Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-4207-0
  • ISSN: 2258-1464
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4207-0.p.0447
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 14/10/2011
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
447

Bibliographie

ŒUVRES DE CASANOVA

Bibliographies

Childs, James Rives, Casanoviana. An Annotated World Bibliography of Jacques Casanova de Seingalt and of Works Concerning Him, Vienna, Nebehay, 1956.

Leeflang, Marco, Quick Reference Guide to Casanoviana Bibliography, Utrecht.

Pollio, Joseph, Bibliographie anecdotique et critique des œuvres de Jacques Casanova, Giraud-Badin, 1926.

Histoire de ma vie

Mémoires de J. Casanova écrits par lui-même, édition sous la direction de Raoul Vèze, La Sirène, 1924-1935, 12 t.

Histoire de ma vie, éd. Angelika Hübscher, Wiesbaden-Paris, Brockhaus-Plon, 1960-1962, 6 t.

Histoire de ma vie, éd. F. Lacassin, R. Laffont, coll. Bouquins, 1993, 3 t.

Œuvres publiées par Casanova (première parution)

Zoroastro, tragedia tradotta dal Francese, da rappresentarsi nel Reggio Elettoral Teatro di Dresda, dalla compagnia di comici italiani in attuale servizio di Sua Maesta nel carnavale dell’anno MDCCLII, Dresde, Nella Stamperia Regia per la Vedova Stöffel, 1752.

Camille Veronese, Anagramma : L’Amore se la vince. Madrigal, vers italiens publiés dans le Mercure de France, avril 1757, p. 171, suivis de réponses.

Confutazione della Storia del Governo veneto d’Amelot de le Houssaie, divisa in tre parte, Amsterdam [Lugano], Presso Pietro Mortier, 1769, 3 t. Le troisième tome porte un titre différent : Supplimento all’opera intitolata Confutazione della Storia del Governo veneto d’Amelot de la Houssaie.

Lana Caprina. Epistola di un licantropo indiritta a S. A. la Signora Principessa J. L. n. P. C., Ultima edizione, in nessun luogo, L’anno 10007007002 [Bologne, 1772].

L’Armonia, canzone di Giacomo Casanova, presentata alla Sig. Zanetta Pichelin Fauz, [Trieste, 1773], 8 p.

Applausi poetici dovuti dalla felice, inclita ed ossequiosa città di Trieste al merito sovragrande dell’Illustrissimo, ed eccellentissimo signore il signor conte Adolfo di Wagensberg […] et Al merito sovragrande di Sua Eccellenza il signor conte Adolfo di Wagensberg […], Trieste, Franc. Mattia Winkowitz, [1773], 14 p.

À l’occasion de la fête du glorieux Saint Adolphe dont porte le nom Son Excellence le comte de Wagensberg […], Trieste, 1773.

La Felicita di Trieste, cantata a tre voci […], Trieste, Francesco Matthia Winchowitz, 1774, 14 p.

448

Istoria delle turbolenze della Polonia dalla morte di Elisabetta Petrowna fino alla pace fra la Russia e la Porta ottomana in cui si trovano tutti gli avvenimenti cagioni della rivoluzione di quel regno, Goritz, Valerio de’Valeri, 1774, 3 t.

Dell’Iliade de Omero, tradotta in ottava rima da Giacomo Casanova Viniziano, Venezia, Modesto Fenzo, 1775-1778, 3 t.

Discorso all’orecchio di Monsieur Louis Goudar, Londra [Venise], en collaboration avec Antonio Piazza.

Scrutinio del libro Eloges de M. de Voltaire par différens auteurs, Venezia, Modesto Fenzo, 1779.

Opuscoli Miscellanei, Venezia, Modesto Fenzo, janvier-juillet 1780.

Lettere della nobil Donna Silvia Belegno alla nobil Donzella Laura Gussoni, Venezia, Modesto Fenzo [1780].

Le Messager de Thalie, Venise, octobre 1780 – janvier 1781.

Di aneddoti viniziani militari ed amorosi del secolo decimoquarto […], Venezia, Modesto Fenzo, 1782.

Nè amori, nè donne, ovvero la stalla ripulita […], Venezia, 1782.

Lettre historico-critique sur un fait connu dépendant d’une cause peu connue, Hambourg, 1784.

Exposition raisonnée du différent qui subsiste entre les deux républiques de Venise et d’Hollande, 1785.

Lettre à Messieurs Jean et Etienne L. contenant des observations sur le narré de l’affaire […] entre la République de Venise et celle de Hollande, 1785.

Supplément à l’exposition raisonnée du différent qui subsiste entre la République de Venise et celle de Hollande, 1785.

Soliloque d’un penseur, Prague, chez Jean Ferdinand noble de Schönfeld, imprimeur et libraire, Prague, 1786.

Histoire de ma fuite des prisons de la République de Venise qu’on appelle Les Plombs, écrite à Dux en Bohême l’année 1787, Leibzig, chez le noble de Shönfled, 1788 [Prague, 1787].

Icosameron ou Histoire d’Edouard et d’Elisabeth qui passèrent quatre vingts un ans chez les Mégamicres habitans aborigènes du Protocosme dans l’intérieur de notre globe, traduite de l’anglois par Jacques Casanova de Seingalt Vénitien, Prague, Imprimerie de l’école normale, 1788, 5 t.

Solution du problème déliaque démontrée par J. Casanova de Seingalt, Dresde, C. C. Meinhold, 1790.

Corollaire à la duplication de l’hexaèdre donnée à Dux en Bohême par J. Casanova de Seingalt [Dresde, 1790].

Démonstration géométrique de la duplication du cube. Corollaire second [Dresde, 1790].

À Léonard Snetlage, docteur en droit de l’Université de Goettingue, Jacques Casanova, docteur en droit de l’Université de Padoue, 1797.

Éditions modernes des œuvres publiées de Casanova1

Annotazioni all’Iliade di Omero, éd. Bruno Capaci et Gilberto Pizzamiglio, préface de Paolo De Angelis, Palermo, Novento, 1999.

Discours sur le suicide, traduit, annoté et préfacé par René de Ceccaty, Payot & Rivages, 2007.

Histoire de ma fuite des prisons de la République de Venise qu’on appelle Les Plombs, Allia, 1999.

Historia della mia Fuga dalle Prigioni della Republica di Venezia dette “li Piombi”, traduction et préface de Salvatore di Giacomo, Milano, Alfieri et Lacroix, 1911.

Icosameron ou Histoire d’Edouard et d’Elisabeth qui passèrent quatre vingts un ans chez les Mégamicres habitans aborigènes du Protocosme dans l’intérieur de notre globe, traduite de l’anglois par Jacques Casanova de Seingalt Vénitien, Spoleto, 1928, 5 t.

Iliade di Omero tradotta in ottava rima, éd. Paolo De Angelis, Palermo, Novecento, 1992.

Iliade di Omero in idioma toscano, a cura di Albert Gardin, préface de Mario Geymonat, Venezia, Editoria Universitaria, 2007.

Istoria delle turbolenze della Polonia, éd. G. Spagnoletti, Napoli, Guida Editori, 1974.

449

Lana Caprina, Allia, 1998.

Lana Caprina, une controverse médicale sur l’Utérus pensant à l’université de Bologne en 1771-1772, textes établis, introduits et annotés par Paul Mengal, traductions par Roberto Poma, Honoré Champion, 1999.

Le Duel, ou Essai sur la vie de J. C. Vénitien, Allia, 1998.

Le Duel, ou Essai sur la vie J. C. Vénitien, Mille et une Nuits, 1998.

Le Messager de Thalie, in Pages casanoviennes, Jean Fort, no 1, 1925.

Lettere della nobil donna Silvia Belegno alla nobil donzella Laura Gussoni, Torino, Fògola, 1975.

Ma Voisine la postérité. À Léonard Snetlage, docteur en droit de l’université de Goettingue, Jacques Casanova, docteur en droit de l’université de Padoue, Allia, 1998.

Nè amori, nè donne, ovvero la stalla ripulita, in Casanova, Romanzi italiani, op. cit., p. 271-349.

Ni Amours, ni femmes, Pages casanoviennes no 8, Jean Fort, 1926.

Romanzi italiani, Firenze, Sansoni, 1984.

Scrutinio del libro Éloges de M.de Voltaire par différens auteurs e altri scritti anti volteriani, éd. Bruno Rosada, Venezia, Editoria Universitaria, 1999.

Soliloque d’un penseur, Allia, 1998.

Zoroastro. Traduzione dal francese ed adattamento di Giacomo Casanova, Furio Luccichenti éd., Documents casanoviens, série publiée sous l’égide de L’Intermédiaire des casanovistes, no 7, Vernier, 2010.

Inédits cités, publiés dans l’édition R. Laffont

Confutation de deux articles diffamatoires publiés dans la gazette de Iéna, t. II, p. 1049-1076.

Dialogue entre le philanthrope Robespierre et un galérien misanthrope Bonne-Voille, t. I, p. 1358-1363.

L’Esprit de l’Icosaméron, t. II, p. 1076-1092.

Le Peuple français, t. I, p. 1364-1383.

