Aller au contenu

Résumés/Abstracts

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-6097-5
  • ISSN: 2115-6360
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-6098-2.p.0469
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 24/02/2016
  • Périodicité: Semestrielle
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
469

résumés/ABSTRACTS

Marylène Possamaï et Marianne Besseyre, « LOvide moralisé illustré. Introduction »

Marianne Besseyre est archiviste paléographe et historienne de lart, spécialiste des manuscrits à peintures du Moyen Âge occidental. Elle a publié sur lenluminure carolingienne et romane. Conservatrice au Centre de recherche sur les manuscrits enluminés à la BNF puis responsable du fonds ancien de la BM de Lyon, elle poursuit des travaux sur la production enluminée française et italienne du xive siècle.

Marianna Besseyre is a paleographical archivist and historian of art, specializing in Western painted manuscripts of the Middle Ages. She has published on Carolingian and Roman illumination. Conservator at the Center for Research in Illuminated Manuscripts at the Bibliothèque Nationale de France, and later head of ancient collections at the Bibliothèque Municipale de Lyon, she is currently working on processes of fourteenth-century French and Italian illumination.

Marylène Possamaï est professeur des universités. Ses recherches portent sur le latin médiéval, lOvide moralisé, la réception de lAntiquité et lallégorie au Moyen Âge. Elle a publié Contes de courtisans (Lille, 1982), LOvide moralisé, essai dinterprétation (Paris, 2006), la traduction du Joli Buisson de Jeunesse de Froissart (Paris, 2000), et les Nouvelles études sur lOvide moralisé (Paris, 2009).

Marylène Possamaï is a university professor. Her research focuses on medieval Latin, the Ovide Moralisé, and the reception of Antiquity and allegory in the Middle Ages. Her publications include Contes de courtisans (Lille, 1982), LOvide Moralisé, essai dinterprétation (Paris, 2006), the modern French translation of Froissarts Joli Buisson de Jeunesse (Paris, 2000), and Nouvelles études sur lOvide moralisé (Paris, 2009).

Françoise Clier-Colombani, « Les différents programmes iconographiques. Filiations entre les manuscrits de lOvide moralisé »

Françoise Clier-Colombani, diplômée de lEHESS en histoire et civilisation, vice-présidente de la société de mythologie française, a publié La Fée Mélusine au Moyen Âge, images, mythes et symboles (Poitiers, 1991), et des études sur liconographie médiévale. Elle prépare un ouvrage sur les images des manuscrits enluminés de lOvide moralisé.

470

Françoise Clier-Colombani, the holder of a diploma from the EHESS in History and Civilization and the vice-president of the Society of French Mythology, has published La Fée Mélusine au Moyen Âge, images, mythes et symboles (Poitiers, 1991), as well as studies on medieval iconography. She is currently preparing a work on images in the illuminated manuscripts of Ovide moralisé.

Lauteur présente ici les manuscrits enluminés de lOvide moralisé selon leur type de programme iconographique : dans les versions en vers, on distingue les programmes « narratifs » qui suivent les récits légendaires et leurs allégories, les programmes limités aux quinze images des dieux antiques au début de chaque livre, enfin ceux qui noffrent quune illustration frontispice. Pour la prose, le manuscrit BnF fr. 137 est le plus richement illustré et certaines éditions incunables comportent aussi des images.

The author presents the illuminated manuscripts of the Ovide moralisé according to the type of iconographic programme: in the verse version, it is possible to distinguish between the “narrative” programme which follows the legendary accounts and their allegories; that limited to the fifteen images of classical gods at the beginning of each book; and, lastly, the programme which only offers a frontispiece illustration. With regards to the prose, the BnF fr. 137 manuscript is the most richly illustrated, and certain editions also include images.

