trad. Evelyne Sznycer, Bruxelles, Mardaga, 1985.

Jauss, Hans Robert, Pour une esthétique de la réception, trad. de l’alld par Claude Maillard, Paris, Gallimard, 1978.

Montandon, Alain (dir.), Le lecteur et la lecture dans l’œuvre, Clermont Ferrand, Publication de la Faculté de Lettres de Clermont Ferrand, 1982.

Rousset, Jean, Le lecteur intime, Paris, Corti, 1986.

Slatoff, Walter, With respect to readers : dimensions of literary response, Ithaca, Cornell HP, 1970.

Suleiman, Susan et Crossman, Inge (dir.), The Reader in the Text : Essays on Audience and Interpretation, Princeton, Princeton HP, 1980.

– Lecture et lecteurs au xviiie siècle

Chartier, Roger, Lectures et lecteurs dans la France d’Ancien Régime, Paris, Seuil, 1982.

Chartier, Roger (dir.), Pratiques de la lecture, Marseille, Rivages, 1985.

Chartier, Roger, « Peut-on parler de révolution de la lecture au xviiie siècle ? », S.V.E.C., 347, 1997, p. 731-734.

Chartier, Roger et alii (dir.), Histoire de la lecture, Un bilan des recherches, Paris, éditions de la Maison des Sciences de l’homme, 1995.

Chartier, Roger, « Les pratiques de l’écrit », Histoire de la vie privée, vol. 3, De la Renaissance aux Lumières, dir. Philippe Aries et Georges Duby, Paris, Seuil, 1986.

Chartier, Roger, L’ordre des livres. Lecteurs, auteurs, bibliothèques en Europe entre xvie et xviiie siècle, Aix-en-Provence, Alinéa, 1992.

Chartier, Roger, « Du livre au lire », Pratiques de la lecture, dir. R. Chartier, Paris, Rivages, 1985 ; Payot, 1993, p. 79-113.

Chartier, Roger, « Distinction et divulgation, la civilité et ses livres », Lectures et lecteurs dans la France d’Ancien Régime.

Chartier, Roger, Au bord de la falaise. L’histoire entre certitudes et inquiétude, Paris, Albin Michel, 1998.

Chartier, Roger, « Histoire et littérature », Au bord de la falaise, p. 269-287.

Chartier, Roger, Culture écrite et société. L’ordre des livres (xive-xviiie siècle), Paris, Albin Michel, 1996.

Chartier, Roger [et Martin, Henri.-Jean.] (dir.), Histoire de l’édition française, 4 vol., 1982-1986 ; voir en particulier vol. 2, Le livre triomphant, Paris, Promodis, 1984 ; rééd. Paris, Fayard, 1989.

Darnton, Robert, Bohème littéraire et Révolution : le monde des livres au xviiie siècle, Paris, Seuil, 1983.

Darnton, Robert, Gens de lettres, gens du livre, Paris, Odile Jacob, 1992.

Darnton, Robert, L’aventure de l’« Encyclopédie ». Un best-seller au siècle des Lumières, tr. fr. Paris, Perrin, 1982.

479

Darnton, Robert, Édition et sédition. L’univers de la littérature clandestine au xviiie siècle, tr. fr. Paris, Gallimard 1991.

Darnton, Robert, « La lecture rousseauiste et un lecteur ordinaire au xviiie siècle », Pratiques de la lecture, éd. cit., p. 126-155.

Darnton, Robert, Le grand massacre des chats, Paris, Robert Laffont, 1985.

De Negroni, Barbara, Lectures interdites. Le travail des censeurs au xviiie siècle : 1723-1774, Paris, Albin Michel, 1995.

Duranton, Henri, (dir.), Le pauvre diable. Destins de l’homme de lettres au xviiie siècle, Actes du colloque internat. de Saint-Etienne, sept. 2005, Saint-Etienne, Publications de l’université de Saint-Etienne, 2006.

Escarpit, Robert, La révolution du livre, Paris, PUF, 1965.

Ferrand, Nathalie, Livre et lecture dans les romans français du xviiie siècle, Paris, PUF, 2002.

Furet, François (dir.), Livres et lecteurs dans la France du xviiie siècle, Paris, Mouton, 1965-1970.

Goulemot, Jean-Marie, Ces livres qu’on ne lit que d’une main, lecture et lecteurs de romans pornographiques au xviiie siècle, Paris, Minerve, 1991.

