Aller au contenu

Résumés/Abstracts

Accès libre
Support: Numérique
183

RÉSUMÉS/ABSTRACTS

Alexandre Bonafos, « De larchéographie à larchéologie pittoresques. Lévolution des Voyages pittoresques et romantiques dans lancienne France »

Mettant en évidence la variété des rapports entretenus entre textes et images dans les Voyages pittoresques et romantiques de Taylor et Nodier, cet article analyse lévolution par laquelle l« archéographie » y fit place à larchéologie, progressant ainsi du pèlerinage sensible dans les ruines de lancienne France, source dun premier émoi patrimonial, jusquaux velléités savantes dune enquête monumentale conduisant alors à la redistribution du pittoresque historique caractérisant louvrage.

Highlighting the variety of relationships at play between texts and images in Taylor and Nodiers Voyages pittoresques et romantiques, this article analyzes the evolution by which “archaeography” gave way to archaeology, when the sensitive pilgrimage among the ruins of old France, which contributed to the attachment to national heritage, turned into the learned survey of monuments, thereby leading to the redistribution of the historical picturesque characteristic of the work.

Georges Zaragoza, « Voyages pittoresques et romantiques dans lancienne France. Lapport de Nodier »

Charles Nodier est à lorigine de la conception des Voyages pittoresques et romantiques dans lAncienne France, avec le baron Taylor ; cependant, on sait également quil mettra fin à cette collaboration, alors que les volumes qui paraissent continuent à mentionner son nom sur la page de titre. Larticle détermine quel est le moment où Nodier arrête sa collaboration. Ainsi est-il possible desquisser une comparaison stylistique et idéologique entre les Voyages pittoresques avant Nodier et après Nodier.

Charles Nodier is responsible for creating Voyages pittoresques et romantiques dans lAncienne France along with Baron Taylor. However, we also know that he will put an end to this collaboration, while the volumes that appear continue to mention 184his name on the title page. This article determines the point in time when Nodier stops working with him. We can consequently sketch a stylistic and ideological comparison of the Voyages pittoresques before Nodier and after Nodier.

Sébastien Vacelet, « Les analogies entre la Franche-Comté et lÉcosse dans les Voyages pittoresques et romantiques dans lancienne France et dautres récits de Ch. Nodier »

À de multiples reprises, Nodier a fait des parallèles entre sa province dorigine (la Franche-Comté) et lÉcosse, quil a visitée en 1821. À partir de son récit de voyage Promenade de Dieppe aux montagnes dÉcosse, du volume des Voyages pittoresques consacré à la Franche-Comté et de larticle Les Marionnettes, des analogies entre les deux contrées se font jour sur différents plans : lexpression et la fabrique du pittoresque, les rapports entre identique et identité, la quête des ancêtres enfin.

On many occasions, Nodier drew parallels between his home province (Franche-Comté) and Scotland, which he visited in 1821. An examination of his travelogue Promenade de Dieppe aux montagnes dÉcosse, the volume of Voyages pittoresques devoted to Franche-Comté, and the article “Les Marionnettes” brings out parallels between these two regions on different levels: the expression and the construction of the picturesque, the relationship between the identical and identity, and ultimately the quest for ancestors.

Nikol Dziub, « Le voyage en Andalousie du Baron Taylor entre histoire et légendes » 

On sait que le baron Taylor fut chargé de « sauver » les chefs-dœuvre picturaux espagnols de la destruction, et de les rassembler en vue de la création du Musée espagnol. Or, entre planches et textes, entre pittoresque et impressions, entre légendes-commentaires et légendes-mythes, le Voyage pittoresque en Espagne (1826-1832) construit un récit patrimonial qui attire lattention de la France sur lhéritage architectural et pictural espagnol.

It is known that Isidore Justin Séverin Taylor was in charge of « saving » the Spanish pictorial masterpieces from destruction, in order to create the Musée espagnol. Between pictures and impressions, between captions and legends, the Voyage pittoresque en Espagne (1826-1832) builds a patrimonial narrative that draws Frances attention to the Spanish architectural and pictorial heritage.

