Skip to content

Abstracts

  • Publication type: Article from a collective work
  • Collective work: Arthur, la mer et la guerre
  •  
  •  
  • Pages: 333 to 340
  • Last edition: 2017
  • Collection: Encounters, n° 289
  • Subcollection: Medieval civilization, n° 26

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-406-06103-8
  • ISSN: 2103-5636
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-06105-2.p.0333
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 10-31-2017
  • Language: French
Free access
Support: Digital
333

Résumés/Abstracts

Simon Esmonde-Cleary, « “Lyonesse”, the sea in the world of the “historical Arthur” »

Les sources concernant « lArthur de lhistoire » sont plutôt terriennes. Or le transport maritime a une importance cruciale pour l« archipel atlantique » que forment la Grande-Bretagne, lIrlande et les îles voisines. Après leffondrement de la domination romaine, les mers du Nord, dIrlande et de la Manche sont le théâtre dune intense activité maritime dont une partie est guerrière. La période voit aussi se dérouler des migrations essentielles. Le monde dArthur était bien un monde où la mer était omniprésente.

The sources for the historical Arthur concentrate on terrestrial events. But for the Atlantic archipelago of Britain and Ireland with their associated islands sea transport was of the greatest importance. With the collapse of Roman rule, in the North Sea, the Irish Sea and the Channel saw much maritime activity. Some was bellicose. The period also saw major migrations. Arthurs world was one where the sea was ever-present.

Stéphane Lebecq, « La Bretagne aux abois. Pictes, Scots et Saxons dans les mers de lOuest (ive-vie siècle) »

Cet exposé évoque les agressions des peuples périphériques dont la Bretagne romaine et post-romaine a été la victime du ive au vie siècle. Il décrit les événements qui se sont déroulés sur les mers bordières de la province insulaire : de quel horizon géographique et social venaient les agresseurs ? Quels étaient leurs moyens de transport et leurs techniques de navigation ? Quelles étaient leurs méthodes dagression ? Quelles furent les réponses de Rome et des chefferies brittoniques qui lui ont succédé ?

This paper considers how Roman and post-Roman Britain was attacked by surrounding peoples from the fourth to the fifth century. The question is to proceed as close as possible to the events which happened on the seas bordering the insular province. From which geographical and social horizon did the aggressors come? What were their means 334of transport and their navigation technologies? Did they resort to sea piracy? What kinds of reply did these events trigger from Rome and from the Brittonic chiefdoms which succeeded Roman rule in the former province?

Alban Gautier, « Tres cyulae. Portrait des Saxons en navigateurs »

Cet article constitue un tour dhorizon des éléments maritimes dans les principales sources écrites insulaires qui mentionnent laduentus Saxonum. Toutes ces sources saccordent pour affirmer que les Saxons sont venus en plusieurs vagues, en commençant par larrivée de « trois longs navires » : les ancêtres de toutes les dynasties anglaises du Sud de lîle sont dailleurs censés être arrivés dans un nombre donné de navires. Le nombre daduentus et le nombre de navires ne cessèrent de croître dans les sources.

This paper aims to overview the nautical details in all major insular written sources mentioning the aduentus Saxonum. All of those sources agree on the fact that the Saxons arrived in several waves, beginning with the arrival of “three long ships”: the ancestors of all Southern English dynasties are said to have arrived in a number of ships. The number of aduentus and the number of ships increased in the sources.

Krista R. L. Kapphahn, « There and back again. Otherworld voyages across the Irish Sea »

Le poème en moyen gallois Preiddeu Annwn raconte comment Arthur, accompagné de ses hommes et du barde Taliesin, se rend dans un impénétrable pays de légende pour y chercher un chaudron magique. Le présent article se fonde sur les travaux antérieurs de Marged Haycock, Patrick Sims-Williams et Rachel Bromwich : il examine les sources possibles de certains des motifs du poème, discute leurs relations et se penche sur le modèle de la royauté galloise du haut Moyen Âge telle que lincarne Arthur.

