Aller au contenu

Résumés et abstracts

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0567-9
  • ISSN: 0007-9871
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4147-9.p.0247
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 16/07/2012
  • Périodicité: Semestrielle
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
247
RÉSUMÉS ET ABSTRACTS



Jean-François SABLAYROLLES

Extraction automatique et types de néologismes  :une nécessaire clarification. —L'extraction
automatique des néologismes sémantiques est plus difficile et délicate que celle des néolo-
gismes formels. C'est du moins la doxa, qui n'est qu'en partie vraie. Les faits sont plus
complexes, en particulier du fait de la définition trop rapide et trop simple selon laquelle
« un `nouveau' signifié pour un signifiant déjà attesté » relève automatiquement et exclusi-
vement de la néologie sémantique. Il convient en effet d'abord de s'assurer que les lexies
extraites comme néologismes sémantiques sont bien des néologismes, et donc d'exclure
les évolutions de sens dues à la « discontinuité de la transmission du langage  » (Meillet
1905-1906) ainsi que les catachrèses, emplois dits figurés et lexicalisés depuis longtemps.
Il convient ensuite de s'assurer que les vrais néologismes repérés sont bien des néolo-
gismes sémantiques et non des néologismes créés par d'autres matrices. Sont ainsi à exclure
les cas d'homonymie formelle, les néologismes purement syntaxiques, la lexicalisation
de syntagmes, les détournements d'expressions figées... Les néologismes sémantiques
réels relèvent soit d'innovations syntactico-sémantiques (conversion, changement dans la
combinatoire), soit d'emplois figurés (divers types de métaphores, métonymies ou d'autres
figures, avec ou sans antonomase). Les distorsions dans la sélection d'arguments par des
prédicats, les changements de statut (passage de prédicat à actualisateur...) sont autant de
voies qui, dans le modèle des classes d'objets, permettent de reconnaître des cas de néolo-
gie sémantique, mais plusieurs types de problèmes se posent encore pour une extraction
(serai-)automatique.

Mots-clés  :néologisme formel, sémantique et syntaxique, évolution de sens, homonymie,
emplois figurés

Automatic extraction and type of neologisms  : a necessary clarification. — It is
commonly assumed to be more difficult to extract semantic than formal neologisms. This
assomption is however only partly true. It turns out that the Tacts are more complex, the
main reason being the tendency to oversimplify the criteria of ident~cation, whereby any
"new"meaning of an existing form is ipso facto taken to be a semantic neologism. The
fzrst step in ident~cation should be to make sure that lexical units extracted as semantic
neologisms are indeed neologisms, and thereby to rule out changes in meaning resulting
from what Meillet (1905-1906) called the discontinuity of the transmission of language,
as well as catachresis, so-called figurative usages which have long been lexicalised. It is
also necessary to be sure that those genuine neologisms which are extracted are indeed


Cah. Lexicol. 100, 2012-1, p. 247-254

248 of a semantic nature and not attributable to other matrices. This means that the following
categories should be excluded : formal homonymy, purely syntactic neologism, lexicalisa-
tion of noun or verb phrases, changes in set phrases... Genuine semantic neologisms are
either syntactico-semantic innovations (conversion, combinatory changes) or figurative
usages (varions types of metaphors, metonymies or oter jïgures of speech, with or without
antonomasia). Distortion in selecting arguments by predicates, changes in status (actuali-
zing a predicate...) are just so many ways which according to object class theory make it
possible to identify semantic neology, but (semi )automatic extraction still poses several
types of problems.

Keywords : formal, semantic and syntactic neologism, change in meaning, homonymy,
figurative usages

Esme WINTER-FROEMMEL

Néologie sémantique et ambiguïté dans la communication et dans l'évolution des
langues  :défis méthodologiques et théoriques — Si on analyse différents types de
néologies sémantiques, il semble intéressant de noter que les restrictions de sens et les
changements métonymiques s'observent avec une fréquence relativement élevée dans les
emprunts, tandis que d'autres types de néologie tels que la métaphore semblent occuper
un rôle plus marginal, voire insignifiant (cf. Pulcini 2002 :162, Winter-Froeme12011a

22). Sur la base de ce constat, on peut se demander pourquoi ce sont précisément ces deux
types de néologies sémantiques qui se regroupent. La caractéristique commune centrale
ici semble résider dans le fait que les innovations reposent sur une réanalyse sémantique
(cf. Detges & Waltereit 2002), c'est-à-dire que l'on peut supposer des énoncés ambigus
où le sens traditionnel et le sens nouveau peuvent coexister sans qu'il y ait le moindre
problème communicatif ni pour le locuteur ni pour l'interlocuteur.

