Aller au contenu

Résumés/Abstracts

Accès libre
Support: Numérique
145

Résumés/Abstracts

Jon Fosse, « Lautre nom – Septologie I-II (premières pages du roman inédit) précédées par : Une ouverture romanesque écrite au château de Brangues »

Le personnage principal et narrateur, Asle, est peintre. Veuf dAles, il vit seul dans sa vieille maison à Dylgja ; ses seuls amis étant son voisin Åsleik, pêcheur et paysan, ainsi que Beyer, galeriste résidant à Bjørgvin, situé à quelques heures de route plus au sud. Dans cette ville habite un autre Asle, également peintre. Le narrateur et lui sont des doubles : deux variantes de la même personne et de la même vie. Leur rencontre constitue le point central et focal de cet univers fictionnel.

The main character and narrator, Asle, is a painter. Widower, he lives alone in the house in Dylgja where he used to live with his wife, Ales, his only friends being his neighbour, Åsleik, a fisherman-farmer, and Beyer, a gallerist who lives in Bjørgvin, a couple hours south of Dylgja. In Bjørgvin, lives another Asle, also a painter. He and the narrator are doppelgangers—two versions of the same person and of the same life. The meeting between the two is a focal point of this fictional universe.

Alain Badiou, « Notes sur La jeune fille Violaine »

La jeune fille Violaine constitue un tour de force dans la représentation quelle propose de la recherche dun amour dune nouvelle sorte, recherche qui oppose deux logiques : celle du monde paysan et de son sens de la propriété, du mariage et du travail, et celle de Pierre de Craon et de Violaine dont le baiser donnera élan à sa créativité du nouvel amour et à la construction de lÉglise. Cette pièce est aussi une étonnante préfiguration inversée dévénements à venir dans la vie de Claudel, mis en scène dans Partage de midi.

La jeune fille Violaine is a tour de force as this play represents the search for a new sort of love, a search opposing two different logics : on one hand, that of the peasant world with its sense of property, mariage and work ; on the other hand, that of Pierre de Craon and Violaine, whose kiss gives impetus to his creativity of the new love and to the construction of the Church. This play also presents an amazing inverse prefiguration of what will hapen in Claudels life, staged in Partage de midi.

146

Pierre Brunel, « Claudel à Prague »

Paul Claudel a été consul de France à Prague de la fin de lannée 1909 au début de lautomne 1911. Son séjour se place sous le signe du baroque, de saint Wenceslas, et de la musique. Doù la prière que, dans Le Soulier de satin, prononce Doña Musique, qui attend un enfant, dans léglise baroque de la Mala Strana. Or cest aussi pendant le séjour à Prague que Claudel lut et traduisit des écrivains anglais catholiques.

Paul Claudel was consul of France in Prag from the end of 1909 to the beginning of fall 1911. Baroque, Saint Wenceslas and music had a great impact on his stay, which can explain in Le Soulier de Satin, Doña Musiques pray, as she is pregnant, in Mala Strana Church. We also know that Claudel read and translated english catholic writers while he was in Prag.

Richard Griffiths, « Claudel et le renouveau catholique anglais »

Linfluence des écrivains catholiques anglais sur Claudel nétait pas limitée aux idées. Il trouvait aussi dans leurs œuvres de riches sources dimages et de situations frappantes. Après avoir examiné quelques exemples de cette influence littéraire, on se demande pourquoi Claudel a commenté et imité certains auteurs catholiques anglais, en négligeant dautres, même plus doués, dont il connaissait bien les œuvres, et qui sembleraient tout aussi pertinents à ses préoccupations personnelles.

The influence of the English Catholic writers on Claudel was not restricted to the realm of ideas. He was also able to find in their works rich sources of images and of striking situations. After examining some examples of this literary form of influence, the question is asked : why did Claudel comment on, and imitate, certain English Catholic authors, while neglecting others whom he had certainly read, some of whom were more gifted than those he had chosen, while their writings seemed to be equally pertinent to his own preoccupations.

« Jeanne dArc. Nô moderne », suivi de « Claudel et le nouveau Nô Jeanne dArc. Table ronde »

En 2012, la ville dOrléans créa un « nouveau Nô » prenant comme personnage principal Jeanne dArc. Lauteur de ce Nô, Haruo Nishino et lacteur dans le rôle de Jeanne dArc, Ryoichi Kano répondent aux questions posées par Didier Alexandre. Les liens entre ce Nô et Paul Claudel ont été clarifiés : le transfert culturel de Jeanne dArc, lécriture du Nô et la représentation de 147ce nouveau Nô en France. Luniversalité du Nô touche tout humain et elle rejoint celle de Paul Claudel, poète dramaturge qui a su saisir lessence du Nô.

In 2012, the city of Orleans created a « new Noh » taking as main character Joan of Arc. The author of this Noh, Haruo Nishino and the actor in the role of Joan of Arc, Ryoichi Kano answer the questions asked by Didier Alexandre. The links between this Noh and Paul Claudel have been clarified : the cultural transfer of Joan of Arc, the writing of Noh and the representation of this new Noh in France. The universality of the Noh touches all human and that it joins to that of Paul Claudel, playwright poet who knew how to seize the essence of the Noh.