Aller au contenu

Chronique 1984

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-1171-7
  • ISSN: 2262-2004
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3992-6.p.0060
  • Éditeur: Rougerie
  • Date de parution: 07/12/2012
  • Périodicité: Annuelle
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
60
CHRONIQUE 1984

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 JUIN 1981. —Elle s'est tenue
comme à l'accoutumée sous la présidence du professeur Jacques Morel,
président, su Centre d'étude des XVII° et XVIII° siècles (17 présents, 54
pouvoirs reçus). Après avoir dit sa satisfaction devoir se maintenir le nom-
bre des sociétaires, le président salue la mémoire de trois d'entre eux
récemment dispazus la mort de Jeanne Cazriat et de Marcel Verrier s'est
ajoutée celle du professeur Pierre Dumonceaux). Il souligne le succks
remporté it la Comédie-Française par La Mort de Sénèque, dans une mise
en scène de Jean-Marie Villégier, et signale le très beau numéro de la revue
Comédie-Française qui a été consacré à l'événement. Il remercie l'éditeur
Rougerie pour la belle tenue du n° 6 des Cahiers, avec ses rares illustrations
de l'article de Jacques Thuillier, puis les organismes qui ont bien voulu sub-
ventionner la manifestation de Janaillât prévue pour le 11 ao0t (Conseil
général de la Creuse S 000 F, Direction régionale des affaires culturelles du
Limousin 3000 F, Centre national des lettres 2000 F), soulignant qu'en
outre l'aide annuelle de ce dernier a été portée à 5 000 F pour 1984.

A. Carciat donne des précisions sw l'organisation en cours de la
Jownée de Janaillat, avec l'aide de la municipalité et celle des Archives
départementales de la Creuse. En sus des programmes et affiches, une pla-
quette commémorative sera tirée en offset  : un choix de pièces de l'édition
in - 12 des Amours de 1662. Le metteur en scène Jean-Pierre Rossfelder et
les musiciens Etienne Lestringant et Annette Gruel, qui ont très
spontanément accepté d'apporter leur concours, s'entendent pour mettre
au point la paztie musicale et théâtrale. Le n° VII des Cahiers sera consacré
en paztie it La Mort de Sénèque et en partie â la Journée de Janaillat.

Au conseil d'administration, sont reconduits dans leurs fonctions les
membres renouvelables (Mme Ferrier, MM. Boudard, Gerbaud, Lagny,
Lever, Pérouas, Rougerie, Serroy) et sont élus quatre membres nouveaux
MM. Jacques Arnold, André Blanc, Jean Dubu et Jean Michaud. Ce der-
nier est élu trésorier de l'association en remplacement de Jeanne Carriat.
Lui adresser désormais les cotisations, 8, parc du Château,
78430 Louveciennes.

NECROLOGIE. —Raymond LEBÈGUE (Paris, 16 septembre 1895 -
Id., 24 novembre 1984). —Raymond Lebègue a quitté ce monde avec la
discrétion qui fut toujours la sienne, et derrière laquelle s'abritaient une
passion intransigeante pour la vérité, et une rigueur absolue dans la
patiente exploration de notre patrimoine culturel. L'éminent membre de
l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, professeur honoraire à la
Sorbonne, qui fut longtemps président de la Société d'Histoire Littéraire de
la France, s'était personnellement intéressé à l'Association des Amis de
Tristan, manifestant d'emblée sa sympathie, acceptant, dés l'origine, de
siéger dans son comité d'honneur. Connaisseur sans rival de la littérature
dramatique française, il avait aussi consacré d'innombrables veilles à
explorer le domaine poétique français, notamment à travers l'oeuvre de ces.
deux antagonistes sans lesquels la poésie du XVII° siècle n'aurait pas été ce
qu'elle fut, Ronsard et Malherbe  ; il avait largement contribué, par ses tra-
vaux, son enseignement et sa capacité à susciter des vocations de cherchew,
à remettre en cause les schémas hérités du passé, et à faire redécouvrir des

60

61 pans entiers de notre littérature, occultés par des préjugés trop souvent
entretenus par une critique paresseuse. Aussi les Amis de Tristan, et, su-
delà, les passionnés de la littérature et de la civilisation du XVII° siècle,
ont-ils une pensée émue, affectueuse et reconnaissante pour celui qui, au
soir de sa vie, s'adressant à des amis et disciples qui venaient de lui offrir
leur tribut d'hommages, avouait  : "Dans ma solitude, j'ai encore quel-
ques raisons de vivre  : le travail, jamais achevé, et cette fidèle amitié dont
vous venez de me donner un si précieux témoignage ". De cette fidélité
dans l'amitié et le souvenir, puissent ces quelques lignes être l'ultime
expression. -Jean-Pierre CHAUVEAU.

LA MORT DE SÉNÈQUE A LA COMEDIE-FRANÇAISE
(L'astérisque indique les matinées, au lieu de 20 h 30). -Calendrier 1984
(24 représentations)  : 24, 25, 26, 27, 30 mars ; l', 4, 9, 11, 13, 22, 23, 28,
29' avril  ; 2, 5, 6', 11, 14, 19, 24 mai  ; 1, 5, 10' juin. -Calendrier 1985 (19
représentations)  : 12, 13, 17', 21, 26 février  ; 3, 6, 12, 16, 17, 20, 24' mars  ;
1, 3, 7, 10, 12, 14*, 17 avril.

