Aller au contenu

Table des matières

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-1322-3
  • ISSN: 2271-6297
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-1324-7.p.0653
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 27/11/2013
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
653

TABLE DES MATIÈRES

AVANT-PROPOS

Le problème de la spécificité du texte dramatique   7

Genres du dramatique et descriptions linguistiques   12

Conclusion   41

PREMIÈRE PARTIE

ASPECTS SÉMIO-LINGUISTIQUES
DE LA TEXTUALITÉ DRAMATIQUE

LA REFORMULATION SYNONYMIQUE
DANS LE GENRE DISCURSIF THÉÂTRAL

L’exemple de Marivaux   45

Introduction   45

La RS et le genre discursif du théâtre   49

Les paramètres de la RS dans le texte théâtral   51

La RS sous forme de résumé   60

La RS et le discours rapporté   67

La demande de RS   73

La RS comme échange verbal polyphonique et discontinu   80

Les fonctions de la RS dans le dialogue   87

La RS et la communication textuelle   91

Conclusion   95

TEXTUALITÉ DRAMATIQUE ET ACTES DE DISCOURS   99

654

Introduction    99

Les actes de discours et leur classification   100

Acte de langage et paroles de personnages   102

Conclusion   121

APPROCHES LINGUISTIQUES DES DIDASCALIES   123

Introduction   123

Des stylèmes de littérarité génériques   123

De quelques caractéristiques générales des didascalies   129

Contenus et fonctions   149

Conclusion   161

PROCESSUS D’« ÉPICISATION » ET DE « ROMANISATION »
DANS LES ŒUVRES DRAMATIQUES CONTEMPORAINES   165

Introduction   165

De quelques formes d’épicisation de l’écriture dramatique   168

De quelques procédés de romanisation
de l’écriture dramatique   173

Conclusion   188

DEUXIÈME PARTIE

SCÈNES ET STRUCTURES ÉNONCIATIVES

FORMES ET FONCTIONS DES TERMES
D’ADRESSE DANS LES TEXTES DRAMATIQUES   191

Introduction   191

Les noms d’adresse : formes et définitions   195

Les noms d’adresse : fonctionnement et fonctions   215

Conclusion   229

PATHOS ET REPRÉSENTATION DU CAMP NAZI   231

Introduction   231

655

Pathos, théâtre et camp nazi   232

Les conditions théâtrales du pathos éthique   235

Pathos et communication théâtrale   239

Situations dramatiques et dialogues   244

Le pathos et les formes discursives   246

Conclusion   248

LES STRATÉGIES RHÉTORIQUES DU DISCOURS
POLITIQUE DANS LE THÉÂTRE FASCISTE   251

La problématique   251

Le Chef de Pierre Drieu La Rochelle   253

La Reine de Césarée de Robert Brasillach   262

Le spectacle des stratégies rhétoriques   270

Conclusion   273

L’ÉNONCIATION CHORIQUE   275

Introduction   275

De la forme du chœur classique
à la structure chorique ouverte   276

La structure chorique ouverte et ses variations   279

Bilan de l’analyse. Modèle et variation   286

TROISIÈME PARTIE

DIALOGISME

RÉCITS ET DISCOURS RAPPORTÉS
DANS LES DIALOGUES THÉÂTRAUX   293

Discours rapportés et récit   295

Formes linguistiques et Fonctions des discours autres   306

Conclusion   316

656

LE FONCTIONNEMENT DU DISCOURS RAPPORTÉ DIRECT
DANS LA COMÉDIE CLASSIQUE

Le cas de Molière   317

Les formes du discours direct et l’attribution du « dit »   319

La vraisemblance discursive du discours rapporté direct   331

Conclusion   335

LE STATUT SÉMIO-LINGUISTIQUE DE LA MÉDISANCE
DANS LE TEXTE DRAMATIQUE   337

Introduction   337

Les différents modèles du schéma
de la médisance au théâtre   339

Énonciation et stratégies de discours   345

Position de vérité du locuteur   346

Pragmatique de la parole médisante   353

Conclusion  356

L’INTERACTION VERBALE DE CONFIDENCE DANS LA COMÉDIE   359

La confidence mondaine et la confidence au théâtre   359

L’interaction verbale de confidence dans la comédie   361

L’ouverture, la clôture et le dialogue   368

La pragmatique de la confidence   375

