Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0500-6
  • ISSN: 2104-6395
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4134-9.p.0341
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 09/05/2012
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
341

BIBLIOGRAPHIE

Œuvres de Rousseau

Rousseau, Jean-Jacques, Œuvres complètes, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 1959-1995, 5 t. – t. I, 1959 ; t. II, 1964 ; t. III, 1964 ; t. IV, 1969 ; t. V, 1995.

Rousseau, Jean-Jacques, Correspondance complète de Jean-Jacques Rousseau, Genève, édition critique établie et annotée par Ralph. A. Leigh, Institut et Musée Voltaire, puis Oxford, Voltaire Foundation, 1965-1998, 52 volumes.

Autres lectures

Aristote, Éthique à Nicomaque, Paris, Presses-Pocket, réed. 1992, 308 p.

Bergson, Henri, La Pensée et le Mouvant, Paris, PUF, réed. 1998 [1934], 291 p.

Bergson, Henri, Les deux sources de la morale et de la religion, Paris, PUF, réed. 2008 [1932], 708 p.

Blondel, Jean, Des hommes tels qu’ils sont et doivent être, Paris, 1758, 210 p.

Clément d’Alexandrie, « Mélanges », Extraits de Théodote, Paris, Cerf, réed. 1970, 276 p.

Descartes, René, Méditations métaphysiques, Paris, PUF, réed. 1992 [1641], 315 p.

Descartes, René, Principes de la philosophie, Paris, Vrin, réed. 1999 [1641], 126 p.

Diderot, Denis), Réfutation d’Helvétius, Œuvres complètes, Paris, Hermann, réed. 2004 [1774], 771 p.

Épictète, Manuel, Paris, Bordas, réed. 1987, 126 p.

Épicure, Lettre à Ménécée, Paris, Hatier, réed. 1991, 79 p.

Freud, Sigmund, Introduction à la psychanalyse, Paris, Payot, réed. 1987 [1917], 443 p.

342

Hegel, Wilhelm, Science de la logique, Paris, Aubier, réed. 1994 [1812], 3 volumes.

Hobbes, Thomas, Léviathan, Paris, Sirey, réed. 1971 [1651], 781 p.

Kant, Emmanuel, Critique de la raison pure, Paris, Garnier-Flammarion, réed. 2001 [1781], 749 p.

Kant, Emmanuel, Critique de la raison pratique, Paris, Garnier-Flammarion, réed. 2003 [1788], 473 p.

Kant, Emmanuel, Critique de la faculté de juger, Paris, Vrin, réed. 1993 [1790], 482 p.

Kant, Emmanuel, Qu’est-ce que les Lumières ?, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, réed. 1991 [1784], 142 p.

Lamartine, Alphonse de, Voyage en Orient, Paris, Gosselin, 1835, IV t.

Lamartine, Alphonse de, Raphaël, Bruxelles, A. Decq, 1849, 300 p.

Leczinski, Stanislas, Œuvre du philosophe bienfaisant, t. IV, Leipsic, 1764.

Marmontel, Jean-François, Éléments de littérature, Paris, 1825, XXXI t.

Pascal, Blaise, Pensées, Œuvres Complètes, t. II, Paris, Gallimard, 1999 [1670], 1710 p.

Platon, Phédon, Paris, Gallimard, réed. 1991, 235 p.

Rochefort, Guillaume de, Histoire critique des opinions des anciens et des systèmes des philosophes sur le bonheur, Paris, Kuapen et fils, 1778, 326 p.

Sénèque, De la vie heureuse, Les stoïciens, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, réed. 1962, 729 p.

Études critiques

Abramovici, Jean-Christophe, Obscénité et classicisme, Paris, PUF, 2003, 322 p.

Acher, William, J.-J. Rousseau écrivain de l’amitié, Paris, Nizet, 1971, 213 p.

Arendt, Hannah, Condition de l’homme moderne, Paris, Presses-Pocket, réed. 1994 [1961], 406 p.

Althusser, Louis, « L’impensé de Jean-Jacques Rousseau », Cahiers pour l’analyse, Paris, Seuil, 1978, 135 p.

Audi, Paul, Rousseau : une philosophie de l’âme, Paris, Verdier, 2008, 444 p.

Bachelard, Gaston, L’Eau et les Rêves, Paris, José Corti, réed. 1985 [1942], 265 p.