Pour illustrer cette hypothèse, on présentera les résultats d'études de corpus sur des
emprunts récents (fr. people, grappa, flipper, all. Testimonial / it. testimonial). Ces études
montrent que des contextes ambigus jouent un rôle fondamental pour expliquer la naissance
de ces néologies sémantiques (cf. Evans &Wilkins 2000  :549-550, Heine 2002  : 85-86,
Marchello-Nizia 2006  :253-264). En même temps, les phénomènes d'ambiguïté lancent
des défis méthodologiques et théoriques qui doivent être abordés. Par égard à la théorie
du changement linguistique, il semble utile d'introduire une distinction entre deux types
d'ambiguïté  :l'ambiguïté dans le discours et l'ambiguïté dans le système de la langue
(cf. Bauer, Knape, Koch & Winkler 2010). Pouvant être mis en relation avec les différents
stades des changements progressifs, ces deux types d'ambiguïté se révèlent fondamen-
taux pour une analyse approfondie des phénomènes en question. De même, on discutera
les implications sémiotiques qui découlent des phénomènes analysés, et on proposera un
modèle de la communication qui semble apte à rendre compte de la réanalyse sémantique
aussi bien que d'autres phénomènes de néologie sémantique.

Mots-clés  :néologie, ambiguïté, changement sémantique, restriction de sens, métonymie,
innovation sémantique, réanalyse

semantic neology and ambiguity in communication and language evolution :
Methodological and theoretical challenges. — If we analyze different types of semantic
neology, it is striking to observe that restrictions of meaning and metonymic changes are
relatively frequently observed in borrowings, while oter types of neology such as metaphor
play a more marginal or even insignijïcant yole (cf. Pulcini 2002 : 162, tenter-Froemel
2011a : 22). In order to explain why exactly these two types of neology occur, I will argue

249 that they share the basic characteristic of resulting from a semantic reanalysis (cf Detges
& Waltereit 2002), that is, we can assume ambiguous utterances where the traditional and
the new meaning can coexist without any problem arising from this ambiguity for speaker
and hearer.

To illustrate this hypothesis, I will present the results from corpus studies of recent
loanwords (F. people, grappa, flipper, G. Testimonial / I. testimonial). The studies show
that ambiguous contexts play a fondamental yole for explaining how the semantic neolo-
gies occur (cf Evans & Wilkins 2000 : 549-550, Heine 2002 : 85-86, Marchello-Nizia
2006 : 253-264). At the saure time, methodological and theoretical challenges arising from
the study of ambiguities have to be addressed. With respect to the theory of language
change, it seems useful to introduce a distinction between two types of ambiguity : ambigu-
ity in discourse and ambiguity in the language system (cf Bauer, Knape, Koch & ~nkler
2010). These two types of ambiguity, which can be linked to dijferent stages of the changes,
proue to be of fondamental importance for a detailed account of the phenomena studied.
Moreover, I will discuss the semiotic implications of the phenomena analyzed and propose
a model of communication which permits us to account for semantic reanalysis and other
phenomena of semantic neology.

Keywords : neology, ambiguity, semantic change, restriction of meaning, metonymy,
semantic innovation, reanalysis

Michelle LECOLLE

Néologie sémantique et néologie catégorielle  :quelques propositions. —L'article aborde
la nominalisation d'adjectifs par conversion en tant que procédé de néologie sémantique
potentielle. Nous discutons tout d'abord l'approche, en la situant par rapport aux notions
de conversion, transcatégorisation, distorsion catégorielle et néologie sémantique. La
recherche en corpus, présentée ensuite, se fait en deux temps. D'abord, on constitue un
corpus d'items dérivés en -aire  :noms (récipiendaire), adjectifs (alimentaire), ou noms et
adjectifs (volontaire/le volontaire; ordinaire/l'ordinaire). Les adjectifs de ce corpus sont
ensuite utilisés dans des énoncés de Frantext (essais et romans des xrx° et xx° siècles),
pour tester en contexte leurs réalisations comme noms, supposées sur le même modèle que
les items bicatégoriels. À partir de ces réalisations, nous discutons les cas où les résultats
font apparaître des emplois réellement nominaux, inédits ou stabilisés. Nous concluons
que les cas réels de néologie sémantique sont ceux où une valeur nominale nouvelle se
présente comme le désignateur stabilisé d'une classe sémantique retenue comme sociale-
mentpertinente.