Conclusion   383

QUATRIÈME PARTIE

VOIX ET REGISTRES

TRAVESTISSEMENT ET REGISTRE DE PAROLE
DANS LE JEU DE L’AMOUR ET DU HASARD   387

Problématique   387

Le dispositif discursif du travestissement des registres   393

Les rapports d’interlocution   395

657

Le locuteur et le genre de discours   400

Les registres de la parole amoureuse   403

Conclusion   408

LA PAROLE DES ÉTRANGERS DANS LE VAUDEVILLE   411

Problématique   411

La langue française de référence et ses variations   414

Le parisien et l’altérité linguistique   417

La définition des locuteurs étrangers   423

Les langues étrangères dans le dialogue   428

La parole du locuteur étranger en français   433

Conclusion   440

LES VOIX DANS LE THÉÂTRE DE LA SHOAH   441

Les textes de théâtre et l’oralité   441

La langue en crise   446

La fonction tragique de la langue   452

La langue éthique   458

Conclusion   468

EFFETS D’ORALITÉ ET DE PARLURE POPULAIRE
DANS LES TEXTES DRAMATIQUES CONTEMPORAINS   471

Diversité des opérateurs de mimesis d’oralité   475

Diversité des indicateurs sociolinguistiques   490

Conclusion   508

658

CINQUIÈME PARTIE

ADAPTATIONS

POUR UNE PROBLÉMATISATION
SÉMIO-TEXTUELLE DES ADAPTATIONS THÉÂTRALES   513

Une réflexion théorique de longue date :
L’Art de la comédie de J.-F. Cailhava de L’Estendoux   513

L’adaptation comme forme d’intertextualité
et pratique hypertextuelle   516

Caractéristiques de la transposition sérieuse
dans le modèle de Genette   519

L’adaptation selon Gérard-Denis Farcy   521

Observation concentrée sur les plans de la forme
du contenu et de l’expression chez Gérard-Denis Farcy   524

Classement en fonction du genre et de la fidélité
au texte source   526

L’adaptation comme forme de romanisation du théâtre,
et ses enjeux chez Muriel Plana   530

Adaptation et média   533

LE RÉCITANT DANS L’ADAPTATION
THÉÂTRALE DE LES CAVES DU VATICAN   537

Problématique   537

Les deux types de Récitant de l’adaptation
théâtrale des CV   538

Le personnage-locuteur et son Récitant-intérieur   542

Du roman au théâtre : les opérations linguistiques   547

Conclusion   555

CANDIDE DE JEAN TARDIEU : ÉTUDE SÉMIO-LINGUISTIQUE
D’UNE ADAPTATION DE L’ŒUVRE DE VOLTAIRE   557

Introduction   557

659

Du texte source à son adaptation   559

Les procédés de l’adaptation   571

Conclusion   580

L’ADAPTATION THÉÂTRALE DE SE QUESTO È UN UOMO   581

Problématique   581

L’énonciation dans SQUT   584

Les types de dialogue   591

Les langues et le babélisme   598

La radicalité absolue et la parole   604

Conclusion   608

BIBLIOGRAPHIE   611

INDEX DES NOMS PROPRES   639

INDEX DES ŒUVRES   647

660 661

Comme nous l’avons indiqué dans la Présentation, plusieurs chapitres du présent ouvrage ont fait l’objet d’une première publication :

Le chapitre 1.1. est une version enrichie de : « La reformulation synonymique dans le genre discursif théâtral. L’exemple de Marivaux », S. Cappello, M. Conenna, J.-P. Dufiet (a cura di), La synonymie au-delà du lexique, Udine, Forum, 2012, p. 151-194.

Le chapitre 1.2. est une version reprise de : « Actes de langage et écriture dramatique », Journée d’étude de DIJON, Les genres du discours vus par la grammaire de la langue, novembre 2009.

Le chapitre 1.3. est une version reprise et enrichie de : « Pour une stylistique des œuvres dramatiques : l’exemple des didascalies », Sylistiques, éd. J. Wulf, Actes du colloque de Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2010, p. 297-307.

Le chapitre 1.4. est une version reprise de : « Aspects compositionnels des textes dramatiques contemporains », Enseigner le théâtre contemporain, éds. A.-M. Brillant-Annequin, M. Bernanoce, Actes du colloque organisé par l’Université Stendhal, Grenoble III, Scérén de Grenoble, 2009, p. 23-33.