Le spectacle avait été retransmis en direct sur France-Culture le 29
avril 1984. Au cours d'une émission antérieure (22 avril), le président
J. Morel avait participé à la présentation d'un dossier sur la pièce, en com-
pagnie de Jean-Marie Villégier.

LE BILAN DE LA JOURNÉE DE JANAILLAT. -Recettes  : Sub-
ventions reçues ]0000 F, Participation de l'Association S 000 F, Vente de
programmes et d'ouvrages 5 100 F. -Dépenses  :Plaque commémorative
2 000 F, Cachets des acteurs 9 080 F, Imprimerie (prospectus, program-
mes, affiches, reprint des Amours) 57 770 F, Factures des éditeurs (PUG,
Nizet, Droz) 3045 F.

Outre les organismes qui nous ont apporté leur soutien financier, les parti-
cipants à la table ronde et les artistes qui ont largement contribué au succès
de la journée, sont à remercier particulièrement  :pour leur aide matérielle,
la municipalité de Janaillat et son maire, M. Yves Faury ; la direction des
Services d'archives de la Creuse, qui a collaboré à l'exposition  ; le Centre
culturel Jean-Lurçat, qui s'est chargé de la sonorisation  ; -pour l'honneur
qu'ils nous ont fait en acceptant de présider cette manifestation,
M. le sénateur Michel Moreigne, président du Conseil général de la Creuse,
et M. André Chandernagor, premier président de la Cour des comptes ;
- pour leur présence à l'inauguration de la plaque, à l'exposition et au spec-
tacle, M. le sénateur W. Chervy, plusieurs conseillers généraux et conseil-
lers municipaux, les membres de la famille L'Hermite, des universitaires,
notre éditeur René Rougerie, -pour le dép8t d'ouvrages de Tristan, qu'ils
nous ont aimablement consenti, les éditions Droz et Nizet, les Presses uni-
versitaires de Grenoble et la SGIP (Comédie-Française) ; -pour la " cou-
verture " de la manifestation, les services de FR 3 Limoges et de Radio-la-
Creuse, ainsi que la presse régionale... Grâce aux uns et aux autres, grdce à
une assistance nombreuse, venue parfois de fort loin, et le soleil aidant,
Janaillat a célébré dans une atmosphère de fête son poète perdu et
retrouvé.

61

62 A TRAVERS LES REVUES. —Dans le n° 245 de XVII° sièc% (oct.-
déc.1984), p. 369, Hubert Carrier, esquissant un bilan de la Fronde dans le
domaine littéraire (" La victoire de Pallas et le triomphe des Muses "),
situe historiquement les stances de Tristan A  !'honneur de Monseigneur /e
Chancelier publiées par Bernardin, p. 603-605. —Dans le n° 22 des Papers
of French Seventeenth Century Literature, Nicole Bonvalet-Mallet
étudiant "Les mises en scène de la mort dans les tragédies de Tristan ",
montre en particulier comment l'une des scènes les plus fortes du spectacle
du Français, " la scène des conjurés de La Môrt de Sénèque est un [ ... ]
exemple significatif de la scénographie de Tristan la préparation de
l'assassinat de Néron est vécue comme une répétition générale... "

ADHÉSIONS NOUVELLES. —Guy BERNARD (Mme), 48-50, av.
Philippe-Auguste, 75001 Paris ;Andrée BICHET, 3, rue de l'Ancienne-
Mairie, 23000 Guéret ;Daniel BRIOLET, 7, rue Jean-Hilaire-Belloc, 44100
Nantes ;Marcel DE GREVE, professeur à l'université de Gand, av.
Winston-Churchill 157, 1180 Bruxelles ;Michèle DUBREUIL, 8, rue du
Docteur-Roux, 91370 Verrières ;Béatrice FAURY, Souliers, Janaillat,
23250 Pontarion ;Cécile GAUDRIOT, 15, rue Pierre-Morlon, 23000
Guéret Edouard GUITTON, professeur à l'université de Rennes-II,
2, villa de Bourg-l'Évêque, 35000 Rennes  ;Christine LAFONT, bât. des
Enseignants, rue Saint-Exupéry, 94190 Villeneuve-Saint-Georges ;Irène
MARCHESSOU, Souliers, Janaillat, 23250 Pontarion ;Catherine MAS-
SIP, conservateur à la Bibliothèque nationale, 7, rue de l'Aigle, 92250 La
Garenne-Colombes ;Madeleine MICHAUD, 8, parc du Château, 78430
Louveciennes ;Monique MICHAUD, Villeservine, Saint-Laureni, 23000
Guéret ;Nicole MOINE, 113, rue du Cherche-Midi, 75006 Paris ;Viviane
NOEL, Souliers, Janaillat, 23250 Pontarion ; Geneviève PARELON,
Janaillat, 23250 Pontarion.














62