Mots-clés  :nominalisation, néologie catégorielle, conversion, dénomination

semantic neology and category neology : some proposals. —This paper focuses on
adjective-to-noun conversion in French, a phenomenon viewed as a potential process
of semantic neology. We jïrst discuss our theoretical approach in relation to conversion,
"transcategorisation ", categorial mismatch and semantic neology. We then present our
research method, based on the constitution of a corpus of words derived in "-aire ", nouns
(récipiendaire) as well as adjectives (alimentaire) or two-category items (volontaire/le
volontaire; ordinaire/l'ordinalre). The adjectives from this corpus are then examined in
utterances from Frantext (19~h and 20~h essays and novels) in order to test their realiza-
tion as nouns, compared to the two-category realizations. We then comment on cases of
genuinely nominal uses, whether new or stabilized. Our conclusion is that real cases of

250 semantic neology are those in which a new nominal value appears as the stabilized desig-
nator of a socially relevant semantic clans.

Keywords  : nominalization, category neology, conversion, denomination

Lothar LEMNITZER

Mots nouveaux et nouvelles significations  :que nous apprennent les mots
composés  ? — La Wortwarte est un outil d'observation en ligne qui permet, grâce à l'explo-
ration quotidienne d'un corpus moniteur (composé de textes de presse germanophones),
d'extraire et de documenter des néologismes en émergence. Avec cette méthode toutefois,
seuls peuvent être repérés les mots dont la nouveauté réside dans un changement formel.
Il n'est donc pas possible de détecter l'apparition de nouvelles significations. Cet article
vise toutefois à montrer que les néologismes documentés par la Wortwarte peuvent servir
à repérer les changements sémantiques que subit un mot du lexique, en analysant les mots
composés inédits où figure ce mot et dont la base est un substantif (désignant une entité
concrète). On en fait la démonstration sur quatre exemples, en laissant à la conclusion le
soin d'interroger l'automatisation de cette procédure de découverte.

Mots-clés  :néologismes, mots composés, changement sémantique

New words and new meanings – what can we learn from compound words ?
The project "Wortwarte" aims at collecting and documenting new words in German.
The collection is based on German newspaper texts and supports lexicologists and
lexicographers to describe lexical and morphological aspects of language change. One of
the shortcomings of the approach is that new words can be detected only formally. semantic
change of existing words is still beyond the scope of the project. In this paper, however, it
will be argued that a retrospective analysis of the collected data, in particular of the huge
number of German compounds, allows insights into meaning changes of the elements of
these compounds, in particular of the morphological head of such constructions. I will
illustrate this point with three examples. The paper ends with nome perspectives on the
potential to partially automate the analysis.

Keywords : neologisms, compounding, semantic change

Armelle BOUSSIDAN, Anne-Lyse RENON, Charlotte FRANCO, Sylvain LUPONE &
Sabine PLOUX

Vers une méthode de visualisation graphique dynamique de la diachronie des
néologies. — La néologie sémantique présente la complexité d'un changement à la fois
subtil et progressif dont la temporalité reste abstraite et difficile à cerner. Afin de pouvoir
la détecter et l'analyser de façon automatique, nous proposons de nous appuyer sur des
mécanismes de pivots du sens. Ces pivots sont repérables à l'aide d'une extension d'ACOM
(Automatic Contexonym Organizing Model) s'inscrivant dans le paradigme des AS (Atlas
Sémantiques ®). Cette extension, en cours de développement, constituera un outil très
précis qui présentera l'avantage d'être

– objectif (pas de filtrage manuel ou semi-automatique subjectif de la part du linguiste) ;
– d'un grain extrêmement fin tant du point de vue temporel que sémantique ;
– dynamique et adaptable à d'autres corpus.