Le Philosophe et le Théologien, t. I, p. 1108-1256.

Précis de ma vie, t. III, p. 1229-1232.

Projet pour établir une fabrique de Savon à Varsovie, t. II, p. 1186-1188.

Projet pour réaliser à Venise la teinture écarlate des cotons, t. II, p. 1181-1183.

Rêve. Dieu, Moi, t. I, p. 1278-1334.

Sur la colonisation de la Sierra Morena, t. II, p. 1183-1186.

Sur le suicide, t. I, p. 1355-1356.

Publications posthumes

Casanova, Giacomo, Delle passioni, Federico di Trocchio (éd.), in Marie-Françoise Luna (éd.), Casanova fin de siècle, Honoré Champion, 1998, p. 341-363.

Casanova, Giacomo, Dialoghi sul suicidio, éd. Paolo L. Bernardini, Aracne, Rome, 2005.

Casanova, Giacomo, Dialogues sur le suicide, in Discours sur le suicide, traduit, annoté et préfacé par René de Ceccaty, Payot & Rivages, 2007.

Casanova, Giacomo, Essai de critique sur les mœurs, sur les sciences et sur les arts, éd. Gérard Lahouati, Pau, Presses universitaires de Pau, « Documents casanoviens », 2001.

Casanova, Giacomo, Iliade di Omero in veneziano tradotta in ottava rima. Volume I – Canto I, Venezia, Editoria Universitaria, 1997.

Casanova, Giacomo, Le Polémoscope ou la calomnie démasquée par la présence d’esprit, éd. Gius Gargiulo, Alessandria, Edizioni dell’Orso, 2003.

Casanova, Giacomo, Pensieri libertini, éd. Federico di Trocchio, Milano, Rusconi, 1990.

Casanova, Giacomo, Philocalies sur les sottises des mortels, éd. Tom Vitelli, « Documents casanoviens », no 3, Salt Lake City, Every Ware Boos, 1993.

450

Casanova, Giacomo, Quelques Remarques au sujet du « Coup d’œil sur Beloeil » du Prince de Ligne, Préface de Franz Hellens, Liège, Éditions Dynamo, 1962.

Casanova, Giacomo, Raisonnement d’un spectateur sur le bouleversement de la monarchie française par la révolution de 1789, Revue des deux mondes, juillet-août 1998, p. 112-129.

Forleo, Roman Forleo et Trocchio, Federico di (éd.), Casanova e le ostetriche : un capitolo di storia della medicina del XVIII secolo, Torino, Centro scientifico, 2000.

Gardin, Albert (éd.) Iliade di Omero in veneziano tradotta in ottava rima, transcription et notes de Federico Boschetto, présentation de Mario Geymonat, Venezia, Editoria Universitaria, 2005.

Leeflang, Marco et Vitelli (éd.), Casanova et Bernardin de Saint-Pierre, « Documents casanoviens », cahier no 1, Utrecht, 1985.

Pavese, Carlo Odo, Dell’Iliade di Omero tradotta in veneziano da Giacomo Casanova canti otto, Venezia, Edizioni della Laguna, 2005.

Straub, Prosopopea Ecaterina II und Istanza, Frankfurt am Main, Peter Lang, 1993.

Trocchio, Federico di (éd.), « Della filosofia e de’ filosofi. Philosophi regant aut principes philosophentur di Giacomo Casanova », Nouvelles de la République des Lettres, 1990, II, p. 83-105.

Correspondance

Buscini, Francesca, Lettere a Casanova, a cura di Elio Bartolini, Udine, 1986.

Casanova, Giacomo, Correspondance avec J.F. Opiz, éd. Fr. Kohl et Otto Pick, Leipzig, Kurt Wolff, 1913, 2 t.

Casanova, Giacomo, Correspondance inédite (1760-1766), Pages casanoviennes, no 3, 1925.

Casanova, Giacomo, Correspondance inédite (1767-1772), Pages casanoviennes, no 4, 1925.

Casanova, Giacomo, Correspondance inédite (1773-1783), Pages casanoviennes, no 7, 1926.

Casanova, Giacomo, La Dernière Amie de Jacques Casanova : Cécile de Roggendorff (1797-1798), d’après une correspondance inédite, Pages casanoviennes, no 6.

Lettres au Sieur Faulkircher par son meilleur ami Jacques Casanova de Seingalt, introduction et notes de G. Coppel, L’Échoppe, 1988, p. 74-75.

Curiel, Carlo, Gugitz Gustav et Ravà, Aldo, Patrizi e avventurieri, dame e ballerine, Milano, Corbaccio, 1930.

Leeflang, Marco, Luciani, Gérard et Luna, Marie-Françoise (éd.), « Mon cher Casanova… ». Lettres du comte Maximilien Lamberg et de Pietro Zaguri, patricien de Venise à Giacomo Casanova, Honoré Champion, 2008.

Ligne, Charles Joseph de, Fragments sur Casanova suivis de lettres à Casanova, Allia, 1998.

Ligne, Charles Joseph de, Pensées, portraits et lettres à Casanova et à la marquise de Coigny, présentation de Chantal Thomas, Éditions Payot & Rivages, 2002.

Molmenti, Pompeo (éd), Carteggi Casanoviani. Lettere di Giacomo Casanova e di altri a lui, Milano, Remo Sandron, 1916.

Molmenti, Pompeo (éd), Carteggi casanoviani. Lettere del patrizio Zaguri a Giacomo Casanova, Milano, Remo Sandron, 1919.

Ravà, Aldo, Lettere di donne a Giacomo Casanova, Milano, Treves, 1912.

Stratico, Simone, Lettere a Casanova (1769-1789), éd. Furio Luccichenti, « Documenti Casanoviani », Roma, 1992.

Zagonel, Giampadolo (éd.), Lettere di Lorenzo Da Ponte a Giacomo Casanova : 1791-1795, Treviso, De Bastiani, 1988.

451

ŒUVRES LITTERAIRES ET PHILOSOPHIQUES
AVANT 1820

Accetto, Torquetto, De l’honnête dissimulation (1641), Lagrasse, Verdier, 1990.

Amelot de la Houssaie, Abraham Nicolas, Histoire du gouvernement de Venise, Paris, Chez Frédéric Léonard, 1676.

Bernardin de Saint-Pierre, Henri, Études de la nature (1784), présenté et annoté par Colas Duflos, Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, 2007.

Bernis, François-Joachim de Pierre de, Mémoires du cardinal de Bernis, Mercure de France, « Le temps retrouvé », 1986.

Bienville, J.D.T. de, La Nymphomanie ou traité de la fureur utérine (1771), Office de librairie, 1886.

Boileau, Nicolas, Œuvres complètes de Nicolas Boileau, Garnier Frères, 1872.

Bolingbroke, Henry St John, The Works of the Late Right Honourable Henry St John, Lord viscount Bolingbroke, Londres, 1754, 5 t.

Bougeant, Guillaume-Hyacinthe, Le Voyage merveilleux du Prince Fan-Férédin dans la Romancie (1735), in Voyages imaginaire, songes, visions et romans cabalistiques, t. XXVI, Amsterdam, 1788.

Boulanger, Nicolas-Antoine, Recherches sur l’origine du despotisme oriental (1762), éd. Jean-Pierre Jackson, Coda, 2007.

Boulanger, Nicolas-Antoine, L’Antiquité dévoilée par ses usages, ou Examen critique des principales opinions, cérémonies et institutions religieuses des différents peuples de la terre, Amsterdam, M.-M Rey, 1766, 3 t.

Burke, Edmund, Recherches philosophiques sur l’origine des idées que nous avons du beau et du sublime précédées d’une dissertation sur le goût (1761), traduit par l’abbé Des François, Londres-Paris, s.n., 1765, 2 t.

Castiglione, Luigi Gonzaga di, Riflessioni filosofico-politiche sull’antica democrazia romana prottetrice di tutte le nazioni libere, ad uso del popolo inglese, Venise, Carlo Paese, 1780.

Chambon de Montaux, Nicolas, Des Maladies des filles, rue et Hôtel Serpente, 1785, 2 t.

Condillac, Étienne Bonnot de, Traité des sensations (1754), Fayard, 1984.

Constant, Benjamin, Des Réactions politiques, [s. l.], an V.

Crébillon, Claude-Prosper Jolyot de, Les Égarements du cœur et de l’esprit (1736-1738), éd. Jean Dagen, Flammarion, 1985.

Della Porta, Giambattista, De Humane Physiognomonia, Sorrente, G. Cacchio, 1586.

Diderot, Denis, Œuvres complètes, éd. H. Dieckmann, J. Fabre, J. Proust, J. Varloot et alii, Herman, 1975-2004.

Diderot, Denis, Contes et romans, édition publiée sous la direction de Michel Delon, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2005.

Diderot, Denis, Œuvres philosophiques, édition publiée sous la direction de Michel Delon, avec la collaboration de Barbara de Negroni, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2010.

Diderot, Denis et Alembert, Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers (1751-1780), Stuttgart-Bad Cannstatt, Friedrich Fromman, 1967.

Dinouart, Joseph-Antoine Toussaint, L’Art de se taire, principalement en matière de religion, À Paris, chez G. Desprez, 1771.