The Middle Welsh Poem Preiddeu Annwn tells the story of Arthurs voyage, along with his warband and the bard Taliesin, to an impenetrable fairyland in search of a magic cauldron. Drawing on previous work by Marged Haycock, Patrick Sims-Williams and Rachel Bromwich, this paper examines some possible sources for some of the poems motifs, discusses their relationship to each other, and finally relate them to the model of early medieval Welsh kingship embodied by Arthur.

335

Charlotte A. T. Wulf, « Arthurs Channel crossings in Geoffrey of Monmouths Historia and in related chronicles »

Cette étude examine les traversées de la Manche par le roi Arthur et ses hommes dans lHistoria regum Britanniae de Geoffroy de Monmouth (v. 1136), le Roman de Brut de Wace (v. 1155) et le Brut de Layamon (v. 1200). Il recense et discute les différents lieux de débarquements mentionnés dans ces œuvres : Sandwich, Richborough, Romney, Portchester, Southampton et, plus curieusement, Totnes dans le Devon. Il ressort que les trois auteurs visaient des objectifs distincts en rapportant les détails de ces traversées.

This study examines the Channel crossings of King Arthur and his men in Geoffrey of Monmouths Historia regum Britanniae (c. 1136), Waces Roman de Brut (c. 1155), and Lawmans Brut (c. 1200). The landing sites Totnes, Richborough, Portchester, Southampton, Sandwich, and Romney are discussed. It appears that each author has a different purpose in mind as he composes his respective narrative.

Michelle Szkilnik, « Arthur sen va-t-en guerre. Expéditions navales dans les romans arthuriens en vers des xiie et xiiie siècles »

Les romans arthuriens ne décrivent presque jamais la guerre sur mer. Cest que les chevaliers, armés dépées et de lances, et montés sur des destriers, ne se sentent vaillants que sur terre. Aussi seuls quelques romans du xiiie siècle, parmi lesquels Cligès de Chrétien de Troyes, Méraugis de Portlesguez de Raoul de Houdenc et lanonyme Floriant et Florete évoquent-ils lembarquement ou le débarquement dArthur et de ses chevaliers, dune manière qui suggère cependant le malaise des chevaliers et celui des narrateurs.

Arthurian verse romances almost never describe naval warfare. Equipped with swords and lances, mounted on horses, knights can only wage war on land. Cligès, by Chrétien de Troyes, Méraugis de Portlesguez by Raoul de Houdenc, and the anonymous Floriant et Florete are among the very few thirteenth-century Arthurian verse romances picturing Arthur taking to the sea with his army. Yet far from leading to heroic feats, sea crossing is dangerous and landing most perilous when attempted under attack.

336

Frédérique Laget, « Le mythe dArthur et la conquête anglaise des côtes galloises (fin du xiiie siècle). Du roi légendaire au roi colonisateur »

À lissue de deux guerres, le roi anglais Édouard Ier conquiert le pays de Galles en 1283. Il décide de marquer sa conquête par la construction de nouveaux châteaux dans le nord du pays. Son ambition était dériger des constructions dinspiration arthurienne afin dapparaître comme un nouvel Arthur. Ces châteaux fonctionnaient aussi comme des instruments de colonisation dun territoire récemment conquis : le Gwynedd. Les châteaux anglais du pays de Galles étaient donc des instruments de propagande architecturale.

After two wars, the English king Edward I eventually conquered Wales in 1283. He decided to mark his territory with the building of new castles in northern Wales. It seems that his ambition was to set up Arthurian-like constructions in order to show himself as a new Arthur. These castles also worked as instruments of colonisation in a recently conquered area : Gwynedd. The English castles of Wales were instruments of architectural propaganda.

Irène Fabry-Tehranchi, « La traversée de la Manche et les campagnes militaires dArthur sur le continent dans liconographie des manuscrits de la Suite Vulgate du Merlin (xiiie-xve siècle) »

Dans le Merlin et sa suite, les traversées effectuées par les rois de Bretagne et par Arthur lui-même se concentrent sur la Manche et entrent de façon très pragmatique dans le cadre de relations diplomatiques ou militaires entre lAngleterre et le continent. Le voyage entre France et Grande-Bretagne est régulièrement illustré dans les manuscrits de la Suite Vulgate. Ce motif met en exergue la construction épisodique du récit et lorganisation romanesque déterminée par la pratique de lentrelacement.