Baczko, Bronislaw, Rousseau : solitude et communauté, Paris, École Pratique des Hautes Études, 1974, 420 p.

Baczko, Bronislaw, Lumières de l’utopie, Paris, Payot, 1978, 416 p.

Barguillet, Françoise, Rousseau ou l’illusion passionnée : Les Rêveries du promeneur solitaire, Paris, PUF, 1991, 188 p.

343

Barny, Roger, « La première Promenade de J.-J. Rousseau : du style argumentatif à la prose lyrique », Aux origines du poème en prose français (1750-1850), Paris, Honoré Champion, 2003.

Barthes, Roland, « L’effet de réel », Littérature et réalité, Paris, Seuil, réed. 1982 [1968], 181 p.

Bauer, Roger, « Julie et Julien, ou le problème du bonheur chez Jean-Jacques Rousseau et Stendhal », Romanische Forschungen, 65, 3-4, Frankfurt, 1954, p. 378-391.

Bayard, Pierre, « Écriture et espace intérieur dans Les Rêveries », Rêveries sans fin, Michel Coz et François Jacob (éd.), Orléans, Paradigme, réed. 1997 [1984], p. 61-72.

Berchtold, Jacques, La peur au xviiie siècle : discours, représentation, pratique, Genève, Droz, 1994, 276 p.

Berchtold, Jacques, « L’amour dans La Nouvelle Héloïse, Texte et intertexte », Annales de la société J.-J. Rousseau, t. XLIV, Genève, Droz, 2002, 527 p.

Berchtold, Jacques, « Les chats de Jean-Jacques Rousseau », Chiens et chats littéraires chez Cingria, Rousseau et Cendrars, Genève, La Dogana, 2002, p. 37-100.

Berchtold, Jacques, « Le “spectacle de la nature” chez Jean-Jacques Rousseau », Écrire la nature au xviiie siècle. Autour de l’abbé Pluche, Françoise Gevrey, Julie Boch et Jean-Louis Haquette (éd.), Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, collection « Lettres françaises », série « xviiie siècle », 2005, p. 275-294.

Berchtold, Jacques, « Rousseau : le chant du rossignol », Revue des sciences humaines, « Bestiaire des Lumières », 296, Anne Richardot (éd.), Lille, 2009, p. 89-115.

Bernardi, Bruno, Institutions chimiques, Paris, Fayard, 1999, 359 p.

Bernardi, Bruno, Introduction au « Contrat social », Paris, Flammarion, 2001.

Bernardi, Bruno, La fabrique des concepts : recherche sur l’invention conceptuelle chez Rousseau, Paris, Champion, 2006, 595 p.

Bloch, Oscar, Dictionnaire étymologique de la langue française, Paris, PUF, 2002, 682 p.

Blondel, Éric, « La vérité et le moi dans Les Rêveries du promeneur solitaire », Les Rêveries du promeneur solitaire, ouvrage dirigé par Jean-Louis Tritter, Paris, Ellipses, 1997, p. 20-26.

Bolle, R., J.-J. Rousseau, Das Prinzip der Vervollkommung des Menschen durch Erziehung und die Frage nach dem Zusammenhang von Freiheit, Glück und Identität, N.Y., Waxman, 1995 [le principe du perfectionnement de l’homme par l’éducation et la question de la relation entre liberté, bonheur et identité].

Bouchilloux, Hélène, « L’origine du mal selon Rousseau : la perversité de la représentation ? », Les cahiers philosophiques de Strasbourg, t. XIII, Strasbourg, Université Marc Bloch, 2002, p. 225-246.

344

Burgelin, Pierre, La philosophie de l’existence de Jean-Jacques Rousseau, Genève, Slatkine reprints, 1978 [1952], 597 p.

Burgelin, Pierre, « L’unité de l’œuvre de Rousseau », Revue de métaphysique et de morale, 2, Paris, Armand Colin, 1960, p. 199-209.

Cassirer, Ernest, « L’unité chez Rousseau », La pensée de Rousseau, Paris, Seuil, 1984 [1934], p. 41-66.

Cassirer, Ernest, La philosophie des Lumières, Paris, Fayard, 1966, 351 p.

Cassirer, Ernest, Le problème Jean-Jacques Rousseau, Paris, Hachette, 2006, 131 p.