Dinouart, Joseph-Antoine Toussaint, L’Art de se taire (1771), Grenoble, Jérôme Millon, 2004 (édition partielle, présentée par Jean-Jacques Courtine et Claudine Haroche).

Dubos, Jean-Baptiste, Réflexions critiques sur la poésie et sur la peinture (1719), Genève-Paris, Slatkine Reprints, 1993.

Duclos, Charles, Considérations sur les mœurs de ce siècle (1751, 1764-1767), Honoré Champion, 2005.

Du Marsais, César Chesneau, Des Tropes ou des différents sens (1730), Flammarion, 1988.

452

[Du Rosel, Jacques], Conduite pour se taire et pour parler, principalement en matière de religion, S. Bernard, 1696. Également attribué à Jean-Baptiste Morvan de Bellegarde.

Garnier, Charles-Georges-Thomas (éd.), Voyages imaginaires, songes, visions et romans cabalistiques, Amsterdam-Paris, 1787-1789, 37 t.

Genand, Stéphanie (éd.), Romans de l’émigration (1797-1803), Honoré Champion, 2008.

Goudar, Ange, Réponse au libelle qui a pour titre Discours à l’oreille de Mr. Louis Goudar, 1777.

Graciàn, Baltasar, L’Homme de cour (Oraculo manual y arte du Prudencia, 1647), traduit de l’espagnol par Amelot de la Houssaie (1684), Éditions Gérard Lebovici, 1990.

Holbach, Paul Henri Dietrich, Système de la nature ou Des loix du monde physique et du monde moral (1770), [Londres], 1771.

Hume, David, Traité de la nature humaine, livre I, « L’Entendement », traduit par Philippe Baranger et Philippe Saltel, Flammarion, « GF-Flammarion », 1995.

Hume, David, Enquête sur l’entendement humain, traduction par André Leroy revue par Michelle Beyssade, Flammarion, « GF-Flammarion », 2006, p. 207.

Kant, Emmanuel, Sur un prétendu droit de mentir par humanité (1797), in Théorie et Pratique. Droit de mentir, traductions par L. Guillemerit, Vrin, 1967.

La Bruyère, Jean de, Les Caractères, Garnier-Flammarion, « GF-Flammarion », 1965.

La Harpe, Jean-François de, Du Fanatisme dans la langue révolutionnaire, ou de la persécution suscitée par les barbares du dix-huitième siècle, contre la religion chrétienne et ses ministres, Migneret, An 5 (1797).

La Mettrie, Julien Offray de, L’Homme machine, in Œuvres philosophiques (Londres, 1751), Coda, 2004.

La Mothe Le Vayer, François de, Opuscules ou petits traittez, chez la veuve Nicolas de Sercy, 1667.

Lavater, Johan Caspar, Physiognomische Fragmente, zur Beförderung der Menschenkenntis und Mensscenliebe, Leipzig und Winterthur, Weidmanns Erben und Reich, und H. Steiner und Compagnie, 1775-1778., 4 t.

Lenglet du Fresnoy, Nicolas, De l’usage des romans où l’on fait voir leur utilité & leurs différens caractères : avec une bibliothèque des romans accompagnée de remarques critiques sur leur choix & leurs éditions, à Amsterdam, chez la veuve de Poilras, à la Vérité sans fard, 1724.

Ligne, Charles Joseph de, Mémoires et mélanges historiques et littéraires, A. Dupont, 1826-1829.

Ligne, Charles Joseph de, Contes immoraux (1801), Desjonquères, 1995.

Ligne, Charles Joseph de, Mémoires, édition établie d’après les Fragments de l’histoire de ma vie du Prince de Ligne (Plon, 1928, 2 t.), Mercure de France, 2004.

Ligne, Charles Joseph de, Fragments de l’histoire de ma vie, éd. Jeroom Vercruysse, Honoré Champion, 2008.

Locke, John, Identité et différence, édition présentée, traduite et annotée par Étienne Balibar, accompagnée de la traduction de Coste, du chapitre xviii, livre II de An Essay Concerning Human Understanding, Éditions du Seuil, 1998.

Marivaux, Pierre de, Journaux et œuvres diverses, éd. F. Deloffre et M. Gilot, Garnier, 2001.

Marmontel, Jean-François, Éléments de littérature (1787), édition présentée, établie et annotée par Sophie Le Ménahèze, Desjonquères, 2005.

Marmontel, Jean-François, Mémoires, éd. John Renwick, Honoré Champion, 2008.

Mercier, Louis-Sébastien, De la littérature et des littérateurs suivi d’un nouvel examen de la tragédie française (1778), Genève, Slatkine, 1970.

Méré, Antoine Gombaud de, Œuvres complètes du chevalier de Méré, Fernand Roches, « Les Textes français », 1930, 3 t.

Montaigne, Michel de, Les Essais, Librairie générale française, « La Pochothèque », édition dirigée par Jean Céard, 2001.

Parfaict, Claude, Parfaict, François et Abquerbe, Quentin Godin d’, Dictionnaire des théâtres de Paris, Lambert, t. 5, 1756.

453

Prévost, Antoine François, Cleveland (1731-1739), Desjonquères, 2003.

Retif de la Bretonne, Nicolas-Edme, Monsieur Nicolas ou le cœur humain dévoilé par lui-même, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1989, 2 t.

Retif de la Bretonne, Nicolas-Edme, Les Revies, éd. Pierre Bourguet, Oxford, Voltaire Foundation, 2006.

Riccoboni, Marie-Jeanne, Lettres de Milady Juliette Catesby à Milady Henriette Campley, son amie [1759], Desjonquères, 1997.

Rousseau, Jean-Jacques, Les Confessions, in Œuvres complètes, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », t. I, 1959.

Rousseau, Jean-Jacques, La Nouvelle Héloïse (1761), in Œuvres complètes, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », t. II, 1964.

Sade, Donatien Alphonse François de, Les Crimes de l’amour, éd. Michel Delon, Gallimard, « Folio classique », 1987.

Sade, Donatien Alphonse François de, Œuvres, t. I, éd. Michel Delon, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1990.

Sénac de Meilhan, Gabriel, L’Emigré (1797), éd. Michel Delon, Gallimard, « Folio classique », 2004.

Snetlage, Léonard, Nouveau dictionnaire français contenant les expressions de nouvelle création du Peuple Français. Ouvrage additionnel au Dictionnaire de l’Académie Française et à tout autre vocabulaire, Gottingue, chez Jean Chrêtien Dieterich, 1795.

Staël, Germaine de, Essai sur les fictions (1795), Éditions Ramsay, 1989.

Tencin, Claudine-Alexandrine Guérin, Le Siège de Calais (1739), Desjonquères, 1983.

Tissot, Simon André, De l’onanisme. Dissertation physique sur les maladies produites par la masturbation, Lausanne, A. Chapuis, 1760.

Vaugelas, Claude Favre, Remarques sur la langue française utiles à ceux qui veulent bien parler et bien escrire, À Paris, chez la veuve Jean Camusat et Pierre Le Petit, 1647.

Voltaire, Mélanges, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1961.

Voltaire, Questions sur l’Encyclopédie par des amateurs, [s.l.], 1771, 9 t.

Voltaire, L’Examen important de milord Bolingbroke, écrit sur la fin de 1736, accompagné des notes de M. M…, éditeur de ses ouvrages (1771), Londres [s.n.], 1776.

Wald Lasowski, Patrick (éd.), Romanciers libertins du xviiie siècle, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », t. I, 2000.

Wald Lasowski, Patrick (éd.), Romanciers libertins du xviiie siècle, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », t. II, 2005.

ÉTUDES SUR CASANOVA

Revues casanovistes

Pages casanoviennes, Joseph Pollio et Raoul Vèze (éd.), Jean Fort, 1925-1926.

Casanova Gleanings, James Rives Childs (éd.) jusqu’en 1973, puis Francis L. Mars (éd.), Nice, 1958-1980.

L’Intermédiaire des casanovistes, Helmut Watzlawick et Furio Luccichenti (éd.), Genève-Rome, depuis 1984.

454

Actes de colloque, catalogues d’exposition,
numéros spéciaux de revue

Euphorion, no 79, 1985.

Europe, no 697, mai 1987, p. 41-50, dossier « Casanova » coordonné par Gérard Lahouati.

Gargiulo, Gius (dir.), Passioni e teatri di Giacomo Casanova, Fiesole, Edizioni Cadmo, 2002.

Il mondo di Giacomo Casanova, un veneziano in Europa 1725-1798, Venezia, Marsilio, 1998.

Luna, Marie-Françoise (éd.), Casanova fin de siècle. Actes du colloque international (Grenoble, 8, 9, 10 octobre 1998), Honoré Champion, Paris, 2002.

Mari, Michele (éd.), L’Histoire de ma vie di Giacomo Casanova, Milano, Cisalpino, 2008.

Pizzamiglio, Gilberto (éd.), Giacomo Casanova tra Venezia e l’Europa, Firenze, L.S. Olschki, 2001.

Recherches et Travaux, no 61, 2002, p. 9-63.

