Aller au contenu

L’image d’Aristote et la construction des modèles intellectuels au xiiie siècle

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Cahiers de recherches médiévales et humanistes / Journal of Medieval and Humanistic Studies
    2014 – 1, n° 27
    varia
  • Auteur: Voskoboynikov (Oleg)
  •  
  • Résumé: Une question quodlibétique anonyme, discutée vers 1310 en Italie et ­consacrée au destin posthume ­d’Aristote, lui nie tout espoir de repos éternel, tout en proposant des arguments pro et ­contra. Péremptoire en apparence, la solution du problème débouche sur ­d’autres voies de ­l’histoire des idées et des mentalités de ­l’âge scolastique. Au xiiie siècle, la figure du Philosophe, plus que ses doctrines, suscite ­l’intérêt et stimule ­l’imagination ­d’un public lettré qui dépasse les classes universitaires. En élargissant le dossier par des textes de différentes natures et provenances, je présente les procédés utilisés à ­l’époque pour ­construire un modèle de savant et de science par métonymie. « Règle de toute vérité », « presque chrétien » pour les uns, « le pire des métaphysiciens », orgueilleux mécréant pour les autres, Aristote est ­l’un de ces modèles ambigus, ­comme toute figure-clé ­d’une ­culture en plein essor, un modèle qui se prêtait à de multiples interprétations, malgré les doctrines imposées, la censure ou les habitudes intellectuelles.
  •  
  • Pages: 73 à 95
  • ISBN: 978-2-8124-3515-7
  • ISSN: 2115-6360
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3516-4.p.0073
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Cahiers de recherches médiévales et humanistes - Journal of Medieval and Humanistic Studies, n° 27
  • Date de parution: 30/01/2015
  • Année de publication: 2014
  • Langue: Français

  • Article de revue: Précédent 6/18 Suivant

    • Version pdf
    • Version html
Disponibilité: Disponible Actuellement indisponible Arrêt de la commercialisation
Prix normal 7,00 €
Support: Numérique
Code de téléchargement
Le code que vous allez entrer est à usage unique. Vous ne pourrez pas l'utiliser pour télécharger une seconde fois cette contribution.
Nous vous conseillons d'enregistrer le fichier pdf sur un espace de stockage auquel vous avez un accès régulier (disque dur, clé USB, etc.).