Chanteloup, Isabelle, La scène d’énonciation de Jean-Jacques Rousseau : étude des dispositifs énonciatifs dans les incipits des œuvres de Rousseau, Paris, Champion, 2007, 504 p.

Citton, Yves, « Le chantier de la vérité. Disparition, individuation et vitesse fictionnelle chez Rousseau », Europe, 930, Paris, 2006, p. 161-176.

Conlon, Pierre-M., Ouvrages français relatifs à J.-J. Rousseau (1751-1799), Genève, Droz, 1981.

Cooper, Laurence D., Rousseau, Nature and the problem of the good life, University Park, Pennsylvania State University Press, 1999, 223 p.

Cotoni, Marie-Hélène, « Le thème du vieillissement dans Les Rêveries du promeneur solitaire », Aspects du lyrisme du xvie au xixe siècle, Nice, Publications de l’Université de Nice, 1998, p. 105-117.

Cotoni, Marie-Hélène, « Les images dans Les Rêveries du promeneur solitaire », Les Rêveries du promeneur solitaire, Paris, Ellipses, 1997, p. 83-96.

Cottret, Monique et Bernard, Jean-Jacques Rousseau en son temps, Paris, Perrin, 2005, 906 p.

Coudreuse, Anne, Le goût des larmes au xviiie siècle, Paris, PUF, 1999, 314 p.

Coulet, Henri, « Quelques remarques sur la fête et l’imagination à la fin de l’Ancien régime », Fête et imagination dans la littérature du xvie au xviiie siècle, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 2004, p. 57-65.

Coz, Michel, « Mal de vivre et stratégie de la consolation dans Les Rêveries », Rêveries sans fin, Orléans, Paradigme, 1997, p. 49-60.

Coz, Michel, La Cène et l’Autre Scène, désir et profession de foi chez Jean-Jacques Rousseau, Paris, Honoré Champion, 1998, 318 p.

Crocker, Lester G., « Rousseau’s Émile : life, liberty and the poursuit of happiness », Rousseau and the eighteenth century. Essays in memory of R.A. Leigh, Oxford, Voltaire Foundation, 1992, p. 101-116.

Crogiez, Michèle, « L’immobilité dans Les Rêveries », Les Rêveries du promeneur solitaire, ouvrage dirigé par Jean-Louis Tritter, Paris, Ellipses, 1997, p. 73-82.

Crogiez, Michèle, Rousseau et le paradoxe, Paris, Champion, 1997, 724 p.

Crogiez, Michèle, Solitude et méditation. Essai sur Les Rêveries de J.-J. Rousseau, Paris, Honoré Champion, 1997, 200 p.

Crogiez, Michèle, « Les émotions du promeneur solitaire », Aspects du lyrisme du xvie au xixe siècle, 1997, Nice, Publications de l’Université de Nice, 1998, p. 81-88.

345

Crogiez, Michèle, « “La fantaisie me prit…” : La Nouvelle Héloïse dans l’œuvre de Rousseau », Le statut littéraire de l’écrivain, Paris, Adirel, 2007.

Crogiez, Michèle, « La Nouvelle Héloïse dans l’œuvre de Rousseau », Travaux de littérature, Le statut littéraire de l’écrivain, Paris, Adirel, 2007.

Damien, Robert, « Rousseau, un nouvel Augustin », Séminaire sociopôle Paris X, article à paraître.

Della Volpe, Galvano, « Bonheur et vie sociale », J.-J. Rousseau et l’homme moderne, Paris, Unesco, 1965, p. 53-60.

Delon, Michel, Littérature française, de l’Encyclopédie aux Méditations, t. VI, Paris, Arthaud, 1989, 479 p.

Delon, Michel, Précis de littérature française du xviiie siècle, sous la direction de Robert Mauzi, Paris, PUF, 1990, 280 p.

Delon, Michel, « L’espace de la séduction dans le roman français du xviiie siècle », Littérature et séduction. Mélanges en l’honneur de Laurent Versini, Paris, Klincksieck, 1997, p. 377-386.

Delon, Michel, « La musique dans le roman, de La Nouvelle Héloïse à Corinne », L’art du roman, l’art dans le roman, colloque en l’honneur du soixantième anniversaire de Roger Francillon et Luzius Keller, 19-20 novembre 1998, Variations, no 1, Zurich, Peter Lang (éd.), 2000.