In Merlin and its Vulgate Sequel, the maritime travels of Arthur and the British kings focus on Channel crossings in the context of diplomatic or military relations between England and the Continent. The maritime journeys lead to brief textual references but are regularly illuminated. The motif works highlighting the use of the stylistic interlace pattern and the episodic construction of the romance narrative.

337

Anne-Cécile Le Ribeuz-Koenig, « Guerre et mer dans Ysaïe le Triste, roman arthurien tardif. Entre enjeu littéraire et enjeu historique »

Ysaïe le triste, roman arthurien tardif, permet denvisager les rapports de la mer et la guerre. Plusieurs épisodes de guerres et de traversées maritimes trouvent leur place dans léconomie romanesque, en sinscrivant dans la tradition littéraire. Les représentations iconographiques des déplacements maritimes et des confrontations guerrières dans les manuscrits soulignent ce jeu sur les topoï. Les épisodes de guerre maritimes contribuent à inscrire au cœur du romanesque lactualité des années 1338-1369.

Ysaïe le Triste is a late Arthurian romance ; it is particularly interesting regarding the relationships between war and the sea. Many war episodes and maritime journeys find their place in the fictional framework and pertain to literary tradition. The iconographic representations of maritime travel and war confrontations in the manuscripts also highlight traditional inter-textual references. The naval war episodes introduce current issues of the years from 1338 to 1369 into the heart of this fictional work.

Howard M. Wiseman, « Transmarine campaigns by the “historical” Arthur. Trends in modern fiction »

Dans un grand nombre de fictions arthuriennes « historiques » contemporaines, les traditions médiévales sont respectées : Arthur et ses guerriers sen vont guerroyer au-delà des mers qui bordent la Grande-Bretagne. Cet article se penche sur un corpus de 29 ouvrages publiés entre 1898 et 2008 et répondant aux critères stricts de la « fiction historique arthurienne ». Deux tendances apparaissent nettement au sujet des épisodes dactivité militaire ultramarine dArthur : leur présence saccroît fortement avec le temps, et lœuvre de Geoffrey Ashe a eu une influence certaine.

Many modern works of Arthurian fiction with an historical setting follow the medieval traditions by sending Arthur and his warriors beyond the shores of Britain. This article considers a corpus of 29 works, from 1898 to 2008, that meet my strict criteria for Arthurian historical fiction. Two clear trends emerge regarding transmarine Arthurian military activity : its prominence has greatly increased over time, and Geoffrey Ashes work has had a major influence.

338

Véronique Favéro, « La bataille dAvalon. Enjeux et modalités dun combat naval arthurien dans le Morgane de Michel Rio »

Morgane (1999) est le deuxième volume de la trilogie arthurienne de Michel Rio, qui se déroule aux ve et vie siècles. Le roman comprend un épisode assez rare dans le corpus médiéval et moderne : une bataille navale. Morgane doit affronter Claudas de la Terre Déserte, qui tente dassiéger lîle où elle a établi son petit royaume : Avalon. Lîle est une forteresse naturelle, et la première guerre évoquée par Rio est celle que locéan livre à Avalon, car les vagues et le vent ne cessent dattaquer la terre.

Morgane (1999) is the second volume of Michel Rios Arthurian trilogy set in the fifth and sixth centuries. The novel contains an episode which seems fairly rare in both the medieval and the modern corpus: a sea battle. Morgane must fight against Claudas de la Terre Déserte, who tries to besiege the island where she established her small kingdom: Avalon. The island is a natural fortress and the first war described by Rio is the one the ocean wages on Avalon, waves and wind constantly eating away the land.