Goulemot, Jean-Marie, « Auteur, lecteur et écriture dans la deuxième moitié du dix-huitième siècle », Textuel, 22, 1989, p. 56-66.

Lough, John, L’écrivain et son public, commerce du livre et commerce des idées en France du Moyen-Age à nos jours, tr. fr., Paris, Le Chemin Vert, 1987.

Labrosse, Claude, Lire au xviiie siècle. La Nouvelle Héloïse et ses lecteurs, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1985.

Martin, Henri-Jean, Le livre français sous l’Ancien Régime, Paris, Promodis, 1987.

Masseau, Didier, « Quelques points théoriques sur le roman au xviiie siècle : formes narratives et pratiques de lecture », L’épreuve du lecteur. Livres et lectures dans le roman d’Ancien Régime, dir. Jan Herman et Paul Pelckmans, Louvain-Paris, Peeters, 1995, p. 164-173.

Masseau, Didier (dir.), Philosophes, écrivains et lecteurs en Europe au xviiie siècle, Valenciennes, Presses universitaires de Valenciennes, 1995, p. 41-49.

Rousset, Jean, Le lecteur intime, de Balzac au journal, Paris, Corti, 1986.

Seite, Yannick, « Pour une histoire littéraire du livre », Dix-huitième siècle, 30, Paris, PUF, 1998, p. 67-86.

Strauss, Leo, La Persécution et l’art d’écrire (1952), Paris, Gallimard, 2009.

Public et opinion publique au xviiie siècle

Angelet, Christian, « Le préfacier-lecteur : de l’impartialité à l’identification », Jan Herman et Paul Pelckmans (édit.), L’épreuve du lecteur. Livres et lectures dans le roman d’Ancien Régime. Actes du VIIIcolloque de la Société d’analyse de la topique romanesque – Louvain-Anvers, 19-21 mai 1994, Louvain-Paris, Éditions Peeters, coll. « Bibliothèque de l’information grammaticale », 31, 1995, p. 361-366.

Auerbach, Eric, « La Cour et la Ville » (art. premièrement publié sous le titre : « Das französiche Publikupm des 17. Jahrhundert », 1933), Le culte des passions, Paris, Macula, 1998.

Bahner, Werner, « Le mot et la notion de peuple dans l’œuvre de Rousseau », dans Studies on Voltaire and the Eighteen Century, 55, 1967.

Baker, Keith, Michael, « Public Opinion as Political Invention », Inventing the French Revolution, Cambridge University Press, 1989.

Baker, Keith, Michael, Au tribunal de l’opinion, Essais sur l’imaginaire politique au xviiie siècle, Paris, Payot, 1993.

Chambat, Pierre, « La place du spectateur. De Rousseau aux “reality shows” », Esprit, 88, 1993, p. 54-81.

Crow, Thomas, La peinture et son public à Paris au xviiie siècle, Paris, Macula, 2000 (Painters and public life in the eighteenth century, Yale University, 1985).

480

Chartier, Roger, « Espace public et opinion publique », Les origines culturelles de la Révolution française, Paris, Seuil, 1990 (rééd. 2000), p. 37-60.

Démoris, René, et Ferran, Florence, La peinture en procès, L’invention de la critique d’art au siècle des Lumières, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2001.

Dornier, Carole, « Opinion et public dans les Considérations sur les mœurs de Duclos », Dix-Huitième siècle, 28, 1984, p. 121-137.

Farge, Arlette, Dire et mal dire, l’opinion publique au xviiie siècle, Paris, Seuil, 1992.

Favre, Jean, « L’article “Peuple”, de l’Encyclopédie et le couple Coyer-Jaucourt », Images du peuple au xviiie siècle, Édisud, Aix-en-Provence, Armand Colin, 1973, p. 11-24.

Fort, Bernadette, « Théorie du public et critique d’art : de Félibien à Lefébure », Transactions of the Seventh International Congress of the Enlightenment, Oxford, The Voltaire Foundation, 1989, p. 1485-1488.

Fried, Michael, La place du spectateur. Esthétique et origine de la peinture moderne, Paris, Gallimard, 1980.