En considérant que la néologie sémantique est une réorganisation structurale de la polysé-
mie d'un terme dans le temps, nous adapterons aux besoins de la diachronie l'analyse de
la polysémie en synchronie que permet d'effectuer l'ACOM.

251 En effet, dans les représentations produites par l'ACOM, les sens s'organisent en termes
de distance sémantique et par rapport à l' origine des axes qui représente le coeur prototy-
pique du sens Ainsi les sens périphériques sémantiquement apparaissent également comme
périphériques graphiquement. Il s'agira donc de repérer si un sens périphérique change
de statut car cela reflète plusieurs mécanismes linguistiques pouvant être à l'aeuvre dans
les processus de néologie. La mise en évidence de ces processus sera effectuée en partant
des données sans typologie préétablie. Nous présenterons les avantages d'une méthode
de regroupement de ces mécanismes sous un même observatoire graphique, notamment
la réadaptabilité à différents corpus ou échelles temporelles. Nous proposons ainsi une
approche exploratoire objective de détection et d'analyse de la néologie sémantique qui sera
illustrée au travers d'une étude de cas basée sur le corpus Le Monde 1997-2004.

Mots-clés  :néologie sémantique, visualisation graphique, cartographie dynamique, TAL,
mondialisation

Semantic Change Automatic Detection in Corpus with Dynamic Maps. Towards
a Dynamic Graphical Visualization Method for the Diachrony of Neologisms. —
Semantic change is challenging as is it a subtle and progressive type of change implying
on an abstract temporality. In order to detect and analyse it we propose to take advantage
of the mechanisms of Semantic pivots that we detect with the help of an extension the
Automatic Contexonym Organizing Modem (ACOM) created within the paradigm of the
Semantic Atlases (SA). This extension, currently in the course of development, will consti-
tute a very jïnegrained tool ojfering the following advantages :

– objectivity (no manual jïltering carried out by the linguist);

– to be jïne grained on the Semantic and temporal planes;

– to be dynamic and adaptable to other corpora.

Considering that Semantic neology (taken here as Semantic change at large) is a type
of shift from monosemy to polysemy, or more generally the structural reorganization of
a polysemy across time, the synchronic analysis of polysemy ojfered by ACOM con be
adapted to the needs of diachrony.

In ACOM representations, meanings are organized in terms of Semantic distance, and
relatively to the origin of axes which represents the prototypical tore of meaning. Therefore
meanings which are semantically peripheral appear as graphically peripheral too. We then
detect whether a peripheral meaning undergoes status change rejiecting several linguistic
mechanisms at work in the process of Semantic change. To make manifest these processes
we use data-driven detection with no pre-established typology. We present the advantages
of a method that merges several mechanisms under the saure umbrella, ojfering a un~ed
graphical observatory and allowing for adaptability to varions corpora and time scales.
We therefore ojfer an objective exploratory approach for the detection and analysis of
Semantic change, which is illustrated here with examples taken from the French press
corpus Le Monde 1997-2004.

Keywords : Semantic change, visual analytics, NLP, globalisation

Coralie REUTENAUER

Propositions pour la détection automatique de la néologie sémantique. —Alors que
la néologie formelle fait aujourd'hui l'objet de traitements informatiques, une approche
automatisée de la néologie sémantique reste délicate. Des travaux en sémantique textuelle
(Rastier et Valette 2009) proposent des représentations des mécanismes sémiques enjeu
dans la néologie sémantique de façon à la fois détaillée et ancrée dans la pratique. Cet

252 article présente un travail prospectif sur l'identification de la néologie sémantique à partir
de méthodes statistiques sur corpus et dans la lignée de la sémantique textuelle, notamment
à travers le rôle clé accordé à la notion de sème. Dans ce cadre a été élaborée une procé-
dure informatisée, fondée sur une annotation de corpus en traits sémantiques et destinée à
mettre en évidence des néologismes sémantiques. Cette procédure est appliquée à un cas
d'étude, l'adjectif toxique dans le contexte de la crise économique et financière de fin 2008
à début 2009.