Sébastien Douchet, « Création du monde et poétique de lœuvre. Limagerie hexamérale dans les manuscrits de lOvide moralisé »

Sébastien Douchet est maître de conférences en langue et littérature du Moyen Âge à luniversité dAix-Marseille. Également spécialiste diconographie médiévale, il travaille sur trois domaines principaux : les représentations médiévales de la création du monde, la représentation de lespace dans la littérature médiévale et la réception des textes et manuscrits médiévaux à lépoque classique. 

Sébastien Douchet is a lecturer in medieval language and literature at Aix-Marseille University. Also a specialist in medieval iconography, he works on three principal areas: medieval representations of the creation of the world; representations of space in medieval literature; and the reception of medieval texts and manuscripts in the classical era.

La tradition iconographique des six jours de la Création est exploitée dans les quatre manuscrits étudiés ici : elle fournit un commentaire sur le fonctionnement textuel de lOvide moralisé. De manuscrit en manuscrit, on observe lévolution de la réception de lœuvre, dune lecture religieuse à une lecture poétique, Prométhée et Orphée supplantant la figure du Logos créateur. Cest

471

un complet renversement épistémologique des modèles permettant de penser la création dans lOvide moralisé.

The iconographic tradition of the six days of creation is exploited in the four manuscripts studied here: it provides a commentary on the textual functioning of the Ovide moralisé. From manuscript to manuscript, it is possible to observe the evolution of the works reception, from a religious reading to a poetic one, Prometheus and Orpheus supplanting the figure of the creator Logos. It amounts to a complete epistemological reversal of the models for thinking about creation in Ovide moralisé.

Romaine Wolf-Bonvin, « Les Minéides au fil de leurs contes. Une iconographie entre lumière et ombres (Ovide moralisé, livre IV, manuscrit Rouen, Bm O. 4) »

Romaine Wolf-Bonvin est maître de conférences en langue et littérature médiévales à luniversité Lumière – Lyon 2 et parallèlement chargée de cours en littérature française médiévale à luniversité de Genève. Ses recherches portent sur la symbolique vestimentaire, le rapport texte-image, lœuvre de Raoul de Houdenc.

Romaine Wolf-Bonvin is a lecturer in medieval language and literature at Lumière – Lyon 2 University, and a chargée de cours of French literature at the University of Geneva, whose research focuses on sartorial symbolism, text-image relations, and the work of Raoul de Houdenc.

Des vingt-cinq miniatures consacrées aux Minéides, six ornent le récit-cadre qui les met en scène, tandis que les autres ponctuent les fables quelles se racontent. Interroger linsertion des images dans le texte ainsi que la fidélité fluctuante avec laquelle elles illustrent ces histoires, cest constater quelles tracent une ligne de partage entre le récit de Pyrame et Thisbé et les autres contes. Il sagit, à des fins dédification, dillustrer le pouvoir de la double Vénus.

Out of the twenty-five miniatures devoted to the Minéides, six decorate the frame-narrative which dramatises them, while the rest punctuate the fables they depict. To examine the insertion of the images into the text, as well as the fluctuating fidelity with which they illustrate these stories, is to acknowledge the similarities between the account of Pyramus and Thisbe and the other tales. In terms of edification, it is a case of illustrating the power of the double Venus.

472

Julia Drobinsky, « Le cycle dOrphée (livres X-XI) dans lOvide moralisé de Rouen (B. M. ms. O.4) »

Julia Drobinsky est maître de conférences en littérature médiévale à luniversité de Paris Ouest – Nanterre – La Défense. Depuis la thèse quelle a préparée sur les manuscrits enluminés de Guillaume de Machaut sous la direction de Jacqueline Cerquiglini, ses recherches portent sur les textes et liconographie des xive-xve siècles, notamment lOvide Moralisé et le Pèlerinage de vie humaine de Guillaume de Digulleville.

Julia Drobinsky is a lecturer in medieval literature at the University of Paris Ouest – Nanterre – La Défense. Since her thesis on the illuminated manuscripts of Guillaume de Machaut, supervised by Jacqueline Cerquiglini, her research has focused on texts and iconography from the 14th-15th centuries, notably the Ovide Moralisé and the Pèlerinage de vie humaine by Guillaume de Digulleville.