185

Georges Zaragoza, « La Seine et ses bords. Voyage pittoresque et romantique ? »

Larticle analyse le rapport sémantique entre « pittoresque » et « romantique » à partir dune réflexion de Pierre Letourneur, puis interroge le texte La Seine et ses bords, à laune de ces définitions. Cest à la fois loccasion de revenir sur le débat portant sur la paternité de Nodier, en analysant les rapprochements possibles entre ce texte et celui des volumes de Voyages pittoresques et romantiques pour lesquels la participation de Nodier est incontestable.

This article analyzes the semantic relationship between the “picturesque” and “romantic” based on Pierre Letourneurs considerations and then questions the text La Seine et ses bords in light of these definitions. This is also an opportunity to revisit the debate about Nodiers authorship by analyzing the possible parallels between this text and the one volume of Voyages pittoresques et romantiques in which Nodiers participation is indisputable.

Mauricette Fournier, Annie Regond et Pierre Boivin, « Le Voyage en Auvergne dÉtienne-Jean Delécluze. Paysage volcanique et patrimoine géologique »

Cet article a pour objet de présenter lalbum de soixante-douze dessins du Voyage en Auvergne, réalisé en 1821 par Étienne-Jean Delécluze (1781-1863), qui fut élève de David avant de devenir critique dart. Lartiste sattarde tout particulièrement sur la représentation des paysages volcaniques de la région, dont il donne également une description dans un carnet qui a été conservé. Il sagit dun des premiers témoignages connus de lengouement suscité par lAuvergne auprès des artistes du début du xixe siècle.

The purpose of this article is to present the seventy-two drawings of Voyage en Auvergne, made in 1821 by Étienne-Jean Delécluze (1781-1863), who was a pupil of David before becoming a critic of art. The artist dwells in particular on the representation of the volcanic landscapes of the region, of which he also gives a description in a notebook that has been preserved. This is one of the earliest testimonies known of the enthusiasm aroused by the Auvergne with the artists of the early nineteenth century.

Amélia Costa da Silva, « Le Capitaine Fracasse de Théophile Gautier. Une contribution à la thématique du pittoresque littéraire : lexemple du château »

Le pittoresque nest pas lapanage du récit de voyage. Le Capitaine Fracasse de T. Gautier est à considérer comme une œuvre de fiction fondée 186presquexclusivement sur le pittoresque. Les descriptions de monuments sont nombreuses, détaillées, affirmant une volonté patente de rivaliser avec la peinture. Parmi ces nombreux monuments décrits dans la veine pittoresque, larticle sattache aux quatre décors de châteaux qui structurent le roman et rivalisent par le traitement que leur applique Gautier.

The picturesque is not the sole preserve of the travel narrative. Le Capitaine Fracasse by T. Gautier should be considered a work of fiction built almost entirely on picturesque elements. The descriptions of monuments are numerous and detailed, asserting a clear desire to compete with painting. Amongst these many monuments described in a picturesque vein, the article focuses on the four castle settings that structure the novel and which Gautier treats in a way that competes with painting.

Marie-Clémence Régnier, « La maison natale de Corneille (An x-1884). Aspects du “pittoresque” dans la patrimonialisation »

Les pèlerinages réalisés chez les écrivains procèdent de lengouement des voyageurs pour les paysages, larchitecture et les monuments du passé. Cette sensibilité se nourrit de récits de voyage comme LHermite en province au commencement du xixe siècle. Étienne de Jouy y raconte la découverte de la maison natale de Pierre Corneille à Rouen. Cette analyse évalue limportance de laspect « pittoresque » des lieux et du paysage urbain alentour qui préside à la valorisation patrimoniale de la maison de Corneille.

Pilgrimages place to writers homes are closely linked with travellers passion for picturesque landscapes, monuments from the past and archictecture in general. At the beginning of the 19th century, this sensitivity to picturesque was nurtured by travel stories such as LHermite en province. In this narrative, Etienne de Jouy recounts his visit at Pierre Corneilles birth house in Rouen, Normandy. This paper will draw from Jouys account and thoughts in order to examine whether the « picturesque » aspect of the monument and of the neighborhood should be a strong argument for the restoration and promotion of the monument.