Mots-clés  :néologie, linguistique de corpus, traitement automatique, textométrie, séman-
tique textuelle, sémème, domaines, annotation sémantique

A proposal for the automated detection of semantic neology. — Yarious techniques
have been developed and implemented to process neology of form automatically, but the
processing of semantic neology is still a tricky question. Mechanisms underlying semantic
neology are described using semantic features or seines in works on text semantics (Rastier
and Palette 2009). In this paper, we propose a prospective approach to detect semantic
neology using statistical methods and corpus analysis. These methods are inspired from text
semantics, since they use descriptors considered as seines. We propose a process relying on
semantic tagging to detect semantic neologisms. This process is applied to study the French
adjective toxique in the context of the economic crisis in 2008 and 2009.

Keywords : semantic neology, corpus linguistics, textual statistics, text-based semantics,
meaning representation, domalns, semantic tagging

Anne CONDAMINES, Nathalie DEHAUT et Aurélie PICTON

Rôle du temps et de la pluridisciplinarité dans la néologie sémantique en contexte
scientifique. Études outillées en corpus. — Ce chapitre met l'accent sur deux éléments
originaux. D'une part, il s'intéresse à la néologie sémantique en contexte scientifique.
D'autre part, il s'inscrit dans la perspective de la linguistique de corpus et montre comment
elle peut être mise en oeuvre dans des corpus spécialisés. Dans une perspective d'analyse
sémantique outillée, trois types d'indices proposés par les outils peuvent être utilisés  :des
indices quantitatifs, des indices concernant la forme (et sa variation) et des indices concer-
nant l'environnement d'une forme. Ces indices sont différemment pris en compte selon
le phénomène sur lequel se focalise l'étude. La nature du corpus (en lien avec l'objectif
de l'étude) et l'interprétation qui est faite des indices jouent un rôle déterminant dans le
repérage de la néologie sémantique. Le chapitre s'intéresse à deux éléments extra-linguis-
tiques  :l'évolution dans le temps et la pluridisciplinarité. Des corpus sont constitué, spécifi-
quement dédiés à l'étude d'un de ces deux éléments, dans des domaines relevant du spatial.
La présentation des deux études montre comment se construit l'interprétation néologique,
par la prise en compte des indices obtenus à partir d'outils mis en oeuvre sur des corpus
organisés ensous-corpus comparables.

Mots-clés  :changement sémantique, corpus spécialisé, diachronie, indice textuel, interdis-
ciplinarité, sémantique outillée, terminologie

The role of time and pluridisciplinarity in semantic neology in a scientific context
using the tools of corpus linguistics. — In this paper, two related original issues are
addressed. The jïrst concerns semantic change in scient~c domains. The second one deals
with Corpus Linguistics and more particularly with the way this perspective con be imple-
mented in specialized corpora. In this type of linguistic tool-based approach, three kinds of
Glues may be used : quantitative Glues, Glues taking the forms of terms and their variations
into account and, fznally, Glues focusing on the contexts terras are fonnd in. Depending on

253 the phenomenon observed, these Glues must be taken into account in different ways. The
nature of the corpus (linked to the aim of the study) and the interpretation of Glues both
play a decisive yole to ident~ semantic change. In this paper, two situations of change are
addressed : time and interdisciplinarity. For this study, two corpora are built, correspond-
ing to these two situations, in the field of space exploration. This paper presents how the
interpretations of change are made, taking into account the different Glues provided by
tools and how they are set up in the two corpora, re-organized in comparable sub-corpora.
Keywords : diachrony, interdisciplinarity, semantic change, specialised corpus, terminol-
ogy, textual Glue, tool-based semantics

Sylvain LOISEAU

Un observable pour décrire les changements sémantiques dans les traditions discur-
sives  : la tactique sémantique. —Dans cet article nous nous intéressons à un phénomène
de tactique sémantique, c'est-à-dire au fait que le signifié ou l'emploi de certaines unités
lexicales peuvent varier en fonction de sa position dans le texte. Ces variations d'emplois
peuvent être observées dans le cadre d'un genre donné (ou, plus généralement, d'une tradi-
tion discursive)  : ce sont en effet les genres qui déterminent les propriétés des textes et qui
fixent ces associations entre positions et emplois d'une unité lexicale. Nous utiliserons les
mesures d'attirance entre mots pour montrer ces variations d'emploi  :les cooccurrents sont
en effet régulièrement différents, pour les unités examinées, entre début et fin des textes.
Deux corpus sont utilisés  : un corpus d'articles de journaux, permettant d'observer une
norme sociolectale, et un corpus composé d'un essai philosophique, permettant d'observer
une norme idiolectale. Les résultats encouragent à envisager un modèle plus complexe du
contexte sémantique; ils intéressent la description des valeurs lexicales dans les textes et
les usages.