Revue des deux mondes, dossier « Casanova à la recherche du plaisir perdu », juillet-août 1998, Paris.

Ouvrages et articles

Abirached, Robert, Casanova ou la dissipation, Grasset, 1961.

Aleksić, Branko, « Paradoxale philosophie politique », Revue des deux mondes, juillet-août 1998, p. 105-111.

Aleksić, Branko, « Casanova adapte et préface madame de Tencin », Revue des deux mondes, no 10-11, octobre 2000, p. 152-162.

Aleksić, Branko, « Comment une traduction peut en révéler une autre : les pensées esthétiques de Mengs attribuées à tort à Giacomo Casanova », Revue des deux mondes, no 8, août 2001, p. 134-143.

Aleksić, Branko, « Casanova à l’école buissonnière d’Épicure », Dix-huitième siècle, no 35, 2003, p. 241-260.

Anglani, Bartolo, « Il “premier souvenir”. Nascita di uno scrittore », in Michele Mari (éd.), L’Histoire de ma vie di Giacomo Casanova, 2008, p. 125-152.

Bartolini, Elio, Le Crépuscule de Casanova. 1774-1798 (Casanova. Della felicità alla morte. 1774-1798, 1994), traduit de l’italien par Isabelle Abramé-Battesi, Desjonquères, 1995.

Bertram, Helmut, Die Zerstörung der Utopie – Die Installierung von Erbsündefreiheit, Inzestutopie und ungehemmtem technischen Fortschritt in Casanovas Roman Icosameron, Frankfurt am Main, Materialis, 1992.

Bertram, Helmut, « Utopie et inceste. L’Icosameron de Casanova », Lendemain, 82/83, 1996, p. 223-237.

Bertram, Helmut, « Casanova et le problème déliaque », L’Intermédiaire des casanovistes, XV, 1998, p. 11-22.

Boatto, Alberto, Casanova e Venezia, Roma-Bari, Laterza, 2002.

Bosquet, Marie-Françoise, « Le féminin dans l’empire mégamicre », in Marie-Françoise Luna (éd.), Casanova fin de siècle, 1998, p. 267-282.

Buisine, Alain, Casanova l’Européen, Tallandier, 2001.

Caglioti, Giuseppe, Casanova e la scienza, Bergamo, Moretti & Vitali, 1998.

Capaci, Bruno, Le impressioni delle cose meravigliose : Giacomo Casanova e la redenzione imperfetta della scrittura, Venezia, Marsilio, 2002.

Capaci, Bruno, « L’Art Royal di un libertino. Esperienze massoniche di Giacomo Casanova », in Gilberto Pizzamiglio (éd.), Giacomo Casanova tra Venezia e l’Europa, 2001, p. 79-99.

Capaci, Bruno, « Giacomo Casanova e la retorica della seduzione », in Michele Mari (éd.), L’Histoire de ma vie di Giacomo Casanova, 2008, p. 199-214.

Capaci, Bruno, et simeoni, Gianluca, Giacomo Casanova. Una biografia intellettuale e romanzesca, Napoli, Liguori, 2009.

Černý, Václav, « L’Albertiade de Casanova et la rencontre supposée de Casanova avec Schiller », Arcadia : Zeitschrift für vergleichende Literaturwissenschaft, no 12, 1977, p. 245-257.

455

Chaussinand-Naugaret, Guy, Casanova. Les dessus et les dessous de l’Europe des Lumières, Fayard, 2006.

Childs, James Rives, Casanova (1962) (Casanova. A Biography Based on New Documents, 1961), traduit de l’anglais par Francis-L. Mars, Pauvert-Garnier, 1983.

Cottino-Jones, Marga, « Strategie del discorso autobiografico nell’ Histoire de ma vie », Gilberto Pizzamiglio (éd.), Giacomo Casanova tra Venezia e l’Europa, 2001, p. 147-161.

Craig, Cynthia, Neither Biography Nor Romance : The Autobiographical Texts of Giacomo Casanova, PhD, University of California, 1989.

Craig, Cynthia, « A Comedy in Three Acts : Autobiography as Theater in Casanova’s Texts », Nemla Italian Studies, no 15, 1991, p. 85-114.

Craig, Cynthia, « “Je l’habille souvent à l’italienne”. Casanova’s Language of Exile in the Histoire de ma vie », Romance Language Annual, no 4, 1992, p. 209-215.

Craig, Cynthia, « Utopia and the Body : Gender and Androgyny in Casanova’s Icosameron », in Laura Benedetti, Julia L. Hairston et Silvia M. Ross (dir.), Gendered Contexts. New Perspectives in Italian Cultural Studies, New York, Peter Lang, 1996, p. 121-132.

Damerini, Gino, Casanova a Venzia dopo il primo esilio, Torino, ILTE, 1957.

Delon, Michel, « Casanova et le possible », Europe, no 697, mai 1987, p. 41-50.

Démoris, « Introduction », in Casanova, Mémoires. 1744-1756, Garnier-Flammarion, 1977, p. ix-xlii.

Didier, Béatrice, « Plaisir et autobiographie. Réflexions sur une préface », Europe, no 697, mai 1987, p. 51-58.

Didier, Béatrice, « Les couleurs dans l’Icosameron », in Marie-Françoise Luna (éd.), Casanova fin de siècle, 1998, p. 259-266.

Dossena, Giampaolo, « Casanova, gioco e jeu », in Gilberto Pizzamiglio (dir.), Giacomo Casanova tra Venezia e l’Europa, 2001, p. 235-243.

Ficara, Giorgio, Casanova e la malinconia, Torino, Giulio Einaudi, 1999.

Firoin, Alberto, « Giacomo Casanova e il gioco », in Il Mondo di Giacomo Casanova. Un Veneziano in Europa, 1725-1798, 1998, p. 191-199.

Forsch, Gerd J., Casanova und seine Leser. Die Rezeption von Casanovas Histoire de ma vie in Deutschland, Frankreich und Italien, Rheinbach-Merzbach, CMZ, 1988.

Furlan, Francis, Casanova et sa fortune littéraire, Saint-Médard-en-Jalles, Guy Ducros, 1971.

Furlan, Francis, « Le français de Casanova », Casanova Gleanings, XIX, 1976, p. 31-37.

Gargiulo, Gius, Les Jeux de la modalité. Analyse assistée par ordinateur des motifs narratifs dans le récit autobiographique d’une aventure érotique de Casanova, 1990, Thèse de doctorat, Paris X, Nanterre.

Gargiulo, Gius, « Passioni e teatri di Casanova », in Gargiulo, Gius (dir.), Passioni e teatri di Giacomo Casanova, 2002, p. 11-26.

Gentili, Sandro, « “Jouir par réminiscence”. Su Casanova memorialista », La Rassegna della letteratura italiana, no 80, 1980.

Graziosi, Elisabetta, « Due temi per Casanova libertino : incesto e suicidio », in Michele Mari (dir.), L’Histoire de ma vie di Giacomo Casanova, 2008, p. 244-265.

Gugitz, Gustav, Giacomo Casanova und sein Lebensroman. Historische Studien zu seinen Memoiren, Vienne, Prague, Leipzig, Strache, 1921.

Herman, Jan et Vanacker Beatrijs, « Madame de Riccoboni travestie par Casanova : de nouveaux habits pour Juliette Catesby », in Annie Cointre, Florence Lautel, Annie Rivara (éd.), La Traduction du discours amoureux, 1660-1830, Metz, Centre d’étude des Textes et Traductions, 2006, p. 99-117.

Hoste, Patricia, « Casanova et le principe de transgression. Les souvenirs d’enfance », L’Intermédiaire des casanovistes, VI, 1989, p. 15-18.

Kanyadi, Andras, Le Mythe de Casanova en Europe centrale, thèse de doctorat, sous la direction de Pierre Brunel, Université Paris 4 (2002), Lille, A.N.R.T., 2004 (360 p.).

456

Kovács, Ilona, « Casanova et Marivaux. Deux cas de figure de l’écriture du désir », in Marie-Françoise Luna (éd.), Casanova fin de siècle, 1998, p. 179-191.

Kovács, Ilona, « Les modulations de la voix de Casanova à travers les manuscrits de l’Histoire de ma vie », Recherches et Travaux, no 61, 2002, p. 39-48.

Laflamme, Marc-Olivier, « Le monde et l’expérience : esthétique de la connaissance dans les Mémoires de Casanova », in Marie-Françoise Luna (éd.), Casanova fin de siècle, 1998, p. 145-155.

Lahouati, Gérard, L’Idéal des Lumières dans l’Histoire de ma vie de Jacques Casanova de Seingalt, thèse de doctorat, Université Rennes 2, Lille, A.N.R.T., 1988 (733 p.).

Lahouati, Gérard, « Miser sur les mots », Europe, no 697, mai 1987, p. 125-132.

Lahouati, Gérard, « La belle tranquillité », Europe no 697, mai 1987, p. 112-116.

Lahouati, Gérard, « Le fantôme liberté. Cohérence et discordance dans l’Histoire de ma vie », L’Intermédiaire des casanovistes, V, 1988, p. 1-8.