JD étudie structure, contenus, fonctionnement sémantique du cycle dOrphée dans le ms Rouen, Bm. O. 4. Les miniatures épousent larticulation textuelle : succession dimages narratives puis interprétatives au livre X ; alternance fable/exégèse au livre XI. Liconographie mythologique prévaut sur celle de la glose, qui se limite à des réflexes de peintre sans construire de système allégorique cohérent. Par son ampleur et sa variété thématique, elle contribue à lémergence dune imagerie neuve.

JD examines the structure, themes and meaning of the Orpheus cycle in Rouen, Bm O. 4. The miniatures match the textual articulation between ancient fictions and medieval comment: narrative images followed by interpretative ones in Book X; alternation between story and comment in Book XI. The mythological iconography primes over the gloses one, which reflects more the artists habits than a global and coherent meaning. By its breadth and variety, it contributes to the emergence of a new imagery.

Véronique Rouchon-Mouilleron, « Ajax et Jean le Baptiste : pour une lecture franciscaine de lOvide moralisé ? »

Véronique Rouchon-Mouilleron est ancienne élève de lÉcole normale supérieure, agrégée des lettres, docteur en histoire de lart et maître de conférences en histoire médiévale à luniversité Lumière – Lyon 2. Elle conduit des recherches en iconographie et sur lhistoire des images, qui portent spécialement sur la période des xiie-xive siècles, en Italie et en France. Elle étudie également la production des images liée à lordre des frères franciscains.

473

Véronique Rouchon-Mouilleron, a former pupil of the École Normale Supérieure and the holder of an agrégation in literature and a doctorate in art history, is a lecturer in medieval history at Lumière – Lyon 2 University. Her research lies in the fields of iconography and the history of images, focusing particularly on the 12th-14th centuries in Italy and France. She also studies the production of images linked to the Franciscan brothers.

Aux livres XII et XIII de lOvide moralisé, Ajax et saint Jean-Baptiste sont appariés dans la moralisation. Cet article recontextualise ce passage dans la culture visuelle et spirituelle du premier xive siècle. On souligne le mélange de canonicité et daudace qui donne sa tonalité particulière à lœuvre. À travers le thème étonnant dune compétition entre le Baptiste et le Christ, il est suggèré que lauteur peut avoir trouvé sa source dans la querelle des Franciscains autour de lusus pauper.

In books XII and XIII of the Ovide moralisé, Ajax and Saint John the Baptist are matched in moralisation. The aim of this contribution is to recontextualise this passage in terms of the visual and spiritual culture of the early fourteenth century, underlining the mixture of canonicity and audacity which gives this work its particular tone. By way of the striking theme of the competition between John the Baptist and Christ, it is suggested that the author might have found his source in the Franciscans quarrel over usus pauper.

Laurence Harf-Lancner et Maud Pérez-Simon, « Une lecture profane de lOvide moralisé. Le manuscrit BnF français 137 : une mythologie illustrée »

Laurence Harf-Lancner, professeur émérite à la Sorbonne nouvelle – Paris 3, a consacré ses recherches à limaginaire médiéval – Morgane et Mélusine (Paris, 1984), Les Fées au Moyen Âge (Paris, 1984), Le Monde des fées dans lOccident médiéval (Paris, 2003) –, au mythe médiéval dAlexandre, aux relations entre texte et image, entre littérature et histoire, et à la littérature animalière médiévale (Roman de Renart, Isopets).

Laurence Harf-Lancner, an emeritus professor at Sorbonne nouvelle – Paris 3, has worked on the medieval imaginary – Morgane et Mélusine (Paris, 1984), Les Fées au Moyen Âge (Paris, 1984), Le Monde des fées dans lOccident médiéval (Paris, 2003) –, the medieval myth of Alexander, on relations between text and image and between literature and history, and medieval animal literature (Roman de Renart, Isopets).

