Aller au contenu

Nécrologie

Accès libre
Support: Numérique
127

NÉCROLOGIE

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris la disparition de Jean-Pierre Dauphin. Le responsable, pendant tant d’années, des archives des éditions Gallimard, grand spécialiste de Céline, n’en admirait pas moins Claudel. Il eut à cœur de le publier, comme en témoignent les neuf ouvrages consacrés à l’écrivain parus dans la collection des Cahiers de la NRF qu’il avait créée en 1992 avec Antoine Gallimard.

Sa finesse littéraire, sa liberté d’esprit, son honnêteté intellectuelle, son goût pour la langue, son humour, plurent à Renée Nantet, la mandataire de l’œuvre avec qui il se lia d’amitié. Bien des projets sont nés de leurs échanges, au cours de déjeuners très gais aux dires des témoins. En 1978, dans le cadre des Rencontres de Brangues, Jean-Pierre Dauphin organise une exposition de photos tirées des archives de la maison Gallimard. En 2008, c’est à lui que Renée Nantet confie le souhait que paraissent, en un seul volume, tous les Psaumes traduits par son père. En 2011 enfin, Jean-Pierre Dauphin pilote, avec Guy Goffette, la parution de l’excellent Album Claudel que son amie Renée attendait depuis si longtemps. L’éditeur discret est mort sans faire parler de lui, selon sa volonté sans doute ; les claudéliens ne l’oublieront pas, son charme perdure, sa trace demeure.

Marie-Victoire Nantet