Delon, Michel, « “Convulsions de l’inquiétude” ou “léthargie de l’ennui”. Variations autour d’un thème voltairien », Voltaire en Europe. Hommage à Christiane Mervaud, Oxford, Voltaire Foundation, 2000, p. 283-290.

Delon, Michel et Darmon, Jean-Charles (éd.), Histoire de la France littéraire, Classicismes xviie-xviiie siècles, Paris, PUF, Quadrige, Dicos poche, 2006, 849 p.

Delon, Michel (éd.), Dictionnaire européen des Lumières, Paris, PUF, Quadrige, Dicos poche, 2007, 1299 p.

Delon, Michel, article « Bonheur », Dictionnaire européen des Lumières, Paris, PUF, Quadrige, Dicos poche, 2007, p. 190-191.

Delon, Michel, « Jean-Jacques Rousseau et le bonheur naturel », Le bonheur et autres textes fondamentaux, Hors-série, no 23, Paris, Le Point, 2009, p. 92-94.

Delon, Michel, Le Principe de délicatesse. Libertinage et mélancolie au xviiie siècle, Paris, Albin Michel, 2011, 316 p.

Deprun, Jean, La philosophie de l’inquiétude en France au xviiie siècle, Paris, Vrin, 1979, 454 p.

Derathé, Robert, « La dialectique du bonheur chez Jean-Jacques Rousseau », Revue de théologie et de philosophie, no 2, Lausanne, 1952, p. 81-96.

Derathé, Robert, Notes et variantes, dans Jean-Jacques Rousseau, Œuvres complètes, t. I, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 1959, p. 1227-1879.

Derathé, Robert, « L’unité de l’œuvre de Jean-Jacques Rousseau », Jean-Jacques Rousseau, Neuchâtel, La Baconnière, 1962, p. 203-218.

346

Derathé, Robert, Notes et Variantes, Dans Jean-Jacques Rousseau, Œuvres complètes, t. III, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 1964, p. 1235-1850.

Derathé, Robert, « L’homme selon Rousseau », La Pensée de Rousseau, Paris, Seuil, 1984, p. 109-124.

Derathé, Robert, Jean-Jacques Rousseau et la science politique de son temps, Paris, Vrin, 1988, 473 p.

Derrida, Jacques, De la grammatologie, Paris, Éditions de Minuit, collection critique, 1992, 445 p.

Désalmand, Paul, La recherche du bonheur chez Montaigne, Pascal, Voltaire, Rousseau, Paris, Bordas, 1988, 127 p.

Destain, Christian, Jean-Jacques Rousseau, l’au-delà du politique : de la solitude des origines à la solitude autobiographique, Bruxelles, Ousia, 2005, 439 p.

Domenech, Jacques, Autobiographie et fiction romanesque : autour des Confessions de Jean-Jacques Rousseau, Nice, Association des publications de l’Université de Nice, 1997.

Domenech, Jacques, « Rousseau : l’idée d’un peuple heureux », Histoire raisonnée de la philosophie morale et politique. Le bonheur et l’utile, Paris, La Découverte, 2001.

Domenech, Jacques, « L’écriture de soi après Les Confessions : Rousseau juge de Jean-Jacques, l’œuvre charnière d’un triptyque fondateur », Les genres littéraires émergents, Paris, L’Harmattan, 2005, p. 113-126.

Dumont, Paul et Hildebrand, Rémy, L’horloger du sérail : aux sources du fantasme oriental chez Jean-Jacques Rousseau, Paris, Maisonneuve et Larose, 2005, 196 p.

Durkheim, Émile, Montesquieu et Rousseau précurseurs de la sociologie, Paris, Librairie Marcel Rivière, 1953, 200 p.

Eigeldinger, Marc, Jean-Jacques Rousseau et la réalité de l’imaginaire, Neuchâtel, La Baconnière, 1962, 212 p.

Eigeldinger, Marc, « Les Rêveries, solitude et poésie », Jean-Jacques Rousseau : quatre études, Neuchâtel, La Baconnière, 1978, p. 95-122.

Eigeldinger, Marc, J.-J. Rousseau. Univers mythique et cohérence, Neuchâtel, La Baconnière, 1978, 324 p.

Élias, Norbert, La Société de cour, Paris, Calmann-Lévy, 1974, 323 p.