Maud Pérez-Simon, ancienne élève de lENS-LSH, est maître de conférences à luniversité Sorbonne nouvelle – Paris 3. Ses recherches portent sur la rhétorique de limage dans les manuscrits enluminés. Elle initie ses étudiants au lien texte-image grâce à un partenariat avec le musée de Cluny. Son livre Mise en roman, mise en image, les manuscrits du Roman dAlexandre en prose vient de paraître.

474

Maud Pérez-Simon, a former student of the ENS-LSH, is a lecturer at Sorbonne nouvelle – Paris 3 University. Her research focuses on the rhetoric of the image in illuminated manuscripts. She initiates her students into the links between text and image thanks to a partnership with the Cluny Museum. Her book, Mise en roman, mise en image, les manuscrits du Roman dAlexandre en prose, has just been published.

Le manuscrit BnF fr. 137, composé pour Louis de Bruges peu avant 1480, offre une lecture profane de lOvide moralisé en prose, fidèle à son modèle en vers pour la partie narrative mais éliminant les commentaires allégoriques. Limage, comme le texte, transforme lOvide moralisé en un recueil de fables. La métamorphose y occupe une place importante ainsi que les dieux païens, lérotisme et la violence. Peu déléments subsistent, dans cette mythologie illustrée, dune lecture chrétienne dOvide.

Manuscript BnF fr. 137, commissioned by Louis de Bruges before 1480, provides a lay interpretation of the prose version of Ovide moralisé. Following the narrative of the text in verse, it edits out the allegorical commentaries. Illustrations, as the text itself, transform the Ovide moralisé into a collection of fables. Metamorphoses, pagan gods, erotism and violence play a significant role therein. In this illustrated mythology, very few elements of the Christian interpretation of Ovid remain.

Stefania Cerrito, « LOvide moralisé à laube de la Renaissance. De la prose brugeoise à la Bible des poëtes »

Stefania Cerrito est maître de conférences à lUniversità degli studi internazionali de Rome. Ses études portent sur la réception de lAntiquité au Moyen Âge et à la Renaissance : lAbbregement du siege de Troyes (Paris, 2010), lédition du livre IV de la Cité de Dieu dAugustin traduite par Raoul de Presles (Paris, 2015) et plusieurs articles sur lOvide moralisé en prose dans les manuscrits et dans les imprimés.

Stefania Cerrito is a lecturer at the University of International Study in Rome. Her studies focus on the reception of Antiquity in the Middle Ages and the Renaissance: the Abbregement du siege de Troyes (Paris, 2010), the edition of Book IV of Augustines Cité de Dieu, translated by Raoul de Presles (Paris, 2015), and several articles on the Ovide moralisé en prose in manuscript and printed forms.

Larticle compare lillustration des mss de lOvide moralisé en prose Paris, BNF fr.137 ; St. Pétersbourg, Bib. nat. F.v.XIV.1 ; Londres, BL, Royal 17.E.IV ; Cambridge, Magdalene College, Old Library, F.4.34 et Pepys Collection, 2124 ; et les incunables de Mansion (Bruges, 1484) et Vérard (Paris, 1493), spécialement les luxueuses copies Londres BL IC41148 et Paris, BnF vél.559,

475

peintes par Jacques de Besançon. Lillustration est fortement rattachée au texte et à sa signification allégorique.

The article compares the illustration of the Ovide moralisé en prose, Paris, BnF fr.137; St. Petersburg, National Library, ms. F.v.XIV.1; London, BL, Royal 17.E.IV; Cambridge, Magdalene College, Old Library, F.4.34 and Pepys Collection, 2124, and the incunabula by Mansion (Bruges, 1484), and Vérard (Paris, 1493), especially the luxury copies London BL IC41148, and Paris, BnF vél.559, painted by Jacques de Besançon. The illustration is strongly related with the text and its allegorical meaning.