Lahouati, Gérard, « Du citoyen de Genève au citoyen de Venise, Jacques-Jérome Casanova juge de Jean-Jacques Rousseau », in Jacques Domenech (dir.), Autobiographie et fiction romanesque. Autour des Confessions de Jean-Jacques Rousseau, Nice, Association des Publications de la Faculté des Lettres, 1996, p. 27-47.

Lahouati, Gérard, « Le Philosophe et le feu follet. Formes et fonctions de la superstition dans l’Histoire de ma vie de Jacques Casanova », in Bernard Dompnier (éd.), La Superstition à l’âge des Lumières, Champion, 1998, p. 169-192.

Lahouati, Gérard, « Testament écrit sur du vent. La lettre À Léonard Snetlage comme autoportrait au dictionnaire », in Marie-Françoise Luna (éd.), Casanova fin de siècle, 1998, p. 323-337.

Lahouati, Gérard, « Casanova : être ou ne pas être matérialiste ? », in Béatrice Fink et Gerhard Stenger (dir.), Être Matérialiste à l’âge des Lumières. Hommage offert à Roland Desné, Presses universitaires de France, 1999, p. 161-173.

Lahouati, Gérard, « Casanova au travail », in Casanova, Essai de critique sur les mœurs, sur les sciences et sur les arts, éd. Gérard Lahouati, Pau, Presses universitaires de Pau, « Documents casanoviens », 2001, p. 11-23.

Lahouati, Gérard, « Casanova. L’art de la fuite », Recherches et Travaux, no 61, 2002, p. 49-62.

Lahouati, Gérard, et Luna, Marie-Françoise, « Casanova en 1998 », Dix-huitième siècle, no 30, 1998, p. 103-126.

Leeflang, Marco, « Le prince de Ligne, Casanova et l’immortalité de l’âme d’Élise von der Recke », Nouvelles annales Prince de Ligne, XIV, 2000, p. 133-143.

Lehnen, Carina, Das Lob des Verführers : über die Mythisierung der Casanova-Figur in der deutschsprachigen Literatur zwischen 1899 und 1933, Paderborn, Igel, 1995.

Leibacher-Ouvrard, Lise, « Casanova et l’utopie de l’indifférence », The French Review, Vol. 67, No3, February 1994, p. 432-444.

Leibacher-Ouvrard, Lise, « Sans cause ni conséquence : Casanova et le refus de l’autorité », Symposium. A Quaterly Journal in Modern French Literature, Vol. XLVIII, No 1, Spring 1994, p. 63-77.

Leoni, Margherita, Écrire le sensible. Casanova, Stendhal, Beckett, L’Harmattan, 2001.

Lezza, Antonia, Teatro e teatralità nell’opera di Casanova, Napoli, Armano, 2000.

Lezza, Antonia, « Casanova in iscena. Autobiografia e teatro », in Gius Gargiulo (dir.), Passioni e Teatri di Giacomo Casanova, 2002, p. 11-26.

Luccichenti, Furio, « Casanova infecondo e arcade », L’Intermédiaire des casanovistes, VIII, 1991.

Luccichenti, Furio, « Il casanovismo tra Ottocento e Novecento », in Michele Mari (dir.), L’Histoire de ma vie di Giacomo Casanova, 2008, p. 381-390.

Luna, Marie-Françoise, Casanova mémorialiste, Honoré Champion, 1998.

Luna, Marie-Françoise, « Casanova aujourd’hui (1960-1979) », Dix-huitième siècle, no 13, 1981, p. 401-417.

Luna, Marie-Françoise, « Genèse de l’Histoire de ma vie de G. Casanova : étude des manuscrits », in Béatrice Didier et Jacques Neefs (dir.), Sortir de la Révolution, Casanova, Chénier, Staël,

457

Constant, Chateaubriand, Manuscrits de la Révolution III, coll. « Manuscrits modernes », Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 1994, p. 79-81.

Luna, Marie-Françoise, « Casanova et l’ “extravagant” Jean-Jacques », Recherches et Travaux, no 51, 1996, p. 265-278.

Luna, Marie-Françoise, « Un cas de voltairomanie : Giacomo Casanova », in Ulla Kölving et Christiane Mervaud (dir.), Voltaire et ses combats, Actes du congrès international Oxford-Paris, 1994, Oxford, Voltaire Foundation, 1997, t. II, p. 835-848.

Luna, Marie-Françoise, « Du “Je” libertin », in Jean-François Perrin et Philip Stewart (dir.), Du genre libertin au xviiie siècle, Desjonquères, 2004, p. 242-261.

Luna, Marie-Françoise, « Casanova à Constantinoble. Turquie ou Turquerie ? », in Michele Mari (éd.), L’Histoire de ma vie di Giacomo Casanova, 2008, p. 267-282.

Mainardi, Angelo, Le Monde secret de Casanova (Il demone di Casanova, 1998), traduit de l’italien par Jean-Marc Mandioso, Zulma, 2005.

Marceau, Félicien, Casanova ou l’anti-Don Juan, Gallimard, 1954.

Marceau, Félicien, Une insolente liberté. Les aventures de Casanova, Gallimard, 1983.

Marceau, Félicien, « Un écrivain célèbre inconnu », Revue des deux mondes, juillet-août 1998, p. 38-49.

Mari, Michele, « L’Iliade di Casanova : un Omero ariotesco » in Mari, Michelle, Momenti della traduzione fra Sttecento e Ottocento, Milano, Istituto propaganda libraria, 1994, p. 135-149.

Maynial, Édouard et Vèze, Raoul, La Fin d’un aventurier. Casanova après les mémoires, Mercure de France, 1952.

Mengal, Paul, « Autour de Lana Caprina : la controverse de l’utero pensante », in Marie-Françoise Luna (éd.), Casanova fin de siècle, 1998, p. 303-310.

Meylan Kelmanowitz, Claire, L’Émergence de la figure d’auteur par l’autobiographie. L’exemple de Casanova et de Goldoni, thèse de doctorat, sous la direction de Georges Zaragoza, Université de Bourgogne (2000), Lille, A.N.R.T., 2001.

Meylan Kelmanowitz, Claire, « Quand les critiques répondent à Casanova », in Sandrine Dubel et Sophie Rabau (dir.), Fiction d’auteur ? Le discours biographique sur l’auteur de l’Antiquité à nos jours, Honoré Champion, 2001, p. 201-208.

Nagy, Peter, « Casanova, l’artiste caché », Europe, no 697, mai 1987, p. 21-27.

Negro, Piero del, « Giacomo Casanova e l’università di Padova », Quaderni per la storia dell’università di Padova, no 25, 1992, p. 405-416.

Negro, Piero del, « Gli anni padovani di Giacomo Casanova », L’Intermédiaire des casanovistes, XVI, 1999, p. 7-16.

Pepe, Luigi, « Giacomo Casanova e le scienze matematiche », in Gilberto Pizzamiglio (éd.), Giacomo Casanova tra Venezia e l’Europa, 2001, p. 245-259.

Pieri, Piero, Duello di Penna. Casanova, Goudar et Caterina II, Roma, Bulzoni, 1994.

Pieri, Piero, « La forma racconto e la faccia dell’eroe », in Gilberto Pizzamiglio (éd.), Giacomo Casanova tra Venezia e l’Europa, 2001, p. 163-185.

Pizzamiglio, Gilberto, « Casanova e le lettere : giornalismo, romanzo, erudizione », in Il mondo di Giacomo Casanova, un veneziano in Europa 1725-1798, 2001, p. 203-211.

Pizzamiglio, Gilberto, « Il proemio dell’Histoire casanoviana », in Michele Mari (éd.), L’Histoire de ma vie di Giacomo Casanova, p. 109-124.

Polišenský, Josef, « Casanova en Bohême », Philologica pragensia, no 22, 1979, p. 188-193.

Poulet, Georges, Études sur le temps humain 4. Mesures de l’instant, Plon, « Pocket », 1964.

Reynaud, Denis, « La lecture de la presse dans les genres narratifs au xviiie siècle », in Herman, Jan et Pelckmans, Paul, (éd.), L’Épreuve du lecteur. Livres et lectures dans le roman d’Ancien Régime, Louvain-Paris, Peeters, 1995, p. 387-395.

Roth, Suzanne, « Le mirage de la conversation », Europe, no 197, mai 1987, p. 80-86.

Roustang, François, Le Bal masqué de Giacomo Casanova, Éditions de Minuit, 1984.

Roustang, François, « La fiction amoureuse chez Casanova », in Didier Coste et Michel Zérafa, Le Récit amoureux, Champ Vallon, 1984, p. 196-206.

458

Samaran, Charles, Jacques Casanova Vénitien. Une vie d’aventurier au xviiie siècle, Calmann-Lévy, 1914.

Sciascia, Leonardo, « L’utopie de Casanova » (« L’utopia di Casanova », 1979), traduit de l’italien par Jean-Noël Schifano, La Nouvelle Revue française, no 337, 1er février 1981, p. 1-11.

Selvatico, Riccardo, Cento note per Casanova a Venezia, 1753-1756, éd. Furio Luccichenti, Vicenza, Neri Pozza, 1997.