Mots-clés  :attraction entre mots, sémantique discursive, tradition discursive, genre, texte,
paragraphe

Describing variation in the content of lexical units according to their positions in texte :
semantic changes and discourse traditions. —This article focuses on variation in the
content of lexical units according to their positions in texte. This variation according to
the position is called "semantic tactic" (the narre is influenced by `phonotactics'). This
variation in lexical content may be observed in a corpus organised by genres (or, rather,
by discursive traditions), since genres organite regularities in texte such as correlations
between positions and lexical contents. Variations in lexical contents are described using
a measure of word attractions : the concurrents of a lexical unit are different according to
their positions. Two corpora are used : the first one, containing newspaper articles, repre-
sents a sociolect. The second one, a philosophical essay, represents an idiolect. The results
suggest a more complex model of semantic context be used, the semantic tactic seems to be
important for describing the content of lexical units in texte and in usage.

Keywords : measure of word attraction, discursive semantics, discourse tradition, genre,
text, paragraph

Ana Margarida BORGES

Modernisation de la lexicographie portugaise du xvine siècle  :les dictionnaires de
Pedro José da Fonseca. —Cette étude est centrée sur le travail lexicographique de Pedro
José da Fonseca – Parvum Lexicon (1762), Diccionario Portuguez, e Latino (1771),
Diccionario bbreviado da fabula (1779) et le Diccionario da Lingoa Portugueza (1793).

254 Son oeuvre fut une réponse aux nécessités impérieuses d'une demande de renouvellement
et d'accroissement de la scolarisation et aux besoins de la politique d'enseignement régle-
mentée par la réforme du Marquis de Pombal. Dans la description générale et critique
de ces dictionnaires, il est souligné, par la confrontation avec les sources poringaises et
européennes, l'amélioration des techniques utilisées dans la rédaction de ces dictionnaires.
Mots-clés  :lexicographie historique, dictionnaires, technique lexicographique, historio-
graphie linguistique

Modernization of the Portuguese lexicography in the 18th century : the dictionaries
of Pedro José da Fonseca. —This study focuses on Pedro José da Fonseca's lexicogra-
phic works–Parvurn Lexicon (1762), Diccionario Poringuez, e Latino (1771), Diccionario
Abbreviado da Fabula (1779) and the Diccionario da Lingoa Poringueza (1793). In the
context of educational reforms and changing of the structure and customs of Portuguese
Society, an urgent need was felt to compose new works that might answer the needs of
Pombal's aims in relation to education and at the saure time be suitable for use in schools.
In the general and critical description of these dictionaries, it is stressed, by comparing
Portuguese and European sources, the improvement in the techniques used in making these
dictionaries.

Keywords : historical lexicography, dictionaries, lexicographic technique, linguistic
historiography

Ramona PAUMA

L'expression de l'anaphore dans la presse économique. —Cet article propose une
description de l'anaphore dans la presse économique. Après une définition de l'anaphore
et des moyens linguistiques qu'elle met en oeuvre dans la langue générale, nous analysons
un grand nombre de cas dans un corpus économique que nous allons comparer avec les
emplois de la langue générale. Nous montrons que les mécanismes anaphoriques qui sont en
jeu ici sont plus restreints et que la fonction de l'anaphore reste exclusivement identifiante.
Mots-clés  :anaphore, moyens linguistiques, entités nommées

Anaphora in the economical press. —This article is a description of anaphora in the
economical press. After giving a defznition of anaphora and of its linguistic means in
the general language, we will analyze an important amount of examples in an economi-
cal corpus as compared to general language examples. We will show that the anaphora
mechanisms are more restricted in the economical domain and that its fonction remains
exclusively identifying.

Keywords : anaphora, linguistic means, named entities