Goggi, Gianluigi, « “Le mot civilisation” et ses domaines d’application, de 1757 à 1770 », Transactions of the Ninth International Congress of the Enlightenment, Münster, 23-29 juin 1995, S.V.E.C., Oxford, he Eighteenth Century, Oxford, 1996, p. 363-367.

Garnot, Benoît, Le peuple au siècle des Lumières, Échec d’un dressage culturel, Paris, Imago, 1990.

Grosperrin, Bernard, « Faut-il instruire le peuple ? La réponse des physiocrates », Cahiers d’histoire, 162, 1976, p. 157-169.

Gunn, Jeremy A. W., Queen of the World, opinion in the public life of France from the Renaissance to the Revolution, Oxford, The Voltaire foundation, 1995.

Habermas Jürgen, L’espace public : archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise, trad. Marc B. de Launey, Paris, Payot, 1978.

Hammann, Christine, « “Leurs Lumières nous gênent” » : misosophie du public mondain au siècle des Lumières, R.H.L.F., 1/ 2010 (Vol. 110), p. 3-18.

Herman, Jan, Kozul, Mladen et Kremer, Nathalie, Le Roman véritable : stratégies préfacielles au xviiie siècle, Oxford, S.V.E.C., 2008

Herman, Jan et Pelckman, Paul, dir., L’épreuve du lecteur. Lires et lectures dans le roman d’Ancien Régime, Actes du colloque de Louvain du 19-21 mai 1994, Louvain-Paris, Peeters, 1995.

Merlin-Kajman, Hélène, Public et littérature en France au xviie siècle, Paris, Les Belles Lettres, 1994.

Merlin-Kajman, Hélène, « Figures du public au dix-huitième siècle », Dix-huitième siècle, 23, Paris, PUF, 1991, p. 345-356.

Merlin-Kajman, Hélène, « La question de la destination : considérations théoriques », Éloge de l’adresse : actes du Colloque de l’Université d’Artois, 02-03 avril 1998, Arras, Artois Presses Université, coll. « Cahiers scientifiques de l’Université d’Artois », 14, 2000, p. 149-161.

Merlin-Kajman, Hélène, « La cour et la ville, ou la question du public au siècle de Luis XIV », Les Cahiers de Fontenay, 2e trimestre, 1983.

Merlin-Kajman, Hélène, « Langue et souveraineté en France au xviie siècle : la production autonome d’un corps de langage, Annales HSS, 2, mars-avril 1994 p. 369-394.

Merlin-Kajman, Hélène, « Paroles publiques et figures du public en France dans la première moitié du xviie siècle, Politix, 26, 1994, p. 51-66.

Merlin-Kajman, Hélène, « Un siècle classico-baroque », xviie siècle, 2004/2, p. 163-172.

Merlin-Kajman, Hélène, « Le Moi dans l’espace social, Métamorphoses du xviie siècle », L’invention de la société. Nominalisme politique et science sociale au xviiie siècle, dir. L. Kaufmann et J. Guilhaumou, Paris, éd. de l’EHESS, 2003, p. 23-43.

Ozouf, Mona, « Le concept d’opinion publique au xviiie siècle », L’homme régénéré : essais sur la Révolution française, Paris, Gallimard, 1989, p. 21-53.

Ravel, Jeffrey S., The contested parterre, public theater and french political culture, 1680-1791, Cornell University Press, Ithaca and London, 1999.

481

Reynie, Dominique, Le triomphe de l’opinion publique. L’espace public français du xvie au xxe siècle, Paris, Odile Jacob, 1998.

Roche, Daniel, « Peuple des mots, peuples de images : les représentations du peuple de l’Ancien Régime à la Révolution », Peuple, Plèbe, Populace. Idées, représentations, quotidien de l’Ancien Régime au temps des Girondains, Revue Française d’Histoire du Livre, 66-67, 1990, p. 15-32.

Veysman, Nicolas, Mise en scène de l’opinion publique dans la littérature des Lumières, Paris, Champion, 2004.

Ouvrages didactiques

Bibliographies et index

Ouvrages sur Rousseau

Brunet, Etienne, Index-concordance d’Émile ou De l’éducation, Genève, Slatkine, 1980.

Conlon, Pierre, M., Ouvrages français relatifs à Jean-Jacques Rousseau, 1751-1799, Bibliographie chronologique, Genève, Droz, 1981.