Christine Ferlampin-Acher, « De la geste au geste. Jeux de main et caresses dans Artus de Bretagne »

Christine Ferlampin-Acher est professeur à luniversité de Rennes et membre senior de lInstitut Universitaire de France. Ses travaux, à la fois des éditions de textes et des études littéraires, portent sur le merveilleux, la matière arthurienne et le roman tardif, en particulier Perceforest et Artus de Bretagne.

Christine Ferlampin-Acher is Professeur at the University of Rennes, and senior member at the Institut Universitaire de France. Her research – which comprises both editions and literary studies – focuses on the marvellous, on Arthurian romances, and on late romance, Perceforest and Artus de Bretagne in particular.

Artus de Bretagne accorde une place originale aux notations de gestes. Malgré labsence dun vocabulaire spécifique pour dire en Moyen Français la caresse amicale ou tendre, Artus parvient à suggérer lintime et le quotidien, et témoigne dune « modernité » qui incite à réévaluer ce texte, qui nest peut-être pas quun avatar arthurien tardif et qui gagnerait à être rapproché autant du Lancelot Graal que de Jehan de Saintré.

Artus de Bretagne evokes a large number of gestures, Despite the absence of a specific terminology in Middle French to express caresses, friendly or loving, the author sketches out the intimate gestures of everyday and private life. From this point of view, Artus would seem to be rather “modern”, and calls out for reassessment: it might seem less a “late Arthurian romance”, something more close in spirit to Jehan de Saintré than to the Lancelot-Grail cycle.

476

Jane H. M. Taylor, « “An ingenious, and profitable kind of meditation”. Jehan de Saintré and the crusade »

Jane H. M. Taylor est professeur émérite de français médiéval à luniversité de Durham. Elle travaille sur la littérature de la fin du Moyen Âge ; elle est lauteur de The Making of Poetry (Turnhout, 2007) et de Rewriting Arthurian Romance in Renaissance France (Cambridge, 2014). Avec Roberta Krueger, elle a traduit La Sale, Jean de Saintré (Philadelphie, 2014).

Jane H. M. Taylor is Professor Emerita of Medieval French at Durham University. She works on late-medieval and Renaissance literature, and has recently published The Making of Poetry (Turnhout, 2007), and Rewriting Arthurian Romance in Renaissance France (Cambridge, 2014). With Roberta Krueger she translated La Sales Jean de Saintré (Philadelphia, 2014).

Dans le Jehan de Saintré dAntoine de La Sale se trouve un épisode traitant dune croisade victorieuse contre les « Sarrazins » de Prusse : victoire que lEurope ne connaissait plus depuis plus de deux siècles. Cet épisode sera très pertinent dans les milieux bourguignons et angevins, suite à la chute de Constantinople en 1453, et la présente contribution propose dexplorer ce scénario triomphant mais tout hypothétique, à la lumière de ce qui, en anglais, sappellerait le « contrefactuel ».

Antoine de La Sales Jehan de Saintré appeals to its readers across a range of narratives – including an episode recounting the sort of triumphant crusade against the “Sarrazins” of Prussia unknown to its late medieval readers for more than two centuries. This episode is particularly relevant, in Burgundian and Angevin circles, in the immediate aftermath of the fall of Constantinople in 1453. This paper will argue that La Sales wish-fulfilment pseudo-history can be profitably analysed in the light of the “counterfactual”.

Roberta L. Krueger, « Antoine de La Sales Petit Jehan de Saintré and the Comte de Tressan. Libertinage, gallantry and French identity in an eighteenth-century adaptation »

Roberta Krueger enseigne les lettres françaises à Hamilton College, New York, où elle est Burgess Professeur. Elle a publié de nombreux articles sur les livres de conduite et le roman courtois ; elle est éditrice du Cambridge Companion to Medieval Romance. Avec Jane Taylor, elle a traduit Antoine de La Sale, Jean de Saintré : A Late Medieval Education in Love and Chivalry (Pennsylvanie, 2014).