Sermain, Jean-Paul, « Une lumière d’arrière-saison : Casanova et la langue française », in Simone Carpentari Messina (éd.), Metamorfosi dei Lumi. Esperienze dell’io e creazione letteraria tra Sette et Ottocento, Alessandria, Edizioni dell’Orso, 2000, p. 110.

Serra, Francesca, Casanova autobiografo, Venezia, Marsilio, 2001.

Serra, Francesca, « Memorie postali », in Michele Mari (éd.), L’Histoire de ma vie di Giacomo Casanova, 2008, p. 165-176.

Sollers, Philippe, Casanova l’admirable, Plon, 1998.

Stefani, Monica, « Casanova et la culture des Lumières : l’Icosameron », in Marie-Françoise Luna (éd), Casanova fin de siècle, 1998, p. 283-301.

Straub, Enrico, « Casanova économiste », Casanova Gleanings, XVI, 1973, p. 3-11.

Stroev, Alexandre, « Comment civiliser la Russie en élevant des vers à soie à Saratov : un projet inédit de Giacomo Casanova », Recherches et Travaux, no 61, 2002, p. 23-37.

Stroev, Alexandre, « Casanova et Catherine II », Revue des deux mondes, juillet-août 1998, p. 80-89.

Thomas, Chantal, Un voyage libertin (1985), Folio, 1998.

Thomas, Chantal, « Préférer le libertinage à la philosophie », in François Moureau et Alain-Marc Rieu (dir.), Eros philosophe. Discours libertins des lumières, Honoré Champion, 1984, p. 109-116.

Thomas, Chantal, « À propos de Lana Caprina, lettre d’un lycanthrope », Europe, no 697, mai 1987, p. 93-103.

Thomas, Chantal, « Casanova italien et français », Franco-Italica, no 7, 1995, p. 81-85.

Thomas, Chantal, « Sade-Casanova. Variations sur l’esprit de libertinage », Revue des deux mondes, juillet-août 1998, p. 98-104.

Thomas, Chantal, « Il libertinaggio come passione » in Gargiulo, Gius (dir.), Passioni e teatri di Giacomo Casanova, 2002, p. 27-34.

Toubiana, Guy David, « Duel et substitution chez Casanova », Littératures, no 40, printemps 1999, p. 151-156.

Trocchio, Federico di, « Filosofi, scienziati e impostori nel settecento europeo. La lezione di Giacomo Casanova », in Il mondo di Giacomo Casanova, un veneziano in Europa 1725-1798, 1998, p. 119-129.

Trocchio, Federico di, « La filosolofia dell’avventuriero : Giacomo Casanova oltre libertinismo e illuminismo », in Gilberto Pizzamiglio (éd.), Giacomo Casanova tra Venezia e l’Europa, 2001, p. 109-145.

Van Der Cruysse, Dirk, « Don Juan et le miroir : le projet autobiographique casanovien », French Literature Series, No12, 1985, p. 41-51.

Vescovo, Piermario, « Il teatro. Occasioni e progetti », in Il mondo di Giacomo Casanova, un Veneziano in Europa, 1725-1798, 1998, p. 179-189.

Vescovo, Piermario, « Ruffiano e messaggero di Talìa : Giacomo Casanova teatrante », in Gilberto Pizzamiglio (éd.), Giacomo Casanova tra Venezia e l’Europa, 2001, p. 277-291.

Viallon-Schoneveld, Marion « Casanova, avocat de Venise », in Marie-Françoise Luna (éd.), Casanova fin de siècle, 1998, p. 73-91.

Vincent, Jean-Didier, La Contagion du plaisir, Odile Jacob, 1990.

Vitelli, Tom, « Carving Up Casanova : 200 Years of Critical Evaluations of Casanova and His Memoirs », L’Intermédiaire des casanovistes, XV, 1998, p. 22-33.

Watzlawick, Helmut, « The Zannovich pamphlets », Casanova Gleanings, no 20, Nice, 1977, p. 63-70.

459

Watzlawick, Helmut, « Mémoire et thérapie : les “anticonfessions” de Casanova », Annales de la Société Jean-Jacques Rousseau, no 41, 1997, p. 281-311.

Watzlawick, Helmut, « Le personnage et le mythe », Revue des deux mondes, juillet-août 1998, p. 11-21.

Watzlawick, Helmut, « Les tristesses de Dux : critique d’un mythe », in Gilberto Pizzamiglio (éd.), Giacomo Casanova tra Venezia e l’Europa, 2001, p. 67-77.

Watzlawick, Helmut, « La genèse des mémoires de Casanova en trois dates, trois préfaces et trois titres », Recherches et Travaux, no 61, 2002, p. 11-22.

Watzlawick, Helmut, « The Unfinished Historian. A Closer Look at Some Unpublished Casanova Manuscripts », L’Intermédiaire des casanovistes, XXIII, 2006, p. 19-29.

Watzlawick, Helmut, « Souvenirs enrichis. L’intrusion d’anecdotes dans l’Histoire de ma vie », in Michele Mari (éd.), L’Histoire de ma vie di Giacomo Casanova, 2008, p. 153-164.

Zweig, Stefan, Trois poètes de leur vie (Stendhal, Casanova, Tolstoï), [1928], « Le Livre de Poche », 1983.

OUVRAGES GÉNÉRAUX, ÉTUDES CRITIQUES

Abramovici, Jean-Christophe, Obscénité et classicisme, Presses universitaires de France, 2003.

Abramovici, Jean-Christophe, « De l’archipel au continent noir. Les représentations médicales de la femme dans la seconde moitié du xviiie siècle » in Lise Andriès (dir.), Le Partage des savoirs, xviiie-xixe siècles, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2003.

Barthes, Roland, Fragment d’un discours amoureux, Éditions du Seuil, 1977.

Beaujour, Michel, Miroirs d’encre, Éditions du Seuil, 1980.

Becq, Annie, Genèse de l’esthétique française. De la Raison classique à l’Imagination créatrice, 1680-1814, Pisa, Pacino Editore, 1982, 2 t.

Bénichou, Paul, Le Sacre de l’écrivain. (1750-1830), essai sur l’avènement d’un pouvoir spirituel laïque dans la France moderne (1973), Gallimard, 1996.

Benrekassa, Georges, Le Concentrique et l’excentrique : marges des Lumières, Payot, 1980.

Benrekassa, Georges, Fables de la personne. Pour une histoire de la subjectivité, Presses universitaires de France, 1985.

Benrekassa, Georges, Le Langage des Lumières. Concepts et savoir de la langue, Presses universitaires de France, 1995.

Bertaud, Madeleine et Cuche, François-Xavier, Le Genre des Mémoires, essai de définition, Klincksieck, 1995.

Bonnet, Jean-Claude, Naissance du Panthéon. Essai sur le culte des grands hommes, Fayard, 1998.

Bonnet, Jean-Claude « Le fantasme de l’écrivain », Poétique, no 63, septembre 1985, p. 259-277.

Bourdieu, Pierre, Les Règles de l’art. Genèse et structure du champ littéraire (1992), Éditions du Seuil, « Points essais », 1998.

Bourdieu, Pierre, « Champ intellectuel et projet créateur », Les Temps modernes, no 246, 1966, p. 866-875.

Bourdieu, Pierre, « Le marché des biens symboliques », L’Année sociologique, no 22, 1971, p. 49-126.

Bourguignat, Elisabeth, Le Siècle du persiflage : 1734-1789, Presses universitaires de France, 1998.

Briot, Frédéric, Usage du monde, usage de soi. Enquête sur les mémorialistes d’Ancien Régime, Éditions du Seuil, 1994.

Bruss, Élisabeth W., « L’autobiographie considérée comme acte littéraire », Poétique, no 17, 1974, p. 14-26.

460

Butler, Judith, Le Pouvoir des mots. Politique du performatif [Excitable Speech. A Politics of the Performative, 1997], traduit de l’anglais par Charlotte Nordmann, Éditions Amsterdam, 2004.

Butler, Judith, Le Récit de soi [Giving an Account of Oneself, 2005], traduit de l’anglais par Bruno Ambroise et Valérie Acouturier, Presses universitaires de France, 2007.

Cammagre, Geneviève, Roman et histoire de soi. La notion de sujet dans la correspondance de Diderot, Honoré Champion, 2000.

Certeau, Michel de, L’Écriture de l’histoire, Gallimard, « Folio histoire », 1975.

Chartier, Pierre, Théorie du persiflage, Presses universitaires de France, 2005.

Chartier, Roger, Culture écrite et société. L’ordre des livres (xive-xviiie siècles), Albin Michel, 1996.

Cohn, Dorit, Le Propre de la fiction [1999], Seuil, « Poétique », 2001.

Coirault, Yves, « Autobiographie et Mémoires (xviie-xviiie siècles), ou existence et naissance de l’autobiographie », R.H.L.F., no 6, novembre-décembre 1975, p. 897-1071.

Colonna, Vincent, L’Autofiction, essai sur la fictionalisation de soi en littérature, doctorat de l’EHESS, sous la direction de Gérard Genette, 1989.

Colonna, Vincent, Autofiction et autres mythomanies littéraires, Tristram, 2004.