Coulet, Henri, « Bibliographie : J.J. Rousseau, La Nouvelle Héloïse », Bulletin de la Société française d’étude du xviiie siècle, 70, juillet 1989, p. 22-24.

Dent, Nicholas, A Rousseau Dictionnary, Oxford, Blackwell, 1992.

Fauconnier, Gilbert, Index-concordance de Julie ou la Nouvelle Héloïse, Genève, Slatkine, 1991.

Fauconnier, Gilbert, Le vocabulaire pédagogique de Jean-Jacques Rousseau, Genève, Slatkine, 1993.

Gilot, Michel et Sgard, Jean, Le vocabulaire du sentiment dans l’œuvre de Jean-Jacques Rousseau, Genève, Slatkine, 1981.

Givel, Jacqueline, Index de Rousseau juge de Jean-Jacques, Genève, Slatkine, 1993.

L’Aminot, Tanguy, et Kisaki, Kiyoji, Bibliographie mondiale des écrits relatifs à Jean-Jacques Rousseau, Montmorency, Musée Jean-Jacques Rousseau, 1989.

Roggerone, Guiseppe A., Bibliografia degli studi su Rousseau, 1941-1990, Lecce, Milella, 1992.

Trousson, Raymond et Eigeldinger, Frédéric, Dictionnaire de J-J. Rousseau, Paris, Champion, 1996.

Ouvrages généraux

Conlon, Pierre, Prélude au siècle des Lumières (1680-1715), Genève, Droz, 1970-1975 (6 vol.).

Conlon, Pierre, Le siècle des Lumières : bibliographie chronologique (1726-), Genève, Droz, 1983-.

Cioranescu, Alexandre, Bibliographie de la littérature française du xviiie siècle, Paris, CNRS (3 vol.).

Klapp, Otto, Klapp-Hermann, Astrid (dir.), Bibliographie der französischen Literatur-wissenschaft / Bibliographie d’histoire littéraire française, Frankfurt am Main, Klostermann, 1960-.

Mac Eachearn, Jo-Ann, Bibliography of the writings of Jean-Jacques Rousseau, Oxford, Voltaire Foundation, Taylor Institution, 1998 (2 vol.).

Montandon, Alain, Bibliographie des traités de savoir-vivre en Europe, du Moyen-Âge à nos jours, dir. d’Alain Montandon, Publications de l’Université de Clermont-Ferrand, 1995, 2 vol.

Rancœur, René, Bibliographie littéraire, Revue d’Histoire littéraire de la France, Paris, Armand Colin, 1953-.

482

Dictionnaires de langue latine et française

Dictionnaires modernes

Dubois, Jean, et Lagane, René, Dictionnaire du français classique, Paris, Larousse, 1992.

Littré, Paul-Émile, Dictionnaire de la langue française, 1877, Versailles, Encyclopedia Britannica France, 1996.

Rey, Alain (dir.), Dictionnaire historique de la langue française, Paris, Le Robert, 1992.

Dictionnaires du xviie et du xviiie siècle

Condillac, Etienne Bonnot de, Dictionnaire des synonymes, Œuvres philosophiques, Paris, PUF, 1951, vol. 3.

Dictionnaire de l’Académie françoise, Paris, Jean Baptiste Coignard, 1694.

Deuxième édition, Paris, J.-B. Coignard, 1718.

Troisième édition, Paris, J.-B. Coignard, 1740.

Quatrième édition, Paris, Vve de Bernard Brunet, 1762.

Dictionnaire universel françois et latin, vulgairement appelé dictionnaire de Trévoux, 1704 ; nv. éd. revue, corrigée et augmentée, Trévoux, Florentin Deleulne, 1721.

Dictionnaire universel françois et latin, Nouvelle édition corrigée, Libraires associés, 1752.

Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers par une société de gens de lettres, dir. Diderot et d’Alembert, Paris, Neuchâtel, 1751-1765, 17 vol.

Furetiere, Antoine, Dictionnaire universel contenant généralement tous les mots françois, La Haye – Rotterdam, Arnout et Reiner Leers, 1690.

[Jacquin, abbé Armand Saint-Pierre], Les Prejugés, Paris, Didot l’aîné, 1760.

Richelet, Pierre, Dictionnaire de la langue françoise ancienne et moderne, Genève, J. H. Widerhold, 1680 ; Genève, Slatkine reprint, 1970.