Aller au contenu

Avant-propos

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Cahiers Louis Dumur
    2015, n° 2
    . varia
  • Auteur: Jacob (François)
  •  
  •  
  • Pages: 9 à 11
  • ISBN: 978-2-406-05943-1
  • ISSN: 2426-1866
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-05944-8.p.0009
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Revue: Cahiers Louis Dumur, n° 2
  • Date de parution: 26/04/2016
  • Année d’édition: 2016
  • Langue: Français

  • Article de revue: Précédent 2/11 Suivant
Accès libre
Support: Numérique
9

AVANT-PROPOS

La Société Louis Dumur a aujourdhui cinq ans.

Elle a reçu le soutien marqué de Sabine Maffre et Gilbert Coutaz, responsables des entités patrimoniales chargées de la conservation des fonds darchives Louis Dumur qui se trouvent à la Bibliothèque Carnegie de Reims et aux Archives cantonales vaudoises. Nous les remercions chaleureusement pour leur précieux concours et leur action continue au service dune meilleure connaissance de la vie et de lœuvre de Louis Dumur.

Cest dailleurs à Reims et à Chavannes-près-Renens que se tiendront les deux principales expositions consacrées, en 2017, à Louis Dumur. Tandis quil sagira, à Lausanne, selon lexpression de Gilbert Coutaz, de « valoriser la personnalité de la famille Dumur au travers du fonds familial conservé aux Archives cantonales vaudoises », la Bibliothèque Carnegie de Reims, quant à elle, se proposera de retracer le parcours de Louis Dumur et de lui rendre la place qui lui est due au sein de lhistoire de la littérature, voire de lhistoire tout court, tant il est vrai que les deux sont, chez le directeur littéraire du Mercure de France, inextricablement liées.

La numérisation du fonds Dumur de la Bibliothèque Carnegie a en outre considérablement avancé, Louis Dumur ayant été inscrit au rang des priorités de la Bibliothèque municipale de Reims. Les Archives cantonales vaudoises ne sont pas en reste, qui font lobjet dun vaste projet visant à établir une banque de données appelée à fédérer lensemble des entités patrimoniales concernées par la vie et lœuvre de Louis Dumur (le département des manuscrits de la Bibliothèque de Genève conserve ainsi de nombreuses pièces dimportance, à commencer par tous les échanges de Dumur et de son ami René Claparède) : il devrait être possible, à moyen terme souhaitons-le, davoir une vue densemble de tous les écrits relatifs à Louis Dumur et de relire chronologiquement lensemble de sa correspondance.

10

On comprend, dans ces conditions, que nous visions à plus court terme deux objectifs majeurs. Le premier est de susciter lintérêt de la classe universitaire et dintéresser des étudiants de master, voire de thèse, lesquels seraient appelés à féconder les éléments patrimoniaux considérables laissés à leur entière disposition. Le second est la prochaine constitution dun site internet dédié à Louis Dumur, dont nous espérons pouvoir annoncer la mise en ligne effective dans le prochain numéro des Cahiers.

Il faut enfin rappeler quaucune action denvergure ne serait aujourdhui possible sur Louis Dumur si M. Cédric Dumur, petit-fils de Gustave Dumur, filleul de Louis, navait confié voici quelques années aux Archives cantonales vaudoises lensemble des archives familiales à sa disposition. Son arrière-grand-père Maurice Dumur, frère cadet de Louis, avait déjà été lartisan du don de la bibliothèque de Louis Dumur et de ses archives professionnelles du Mercure de France à la Bibliothèque Carnegie de Reims. La même action se répète donc, à quatre-vingts ans de distance, et permet aujourdhui à la communauté scientifique de disposer de lensemble des archives dune personnalité hors normes du début de vingtième siècle. Il va sans dire que toute la Société Louis Dumur est profondément reconnaissante à M. Cédric Dumur de son action, comme le seront lensemble des lecteurs de Dumur appelés, souhaitons-le, à être de plus en plus nombreux.

Le présent numéro des Cahiers pose la question de la religiosité de Dumur – ce terme étant préférable à celui de « sentiment religieux », un sentiment que Dumur rejette, précisément, suivant en cela les préceptes dun des principaux personnages de lÉcole du dimanche, le cousin Gobernard. La lecture croisée des archives de Reims et celles des Archives cantonales vaudoises permet aujourdhui de lire, complétement reconstituée, la correspondance que Louis Dumur échange sur ce sujet délicat avec Hélène Brocher. Limplication de Dumur dans les organes dinformation durant la Première Guerre mondiale sera également largement évoquée, suivant en cela les ouvertures réalisées lors de deux récents colloques : le premier, qui sest tenu du 10 au 12 septembre 2014 au château de Penthes et était intitulé « La Suisse et la guerre de 1914-1918 » a donné lieu à une importante publication (La Suisse et la guerre de 1914-1918, sous la direction de Christophe Vuilleumier, Genève, éditions Slatkine, 2015) ; le second, intitulé « Écrire en Suisse

11

pendant la Grande Guerre » et organisé par Michèle Crogiez-Labarthe et Nicolas Morel, sest tenu à luniversité de Berne les 26 et 27 mars 2015 et devrait donner lieu, dans le courant de lannée 2016, à une publication en ligne.

Autant dactions qui nous rappellent limplication extrême de Louis Dumur dans les affaires de son temps et nous redisent lurgence de relancer, dans le nôtre, à la lumière de cette œuvre à la fois abondante et multiforme, une réflexion dordre épistémologique, historique et, osons le mot, politique.

François Jacob