Compagnon, Antoine, Nous, Michel de Montaigne, Éditions du Seuil, 1980.

Coudreuse, Anne, Le Goût des larmes au xviiie siècle, Presses universitaires de France, 1999.

Couturier, Maurice, La Figure de l’auteur, Éditions du Seuil, 1995.

Craveri, Benedetta, L’Âge de la conversation, Gallimard, 2002.

Darnton, Robert, Bohême littéraire et Révolution. Le monde des livres au xviiie siècle, Éditions du Seuil, 1983.

Delon, Michel, L’Idée d’énergie au tournant des Lumières (1770-1780), Presses universitaires de France, 1988.

Delon, Michel, Le Savoir-vivre libertin, Hachette littératures, 2000.

Delon, Michel, Les Lumières ou le sens des gradations, Athènes, Fondation nationale de la recherche scientifique, 2004.

Delon, Michel, « Les ambiguïtés de l’instance énonciatrice », in Annie Becq, Pauline Charbonnel, Michel Delon, et alii, Aspects du discours matérialiste, Caen, Université de Caen, 1981.

Delon, Michel, « Savoir totalisant et formes éclatées », Dix-huitième siècle, no 26, 1982, p. 13-26.

Delon, Michel, « Le nom, la signature », in Jean-Claude Bonnet (dir.), La Carmagnole des Muses. L’homme de lettres et l’artiste dans la Révolution, Armand Colin, 1988, p. 277-292.

Delon, Michel, « Sade autobiographe », in Jacques Domenech (éd.), Autobiographie et fiction romanesque. Autour des Confessions de Jean-Jacques Rousseau, Nice, Association des Publications de la Faculté des Lettres, 1996, p. 193-203.

Delon, Michel, « Procès de la rhétorique, triomphe de l’éloquence (1775-1800) », in Marc Fumaroli (dir.), Histoire de la rhétorique dans l’Europe moderne (1450-1950), Presses universitaires de France, 1999, p. 1001-1017.

Delon, Michel, « Le rire sardonique ou la limite du rire », Dix-huitième siècle, no 32, 2000, p. 255-264.

Delon, Michel, « Le tiers », Revue des sciences humaines, no 271, juillet-septembre 2003, p. 43-54.

Delon, Michel, « Le roman du xviiie siècle », in Jean-Charles Darmon et Michel Delon, Histoire de la France littéraire. Classicismes. xviie-xviiie siècles, Presses universitaires de France, 2006, p. 682-700.

Démoris, René, Le Roman à la première personne. Du classicisme aux Lumières (1975), Genève, Droz, 2002.

Denis, Vincent, Une histoire de l’identité. France, 1715-1815, Champ Vallon, 2008.

Détienne, Marcel et Vernant, Jean-Pierre, Les Ruses de l’intelligence, la Mètis des grecs, Flammarion, 1974.

Diaz, José Luis, L’Écrivain imaginaire. Scénographies auctoriales à l’époque romantique, Champion, 2007.

461

Didier, Béatrice, « Sade et le dialogue philosophique », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, no 24, 1972, p. 59-74.

Dours, Christian, Personne, personnage. Les fictions de l’identité personnelle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, « Aesthetica », 2003.

Dubel, Sandrine et Rabau, Sophie Rabau (dir.), Fiction d’auteur ? Le discours biographique sur l’auteur de l’Antiquité à nos jours, Honoré Champion, 2001.

Duranton, Henri (dir.), Le Pauvre Diable. Destins de l’homme de lettres au xviiie siècle, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2006.

Erhard, Jean, L’Idée de nature en France dans la première moitié du xviiie siècle (1963), Albin Michel, 1994.

Escola, Marc, La Bruyère I. Brèves questions d’herméneutique, Honoré Champion, 2001.

Fischer, Caroline, Gärten der Lust. Eine Geschichte erregender Lektüren, Sttutgart, Metzler, 1997.

Fischer, Caroline, « Littérature excitante et roman libertin », in Jean-François Perrin et Philip Stewart (dir.), Du Genre libertin au xviiie siècle, Desjonquères, 2004, p. 63-73.

Foucault, Michel, Histoire de la sexualité 1. La volonté de savoir, Gallimard, 1976.

Frame, Douglas, The Myth of Return in Early Greek Epic, New Haven-London, Yale University Press, 1978.

Frantz, Pierre, L’Esthétique du tableau dans le théâtre du xviiie siècle, Presses universitaires de France, 1998.

Frantz, Pierre, « Rhapsodies », Orages. Littérature et culture (1760-1830), no 5, dossier « Formes errantes et vagabondes » sous la direction de P. Frantz, 2006, p. 11-22.

Fumaroli, Marc, « Les Mémoires du xviie siècle au carrefour des genres en prose », xviie siècle, no 94-95, 1971, p. 7-37.

Garapon, Jean et De Weerdt-Pilorge, Marie-Paule (dir.), L’Idée de vérité dans les Mémoires d’Ancien Régime, Tour, Université de Tour, 2004.

Gasparini, Philippe, Est-il je ? Roman autobiographie et autofiction, Poétique, Seuil, mars 2004.

Gefen, Alexandre et Audet René (dir.), Frontières de la fiction, Modernités, no 17, Éditions Nota Bene et Presses universitaires de Bordeaux, 2001.

Genette, Gérard, Figures III, Éditions du Seuil, 1972.

Genette, Gérard, Seuils, Éditions du Seuil, 1987.

Genette, Gérard, Fiction et Diction, Éditions du Seuil, 1991.

Goulemot, Jean-Marie, Ces livres qu’on ne lit que d’une main. Lecture et lecteurs de livres érotiques au xviiie siècle, Minerve, 1994.

Goulemot, Jean-Marie, « Prêtons la main à la nature II. Fureurs utérines », Dix-huitième siècle, no 12, 1980, p. 97-111.

Goulemot, Jean-Marie, « Les pratiques littéraires ou la publicité du privé », in Philippe Ariès et Georges Duby (dir.), Histoire de la vie privée, t. III, Éditions du Seuil, 1986, p. 371-405.

Goulemot, Jean-Marie, « Tensions et contradictions de l’intime dans la pratique des Lumières », Littérales, no 17, 2005, p. 13-21.

Goulemot, Jean-Marie, (dir.), Lecture, livres et lecteurs du xviiie siècle, Tour, Université de Tour, « Cahiers d’histoire culturelle », no 12, 2003.

Goulemot, Jean-Marie, et Oster, Daniel, Gens de Lettres, écrivains et bohêmes. L’imaginaire littéraire, 1630-1900, Minerve, 1992.

Gusdorf, Georges, « De l’autobiographie initiatique à l’autobiographie genre littéraire », R.H.L.F., no 6, novembre-décembre 1975, p. 957-1002.

Gusdorf, Georges, « Conditions et limites de l’autobiographie », in Formen der Selbstdarstellung. Festgäbe für Fritz Neubert, Berlin, Duncker und Humblot, 1956, p. 105-123.

Hamburger, Käte, Logique des genres littéraires (Die Logik der Dichtung, 1977), « Poétique », Éditions du Seuil, 1986.

Hamon, Philippe, L’Ironie littéraire. Essai sur les formes de l’écriture oblique, Hachette Livre, 1996.

Hauc, Jean-Claude, Ange Goudar, un aventurier des Lumières, Honoré Champion, 2004.

Heinich, Nathalie, Être écrivain. Création et identité, La Découverte, 2000.

462

Hipp, Marie-Thérèse, Mythes et réalités. Enquête sur le roman et les mémoires (1660-1700), Klincksieck, 1976.

Hoffmann, Paul, Théories et modèles de la liberté au xviiie siècle, Presses universitaires de France, 1996.

Honneth, Axel, La Lutte pour la reconnaissance, traduit de l’allemand par Pierre Rusch, Éditions du Cerf, 2000.

Imbroscio, Carmelina, L’Utopie à la dérive. Sur les compromissions vitales du lieu utopique, Pisa, Ed. Libreria Goliardica, 1995.

Imbroscio, Carmelina, (éd.), Requiem pour l’utopie ? Tendances autodestructives du paradigme utopique, Pisa, Ed. Libreria Goliardica, 1985.

Jacob, François et Rossi, Henri (dir.), Mémorialistes de l’exil. Émigrer, écrire, survivre, L’Harmattan, 2003.

Jaquier, Claire, Lotterie, Florence, Seth, Catriona (dir.), Destins romanesques de l’émigration, Desjonquères, 2007.

Kuon, Peter, « Utopie et anthropologie au siècle des Lumières ou la crise d’un genre littéraire », in Hinrich Hudde et Peter Kuon, De l’utopie à l’uchronie. Formes, significations, fonctions. Actes du colloque d’Erlangen, 16-18 octobre 1986, Tübingen, Gunter Narr, 1988, p. 49-62.

Lafon, Henri, Les Décors et les choses dans le roman français du dix-huitième siècle de Prévost à Sade, Oxford, « Studies on Voltaire and the Eighteenth Century », Voltaire Foundation, 1992.

Lahouati, Gérard, « La voix des masques. Réflexions sur la constitution du genre de l’autobiographie », Dix-huitième siècle, no 30, 1998, p. 195-210.