Fabre, Michel, Jean-Jacques Rousseau, une fiction théorique éducative, Paris, Hachette, 1999, 156 p.

Farrugia, Francis, Archéologie du pacte social, Paris, L’Harmattan, Logiques sociales, 1994, 282 p.

Farrugia, Francis, Préface de Rousseau sociologue de la connaissance, Paris, L’Harmattan, 1999.

Farrugia, Guilhem, « La construction sociale et politique des sentiments chez Jean-Jacques Rousseau ou la dimension affective du lien social », Émotions et sentiments : une construction sociale, Paris, L’Harmattan, Logiques sociales, 2008, p. 53-62.

347

Farrugia, Guilhem, Le Bonheur chez Jean-Jacques Rousseau, thèse de Doctorat, sous la direction de Michel Delon, Bibliothèque de l’Université Paris IV-Sorbonne, 2009, 577 p.

Farrugia, Guilhem, « La destination de l’œuvre ou l’œuvre adressée », Cahiers d’histoire culturelle, no 19, Laurine Quetin et Jean-Jacques Tatin-Gourier (éd.), Université François Rabelais-Tours, 2008, p. 115-129.

Fauconnier, Bernard, « Jean-Jacques et moi », Europe, 930, Paris, 2006, p. 31-34.

Fauconnier, Gilbert et Launay, Michel, Index-concordance des Rêveries du promeneur solitaire, Genève, Slatkine, 1978, 654 p.

Foisneau, Luc, « Hobbes : les fondements de la théorie du bonheur », Histoire raisonnée de la philosophie et de la morale, Le bonheur et l’utile, Paris, La Découverte, 2001.

Foucault, Michel, Introduction aux Dialogues, Paris, Armand Colin, 1962, 339 p.

Fumaroli, Marc, « Anciens et Modernes, décadence ou progrès : le “retour à l’antique” au xviiie siècle », Exercices de lecture : de Rabelais à Paul Valéry, Paris, Gallimard, 2006, p. 498-531.

Gagnebin, Bernard, Notes et variantes, Rousseau, Jean-Jacques, Œuvres complètes, t. II, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 1964, p. 1333-1960.

Gagnebin, Bernard, « Vérité et véracité dans Les Confessions », J.-J. Rousseau et son œuvre, Paris, Klincksieck, 1964, p. 7-21.

Geyer, Paul, Die Enteckung des modernen Subjekts : Anthropologie von Descartes bis Rousseau, Tübingen, Mimesis, 1997, 297 p.

Gilot, Michel, et Sgard, Jean, Le vocabulaire du sentiment dans l’œuvre de J.-J. Rousseau, Genève, Slatkine, 1980, 473 p.

Gilot, Michel et Oudart, Jean, article « Bonheur », Le vocabulaire du sentiment dans l’œuvre de J.-J. Rousseau, Genève, Slatkine, 1980, p. 449-453.

Gilot, Michel et Oudart, Jean, article « Félicité », Le vocabulaire du sentiment dans l’œuvre de J.-J. Rousseau, Genève, Slatkine, 1980, p. 454-457.

Goldschimdt, Victor, Anthropologie et politique. Les principes du système de Rousseau, Paris, Vrin, 1983, 803 p.

Goldzing, Jean, La Plume et l’Idée ou L’intelligence des Lumières, Paris, Le Manuscrit, 2008, 379 p.

Gouhier, Henri, « Les extases égotistes de Rousseau », Mélanges à la mémoire de Charles Kannick, Laval, Presses Universitaires de Laval, 1968, p. 191-197.

Gouhier, Henri, Les Méditations métaphysiques de Rousseau, Paris,Vrin, 1970, 282 p.

Granderoute, Robert, « Passion, pur amour et sagesse divine, ou comment l’auteur de La Nouvelle Héloïse dialogue avec Fénelon », « L’amour dans La Nouvelle Héloïse, Texte et intertexte », Annales de la société J.-J. Rousseau, t. XLIV, Genève, Droz, 2002, p. 241-256.

Grimsley, Ronald, « Rousseau and the problem of happiness », Hobbes and Rousseau, a collection of critical essays, Garden City, New York, Doubelday, 1972, p. 437-461.

348

Groethuysen, Bernard, J.-J. Rousseau, Paris, Gallimard, Idées, 1949, 409 p.