Le chapitre 2.2. est une version modifiée et enrichie de : « Le pathos dans la langue de la représentation du camp nazi. Charlotte Delbo Qui rapportera ces paroles ? », Émotions et Discours. L’usage des passions dans la langue, éd. M. Rinn, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2008, p. 205-218.

Le chapitre 2.3. est une version nouvelle de : « Stratégie rhétorique du discours politique dans le théâtre fasciste », Rhétorique des discours politiques, Actes du 25e Colloque d’Albi « Langages et Significations », Toulouse, CALS/CPST, 2005, p. 195-209.

Le chapitre 2.4. est une version modifiée et enrichie de : « L’énonciation chorique », Beiträge zur Dialogforschung Dialogue Analysis IX in Literature and the Media, Part I, éd. A. Betten, M. Dannerer Tübingen, Max Niemeyer Publishing House, 2005, p. 383-395.

Le Chapitre 3.1 est une version reprise et enrichie de : « Textualité dramatique et polyphonie conversationnelle », Convergences aventureuses,

662

éds. K. Canvat, M. Monballin, M. van der Brempt, Presses universitaires de Namur, 2004, p. 217-237.

Le chapitre 3.2. est une version modifIée et approfondie de : « Le discours rapporté direct dans la comédie classique (le cas de Molière) », Dans la jungle des discours, (textes réunis et présentés par) J.M. Lòpez Munoz, S. Marnette, L. Rosier, Universita di Cadiz, Cadiz, UCA, 2006, p. 183-192.

Le chapitre 3.3. est une version nouvelle de : « Structure, énonciation, pragmatique de la médisance au théâtre », La Médisance, (sous la dir. de) S. Mougin, Reims, Presses universitaires de Reims, 2006, p. 271-292.

Le chapitre 3.4. est une version amplifiée de : « Éléments linguistiques de l’interaction verbale de la confidence au théâtre », Confidence/Confiding, éds. C. Kerbrat-Orecchioni, V. Traverso, Niemeyer, Tübingen, 2007, p. 37-57.

Le chapitre 4.1. est une élaboration nouvelle de : « Registres linguistiques et travestissement dans le théâtre de Marivaux », I Registri, (a cura di) M. Modenesi, M. Verna, G.-L. di Bernardini, Milano, EDUCatt, 2010, p. 23-41.

Le chapitre 4.2. est une version amplifiée de : « La langue de l’étranger dans le vaudeville. Le cas d’Eugène Labiche », L’autre au miroir de la scène, dir. C. Dumas, K. Zieger, Bruxelles, Peter Lang, 2012, p. 235-248.

Le chapitre 4.3. est une version nouvelle de : « L’oralité de la langue de la victime et du tortionnaire dans la représentation théâtrale de la Shoah », Oralité dans la parole et dans l’écriture : oralità nella parola e nella scrittura, (a cura di) MG Margarito, Torino, Edizioni Libreria Cortina Scientifica, 2001, p. 157-176.

Le chapitre 4.4. est une version reprise de : « Effets d’oralité et de parlure populaires dans les textes dramatiques contemporains », Les voix du peuple et leurs fictions, éds. A. Petitjean, J.-M. Privat, 2007, p. 355-395.

Le chapitre 5.1. est une version reprise de : « Pour une problématisation sémiologique de la pratique de l’adaptation : l’exemple du théâtre », co-auteur A. Hesse-Weber, Échos des Études romanes, vol. VII, Num. 2, publié par l’Institut d’études romanes de la Faculté des Lettres de l’Université de Bohême du Sud, Ceské Budejovice, 2012, p. 5-20.

Le chapitre 5.2. est une version modifiée et enrichie de : « Le récitant dans l’adaptation théâtrale des Caves du Vatican », Il romanzo a teatro, (a cura di) F. Piva, Atti del convegno internazionale della Società

663

Universitaria per gli Studi di Lingua e Letteratura francese (SUSLLF), Verona 11-13 novembre 2004, Fasano, Schena editore, 2005, p. 249-262.

Le chapitre 5.4. est une version nouvelle de : « La langue et l’extrême dans la version théâtrale de Se questo è un uomo de Primo Levi », Tangence, no 83, hiver 2007, p. 125-150.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 25/25