477

Roberta Krueger, Burgess Professor of French at Hamilton College, is the author of numerous articles on medieval conduct books and courtly romances, and editor of The Cambridge Companion to Medieval Romance. She has recently translated Antoine de La Sale with Jane Taylor, as Jean de Saintré: A Late Medieval Education in Love and Chivalry (Pennsylvania, 2014).

En 1780 pour la Bibliothèque universelle des romans, Louis-Élisabeth de la Vergne, comte de Tressan (1715-1783), remania en « miniature » le roman de Jehan de Saintré (1456) par Antoine de La Sale. Notre analyse des révisions importantes – omissions, notes historiques, approfondissement psychologique des personnages, interventions dauteur, et modifications explicites de lintrigue – effectuées par lui montre comment Tressan reconfigure un roman courtois médiéval pour plaire au grand public des lecteurs de son siècle.

Louis-Élisabeth de la Vergne, comte de Tressan (1715-1783) recast Antoine de La Sales Jehan de Saintré (1456) in “miniature” for the Bibliothèque universelle des romans in 1780. Close analysis of the authors substantial revisions – cuts, explanatory footnotes, character development, narratorial interventions, and explicit reworkings of the plot – shows how Tressan refashioned a medieval courtly fiction to appeal to a broad range of eighteenth-century readers.

Joan Tasker Grimbert, « Refashioning combat in Chrétiens Cligés for the Burgundian court »

Joan Tasker Grimbert est professeur émérite de français et détudes médiévales à luniversité catholique dAmérique (Washington, DC). Elle a écrit de nombreuses études sur la légende de Tristan et Iseut, Chrétien de Troyes, et le cinéma arthurien. Elle a publié six livres dont le plus récent (avec Carol J. Chase) est Chrétien de Troyes in Prose : The Burgundian Erec and Cligés (Cambridge, 2011).

Joan Tasker Grimbert is Professor Emerita of French and Medieval Studies at the Catholic University of America (Washington, DC). She has written extensively on the legend of Tristan and Iseult, Chrétien de Troyes, and Arthurian film. She has published six books, most recently (with Carol J. Chase), Chrétien de Troyes in Prose: The Burgundian Erec and Cligés (Cambridge, 2011).

En 1455, un prosateur anonyme adapta le Cligés de Chrétien de Troyes (1176). Pour ses contemporains bourguignons immergés dans une culture guerrière, il fournit une description très vivante des combats en condensant lintrigue amoureuse. Cet article confronte les versions en vers et en prose à deux moments dans lévolution chevaleresque de Cligés : ses débuts dans la guerre menée par le duc de Saxe et sa participation en chevalier mûr au tournoi organisé par le roi Arthur.

478

In 1455 an anonymous prose writer adapted Chrétien de Troyes Cligés (1176). Seeking no doubt to appeal to his Burgundian contemporaries steeped in war culture, he made the combat scenes much more vivid and detailed while condensing the love intrigue. This article compares the verse and prose accounts of Cligéss performance at two moments in his evolution, as a novice in the war waged by the duke of Saxony and as a more experienced knight in a tournament organized by King Arthur.

Carol J. Chase, « Swordplay and wordplay. Tournaments in the Burgundian prose Erec »

Carol J. Chase est professeur émérite de français à Knox College, Galesburg, Illinois. Elle a publié de nombreuses études sur le Cycle du Lancelot-Graal et lErec en prose (analyses textuelles, rapports entre texte et image). Elle a traduit en anglais LEstoire del Saint Graal (Cambridge, 2010) et lErec en prose (Cambridge, 2011).

Carol J. Chase is Professor Emerita of French at Knox College, Galesburg, Illinois. She has published widely on the Lancelot-Grail Cycle and the Burgundian Erec (close textual study, relations between text and image). She is the translator of LEstoire del Saint Graal (Cambridge, 2010) and of the Burgundian Prose Erec (Cambridge, 2011).