Grosclaude, Pierre, Les Paradis de Jean-Jacques, Paris, La revue française, 1962, 8 p.

Grosperrin, Jean-Philippe, « “Un certain unisson d’âmes” : rhétorique de la sympathie dans La Nouvelle Héloïse », Les discours de la sympathie : enquête sur une notion de l’âge classique à la modernité, Québec, Presses Universitaires de Laval, 2007, p. 149-170.

Groupe J.-J. Rousseau, Index-concordance des œuvres de J.-J. Rousseau, Genève, Slatkine, 1977-1995.

Hockmann, Kenneth C., « Density of “bonheur” in Rousseau’s La Nouvelle Héloïse », The differential calculus as the model of desire in french fiction of seventeenth and eighteenth century, Bern, Peter Lang (éd.), 1997, p. 137-156.

Jacob, François, « Songe et bonheur défunt », Rêveries sans fin, Orléans, Paradigme, 1997, p. 145-155.

Jimack, Peter D., « Rousseau and the privacy of the self », SVEC, no 32, Oxford, Voltaire Foundation, 1965, p. 73-90.

Kintzler, Catherine, « Musique, voix, intériorité et subjectivité : Rousseau et les paradoxes de l’espace », Musique et langage chez Rousseau, Oxford, Voltaire Foundation, 2004, p. 3-19.

Krief, Huguette, « Écriture insulaire ou les vertus d’un questionnement au xviiie siècle », L’Insularité, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2005, p. 415-428.

Krief, Huguette, « Ambivalences de la sensibilité et voies romanesques au seuil du xixe siècle », Le Préromantisme : une esthétique du décalage, Paris, Eurédit, 2006, p. 171-195.

L’Aminot, Tanguy, Bibliographie mondiale des écrits relatifs à J.-J. Rousseau, Musée J.-J. Rousseau de Montmorency.

L’Aminot, Tanguy, Jean-Jacques Rousseau et la lecture : ouvrage collectif réalisé par l’équipe Rousseau, Oxford, Voltaire Foundation, 1999, 367 p.

Launay, Michel, Jean-Jacques Rousseau, écrivain politique (1712-1762), Paris, Slatkine, 1989, 511 p.

Leborgne, Érik, « Présentation de J.-J. Rousseau », Les Rêveries du promeneur solitaire, Paris, Garnier-Flammarion, 1997, p. 27-52.

Lecercle, Jean-Louis, Rousseau et l’art du roman, Paris, Armand Colin, 1969, 481 p.

Lecercle, Jean-Louis, Rousseau : modernité d’un classique, Paris, Larousse, 1973, 255 p.

Lecercle, Jean-Louis, « Préface à J.-J. Rousseau », Les Rêveries, Lausanne, Compagnie du livre français, 1975, 20 p.

Lefebvre, Philippe, L’Esthétique de Rousseau, Paris, SEDES, 1997, 219 p.

Lejeune, Philippe, Signes de vie, le pacte autobiographique, Paris, Seuil, 2005, 273 p.

349

Leone, Maria, « La “matinée à l’anglaise” ou l’expérience du supplément heureux », L’information littéraire, 53, 2, Paris, Les Belles Lettres, 2001.

Lévi-strauss, Claude, Le Totémisme aujourd’hui, Paris, PUF, 1962, 154 p.

Lévi-Strauss, Claude, Anthropologie structurale deux, Paris, Plon, 1973, 450 p.

Mall, Laurence, Émile ou les figures de la fiction, Oxford, Voltaire Foundation, 2002, 334 p.

Martin, Christophe, « Éducations négatives », Fictions d’expérimentation pédagogique au dix-huitième siècle, Paris, Classiques Garnier, collection « L’Europe des Lumières », 2010, 352 p.

Masson, Pierre-Maurice, La Religion de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Hachette, 1916, 3 volumes.

Mauzi, Robert, « L’avènement de l’autobiographie », Le monde, dossiers et documents littéraires, Hors-série, no 18, 1998.

Mauzi, Robert, L’idée du bonheur dans la littérature et la pensée françaises au xviiisiècle, Paris, Slatkine reprints, 1979 [1960], 725 p.

May, Georges, Rousseau par lui-même, Écrivains de toujours, Paris, Seuil, 1966, 189 p.

Moon, Jung-Ja, « Le bonheur chez J.-J. Rousseau », Association des études de la littérature française en Corée, 1985, 16 p.

