Aller au contenu

Avant-propos

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Cahiers Louis Dumur
    2018, n° 5
    . Louis Dumur, écrivain genevois ?
  • Auteurs: Dubosson (Françoise), Jacob (François)
  •  
  • Résumé: L’actualité dumurienne s’est particulièrement enrichie ces derniers temps, avec notamment la préparation d’une adaptation théâtrale d’Un estomac d’Autriche par Antoine Débois, la tenue de l’exposition « À cœur et à cri : Louis Dumur, un enfant des Tranchées » aux archives d’État de Genève et la participation du laboratoire ELLIADD de l’université de Franche-Comté aux travaux d’investigation sur Louis Dumur.
  •  
  • Pages: 9 à 11
  • Année d’édition: 2019
  • Revue: Cahiers Louis Dumur, n° 5

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09259-9
  • ISSN: 2426-1866
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09260-5.p.0009
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 07/06/2019
  • Périodicité: Annuelle
  • Langue: Français
  • Mots-clés: archives, exposition, Genève, théâtre, Autriche, ELLIADD
Accès libre
Support: Numérique
9

AVANT-PROPOS

Cest par une triste nouvelle quil convient hélas dinaugurer ce cinquième tome des Cahiers : M. Bruno Curatolo, professeur émérite à lUniversité de Franche-Comté, qui nous avait fait lamitié dune conférence tout à fait passionnante aux Archives cantonales vaudoises et lavait fait suivre dun texte publié dans le volume 4 des Cahiers Louis Dumur (« Louis Dumur et les petites revues », p. 15-26) est en effet décédé au mois de septembre 2018. Nul doute quil ait été accueilli, en compagnie dOlivier Dumur, Élisabeth Ducrocq et Berthe Malatesta, disparus lan dernier, par Louis Dumur lui-même, dans son bureau reconstitué, pour les besoins de la cause, en quelque au-delà : « Dites donc, cher ami, jai lu avec attention larticle que vous mavez consacré dans les Cahiers qui portent mon nom… Ce que vous dites nest pas inintéressant. On pourrait objecter toutefois… » À lheure où ces lignes sont écrites, ils discutent encore, tous les cinq.

Quelques nouvelles plus réconfortantes se sont heureusement fait jour. Cest ainsi quAntoine Débois est en train de préparer la mise en scène de ladaptation théâtrale dUn Estomac dAutriche, texte de Luc Jorand daprès le roman de Louis Dumur. La pièce devrait être créée à la Comédie de Ferney-Voltaire en novembre 2019 puis présentée au Scénacle, à Besançon, ainsi que dans divers théâtres de Lausanne, Fribourg, Châtel Saint-Denis et La-Chaux-de-Fonds. Une commande de la Fondation Pittard de lAndelyn relative à la rédaction dun livre sur Louis Dumur et Genève permettra par ailleurs doffrir un intéressant volume aux éditions MétisPresses à Genève. Il nest enfin jusquà une maison dédition madrilène qui sintéresse à la possibilité de faire traduire Dumur en espagnol : seul Nach Paris ! est pour le moment disponible dans la langue de Cervantès.

Lexposition intitulée « À cœur et à cri : Louis Dumur, un enfant des Tranchées » dont Françoise Dubosson rappelle, dans la chronique, les tenants et aboutissants, a quant à elle été inaugurée le 27 mars 2018 par 10M. François Longchamp, président du Conseil dÉtat de la République et Canton de Genève. Cette exposition, agrémentée dun parcours graphique confié à Nicolas Robel, a rencontré un succès des plus appréciables. Les commissaires de lexposition tiennent à souligner la très grande implication des partenaires des Archives dÉtat, avec lesquels le travail a toujours été des plus agréables : cest ainsi quAlain Dubois, archiviste, a réalisé de véritables trouvailles. Initialement prévue jusquau 5 janvier 2019 – date anniversaire de la naissance de Louis Dumur – lexposition sera prolongée finalement jusquau printemps.

Sur le plan médiatique, la Tribune de Genève a consacré une page à lexposition et plus largement à Louis Dumur dans son édition du 29 mars 2018, sous la plume de Benjamin Chaix. Lexposition elle-même a eu quelques échos sur le réseau, grâce au relais offert par Jean-Marie Félix sur les ondes dEspace 2, et des lectures du Centenaire de Jean-Jacques ont été proposées aux auditeurs dans lémission Versus du 29 juin 2018. Le 1er juillet, cest lémission Caractères qui consacrait lun de ses numéros à Louis Dumur et à la Trilogie genevoise. Par ailleurs, toujours grâce à Jean-Marie Félix, une page est parue le 4 juillet sur RTS Culture avec pour titre « Lécrivain Louis Dumur, un irréductible Genevois injustement oublié ». Enfin, a été lancé le dernier projet lié à lexposition : un court roman graphique autour du personnage dÉglantine, confié, encore une fois, au talent de Nicolas Robel. Le livret paraitra début mars, pour le finissage de lexposition.

Lactualité de la recherche dumurienne se concentre de son côté sur le centre ELLIADD (Édition, Littératures, Langages, Informatique, Arts, Didactique, Discours) de lUniversité de Franche-Comté, qui a montré tout son intérêt pour Louis Dumur et ses archives. Cette unité compte trois postes dingénieurs détudes dédiés à des missions darchivistique, dinnovations de corpus numériques et de développement logiciel. Un dossier est en cours dévaluation auprès des autorités françaises pour nourrir la base FANUM (fonds darchives numériques) des images relatives à Un Estomac dAutriche, en relation avec lédition critique en cours de préparation aux éditions Classiques Garnier et ladaptation théâtrale du roman mise en scène par Antoine Débois.

Cette fresque des activités dumuriennes ne serait enfin pas complète sans linvitation adressée à la Société Louis Dumur par M. Jacques Berchtold, directeur de la Fondation Martin Bodmer. La Fondation 11organise en effet du 5 octobre 2019 au 16 mai 2020 une grande exposition sur le thème « Guerre et paix », projet qui sinsère dans une plus vaste thématique, autour des cent ans de la fondation de la Société des Nations. Dans ce contexte, M. Berchtold a proposé au Comité de la Société dorganiser une journée autour du thème « Louis Dumur et la guerre ». La matinée pourrait être consacrée à lécriture de la guerre dans les articles et les romans de Dumur. Laprès-midi tournerait, elle, autour de la participation de Dumur à lAIPG et de sa critique de la neutralité et de lhumanitaire, avec au centre du propos le roman La Croix Rouge et la Croix Blanche ou La guerre chez les neutres. Le Cahier no 6 de 2019 étant consacré à Un estomac dAutriche, le projet « Guerre et paix » pourrait tout à fait faire lobjet du numéro thématique suivant, le no 7, en 2020.

Mais ce sont là de lointaines perspectives. Il sera pour lheure question, dans le présent cahier, du rapport de Louis Dumur à Genève. Nous avons le plaisir daccueillir deux nouvelles plumes – celles de Selina Follonier et de Pascal Lécroart – et douvrir un champ si vaste que lexposition actuellement présentée aux Archives dÉtat de Genève na pu – cétait, du reste, sa seule ambition – quouvrir quelques pistes de réflexion. Lune delles fera lobjet exclusif du sixième tome des Cahiers qui, rappelons-le, sera consacré à Un Estomac dAutriche et à la Genève de la Restauration. Un voyage prolongé, en quelque sorte, au bout du lac. Et qui commence, tambour battant, dans les pages qui suivent.

Françoise Dubosson
et François Jacob