Ladaptation en prose dErec et Enide de Chrétien de Troyes, rédigée au quinzième siècle, ajoute un tournoi après le couronnement du couple. Cet événement forme un contrepoids au tournoi du mariage, que le prosateur récrit. Les deux sont des mêlées plutôt que des joutes individuelles. Pourquoi ladaptateur a-t-il fait ces choix ? Dans cette étude on essaiera de répondre à cette question. Le prosateur accorde beaucoup de place aux prouesses chevaleresques dErec, ce qui prouve quil est préparé à devenir roi.

The fifteenth-century prose adaptation of Chrétien de Troyess Erec et Enide adds a tournament after the couples coronation. It forms a pendant to the wedding tournament, which the adaptor rewrites. Both events are presented as mêlées, rather than individual jousts. Why the prose author made these choices is a question that this essay attempts to answer. The prose emphasizes Erecs chivalric prowess, proving that he is prepared to rule his kingdom.

Maria Colombo Timelli, « Guillaume de Palerne en prose. Quelques notes de lecture »

Maria Colombo Timelli est professeur à luniversité de Paris-Sorbonne. Ses recherches portent notamment sur le moyen français et la littérature bourguignonne.

479

Elle a publié lédition critique dErec et Enide (Genève, 2000), Cligés (Genève, 2004), La Manequine de Jean Wauquelin (Paris, 2010), la Vie de sainte Katherine de Jean Miélot (Paris, 2015) et codirigé le Nouveau répertoire des mises en prose (Paris, 2014).

Maria Colombo Timelli is a professor at Paris-Sorbonne. Her research focuses on Middle French and literature from Burgundy. She has published the critical edition of Erec et Enide (Geneva, 2000), Cligés (Geneva, 2004), La Manequine by Jean Wauquelin (Paris, 2010), the Vie de sainte Katherine by Jean Miélot (Paris, 2015), and co-edited the Nouveau répertoire des mises en prose (Paris, 2014).

Rédigée peu avant 1530 par Pierre Durand, la version en prose de Guillaume de Palerne présente plusieurs caractéristiques dignes dintérêt ; cet article analyse en particulier les prises de parole de lauteur pour désigner la source en vers et pour commenter le nouveau récit quil est en train de construire. Il en ressort limage dun prosateur bien présent dans son texte et prêt à en offrir une interprétation morale à partager avec ses lecteurs.

Composed by Pierre Durand shortly before 1530, the prose version of Guillaume de Palerne presents many features worth of interest; this article analyses in particular the terms in which the author intervenes in the text, to refer to his verse model and to comment on the new romance he is in the process of constructing. As a result of these interventions, the prosateur is very much a presence in his text, and one ready to share with his readers his own moral interpretation of the story. 

Rosalind Brown-Grant, « Laughing at or with the text? The Wavrin Master as illuminator of Burgundian prose romances »

Rosalind Brown-Grant est professeur de littérature française médiévale à luniversité de Leeds. Elle est lauteur de Christine de Pizan and the Moral Defence of Women : Reading beyond Gender (Cambridge, 1999), et de French Romance of the Late Middle Ages : Gender, Morality, and Desire (Oxford, 2008), ainsi que détudes sur lécriture historiographique bourguignonne et les rapports texte/image.

Rosalind Brown-Grant is Professor of Late Medieval French Literature at the University of Leeds. She is the author of Christine de Pizan and the Moral Defence of Women: Reading beyond Gender (Cambridge, 1999), and French Romance of the Late Middle Ages: Gender, Morality, and Desire (Oxford, 2008); she has also published on Burgundian historical writing and text/image relations.

Lexamen des rapports texte/image dans les manuscrits de romans bourguignons en prose illustrés par le Maître de Wavrin révèle les moyens dont il

480

use pour représenter dans ses miniatures la comédie verbale du texte. Que ce soit en fournissant un équivalent pictural des épisodes comiques du récit ou en « traduisant » ces épisodes en langage visuel selon des codes vestimentaires, gestuels ou symboliques, lartiste est fidèle au texte en provoquant le rire chez le lecteur/spectateur tout en linstruisant.