Marc Rolland, « Arthur et la mer. La guerre navale (enfin) intégrée dans la stratégie – le cas de lArthuriad de Frederick Lees »

Un courant majeur de la littérature arthurienne depuis la Seconde Guerre mondiale consiste à réinscrire la mythologie arthurienne dans le contexte historique du ve-vie siècle. Cela entraîne une relocalisation du royaume arthurien dans le monde turbulent, en proie aux guerres civiles et aux invasions. La mer a également sa responsabilité dans la chute dArthur, car elle fait chavirer ses embarcations au large de la côte armoricaine, permettant à Mordred de propager la rumeur de sa mort pour semparer du pouvoir.

A persistent trend in Arthurian literature of the past two generations has been the grounding of the Arthurian mythos in the historical context of the fifth-sixth century. This entails the relocation of Arthurs realm within the turbulent war-torn world. The sea is also instrumental in Arthurs demise when it wrecks Arthurs ships off the coast of Armorica, giving Mordred the opportunity to spread the rumor of his death and seize power.

339

Carine Giovénal, « Lamiral, la prêtresse et la mer. La défense de lîle de Bretagne dans Lady of Avalon de Marion Zimmer Bradley »

Lady of Avalon fait partie du Cycle dAvalon écrit par M. Z. Bradley dans les années 1980, réécriture de la légende arthurienne depuis lAtlantide mythique et la conquête romaine jusquà la mort dArthur. Au centre du cycle, The High Priestess met en scène le personnage de Carausius, éphémère empereur de Bretagne et précurseur du roi Arthur. Carausius appuie son ascension sur sa maîtrise de la mer, protection de la Bretagne avec laquelle il entretient des liens puissants qui lui font franchir les portes du monde dAvalon.

Lady of Avalon is part of the Avalon Cycle, written in the 1980 by M. Z. Bradley, which represent a rewriting of the Arthurian legend from the time of mythical Atlantis and the Roman conquest of Britain down to the death of Arthur. At the centre of the cycle, The High Priestess features the character of Carausius, a short-lived emperor of Britain and a precursor of King Arthur. Carausius power is based on his domination of the sea, the protection of Britain with which he is strongly linked : this allows him to walk through the gates of the world of Avalon.

Isabelle Olivier, « Du dux bellorum à la figure druidique. Arthur, la mer et la guerre (ou pas) dans Excalibur de Claudine Glot et Marc Nagels et Le Roi Arthur de Michael Morpurgo »

Dans plusieurs réécritures arthuriennes françaises et anglo-saxonnes récentes, la mer reste à larrière-plan du récit et se trouve essentiellement liée au départ dArthur pour Avalon. Mais dans certains cas, elle occupe une place plus importante et se trouve directement liée à la figure dArthur. Cet article explore comment, la mer interroge les fondements historiques de la légende arthurienne en ravivant sa dimension épique ; comment elle permet de revisiter le séjour dArthur en Avalon.

In several recent French and Anglophone Arthurian re-writings, the sea remains at the background of the narrative and appears to be mostly linked to Arthurs departure for Avalon. But in some cases, it plays a more important role and it is directly linked with the character of Arthur. The sea revives the epic dimension of the Arthurian legend and allows us to question its historical foundations ; the sea is also a way to revisit Arthurs sojourn in Avalon.

340

Juan Miguel Zarandona, « Sea, peace and war in Harold Fosters early Prince Valiant comic strip (1937-1949), or, the establishment of an iconic symphony of meanings »

Cet article examine les motifs de la mer et de la guerre dans le célèbre classique de la bande dessinée Prince Vaillant de lartiste canadien Harold Foster (1892-1982). Lextraordinaire succès de cette série de comics nest pas seulement dû à des facteurs externes comme le talent de lauteur, la popularité de ce genre multimédia moderne quest la bande dessinée, lattrait quexercent les productions néo-médiévales sur les publics contemporains, ou encore les idées originales que Foster savait si bien transmettre.

This chapter will study the presence of sea and war motifs in the celebrated Arthurian classic comic Prince Valiant by Canadian legendary artist Harold Foster (1892-1982). It will try to prove that the extraordinary success of this classic comic strip is not only based on external factors such as the talent of its author, the popularity of this contemporary multimedia genre, the never-ending appeal of neo-medievalist constructions for contemporary audiences, or the pleasant ideas that Foster knew how to communicate.

Article from a collective work: Previous 23/25 Next