Laugaa, Maurice, La Pensée du pseudonyme, Presses universitaires de France, 1986.

Leborgne, Françoise, Rétif de La Bretonne et la crise des genres littéraires (1767-1797), thèse de doctorat dirigée par Pierre Frantz, soutenue le 10 décembre 2004, Paris X-Nanterre.

Lecarme, Jacques et Lecarme Tabone, Éliane, L’Autobiographie, Armand Colin, 1997.

Lejeune, Philippe, Le Pacte autobiographique (1975), nouvelle édition augmentée, Éditions du Seuil, 1996.

Lejeune, Philippe, Moi aussi, Éditions du Seuil, 1986.

Lejeune, Philippe, L’Autobiographie en France (1971), 2e édition, Armand Colin, 1998.

Magnot, Florence, « Le récit féminin inséré : étude comparative des Mémoires et aventures d’un homme de qualité de Prévost et des Mémoires du comte de Comminville de Ducaste d’Auvigny », in Suzanna Van Dijk et Madeleine van Strien-Chardonneau (éd.), Féminités et masculinités dans le texte narratif avant 1800, Louvain, Peeters, 2002, p. 169-181.

Maingueneau, Dominique, Le Discours littéraire. Paratopie et scène d’énonciation, Armand Colin, 2004.

Manoni, Octave, Clefs pour l’imaginaire ou l’autre scène, Éditions du Seuil, 1969.

Marquet, Jean-François, Miroirs de l’identité. La littérature hantée par la philosophie, Hermann, 1996.

Martin, Christophe, « Le sérail et son double. Topique du harem dans la fiction romanesque, des Mémoires du Sérail (1670), aux Intrigues historiques et galantes du sérail de J.-B. Guys (1755) », in Nathalie Ferrand (dir.), Locus in fabula. La topique de l’espace dans les fictions françaises d’Ancien Régime, Louvain, « La République des Lettres », Peeters, 2004, p. 178-199.

Masseau, Didier, L’Invention de l’intellectuel dans l’Europe des Lumières, Presses universitaires de France, 1994.

Mathieu-Castellani, Gisèle, La Scène judiciaire de l’autobiographie, Presses universitaires de France, 1996.

Mauzi, Robert, L’Idée de bonheur dans la littérature et la pensée française au xviiie siècle, Armand Colin, 1960.

May, Georges, Le Dilemme du roman au xviiie siècle, étude sur les rapports entre le roman et la critique (1715-1761), Presses universitaires de France, 1963.

Moreau, Isabelle, « Guérir du sot ». Les stratégies d’écriture des libertins à l’âge classique, Honoré Champion, 2007.

463

Mortier, Roland, L’Originalité, une nouvelle catégorie esthétique au siècle des Lumières, Genève-Paris, Droz, 1982.

Oster, Daniel, Passages de Zénon, Seuil, 1983.

Oster, Daniel, L’Individu littéraire, Presses universitaires de France, 1997.

Pavel, Thomas, Univers de la fiction (Fictional Worlds, 1986), Éditions du Seuil, 1988.

Pavel, Thomas, « Comment définir la fiction ? », in Alexandre Gegen et René Audet (dir.), Frontières de la fiction, Bordeaux, Éditions Nota Bene, 2001, p. 3-13.

Perrin, Jean-François, « Du droit de taire la vérité au mensonge magnanime : sur quelques arrière-plans théoriques et littéraires de la Quatrième Promenade », Littératures, no 37, automne 1997, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, p. 115-130.

Perrin, Jean-François, « Le récit d’enfance du xviie siècle à Rousseau », Dix-huitième siècle, no 30, 1998, p. 211-220.

Pintard, Roger, Le Libertinage érudit dans la première moitié du xviie siècle (1943), Genève, Slatkine, 2000.

Pujol, Stéphane, Le Dialogue d’idées au dix-huitième siècle, Oxford, Voltaire Foundation, 2005.

Racault, Jean-Michel, L’Utopie narrative en France et en Angleterre, 1675-1761, Oxford, Voltaire Foundation, 1991.

Racault, Jean-Michel, « Fiction utopique et autobiographie symbolique. La fictionalisation de soi dans le récit utopique au tournant de l’Âge Classique », in Vita Fortunati et Paola Spinozzi, Vite di Utopia, Ravenna, Longo Editore, 2000, p. 69-78.

Ricoeur, Paul, Temps et récit, Éditions du Seuil, 1983-1985, 3 t.

Ricoeur, Paul, Soi-même comme un autre, Éditions du Seuil, « Points. Essais », 1990.

Ricoeur, Paul, Parcours de la reconnaissance. Trois études, Stock, 2006.

Rivara, Annie « “Contre-topique” des lieux et géographie “romantique” dans les Contes immoraux, ou conversations de Bélial, de Ch. De Ligne (1801) », in Nathalie Ferrand (dir.), Locus in fabula, op. cit., p. 260-281.

Roche, Daniel, Les Républicains des lettres. Gens de culture et Lumières au xviiie siècle, Fayard, 1988.

Roche, Daniel, Humeurs vagabondes. De la circulation des hommes et de l’utilité des voyages, Fayard, 2003.

Roelens, Maurice, « Le dialogue philosophique, genre impossible ? L’opinion des siècles classiques », Cahiers de l’association internationale des études françaises, no 24, 1972, p. 43-58.

Roelens, Maurice, « La description inaugurale dans le dialogue philosophique aux xviie et xviiie siècles », Littérature, no 18, mai 1975, p. 51-62.

Rossi, Henri, Les Mémoires aristocratiques féminins (1789-1848), Honoré Champion, 1998.

Roth, Suzanne, Aventure et aventuriers au dix-huitième siècle. Essai de sociologie littéraire, thèse présentée devant l’université de Dijon le 19 novembre 1976, Atelier de reproduction des thèses, Université de Lille 3, 1980, 2 t.

Roth, Suzanne, Les Aventuriers au xviiie siècle, Éditions Galilée, 1980.

Salaün, Frank, « L’identité personnelle selon Diderot », Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, no 26, avril 1999, p. 113-123.

Schaeffer, Jean-Marie, Pourquoi la fiction ?, Éditions du Seuil, 1999.

Schaeffer, Jean-Marie, « De la fiction », in Jean Bessière et Philippe Roussin (dir.), Partages de la littérature. Partages de la fiction, Honoré Champion, 2001, p. 63-88.

Schløsler, Jørn, John Locke et les philosophes français. La critique des idées innées en France au dix-huitième siècle, Oxford, Voltaire Foundation, 1997.

Searle, John R., Les Actes de langage. Essai de philosophie du langage, Herman, 1972.

Sgard, Jean, « Le journaliste famélique », in Henri Duranton (dir.), Le Pauvre diable. Destins de l’homme de lettres au xviiie siècle, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2006, p. 57-66.

Starobinski, Jean, L’Œil vivant, Gallimard, 1961.

Starobinski, Jean, La Transparence et l’obstacle, Gallimard, « Tel », 1971.

464

Starobinski, Jean, Le Remède dans le mal. Critique et légitimation de l’artifice à l’âge des Lumières, Gallimard, 1989.

Starobinski, Jean, 1789. Les Emblèmes de la raison, Flammarion, 1973.

Starobinski, Jean, « Leo Spitzer et la lecture stylistique », in Leo Spitzer, Études de style, Gallimard, 1970, p. 34.

Steward, Philip, Le Masque et la parole. Le langage de l’amour au xviiie siècle, Corti, 1978.

Strauss, Leo, La Persécution et l’Art d’écrire [Persecution and the Art of Writing, 1952], Gallimard, coll. Tel, 2003.

Stroev, Alexandre, Les Aventuriers des Lumières, Presses universitaires de France, 1997.

Tarczylo, Théodore, « Prêtons la main à la nature I. L’onanisme de Tissot », Dix-huitième siècle, no 12, 1980, p. 79-98.

Van Delft, Louis, Le Moraliste classique. Essai de définition et de typologie, Genève, Droz, 1982.

Van Delft, Louis, Littérature et anthropologie. Nature humaine et caractère à l’âge classique, Presses universitaires de France, 1993.

Van Delft, Louis, Les Spectateurs de la vie. Généalogie du regard moraliste, Presses de l’Université de Laval, 2005.

Viala, Alain, Naissance de l’écrivain. Sociologie de la littérature à l’âge classique, Éditions de Minuit, 1985.

Walter, Éric, « Sur l’intelligentsia des Lumières », Dix-huitième siècle, no 5, 1973, p. 173-201.

Walter, Éric, « Les auteurs et le champ littéraire », in Henri-Jean Martin et Roger Chartier (dir.), Histoire de l’édition 2. Le Livre triomphant (1680-1830), (1984), Fayard, 1990, p. 499-518.

Winnicott, Donal Woods, Jeu et réalité. L’espace potentiel [Playing and Reality], folio essais, 1971.

Zanone, Damien, Écrire son temps. Les Mémoires en France de 1815 à 1848, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2006.

1 Hors Pages casanoviennes, sauf quand elles sont la seule édition disponible.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 13/17 Suivant