This study of text/image relations in manuscripts of Burgundian prose romances illuminated by the Wavrin Master analyses how the verbal comedy of the narrative is represented visually. Whether this is through direct pictorial equivalents to amusing episodes in the text or “translation” of these episodes into the visual language of clothing, gesture and symbolism, the illuminator can be shown to be faithful to the narrative in deploying comedy for the didactic instruction of the reader/viewer.

Rebecca Dixon, « Parody in the Burgundian Roman de Buscalus. Prose, paratext, pictures »

Rebecca Dixon est maître de conférences en français à luniversité de Liverpool. Spécialiste de la littérature et la culture bourguignonnes sous Philippe le Bon, elle est lauteur détudes qui portent sur ladaptation littéraire (surtout des mises en prose) et la traduction des poèmes du moyen français en moyen néerlandais, et douvrages sur les rapports texte/image, sur le vêtement et la culture matérielle.

Rebecca Dixon is a Lecturer in French Studies at the University of Liverpool. A specialist in late medieval Burgundian literature and culture, she has published on vernacular prose and verse literature and literary adaptation in Middle French (especially in the mises en prose) and Middle Dutch, texts/image relations in manuscript and early print, and costume and material culture.

Le Roman de Buscalus est élaboré à partir de diverses sources et traditions à peu près contemporaines. Le travail de montage construit un lignage bourguignon lointain qui insère la ville de Tournai dans un espace proto-bourguignon. Le Roman de Buscalus fait preuve de certains aspects parodiques fondamentaux à sa conception ainsi quà sa transmission. Lanalyse de certains épisodes-clés nous permet de comprendre la manière dont le manuscrit comme objet dart joue un rôle primordial dans la construction dune vraie identité curiale sous le duc Philippe.

The Roman de Buscalus is a subtle work of montage combining in its story elements of romance and of chronicle to set up a Burgundian blood-line deriving from the Trojan and Roman past. As it does so, it establishes a secular typology of interpretation which reconfigures questions of Burgundian dynastic origins and places Tournai

481

squarely in a proto-Burgundian political space. This paper analyzes key episodes of the Buscalus through the lens of parody to show how the luxury illustrated book plays a crucial role in the development of Burgundian courtly identity under Duke Philip.

Norris J. Lacy, « “Coda”: Chinon of England (1597), or the limits of romance »

Norris J. Lacy est professeur émérite de français et détudes médiévales à luniversité de lÉtat de Pennsylvanie. Il est spécialiste de la matière arthurienne, et de littérature médiévale française en général. Il est lauteur de très nombreux livres et articles, et récemment éditeur de The Grail, The Quest, and The World of Arthur (Cambridge, 2008) et Old French Fabliaux (Jefferson, 2007).

Norris J. Lacy is Edwin Erle Sparks Professor Emeritus of French and Medieval Studies at Pennsylvania State University. He is a leading expert on the Arthurian legend, and on medieval French literature in general. He has written and edited numerous books and articles on these topics; his most recent are edited The Grail, The Quest, and The World of Arthur (Cambridge, 2008) and Old French Fabliaux (Jefferson, 2007).

Chinon of England, roman anglais de Christopher Middleton (1597), raconte lhistoire dun jeune homme qui se décide à chercher des aventures en France. Il réussit à retirer une épée enfoncée dans un bloc de pierre et devient bientôt chevalier de la Table Ronde. Ensuite, les éléments arthuriens disparaissent pratiquement, exception faite de la présence de Lancelot, Tristram et Triamore, dont les rôles séclipsent devant une série daventures de plus en plus exotiques et farfelues.

The 1597 romance Chinon of England by Christopher Middleton presents the adventures of Chinon, a young man who is suddenly inspired to pursue adventure. Ensuing episodes present a curious sword in the stone test (arranged by Oberom/Oberon) and Chinons joining the Round Table fellowship, but otherwise the work offers elaborate, exotic, and far-fetched adventures, in which the only remnant of Arthurian tradition is the presence of Tristram, Lancelot, and the lesser-known Triamore.