Aller au contenu

[Présentation]

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0404-7
  • ISSN: 2262-0346
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4256-8.p.0005
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 27/08/2012
  • Périodicité: Semestrielle
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
5 Le Colloque International sur la Mécanisation des recherches
lexicologiques prend la suite d'une réunion plus restreinte tenue à
Tübingen en novembre 1960. Il en prolonge les intentions et voudrait
en concrétiser les voeux.

Il a été plus particulièrement orienté vert l'inventaire comparé
des possibilités offertes tant par les moyens mécanographiques àcartes
perforées que par les ensembles électroniques let plus récents, dans
leur application aux recherches linguistiques et plus spécialement
aux travaux lexicographiques et lexicologiques.

La participation de spécialistes de la traduction et de la docu-
mentation automatiques, d'utilisateurs des machines ayant une expé-
rience précise, de lexicolôgues et de lexicographes, d'une part, et des
principaux constructeurs français et étrangers, d'autre part, a rendu
possible une large confrontation de points de vue dont on trouvera
trace dans le présent volume.

Le premier but que se proposait le Colloque nous paraît avoir
été atteint  : réunir des usagers de toutes disciplines pour mettre en
commun leurs idées et leurs besoins. A la lumière des échanges de
vues s'est trouvé confirmée la tendance qui divise, en apparence plus
qu'en réalité, les utilisateurs des machines. Ainsi semblent s'opposer
lexicologues "classiques" yui désirent bénéficier des moyens mécani-
ques pour accroître leurs possibilités de travail en suivant des normes
d'exploitation ayant fait leurs preuves, et lexicologues "modernes"
qui, eux, n'auraient jamais abordé la lexicologie sans l'existence des
machines, et qui de ce fait songent à des applications très différentes
des précédentes.

Il serait faux de voir là des divergences irréductibles; bien au
contraire  : les conclusions du Colloque ouvrent la porte à la plus
fructueuse des collaborations. Face aux constructeurs, le bloc des
utilisateurs s'est soudé pour présenter des demandes cohérentes  ;
face aux difficultés d'exploitation, et surtout aux condition d'amortis-
sement financier des travaux, les premiers accords visant à une

6
CAHIERS DE LEXICOLOGIE

stratégie collective d'utilisation ont été passés. Souhaitons que de
prochaines réunions permettent de porter encore plus loin les résul-
tats obtenus.




De nombreuses communications originales ayant été présentées
au cours du Colloque, les participants ont émis le souhait que les
textes accompagnés des discussions les plus importantes soient publiés
dès que possible. Nous avons estimé qu'ils composeraient un
intéressant numéro des Cahiers de Lexicologie. M. H. Mitterand,
après avoir assuré le secrétariat des séances, a bien voulu réviser les
discussions et nous aider dans la réalisation de ce volume. Qu'il en
soit remercié ici.