Mützenber, Gabriel, « Mirage du bonheur chez J.-J. Rousseau », Hommes et Cité, Lausanne, Paroles de vie, 1967, p. 45-48.

Nakagawa, Hisayasu, Félicité et salut chez J.-J. Rousseau : une lecture de l’inconscient du texte, Tokyo, Iwanami, 1983.

Namer, Gérard, Le système social de Rousseau, Paris, L’Harmattan, Logiques sociales, 1999, 212 p.

Namer, Gérard, Rousseau sociologue de la connaissance, Paris, L’Harmattan, Logiques sociales, 1999, 382 p.

Negroni, Barbara de, « Le recours à la fiction dans l’écriture de l’Émile », Europe, 930, Paris, 2006, p. 128-140.

O’Dea, Michael, « “Un moins vieux ami” : Rousseau se relit, Rousseau se relira », Relecture de l’œuvre par ses écrivains mêmes, t. I : tombeaux et testaments, Paris, Kimé, 2007, p. 27-36.

Osmont, Robert, « Contribution à l’étude psychologique des Rêveries du promeneur solitaire. La vie du souvenir, le rythme lyrique », Annales de la société Jean-Jacques Rousseau, 23, Genève, A. Jullien, 1934, p. 107-135.

Osmont, Robert, « Un événement aussi triste qu’imprévu », RHLF, 65, Paris, Armand Colin, 1965, p. 614-628.

Osmont, Robert, « L’apaisement », Rêveries sans fin, Orléans, Paradigme, 1997, p. 157-174.

Pavel, Thomas, La Pensée du roman, Paris, NRF essais, Gallimard, 2003, 436 p.

Perrin, Jean-François, « La disposition du propos dans Rousseau juge de Jean-Jacques », Lectures de Rousseau, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2003.

350

Perrin, Jean-François, « Éthique et esthétique de la vie heureuse : la mémoire selon Jean-Jacques Rousseau », Memoria : poetica, retorica e filologia della memoria : atti del XXX convegno interuniversitario di Bessanone, 18-21 Iuglio 2002, p. 157-182.

Philippon, Michel, « J.-J. Rousseau : la prose du promeneur », Aux origines du poème en prose français (1750-1850), Paris, Honoré Champion, 2003, p. 253-261.

Philonenko, Alexis, Jean-Jacques Rousseau et la pensée du malheur, Paris, Vrin, 1984, 3 volumes.

Polin, Raymond, La politique de la solitude, essai sur la philosophie de Rousseau, Paris, Sirey, 1971, 285 p.

Poulet, Georges, Études sur le temps humain, Paris, Plon, 1950, 409 p.

Racault, Jean-Michel, « Bonheur et retrait social : trois expériences de la solitude insulaire à l’époque des Lumières », Solitudes, écriture et représentation, Grenoble, Ellug, 1995, p. 31-41.

Ravier, André, L’éducation de l’homme nouveau : essai historique et critique sur le livre de l’Émile de J.-J. Rousseau, Issoudun, Spes, 1941, 2 t.

Raymond, Marcel, « Rousseau et la rêverie », J.-J. Rousseau, Neuchâtel, La Baconnière, 1962, p. 153-170.

Raymond, Marcel, Jean-Jacques Rousseau : la quête de soi et la rêverie, Paris, José Corti, 1986 [1962], 219 p.

Roulin, Jean-Marie, « De Tinians à Clarens, les enjeux du retour de Saint-Preux », RHLF, no 2, Paris, Armand Colin, 2010, p. 259-274.

Rousset, Jean, « Rousseau romancier : La Nouvelle Héloïse », Jean-Jacques Rousseau, Neuchâtel, La Baconnière, 1962, p. 70-80.

Rueff, Martin, « Radicalement/séparément. La théorie de l’homme de Jean-Jacques Rousseau et les théories contemporaines de la justice », Morales et politique, Paris, Honoré Champion, 2005, p. 457-623.

Rueff, Martin, « Les pronoms de Jean-Jacques Rousseau », Poétiques de la pensée : études sur l’âge classique et le siècle philosophique : en hommage à Jean Dagin, Paris, Champion, 2006, p. 759-812.

Salaün, Franck (éd.), Diderot-Rousseau : un entretien à distance, Paris, Desjonquères, collection l’Esprit des lettres, 2006, 190 p.

