Aller au contenu

Grafia e pronuncia negli strumenti per lo studio dell’italiano nella Spagna del Cinquecento

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Cahiers de recherches médiévales et humanistes / Journal of Medieval and Humanistic Studies
    2014 – 2, n° 28
    varia
  • Auteur: Silvestri (Paolo)
  •  
  • Pages: 215 à 234
  • ISBN: 978-2-8124-4567-5
  • ISSN: 2115-6360
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4568-2.p.0215
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Cahiers de recherches médiévales et humanistes - Journal of Medieval and Humanistic Studies, n° 28
  • Date de parution: 27/03/2015
  • Année de publication: 2014
  • Langues: Italien
  • Résumé: Cet article analyse les modèles orthographiques et orthoépiques présents dans les deux principaux instruments pour ­l’étude de ­l’italien au xvie siècle en Espagne : le Vocabulario de las dos lenguas toscana y castellana, de Cristóbal de las Casas (1570), et ­l’Arte muy curiosa por la cual se enseña muy de rayz el entender, y hablar la Lengua Italiana, de Francisco Trenado de Ayllón (1596). On établit une ­comparaison entre les deux textes en soulignant les analogies et les différences, aussi bien dans le ­contenu que dans ­l’argumentation, tout en faisant spécialement attention au modèle linguistique de référence, ainsi ­qu’à la description des phonèmes italiens – surtout ceux qui ­n’ont pas ­d’équivalents pour un hispanophone – et de leurs réalisations graphiques. Cette analyse ­comparative tient par ailleurs ­compte ­d’autres textes ­contemporains publiés aussi bien en Italie ­qu’en Espagne, en même temps ­qu’elle prend en ­considération la diversité des parcours historiques et ­culturels qui ont abouti à la définition ­d’une norme linguistique dans les deux pays.

  • Article de revue: Précédent 9/22 Suivant

    • Version pdf
    • Version html
Disponibilité: Disponible Actuellement indisponible
Prix normal
Support: Numérique
Code de téléchargement
Le code que vous allez entrer est à usage unique. Vous ne pourrez pas l'utiliser pour télécharger une seconde fois cette contribution.
Nous vous conseillons d'enregistrer le fichier pdf sur un espace de stockage auquel vous avez un accès régulier (disque dur, clé USB, etc.).