Salem, Jean, Le bonheur, ou l’art d’être heureux par gros temps, Paris, Bordas, 2006, 283 p.

Séité, Yannick, « Délices, délits, dénis et dilemmes de la fiction », Europe, 930, Paris, 2006, p. 106-127.

Sosso, Paola, Jean-Jacques Rousseau : imagination, illusions, chimères, Paris, Honoré Champion, 1999, 269 p.

Stackelberg, Jürgen von, « Du paysage de l’amour au paysage de l’âme : Pétrarque et Rousseau », Vérité et littérature au xviiie siècle. Mélanges rassemblés en l’honneur de Raymond Trousson, Paris, Champion, 2001, 350 p.

351

Starobinski, Jean, Introduction aux « Rêveries du promeneur solitaire », Paris, Garnier-Flammarion, 1960.

Starobinski, Jean, L’Œil Vivant, Paris, Gallimard, 1961, 262 p.

Starobinski, Jean, « Rêverie et transmutation », De Ronsard à Breton. Recueil d’essais. Hommage à Marcel Raymond, Paris, José Corti, 1967, p. 126-138.

Starobinski, Jean, La Transparence et l’Obstacle, Paris, Gallimard, 1971, 457 p.

Starobinski, Jean, Le Remède dans le mal, Paris, Gallimard, NRF essais, 1989, 287 p.

Starobinski, Jean, « Le souvenir des jours heureux », Penser le bonheur, Paris, Ellipses, 1997.

Starobinski, Jean, Action et réaction : vie et aventures d’un couple, Paris, Seuil, 1999, 450 p.

Starobinski, Jean, Les Enchanteresses, Paris, Seuil, 2005, 271 p.

Stenger, Gerhardt, « Les égarements de la raison », Écritures de l’égarement : de Thésée à Tintin, Nantes, C. Defaut, 2005, p. 81-103.

Tatin-Gourier, Jean-Jacques, Le Contrat social en question : échos et interprétations du “Contrat social” de 1762 à la Révolution, Lille, Presses Universitaires de Lille, 1989, 207 p.

Tatin-Gourier, Jean-Jacques, Vocabulaire de la littérature française du xviiie siècle, Paris, Minerve, 1996, 240 p.

Tatin-Gourier, Jean-Jacques, La Littérature française du xviiie siècle, Paris, Dunod, collection Les Topos, 1999, 110 p.

Tatin-Gourier, Jean-Jacques, Lire les Lumières, Paris, Armand Colin, 2005, 209 p.

Taylor, Charles, « La politique de la reconnaissance », Multiculturalisme, Paris, Garnier-Flammarion, 1999, 144 p.

Termolle, Michel, « Rousseau, lecteur et critique des compilateurs », Jean-Jacques Rousseau et la lecture, Oxford, Voltaire Foundation, 1999.

Todorov, Tzvetan, Frêle bonheur. Essai sur Rousseau, Paris, Hachette, Textes du xxe siècle, 1985, 96 p.

Tripet, Arnaud, La Rêverie littéraire. Essai sur Rousseau, Genève, Droz, 1979, 148 p.

Trousson, Raymond, Jean-Jacques Rousseau, La marche à la gloire, Paris, Tallandier, 1988, 511 p.

Trousson, Raymond, Jean-Jacques Rousseau, Le deuil éclatant du bonheur, Paris, Tallandier, 1989, 550 p.

Trousson, Raymond, Jean-Jacques Rousseau. Bonheur et liberté, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1992, 203 p.

Trousson, Raymond, Jean-Jacques Rousseau. Heurs et malheurs d’une conscience, Paris, Hachette, 1993, 350 p.

Trousson, Raymond et Eigeldinger, Frédéric (éd.), Dictionnaire de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Champion, 2001, 961 p.

352

Turcot, Laurent, Le Promeneur à Paris au xviiie siècle, Paris, Le Promeneur, 2007, 426 p.

Vargas, Yves, Introduction à l’Émile de Rousseau, Paris, PUF, 1995, 343 p.

Vincenti, Luc, « L’idée de bonheur dans la pensée de Rousseau », Le bonheur, Paris, Vrin, 2006.

Waterlot, Ghislain, Rousseau. Religion et politique, Paris, PUF, 2004, 126 p.